Un manifestant du 6 janvier au Capitole demande l’asile à la Biélorussie

 

 

The Moscow Times – 8.11.2021– via TheDuran

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

La télévision d’État  biélorusse a couvert l’histoire d’Evan Neumann dans une émission intitulée « Adieu Amérique » [Belarus 1 – Capture d’écran]

 

 

 

Un homme figurant sur la liste des personnes les plus recherchées par le FBI, « pour avoir attaqué la police lors de l’émeute du 6 janvier » au Capitole des États-Unis, demande maintenant l’asile à la Biélorussie, a rapporté dimanche la télévision d’État de ce pays ex-soviétique.

 

Evan Neumann, 48 ans, est recherché aux États-Unis pour effraction et conduite désordonnée dans l’enceinte du Capitole, ainsi que pour agression, résistance et obstruction aux forces de l’ordre lors de troubles civils. Neumann nie ces accusations comme « non fondées ».

 

M. Neumann a vendu sa maison en Californie au printemps dernier, et on pense qu’il a déménagé en Ukraine pour échapper à l’arrestation, avait rapporté ABC News cet été.

 

« À en juger par son histoire, [Neumann] est le type d’Américain moyen dont les magasins ont été brûlés par des militants de Black Lives Matter », a déclaré un présentateur de la chaîne de télévision Belarus 1, reprenant un sujet de discussion courant à la télévision d’État russe.

 

Neumann « a tenté d’obtenir justice et a posé des questions dérangeantes après les élections américaines de 2020 contestées par l’ex-président Donald Trump », a ajouté le présentateur, « mais il a presque tout perdu et il est persécuté par le gouvernement américain ».

 

Les autorités frontalières biélorusses ont arrêté Neumann à la frontière avec l’Ukraine le 15 août, selon Belarus 1.

 

« Non seulement cette situation ne s’est jamais produite, mais elle était difficile à imaginer », a commenté le journaliste de la chaîne, dans une séquence intitulée « Adieu, Amérique ! ».

 

Lors d’une interview, M. Neumann s’est souvenu avoir traversé des forêts marécageuses et rencontré des porcs et des serpents sauvages au cours de son voyage entre l’Ukraine et la Bielorussie. Belarus 1 a rapporté que M. Neumann avait quitté les États-Unis pour se rendre en Italie au mois de mars, puis qu’il a pris un train pour la Suisse et s’est rendu en Allemagne et en Pologne avant de s’installer dans l’ouest de l’Ukraine, où il a loué un appartement pendant quatre mois.

 

M. Neumann a déclaré avoir remarqué que les services de sécurité ukrainiens le « suivaient », deux semaines après le début de son séjour, ce qui l’a incité à passer en Biélorussie voisine et à y demander l’asile.

 

Les autorités migratoires biélorusses ont refusé de faire des commentaires, invoquant la confidentialité des données personnelles, a rapporté lundi l’agence d’État russe RIA Novosti.

 

En 2021, à ce jour, trois citoyens américains au moins ont demandé l’asile à la Biélorussie, a ajouté R.N.

 

Entretemps, la Biélorussie s’est vue accuser d’orchestrer une vague de migrants et de réfugiés, principalement en provenance du Moyen-Orient, vers les frontières des membres de l’Union européenne, en guise de représailles aux sanctions de l’UE. Le Président biélorusse Alexandre Loukachenko a nié ces accusations.

 

Source : https://www.themoscowtimes.com/2021/11/08/us-capitol-rioter-seeks-asylum-in-belarus-state-tv-a75500

 

Il y a aussi ceux qui vont se réfugier au Mexique,

où on n’a pas les moyens d’ériger un mur.

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/un-manifestant-du-6-janvier-au-capitole-demande-lasile-a-la-bielorussie/

 

 

 

 

 

 Novembre 2021

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *