1972

Maxime Le Forestier

« PARACHUTISTE »

 

 

 

 

Tu avais juste dix-huit ans

Quand on t’a mis un béret rouge

Quand on t’a dit : Rentre dedans

Tout ce qui bouge.

C’est pas exprès que t’étais fasciste,

Parachutiste

 

Alors, de combat en combat

S’est formée ton intelligence.

Tu sais qu’il n’y a ici-bas

Que deux engeances :

Les gens bien et les terroristes,

Parachutiste

 

Puis on t’a donné des galons,

Héros de toutes les défaites,

Pour toutes les bonnes actions

Que tu as faites.

Tu torturais en spécialiste,

Parachutiste

 

Alors sont venus les honneurs,

Les décorations, les médailles,

Pour chaque balle au fond d’un cœur,

Pour chaque entaille,

Pour chaque croix noire sur ta liste,

Parachutiste

 

Mais, malheureusement pour toi,

Bientôt se finira ta guerre :

Plus de tueries, plus de combats,

Que vas-tu faire ?

C’est fini le travail d’artiste,

Parachutiste

 

C’est plus qu’un travail de nana

D’ commander à ceux qui savent lire,

Surtout que t’as appris avec moi

Ce que veut dire

Le mot « antimilitariste »,

Parachutiste

 

T’as rien perdu de ton talent,

Tu rates pas une embuscade,

Mais comme on ne tire plus vraiment,

Tu trouves ça fade.

C’est pt’être pour ça que t’as les yeux tristes,

Parachutiste

 

Mais si t’es vraiment trop gêné

D’être payé à ne rien faire,

Tu peux toujours te recycler

Chez tes p’tits frères.

J’crois qu’on engage dans la Police,

Parachutiste

 

 

 

 

 

 

16 février 2019

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *