ET PENDANT CE TEMPS L’ACTUALITÉ

 

 

 

 

Coronavirus en Chine

(3 cas en France)

qu’il soit d’origine criminelle ou naturelle…

 

 

Pendant qu’en France, les hôpitaux sont sinistrés au-delà du tolérable et que plus de mille médecins de la fonction publique démissionnent en signe de protestation, en Chine…

 

La ville de WUHAN est en train de construire « en six jours » un hôpital à 1.000 lits pour y traiter les patients atteints de cette épidémie de grippe

 

 

 

 

 

 

La construction a commencé dans la nuit du 21 janvier, dans la ville de Wuhan, en Chine centrale. L’hôpital est prévu pour occuper 25.000 m2 et abriter un millier de lits. Il devrait entrer en fonctions le 3 février, dans le quartier de Caïdian, qui se trouve dans les faubourgs occidentaux de la ville.

De source officielle : cet hôpital est construit sur le modèle de l’hôpital Xiaotangshan de Pékin, centre médical temporaire qui avait été mis sur pied en sept jours en 2003 pour traiter les patients atteints du syndrome respiratoire aigu sévère lié au coronavirus (SARS) qui se répandait avec une grande rapidité en Chine continentale. Cet hôpital avait accueilli, en deux mois, un septième de tous les patients atteints dans le pays, créant de ce fait un véritable miracle dans l’histoire de la médecine.

 

Source : https://strategika51.org/2020/01/25/epidemie-de-pneumonie-a-coronavirus-les-autorites-chinoises-diffusent-des-images-dun-chantier-dun-hopital-de-1000-lits-devant-etre-construit-en-six-jours/

 

La France est pourtant le 7e des pays les plus riches du monde… Elle était le 4e, mais depuis qu’« on » brade tous ses actifs aux petits copains, elle a un peu régressé.

 

 

 

 

 

­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

Drôle de Nouvel An Chinois :

 

Une situation « grave » selon Xi Jinping… Déploiement d’équipes militaires médicales sur le terrain

 

Strategika 51 – CCTV – CGTN – 25.1.2020

 

 

 

 

450 travailleurs médicaux de l’Armée Populaire de Libération (APL) sont arrivés à Wuhan dans la nuit de vendredi, veille du Nouvel An Chinois, pour renforcer la lutte contre la nouvelle pneumonie liée au coronavirus.

 

 

 

 

Le 24 janvier, veille du Nouvel An Chinois, six équipes totalisant 1.230 personnes venues de toute la Chine, ont convergé sur la ville de Wuhan, en Chine centrale. Parmi elles se trouvaient trois équipes médicales totalisant 450 personnes, en provenance des trois universités militaires de Chine.

 

Source : https://strategika51.org/2020/01/25/crise-du-coronavirus-une-situation-grave-selon-xi-jinping-deploiement-dequipes-militaires-medicales/

 

 

 

 

Sept milliards d’impuissants dehors…

Une poignée de braves dedans…

 

Soutenu par ses co-détenus de la prison de Belmarsh, Julian Assange sort de l’isolement

 

RT français – 25.1.2020

 

 

 

 

Après plusieurs mois de détention, Julian Assange vient d’être sorti de l’isolement dans lequel il était confiné, grâce à la mobilisation de ses soutiens, parmi lesquels les détenus de la prison de Belmarsh qui se sont mobilisés en sa faveur.

Lire la suite…

Source : https://francais.rt.com/international/70720-julian-assange-sorti-isolement-prison-grace-mobilisation-ses-soutiens

 

Et Viktor Dedaj interviouvé ne mâche pas ses mots : « Extradition, mon cul ! C’est du kidnapping. ». Bon, d’accord, il ne l’a pas dit comme ça.

 

 

 

 

 

 

« Il n’y a eu aucune manifestation ou cri d’indignation, aucun chant de “ Nous sommes RTS ”… »

 

Un Noam Chomsky des grands jours :

Catalogue d’horreurs et mémoire sélective.

 

Chomsky : les attaques contre Charlie Hebdo révèlent l’hypocrisie de l’Occident

 

Noam Chomsky – Le cri des peuples – 27.1.2020

 

 

 

 

 

Après l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo, qui a tué 12 personnes, dont le rédacteur en chef et quatre autres caricaturistes, et l’assassinat de quatre Juifs dans un supermarché casher peu après, le Premier ministre français Manuel Valls a déclaré « une guerre contre le terrorisme, contre le djihadisme, contre l’Islam radical, contre tout ce qui vise à briser la fraternité, la liberté, la solidarité. »

 

Des millions de personnes ont manifesté pour condamner les atrocités, amplifiées par un chœur horrifié sous la bannière « Je suis Charlie ». Il y a eu des déclarations éloquentes d’indignation, bien captées par le chef du Parti travailliste israélien et le principal challenger des prochaines élections, Isaac Herzog, qui a déclaré que « le terrorisme est le terrorisme, il n’y a pas deux façons d’y remédier » et que « toutes les nations qui recherchent la paix et la liberté [font face] à l’énorme défi » posé par la violence brutale.

Les crimes ont également suscité un flot de commentaires, investiguant les racines de ces agressions choquantes dans la culture islamique et explorant les moyens de contrer la vague meurtrière du terrorisme islamiste sans sacrifier « nos valeurs ». Le New York Times a décrit l’agression comme un « choc des civilisations », mais a été corrigé par le chroniqueur du Times, Anand Giridharadas, qui a tweeté qu’il ne s’agissait « Pas et jamais d’une guerre des civilisations ou entre elles. Mais d’une guerre POUR la civilisation contre des groupes qui se trouvent de l’autre côté de cette ligne (de démarcation entre la civilisation et la barbarie). #CharlieHebdo. »

Lire la suite…

 

Source : https://lecridespeuples.fr/2020/01/26/chomsky-les-attaques-contre-charlie-hebdo-revelent-lhypocrisie-de-loccident/

/

 

 

 

Spontanéité rare chez les Zélites…

 

 

À Bethléem, Vladimir Poutine ramasse la casquette tombée d’un garde palestinien et la lui remet sur la tête

 

 

 

 

Petit rappel en passant :

 

Une rue Vladimir Poutine à Bethléem

Maxime de Valensart – 7 sur 7.be – 6.5.2019

 

 

 

 

La rue de Bethléem dans laquelle Jésus serait né sera rebaptisée du nom du président russe Vladimir Poutine, qui était mardi [en mai 2019, NdGO] en visite en Cisjordanie, indique mercredi le cabinet du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Le président russe a réagi avec humour à cette annonce. « J’espère quand même vivre encore un certain temps », a-t-il déclaré.

Vladimir Poutine a inauguré un centre culturel et scientifique, financé par la Russie, dans la rue qui portera son nom.

Source : 7 sur 7.be

 

 

 

 

Péripéties microniennes

 

Scoop : pour Macron, un président élu n’est pas forcément légitime

 

Théophraste R. – LGS – 25.1.2020

 

 

 

 

Mai 2018. Sous le contrôle d’observateurs étrangers, Nicolas Maduro est élu président de la république bolivarienne du Venezuela avec 67 % des voix (40 % de plus que son principal concurrent).

Janvier 2019. Un pantin des USA, Juan Guaidó, qui n’avait même pas été candidat, s’autoproclame « président » du Venezuela. Il est soutenu par une poignée de pays occidentaux, mais le peuple vénézuélien, son armée, restent fidèles au président élu.

Janvier 2020. En recevant Guaidó à l’Elysée, Macron (24 % des voix au premier tour des présidentielles, talonné par Le Pen, Fillon, Mélenchon) indique implicitement au peuple français qu’à ses yeux, un président élu peut être remplacé avant la fin de son mandat.

Je vous laisse y réfléchir.

Théophraste R. (Auteur de l’opuscule (inachevé) : « La rue doit-elle à présent appeler la police et l’armée à se soulever contre les Ceausescu de l’Elysée ? »

C’est quelque chose d’hallucinant de comparer Macron, infoutu de mettre le nez hors de l’Elysée sans la protection des centaines de policiers, avec Maduro, acclamé par des centaines de milliers de manifestants à Caracas.

Source : https://www.legrandsoir.info/scoop-pour-macron-un-president-elu-n-est-pas-forcement-legitime.html

 

Mais pourquoi foutredieu toujours ramener les Ceaucescu !? Y’a pas d’autres sources de comparaison que celles des merdias ?

 

 

  

 

 

Emmanuel Macron : Illégalité, illégitimité et imposture.

 

Régis de Castelanu – Vu du droit – 25 .1.2020

 

 

 

 

La France et le problème Macron.

La République française à un gros problème avec celui qui lui sert de président. Celui-ci est désormais perçu massivement par le peuple comme complètement illégitime à en occuper ce poste à diriger le pays.

Cette situation explique le rejet dont il est l’objet et ce au-delà de la politique mise en œuvre, la corruption qui l’entoure, sa nullité politique, ses traits de caractère insupportables et son arrogance personnelle. Toutes ses interventions quelles qu’elles soient, sont immédiatement disqualifiées avec une rage surprenante. Et il apparaît maintenant d’évidence qu’il ne pourra pas gouverner sans le recours à une répression féroce à l’aide de sa justice, sa police et les lois liberticides que son Assemblée nationale croupion adopte en cadence. Interpellé sur les dérives de son régime Emmanuel Macron a voulu imprudemment nous donner une petite leçon en lançant à la volée « essayez la dictature et vous verrez! », en définissant en parallèle dictature et démocratie. Le problème est que sa description de la dictature colle à son système. Et celle de la démocratie entretient avec le macronisme des rapports étonnamment lointains. Quand par exemple il dit : « Une dictature, c’est un régime ou une personne ou un clan décident des lois », on a envie de lui répondre « mais Monsieur Macron c’est exactement ce qui se passe avec votre Assemblée nationale croupion complètement caporalisée et qui n’a aucun état d’âme à piétiner nos libertés publiques à votre demande. Et quand les sénateurs essaient d’utiliser leurs maigres prérogatives de contrôle, vous et vos hommes de main les insultez et les menacez. »

Lire la suite…

Source : https://www.vududroit.com/2020/01/emmanuel-macron-illegalite-illegitimite-et-imposture/

 

Oups ! Et voilà que le Conseil d’État s’y met…

Va-t-il oser s’en prendre aussi aux marionnettistes ?

 

 

 

 

 

La deuxième partie de l’article de Régis de Castelnau vient d’arriver

 

Illégalité, illégitimité et imposture (2e partie).

 

Régis de Castelnau – Vu du droit – 26.1.2020

 

 

 

 

La disparition de la séparation des pouvoirs.

 

Nous avons vu dans une première partie que dans un système de démocratie représentative, pour qu’une majorité électorale puisse imposer son point de vue à la minorité, il était nécessaire que les représentants élus soient parvenus au pouvoir dans des conditions régulières et après un scrutin que l’on peut qualifier incontestablement de « sincère ». Et que cela soit reconnu comme tel par le corps social. C’est ce qui construit la première branche de la « légitimité » des gouvernants. Nous avons vu que l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron à ce point illégale et irrégulière pouvait s’apparenter à une forme de coup d’État. Raison pour laquelle s’est installée dans l’opinion publique et dès le début de son mandat l’idée que cet homme « n’était pas sa place ».

Lire la suite…

 

Source : https://www.vududroit.com/2020/01/emmanuel-macron-illegalite-illegitimite-et-imposture-2e-partie/ 

 

 

 

 

 

 

 

4 millions de manifestants en Irak : l’AP en voit « des centaines » :

 

Irak : l’AP voit des « centaines » de manifestants alors que les photos en montrent des millions

 

Entelekheia – 25.1.2020

 

 

 

 

10h01 UTC hier, l’Associated Press a tweeté que des « centaines » de personnes se rassemblaient dans le centre de Bagdad pour exiger le départ des troupes américaines.

Lire la suite…

 

Source : http://www.entelekheia.fr/2020/01/25/irak-lap-voit-des-centaines-de-manifestants-alors-que-les-photos-en-montrent-des-millions/

 

 

 

 

 

Qu’à cela ne tienne…

 

Les États-Unis préparent le retour de « l’homme fort » en Irak

 

M.K. Bhadrakumar – Comité Valmy – 24.1.2020

 

 

 

 

Le départ de l’ancien Commandant de la Force Al-Qods, Qassem Soleimani, commence à se faire sentir en Irak. Les deux rencontres que le Président américain Donald Trump a eues avec le chef du gouvernement régional kurde irakien Nechirvan Barzani et le Président de l’Irak Barhem Saleh en Suisse, mercredi en marge du Forum Économique Mondial, sont symptomatiques de l’agenda de Washington pour poursuivre le recul de l’influence iranienne en Irak.

 

Barzani devient un interlocuteur clé pour Washington dans les nouvelles circonstances, qui aurait un rôle majeur à jouer dans la consolidation de l’autonomie des régions kurdes du nord de la Syrie. En effet, du point de vue de Washington, le Kurdistan irakien reste une oasis de stabilité et peut fournir une feuille d’ancrage pour une présence militaire américaine illimitée dans la région. L’évacuation du pétrole de l’est de la Syrie devient également possible via le Kurdistan irakien.

Lire la suite…

Source : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article11650

 

 

 

 

Le rêve des uns et le cauchemar des autres

 

Michel Raimbaud – Comité Valmy – 22.1.2020

 

 

 

 

 

Il est dans l’air du temps de considérer les épisodes troubles que nous vivons aujourd’hui comme une réplique à ce que furent hier les « années folles » de l’entre-deux guerres. Ce n’est pas une perspective encourageante, car cet entracte convulsif de vingt ans tout juste (1919/1939), loin d’être seulement une explosion des libertés, un foisonnement des innovations, une envolée du progrès, allait déboucher sur le festival de boucherie et d’horreur que nous savons, suite logique de son échec. Peut-on recréer un ordre universel, alors que la moitié de la planète reste sous le joug colonial ? Rétablir la stabilité alors que quatre empires viennent de disparaître, deux d’entre eux, Russie et Allemagne, ne se voyant nullement comme des vaincus, et que le statut des deux « superpuissances » coloniales est ébranlé par l’ascension de l’Amérique ? Quand cette dernière refuse d’adhérer à la Société des Nations qu’elle a patronnée, comment donc garantir la paix ?

 

Folles ou non, les présentes années sont écervelées, ou décervelées. Mais en 2020, l’heure n’est plus à renifler un séisme attendu, car celui-ci gronde déjà de toutes parts. Pourtant, si le monde revisité est bien devenu universel, l’Occident préfère s’identifier à une « communauté internationale » qui ne l’est pas. Le refus de prendre en compte cette « fracture » est à l’origine de la rage et/ou de la démence de ses élites pensantes, dirigeantes et rugissantes.

Lire la suite…

Source : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article11643

 

 

 

 

 

Réforme des retraites : la trahison des syndicats

 

Ramin Mazaheri – Le cri des peuples – 22.1.2020

 

 

 

 

En raison d’un black-out des médias occidentaux [notamment anglophones] sur le sujet, beaucoup pourraient être surpris d’apprendre que la grève générale en France vient d’entrer dans sa septième semaine consécutive. C’est le mouvement des travailleurs le plus long de l’histoire de France, et de moitié, mais les médias occidentaux dominants ont décidé d’ignorer la France jusqu’à ce que ce moment historique s’estompe.

 

Il semble sur le point de prendre fin.

Les syndicats français ont fait un travail lamentable à la tête de la grève malgré le fait que tout allait pour le mieux au début.

La prétendue supériorité du modèle syndical dit « indépendant », favorisé par l’Occident mais rejeté par tout pays ayant connu une révolution après 1917, déçoit à nouveau la nation, entendez par là ceux qui ne sont pas membres cotisants.

Lire la suite…

Source : https://lecridespeuples.fr/2020/01/22/reforme-des-retraites-la-trahison-des-syndicats/

 

 

_______________

 

  

 

 

Et ce n’est pas fini…

 

 

 

 

Mis en ligne le 26 janvier 2020

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *