IMPORTANT ! Pour une fois, le Prix Nobel va à quelqu’un qui le mérite vraiment – Le GRAND Peter Handke (Vidéo)

 

Drago Bosnic  – Fort Russ – 17.10.2019

 

 

 

 

STOCKHOLMLe Comité du prix Nobel a annoncé l’attribution simultanée de deux Prix Nobel de Littérature. L’un à l’écrivain et poétesse polonaise Olga Tokarczuk, qui reçoit celui de 2018 qu’elle avait manqué l’année dernière, celui de cette année allant à l’auteur dramatique autrichien, le grand Peter Handke.

L’Autrichien s’est aussitôt retrouvé au centre d’une convergence d’attaques sans précédent, mettant en cause le fait que ce soit à lui que le prix ait été attribué.

La raison de ces attaques à l’encontre d’un des plus grands auteurs vivants en même temps qu’un des écrivains les plus prolifiques de l’histoire des temps modernes, est – c’est le moins qu’on puisse dire – discutable.

Pendant les années 1990, époque où l’OTAN faisait feu de tout bois pour se redéfinir et se trouver une nouvelle raison d’être, l’alliance décida qu’une agression contre la Yougoslavie était précisément le prétexte qu’il fallait pour justifier le prolongement de son existence.

Cependant, il lui fallait une excuse, et, puisqu’elle déclarait sa mission « purement humanitaire », elle avait besoin d’un « croquemitaine génocidaire » pour la provoquer. Le rôle du croquemitaine échut, bien involontairement, aux Serbes. Ou, pour être plus exacts, ce rôle leur fut imposé par l’Occident. S’ensuivit une campagne de diabolisation d’une nation tout entière, comme il n’en avait jamais existé auparavant. Les « Bouchers des Balkans » étaient nés.

Les médias mainstream occidentaux y allèrent tous de leurs histoires sur « les viols et les camps de concentration serbes ». D’innombrables articles et « reportages » usèrent à l’envi de la désinformation et des mensonges les plus éhontés. On peut rappeler, parmi les exemples notoires, « Un million d’Albanais portés disparus » (sous-entendant qu’ils avaient été tués par les Serbes) et « L’armée serbe a violé près d’un demi-million de femmes bosniaques à Sarajevo » (ville qui comptait un peu plus de 250.000 habitants).

Peter Handke, homme d’une réputation sans tache, hautement respecté pour l’intégrité de ses opinions (sans parler de sa stupéfiante œuvre d’auteur) a dénoncé l’entreprise de diabolisation et soutenu ouvertement le peuple serbe. Il l’a fait à un moment où ce genre d’attitude ne pouvait apporter que des ennuis à quiconque l’adoptait, particulièrement à quelqu’un vivant et travaillant à l’Ouest.

Les fantassins de la chair à canon au service de l’OTAN dans l’ex-Yougoslavie (plus ou moins comme l’ISIS et les coupeurs de têtes modérés dans la Syrie d’aujourd’hui) se sont alors donné tout le mal qu’ils pouvaient pour discréditer le grand écrivain. Avec le soutien de l’OTAN, les narcoterroristes albanais qui occupaient la province serbe du Kosovo-et-Métochie ont aussitôt investi beaucoup d’argent pour endommager autant que faire se pouvait la réputation de Handke. Mais Handke est resté sur ses positions et n’a jamais changé d’attitude quant à ce qui se passait réellement dans l’ex-Yougoslavie.

Le Prix Nobel, quoique dû depuis beaucoup trop longtemps, arrive pourtant à point nommé. Et quoi qu’il se soit maintes fois, jusqu’à tout récemment, discrédité (ce qui est particulièrement flagrant pour le soi-disant « Prix Nobel de la Paix », ce Prix de Littérature arrive, finalement, dans les mains qu’il fallait. Peter Handke le méritait et bien plus que cela encore. Mais mieux vaut tard que jamais.

 

 

 

 

 

 

À notre connaissance, Drago Bosnic collabore, à de nombreux organes d’analyse et d’information, dont  Russia News Now, FortRuss, GlobalResearch et Mondialisation.ca

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/important-pour-une-fois-le-prix-nobel-va-a-quelquun-qui-le-merite-vraiment/

Source : https://www.fort-russ.com/2019/10/major-nobel-prize-finally-goes-to-someone-who-actually-deserved-it-the-great-peter-handke-video/

 

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

 

 

 Octobre 2019

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *