La réussite soviétique

 

George CallaghanTheDuran – 16.8.2019

 

 

 

 

La plupart des gouvernements ont refusé de reconnaître la légitimité du gouvernement soviétique. En dépit de ces circonstances peu prometteuses, l’URSS a réussi à mettre à son actif quelques accomplissements remarquables.

 

Je suis un anti-communiste convaincu mais, en personne de bonne foi, je ne puis m’empêcher de m’émerveiller devant les exploits de l’URSS. Considérez les problèmes insurmontables auxquels était confrontée la Russie en 1917. La Première Guerre Mondiale était toujours en cours ; le pays vacillait au bord de la guerre civile ; 70% de la population était illettrée ; le réseau des transports ne fonctionnait pas ; il y avait grave pénurie alimentaire dans les villes et l’armée était en pleine mutinerie. Lorsque la Guerre Civile russe a éclaté, plusieurs pays étrangers y ont pris directement part en soutenant les Blancs contre les Rouges.

La Guerre Civile russe a été sauvage comme seules les guerres civiles peuvent l’être. Quand la poussière est retombée, l’Union Soviétique a été fondée : en décembre 1922. Le Parti Communiste s’est alors efforcé de faire subir une transformation complète à la société. Presque tous les pays y ont été hostiles. La plupart des gouvernements étrangers ont refusé de reconnaître la légitimité du gouvernement soviétique. En dépit de ces circonstances peu prometteuses, l’URSS a réussi à mettre à son actif quelques accomplissements remarquables.

Beaucoup de gens, dans les classes professionnelles qualifiées, avaient fui le pays après 1917. Cela a rendu les objectifs du gouvernement d’autant plus difficiles à atteindre. L’URSS s’est alors mise à produire des médecins en masse. La santé publique s’est améliorée de façon considérable. L’URSS a été le premier pays du monde à avoir une profession médicale en majorité féminine.

En l’espace de vingt ans, l’URSS a pratiquement aboli l’analphabétisme. L’URSS a été le pays le plus féministe sur la terre. Les femmes y étaient admises à toutes les études et à toutes les carrières. Il a été permis aux femmes d’entrer dans l’armée et d’y servir, y compris au combat. L’URSS s’est élevée, d’un niveau industriel très bas au moment de sa fondation, au rang de deuxième puissance industrielle mondiale en 1945.

La victoire soviétique dans la Deuxième Guerre Mondiale est à coup sûr un exploit immortel que nous devrions tous chérir. Ce triomphe a été payé d’un prix si élevé qu’il défie l’imagination. Les indescriptibles souffrances du peuple soviétique ne suscitent pas, à l’étranger, la reconnaissance qu’elles méritent.

L’URSS s’est battue de façon constante contre le racisme et les préjugés religieux. Les Soviétiques se sont investis de toutes leurs forces dans la lutte contre les réactionnaires et les obscurantistes.

Les réussites culturelles de l’URSS ne sont pas non plus suffisamment appréciées à leur juste valeur en Occident. Pourtant, l’architecture, la musique, le ballet, la littérature et le cinéma ont tous connu un remarquable épanouissement. Peu de gens savent qu’il y a même eu une industrie soviétique de la mode.

L’architecture néo-classique stalinienne est élégante et fonctionnelle. Vous connaissez Chostakovitch et Khatchatourian. Muslim Magomayev [décoré par Poutine en 2002, ndt] et Uzeyir Hadjibeyov sont deux compositeurs azerbaïdjanais de cette époque.

L’URSS a été réputée pour son soutien au sport et aux spectacles de divertissement. Remporter une médaille soviétique était une distinction très recherchée.

La Mosfilm a produit des tas de films passionnants et chaleureux. Un d’entre eux a d’ailleurs remporté l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1979.

L’URSS a aussi présenté des aspects très négatifs. Les cruelles répressions de Staline y ont causé des souffrances incommensurables. L’économie planifiée par l’État n’a pas été efficace. Une rigidité idéologique excessive a été cause que Staline n’a pas voulu reconnaître que ses politiques mal inspirées provoquaient des famines

C’est le peuple soviétique que j’admire, pas son gouvernement. On ne peut assez insister sur ce point. Le Parti Communiste de l’Union Soviétique (CPUS) a commis beaucoup de graves erreurs. Il est difficile de se rappeler comment tout a commencé. Tout a surgi du mouvement des syndicats. Ses objectifs étaient de mettre fin aux privations et d’en arriver à un état équitable des choses.

L’URSS a été dissoute en 1991. À ce moment-là, presque tout le monde pouvait y parler au moins un russe de base, et c’est en URSS que l’égalité entre les sexes a été la plus forte.

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/la-reussite-sovietique/

 Source : https://theduran.com/the-soviet-achievement/

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

 

 

 

 

Septembre 2019

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *