On dirait que l’actualité ne veut pas nous laisser mourir tranquilles

 

 

自由平等博爱

(Liberté-Égalité-Fraternité pour les ignares)

 

 

Tandis que les Chinois célèbrent le centenaire de leur PCC,

les optimates d’aujourd’hui ne savent où donner de la matraque, des menottes et de l’arrogance

 

 

自由平等博

 

 

Le croirez-vous ? Notre aède national s’est fait gauler et menotter dans le dos par six sbires naviportés de la police sanitaire pour un délit inédit depuis la préhistoire : nager dans la Mer du Nord sans muselière.

Le mardi 6.

 

 

L’Empire du Néant

 

 

 

 

 

Sphère pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.

Pourquoi pieds nus, en maillot de bain, dans une cellule de 4 m2 dont un quart occupé par une toilette à la turque ? Le drapeau jaune sur la plage autorisait la baignade. Plongeon, d’où corne de brume. Six gilets fluorescents gesticulent au bord de l’eau. Bientôt trois d’entre eux, dans un canot à moteur, te harponnent comme des garde-côtes à la pêche aux migrants. Sommations. Sous la menace, accueilli par une escouade policière. Quatre uniformes réclamant ta carte d’altérité, tu leur signifies n’avoir enfreint aucun règlement (le drapeau est toujours jaune) et, de par ta qualité d’atlante, quérir les chants des sirènes atlantiques afin d’y puiser l’inspiration pour un roman : Het Verdriet van Thijl Ulenspiegel

 

A l’instant où est prononcé ce nom concentrant les malédictions d’un pays, tu es plaqué au sol, gueule dans le sable, bras tordus derrière le dos, menotté sec puis jeté comme un sac dans le fourgon de police. Opération filmée par cent smartphones…

 

Quatre murs, trou sanitaire. Eusses-tu, de naissance, appartenu à l’une des engeances basanées contre lesquelles se déploie l’essentiel des forces militaires et policières européennes, ton sort se fût apparenté à celui qui attend tout ce que ce trou est conçu pour vouer au néant. Vernichtung. Les faits divers ne manquent pas, qui font tourner le contrôle au faciès en carnage par impératif sécuritaire. Je n’insulterai pas ici les chiens bergers dressés à traquer l’ennemi de race : relire Chien Blanc de Romain Gary. C’est le principe même de l’anéantissement dans la cervelle des maîtres que convoquent ces quatre murs humanisés de signes brunâtres tracés par quelque artiste rupestre ayant tenté de conjurer là sa propre annihilation. Quel est donc ce Nihil qu’il a combattu avec les armes à sa disposition ? Cela va plus loin qu’un simple affect anticulturel de ces flics tatoués t’ayant fièrement avoué n’avoir lu d’autres livres qu’à l’école, sevrés d’hallucinations footballistiques tricolores. Depuis quarante ans tu décris le marché stimulé par une idéologie de la sauvagerie bestiale, toutes canines dehors, faisant primer pulsions immédiates sur médiations raisonnables. Nous n’y sommes pas encore, suggèrent les délicates arabesques murales. Il faudrait parvenir à nommer le noumène de l’anéantissement, qui n’équivaut pas au simple tropisme des forces vitales…  

   

Nature brute, hors culture, ne s’assimile pas au Néant : elle détient le trésor de l’Être. Le principe auquel me confrontent ces murs, tandis que tu masses les traces de menottes aux poignets, toujours en slip dans cette cellule de commissariat, ne se réduit donc pas à la brutalité voire à la cruauté de l’aveugle arbitraire d’État…

 

Ton frère Charles De Coster (crevé de misère à 52 ans) approche un tel principe dans sa Préface du Hibou, faisant allusion à l’empire contre lequel est dirigé son chef d’œuvre : celui de Napoléon III. « Sais-tu s’il n’existe plus de Charles-Quint et de Philippe II en ce monde ? Ne crains-tu pas qu’une censure attentive n’aille chercher des allusions à d’illustres contemporains ? »…

 

Nous approchons de quelque chose, me disais-je tandis que tu réclamais en vain de pouvoir téléphoner à ton épouse et que te répondaient bruits de pas, voix joyeuses, claquements de portes. L’Empire du Néant. Dans Le Soir du matin t’avait frappé la réaction du chef d’un parti se réclamant du libéralisme aux récents propos d’Ihsane Haouach, brillante commissaire à l’égalité des genres,  sommée pour se coiffer d’obéir aux critères ethniques de Jean Gol. Que révélaient ces combinaisons de faits ? L’hypothèse du sort qui t’était réservé en cas d’origine marocaine faisait avancer l’enquête. N’arguait-on pas, contre cette jolie femme portant foulard, d’une neutralité consubstantielle à la laïcité ? Cela qui n’appartient plus ni à la culture ni à la nature (ni l’un ni l’autre, en latin, se dit ne uter : neutre) ; cette annulation du réel dans son envers privé de sens, ne peut mieux s’obtenir qu’en le neutralisant. Neutraliser : anéantir. Selon le jargon militaire, l’élimination d’une cible n’est-elle pas dite neutralisation ? Si le principe de laïcité requiert neutralité de l’État, que signifie neutralisation des individus sinon réification achevée ?

 

Le racialisme avait hier pour fonction d’empêcher des métissages menaçant le projet colonial, comme aujourd’hui cette idéologie modernisée désigne en l’immigré le principal danger pour une société qui serait menacée par lui dans son identité. Ce discours occupe le centre du débat fallacieusement appelé politique lors des joutes électorales. On voit le cynisme démagogique des fondés de pouvoir du capital, si leur matière première est la frustration des populations précarisées par une soumission de la chose publique aux puissances financières : n’ayant œuvré qu’à paupériser la majorité des citoyens, comment n’agiteraient-ils pas les thèmes identitaires et sécuritaires ? Telle est la véritable raison d’être des fixations névrotiques sur le voile des femmes issues des races et cultures inférieures – à plus forte raison quand leur intelligence et leurs diplômes exacerbent un inavouable complexe d’infériorité. Que pèse le dénommé Corentin de Salle face à Ihsane Haouach ? Ignorant tout de la très riche culture arabo-berbéro-musulmane, et ne connaissant peut-être pas davantage les racines du monde occidental, sa seule arme est le fouet verbal, qu’il manie avec une vulgarité de ruffian. Tout cela se lisait sur quatre murs d’une cellule, mais ne se laissait pas déverser dans un trou de tinette où avaient plutôt leur place les gigantesques flots d’une sous-culture excrémentielle déversée dans les cerveaux par les instances idéologiques ayant servi partout l’hégémonie du néolibéralisme…

 

C’est pourquoi le phénomène culturel majeur ayant transformé l’Europe contemporaine est l’énergie psychique insufflée par les descendants des pays colonisés. Comme le monde occidental exprime les symptômes d’un essoufflement spirituel et intellectuel proportionnel aux richesses matérielles pillées sur les autres continents, cette énergie venue d’ailleurs nourrit une hargne phobique à l’égard des immigrés maghrébins. Penser les relations entre Nord et Sud de la Méditerranée devrait être un réquisit préalable à toute ambition politique. Mais arrivisme, opportunisme et carriérisme étant les premières qualités requises, une ignorance maquillée de clichés règne à propos de la culture musulmane, autant que de celle héritée de la tradition judéo-chrétienne. Qui a entendu parler en Belgique du philosophe Siger de Brabant, sommité qui professa la doctrine d’Averroès à la Sorbonne au XIIIe siècle, ayant eu Dante pour visiteur ? Celui-ci le fait figurer au Chant X de son Paradis :

 

                         Et la lumière d’un esprit aux pensées

                        Si graves que mourir lui parut lent à venir :

                        C’est la lumière éternelle de Siger

                        Qui, enseignant dans la rue du Fouarre

                        Suscita l’envie par ses syllogismes véridiques

 

Tels étaient les mots qui se déchiffrèrent enfin sur le mur d’une cellule, où tu fus séquestré par les flics du libéralisme pour crime d’un exercice de liberté : l’invocation des sirènes atlantiques dans les vagues du Vieil Océan.

 

 Anatole Atlas, le 8 juillet (anniversaire de Michèle) 2021  

 

 www.spherisme.be

 

Michèle, c’est sa femme (Bon Anniversaire, Madame !). C’est à elle qu’ils ont bigophoné pour lui dire que son clebs était allé s’ébrouer sans masque dans le grand bassin et lui conseiller de l’attacher mieux que ça dorénavant.

 

 

自由平等博爱

 

 

Ils vont faire comment, maintenant, ceux-là, pour se trouver des pavots et les vendre ?

 

Les Américains évacuent Saïgon, saison 2 : l’Hindou Kouch

 

 

Pour faire suite à notre article précédent, des détails précieux sur le cadre géopolitique du retrait américain d’Afghanistan.

 

 

 

 

Pepe Escobar – Entelekheia.fr – 7/8.7.2021

Paru sur Asia Times sous le titre A Saigon moment in the Hindu Kush

 

 

Et c’est fini
Pour le soldat inconnu
Tout est fini
Pour le soldat inconnu

The Doors, “The Unknown Soldier”

 

Commençons par quelques faits étonnants sur le terrain afghan.

Les talibans ont le vent en poupe. En début de semaine, leur service de relations publiques affirmait qu’ils tenaient 218 districts afghans sur 421 – et en capturaient de nouveaux chaque jour. Des dizaines de districts sont contestés. Des provinces afghanes entières sont pratiquement perdues pour le gouvernement de Kaboul, qui a été de facto réduit à l’administration de quelques villes éparpillées et assiégées.

Le 1er juillet déjà, les talibans annonçaient qu’ils contrôlaient 80 % du territoire afghan. C’est proche de la situation d’il y a 20 ans, quelques semaines seulement avant le 11 septembre, lorsque le commandant Ahmad Shah Masoud m’avait dit, dans la vallée du Panjshir, alors qu’il préparait une contre-offensive, que les Talibans dominaient à 85 %.

Lire la suite…

Source : Les Américains évacuent Saïgon, saison 2 : l’Hindou Kouch (entelekheia.fr)

 

 

自由平等博

 

 

L’article de Pepe Escobar succédait à celui-ci :

 

Afghanistan : les USA partent comme des voleurs, les talibans progressent

 

B  – Entelekheia.fr  –  7.7.2021

Paru sur Moon of Alabama sous le titre Afghanistan – U.S. Sneaks Out At Night – Taliban Take Multiple Districts Per Day

 

 

 

 

 

Voilà qui est gênant :

 

Les États-Unis ont quitté la base aérienne de Bagram en Afghanistan, après presque 20 ans, en coupant l’électricité et en s’éclipsant dans la nuit sans avertir le nouveau commandant afghan de la base, qui a découvert le départ des Américains plus de deux heures après leur départ, selon des responsables militaires afghans.

« Nous avons entendu des rumeurs selon lesquelles les Américains avaient quitté Bagram… et finalement, à sept heures du matin, nous avons compris qu’il était confirmé qu’ils avaient déjà quitté Bagram », a déclaré le général Mir Asadullah Kohistani, le nouveau commandant de Bagram.

Avant que l’armée afghane ne puisse prendre le contrôle de l’aérodrome situé à environ une heure de route de la capitale afghane Kaboul, celui-ci a été envahi par une petite armée de pillards, qui ont saccagé baraquement après baraquement et fouillé dans des tentes de stockage géantes avant d’être expulsés, selon des responsables militaires afghans.

« Au début, nous avons pensé que c’était peut-être des talibans », a déclaré Abdul Raouf, soldat depuis 10 ans. Il a dit que les États-Unis ont appelé de l’aéroport de Kaboul et ont dit « nous sommes ici à l’aéroport de Kaboul ».

 

Il y a une vidéo de la base vide. Des centaines de voitures ont été laissées en arrière. L’équipement réseau du quartier général a été arraché mais l’hôpital de la base semble être resté intact. Il y a même quelques stocks de fournitures médicales utiles.

Pendant ce temps, les Talibans continuent leur opération éclair pour prendre le contrôle du pays. Ils s’emparent de districts les uns après les autres, surtout dans le nord.

Lire la suite…

Source : Afghanistan : les USA partent comme des voleurs, les talibans progressent (entelekheia.fr)

 

La vidéo de la base vide restera dans l’Histoire comme une vidéo mémorable.

 

 

自由平等博

 

 

Quel doit être le ravissement des pauvres Zuniens, de voir où vont leurs impôts !

 

Afghanistan: 3.5 millions d’objets abandonnés à Bagram en vente libre

 

Strategika51 –  8.7.2021

 

 

 

« Véhicule blindé américain en bon état, pas de trace d’impacts ou d’usure, moteur LV8 de 6.2, année 2018, moins de 30 000 km, prix à négocier sur place après visite ». Ce genre d’annonces fera le bonheur de quelques riches particuliers en Afghanistan, au Pakistan mais aussi ailleurs.

 

 

L’abandon de la base aérienne de Bagram en Afghanistan fut suivi d’un pillage en règle avant l’intervention des forces afghanes. Les forces US ont abandonné 3.5 millions d’objets sur le site dont une grande partie est déjà en vente au marché noir et même sur les sites et les réseaux locaux.

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2021/07/08/afghanistan-3-5-millions-dobjets-abandonnes-a-bagram-en-vente-libre/  

 

 

自由平等博

 

 

En anglais :

 

Afghanistan : Withdrawal of US troops from Bagram airbase + Video

 

 

 

SWNews Analysis Group: US and NATO troops evacuated Bagram Airbase in Parwan province and handed over control to the Afghan Ministry of Defense.

 

Bagram Airbase is located in Bagram district and 11 km from Charikar district in Parwan province, which became the largest foreign base in Afghanistan after the US invasion of Afghanistan in 2001.

The base was built in 1950 during the Cold War and has always been the source of conflicts in Afghanistan. After the fall of the communist government in Kabul, Bagram was under the control of the Northern Coalition Forces (Jamiat-e-Islami, Wahdat-e-Islami, Afghan National Movement, etc.) until 1999, when it was captured by the Taliban during attacks in northern Kabul in 2000.

 

Read more…

Source : https://english.iswnews.com/19614/afghanistan-withdrawal-of-us-troops-from-bagram-airbase-video/

 

 

自由平等博

 

 

Afghanistan : l’Iran crée la surprise

 

Pars Today – 7.7.2021

 

 

 

 

Le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, a ouvert ce mercredi 7 juillet à Téhéran une rencontre interafghane entre des représentants du gouvernement de Kaboul et des talibans.

 

La délégation du gouvernement de Kaboul à Téhéran est conduite par Younous Qanouni, ancien vice-président de l’Afghanistan, et celle des talibans par leur négociateur en chef, Abbas Stanikzai.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que Téhéran était prêt à favoriser le dialogue interafghan afin de régler les crises en cours en Afghanistan et a assuré le soutien de la République islamique d’Iran au développement de ce pays après le rétablissement de la paix. 

Lire la suite…

Source : https://parstoday.com/fr/news/world-i98876-afghanistan_l’iran_cr%C3%A9e_la_surprise

 

 

自由平等博

 

 

Autre surprise ?

 

La Chine considérée comme une « puissance amie » par les Talibans d’Afghanistan

 

Strategika51 – 9.7.2021

 

 

 

 

Le porte-parole des Talibans d’Afghanistan Suhail Shaheen a affirmé que le mouvement politico-militaire accueille favorablement les investissements chinois dans la reconstruction du pays et garantira la sécurité des hommes d’affaires, des ingénieurs et des techniciens chinois. C’est la première fois que les Talibans d’Afghanistan offrent des garanties de sécurité à la Chine qu’ils qualifient désormais de puissance amie.

 

Le retrait américain d’Afghanistan qui s’apparente plus à une débâcle stratégique sans précédent coïncide avec une offensive généralisée des Talibans d’Afghanistan. Ces derniers affirment qu’ils ne sont pas intéressés par Kaboul pour le moment et concentrent leurs efforts sur les principaux districts mettant de sérieux doutes sur la capacité du gouvernement de Kaboul à se maintenir au pouvoir en dépit d’une armée de 300 000 hommes soutenue par un appui aérien occidental et des mercenaires professionnels.

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2021/07/09/la-chine-consideree-comme-une-puissance-amie-par-les-talibans-dafghanistan/

 

 

自由平等博

 

 

Mais on allait les oublier !

 

Le parti qui compte le plus d’adhérents au monde, le Parti communiste chinois (PCC), fête ce jeudi 1er juillet ses 100 ans.

 

Sputniknews

 

Photos

 

https://fr.sputniknews.com/photos/202107011045817588-parti-communiste-chinois-100-ans/

 

Par curiosité, essayez de compter les gens muselés dans la foule …

 

 

 

自由平等博

 

 

Une belle occasion d’un peu regarder sous le nez la « Déclaration  de 48 »…

 

Idéologie antichinoise primaire à l’ULB : Lettre ouverte au Professeur Jacques Englebert

 

André Lacroix – L.G.S. – 7.7.2021

 

 

 

 

En 2019, l’ULB (Université Libre de Bruxelles) décidait de se séparer de l’Institut Confucius pour des raisons officiellement administratives, mais en réalité idéologiques (1). En 2020, Vanessa Frangville, titulaire de la chaire d’études chinoises à l’ULB, inventait le concept de « terrorisme anecdotique » pour qualifier le terrorisme islamiste ouïghour ayant tué des centaines d’innocents et ayant fourni des milliers de combattants fanatisés à Daech (2). Début 2021, elle en remettait une couche dans un réquisitoire antichinois plutôt indigent (3). C’est au tour maintenant d’un éminent Docteur en sciences juridiques et chargé de cours à l’ULB, Jacques Englebert, de se livrer à des propos sinophobes d’un simplisme désarmant.

Lire la suite…

 

Source : https://www.legrandsoir.info/ideologie-antichinoise-primaire-a-l-ulb-lettre-ouverte-au-professeur-jacques-englebert.html

 

 

自由平等博

 

 

Rappelons au Pr Englebert – que nous ne connaissons pas, mais qui est payé pour enseigner si possible pas n’importe quoi aux générations montantes – quelques principes fondamentaux :

 

 

La déclaration des droits

qui met à honte toutes les autres, mais que personne, jamais, n’a réussi à faire voter nulle part.

 

https://www.lecanardrépublicain.net/spip.php?article378

 

 

自由平等博

 

 

Ils avaient des choses à dire sur la propriété. Et vous ?

 

 

https://lvsl.fr/robespierre-discours-sur-la-propriete-suivi-du-projet-de-declaration-des-droits-de-lhomme-et-du-citoyen/

 

 

自由平等博

 

 

Aux autoproclamés « démocrates » qui bavardent de terrorisme sans jamais s’être demandé ce que c’est :

 

 

https://www.lecanardrépublicain.net/spip.php?article574

 

 

自由平等博

 

 

Cela leur ferait le plus grand bien aussi de lire ceci :

 

 

https://www.persee.fr/doc/espat_0339-3267_1988_num_38_1_3437

 

Les Chinois, eux, essaient de se rapprocher de notre vraie Déclaration. Et vous ?

 

 

自由平等博

 

 

Mais nous étions chez les anticovidistes…

 

« alpha, delta, lambda… Même pas capables d’aller dans l’ordre. Visiblement il ne le connaissent pas. Bande d’ignorants. »

 

Notre lectrice Sémimi nous communique sa Modeste Proposition aux néo-croisés, pour une utilisation judicieuse de l’alphabet grec:

 

L’alphabet grec est riche et, après alpha, delta, lambda il vous reste  21  possibilités, pour vous en tenir aux plus simples.

 

 

Α α άλφα A alpha
Β β βήτα B bêta
Γ γ γάμμα G gamma
Δ δ δέλτα D delta
Ε ε έψιλον E epsilon
Ζ ζ ζήτα Z zêta
Η η ήτα Ê êta
Θ θ θήτα TH thêta
Ι ι ιώτα I iota
Κ κ κάππα K kappa
Λ λ λάμβδα L lambda
Μ μ μυ M mu
Ν ν νυ N nu
Ξ ξ ξι X xi
Ο ο όμικρον O omicron
Π π πι P pi
Ρ ρ ρω R rhô
Σ σ ς σίγμα S sigma
Τ τ ταυ T tau
Υ υ ύψιλον U upsilon
Φ φ φι PH phi
Χ χ χι KH khi
Ψ ψ ψι PS psi
Ω ω ωμέγα Ô ôméga

 

 

La lettre Γγ (Gamma) est transcrite par un n devant Γγ   Κκ   Ξξ   Χχ
Il se prononce comme le -ng de parking
exemple : άγγελος [angelos] ange

La lettre Ζζ (zêta) se prononce habituellement dz (comme la prononciation de Zeus).
Cependant, cette lettre avait un son intermédiaire entre le dz et le z.

La lettre Ττ s’écrit ταυ [tau] : la diphtongue se prononce (comme l’anglais cow, vache)

La lettre Σ (sigma) possède deux minuscules : σ en début ou milieu de mot & ς à la fin d’un mot
exemple : θάλασσα [thalassa] mer ; φάρος [pharos] : phare

Le grec ancien possédait à l’origine des e, o brefs et des e, o longs,
les voyelles brèves sont devenues à l’époque classique des voyelles fermées :
Εε se prononce é (voyelle fermée) comme été
Ηη se prononce ê (voyelle ouverte) comme être, aimant

Οο (omicron, c’est à dire petit o) est une voyelle fermée comme côte, saute
Ωω (ôméga, c’est à dire grand o) est une voyelle ouverte comme sotte
(on écrit habituellement : oméga)

Attention ! en français, la prononciation du o / ô est donc inversée.
Pour éviter les ambiguïtés, on transcrit aujourd’hui ces lettres ē et ō

Attention aux confusions possibles :
Ρρ (R) et Ππ (P, célèbre pour le symbole pi utilisé en mathématiques)
Χχ (Ch mais qui a donné le X latin) et Ξξ (X)
Ηη : le H latin est absent du grec, on trouve notamment dans Θθ (th) Φφ (ph) Χχ (kh)

La lettre Υυ se prononçait comme le u français et non comme le u latin [ou]. Ce son n’existant pas en latin, on a alors ajouté une lettre à l’alphabet latin, le y (i grec) qui se prononçait en latin comme le u français.

La prononciation scolaire du grec ancien ne respecte pas la véritable prononciation. Le h latin marque en réalité une aspiration. Ainsi, les lettres Θθ (th) Φφ (ph) Χχ (kh, transcrit en latin ch) sont des consonnes t, p, k aspirées.
Par facilité, nous les prononçons respectivement t, f, k.

 

Nous dirions, nous, 20 possibilités, car pour notre humble part, nous ne saurions trop recommander à ces Messieurs-Dames de sauter le « ταυ T ou tau », qui a déjà posé pas mal de problèmes dans l’Antiquité, comme le rappelle opportunément Lucien de Samosate dans Le jugement des voyelles. Ce n’est pas le σίγμα qui nous contredira ! Sans compter que le maître d’école du petit Jésus l’aurait méchamment corrigé d’une attention défaillante à cette lettre, en lui prédisant qu’il saurait un jour ce que ταυ veut dire.

Mais qu’attendre de gens qui, comme l’a déploré le poète, « ne sont même pas fichus de compter jusqu’à 20 » ?

Sémimi a raison, l’alphabet grec est riche, et la démarche qu’elle préconise ne saurait trop plaire à Kafka.

 

 

自由平等博

( ελευθερία, ισότητα, αδελφοσύνη )

 

 

Il semble que les Français s’en tirent mieux que nous, mais, eux, ils ont des problèmes avec leurs jeunes :

 

 

 

 

 

Ainsi que – las ! – quelques difficultés avec d’autres :

 

 

AUX NAZILLONS COVIDISTES QUI POUSSENT À LA VAXXINATION OBLIGATOIRE !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Attention ! Ce genre de déclaration a coûté cher à Pier Paolo Pasolini.)

 

 

 

 

 

 

Voir tout le dossier de résistance à la nazification de l’Europe sur :

 

 

jbl1960blog | NON C’EST NON ! (wordpress.com)

 

 

自由平等博

 

 

Avec nos excuses à tous ceux qui font de si précieux travail et qu’on ne peut relayer.

 

 

 

Mis en ligne le 9 juillet 2021

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *