SANSCULOTTES MAIS EN GILETS !

(Et m…. à ceux qui déjà les enterrent !)

 

 

 

 

On ne croyait pas qu’ils oseraient encore ! Mais si, ils ont osé, toute honte bue et avec 7 milliards d’humains qui regardent (l’Internet, n’est-ce pas…). Réussir à trouver un zozo (volontaire ? drogué ? cerveaulavé ?) pour tuer 4 personnes et en blesser une douzaine d’autres avec un tromblon d’avant la guerre 14… il fallait le faire. Ils l’ont fait. On a honte pour eux d’un tel manque d’imagination, mais eux, non, ils continuent à pédaler dans la même semoule. On parie même qu’ils ont encore trouvé des volontaires pour venir déposer des petites fleurs et des petites bougies sur l’endroit de leur forfait. Et pour y dire des prières, qui sait. À quel(s) dieu(x) ? Ça…

Franchement, depuis quelques années en France, on se croirait dans un remake d’Arden de Faversham.

 

[Pour les petits jeunes qui ne savent pas, Arden de Faversham est une pièce élisabéthaine particulièrement gore (elles l’étaient toutes, mais celle-là…), dont le vrai titre est La Lamentable et Vraie Tragédie de M. Arden de Faversham dans le Kent. Ce n’est pas une histoire de rois, c’est la première tragédie domestique anglaise. On dit que Sheakespeare, Kyd et Marlowe se sont mis à trois pour l’écrire, mais il est permis d’en douter.

S’inspirant d’un fait-divers véritable, elle raconte le meurtre de Thomas Arden, homme d’affaires qui avait acquis des terres à Faversham, dont la femme, Alice, avait un amant nommé Richard Mosby. Tout au long de la pièce, Alice et Richard essaient en vain de se débarrasser de Thomas. Il y a du sang partout mais sans résultat. Ils finissent par engager d’anciens soldats dont deux appelés Black Will et Loosebag, qui s’y mettent à leur tour et échouent, eux aussi, à plusieurs reprises. Finalement, ils arrivent à trucider Thomas dans sa maison et vont l’abandonner dans un champ, mais c’est pendant une tempête de neige… [tiens, il a neigé à Liège pour la première fois cette année la nuit dernière…]. Évidemment, comme ils ont laissé des traces de leurs pas de la maison au cadavre et retour, ils sont arrêtés en deux coups de cuiller à pot. Ils confessent leur crime [contrairement aux zélites françaises les leurs]. Mosby est pendu. Alice est brûlée vive. Black Will parvient à se sauver dans les Flandres, où il est néanmoins repris et exécuté. On n’arrive pas à retrouver Loosebag, mais on arrête en revanche plusieurs autres conspirateurs et on les pend à toutes fins utiles, dont un Georges Bradshaw… à tort.]

 

Bref, vous voyez ce qu’on veut dire. La « lutte contre le terrorisme » en France, c’est à peu près ça. Et, plus leurs crimes sont cousus de cordes de navires, plus ils en remettent une couche. Si on était à leur place, on irait se cacher et on ne sortirait plus qu’à la nuit tombée en  rasant les murs.

Le croiriez-vous, c’est avec ça qu’ils veulent intimider les gilets, juste au moment où ceux-ci font des émules un peu partout, et peut-être bientôt jusqu’en Amérique, c’est en tout cas ce que semblent souhaiter et même préconiser MM. C.J. Hopkins et Ron Unz.

 

 

 

 

Le charme indiscret des Gilets Jaunes

 

« Rien n’épouvante plus les politiciens identitaires de gauche qu’un véritable soulèvement de la classe ouvrière. »

 

C.J. Hopkins – UNZ  – 15.12. 2018

 

 

Il semble donc que la privatisation de la France ne se passe pas aussi en douceur qu’on le croyait. Comme j’imagine que vous le savez, depuis plus d’un mois, les gilets jaunes, un rassemblement fort nombreux de gens de la classe ouvrière, sans chefs et exaspérés, se livrent à des manifestations très vives dans les villes grandes et petites, sur tout le territoire français, pour exprimer leur ras-le-bol d’Emmanuel Macron et des efforts qu’il fait pour transformer leur société en une dystopie néo-féodale à l’américaine. Autoroutes bloquées, péages réquisitionnés, voitures de luxe en feu, commerce interrompu sur les Champs Élysées… Ce qui a commencé comme une révolte des quartiers populaires contre une taxe est devenu un soulèvement de la classe ouvrière en bonne et due forme.

Il a fallu quelque temps au « Blouson doré de l’Europe » pour se rendre pleinement compte de ce qui était en train de se passer. Dans le droit fil de son prédécesseur Louis XVI, Macron a d’abord répondu aux gilets jaunes en invitant les journalistes du Monde à s’extasier sur sa rénovation du palais de l’Élysée, en faisant au passage le commentaire condescendant de rigueur et en ignorant par ailleurs complètement les autres. Cela se passait fin novembre. Samedi dernier, il a fait boucler le centre de Paris, mobilisé une véritable armée de flics anti-émeutes, « arrêté préventivement » des centaines de citoyens, y compris des « lycéens extrémistes » (c. à d. suspectés de l’être) et envoyé les blindés.

Lire la suite…

Source : http://theduran.com/the-indiscreet-charm-of-the-gilets-jaunes/?mc_cid=ab4e0db697&mc_eid=a6bc8ffe32

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

 

 

 

 

Pas les Russes, pas les Russes…

Quand même… Et ça ?

 

 

 

 

 

 

Comme dit M. Hopkins…

 

France 3 retouche « Macron dégage » : la censure, c’était mieux avant

La chaîne parle d’une « erreur humaine »

 

Anne-Sophie ChazaudCauseur 12.12.2018

 

A gauche, la photo de l’AFP (Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP), à droite, capture d’écran du JT de France 3 du 15 décembre 2018 à 19h.

 

Une photo de l’AFP montre un manifestant brandir une pancarte « Macron dégage ». Le journal télévisé de France 3 l’a utilisée. Problème, le « dégage » a été gommé. La chaîne parle d’une « erreur humaine ». 

La liberté d’expression et d’information ne se porte décidément pas très bien dans ce pays. Quelques jours à peine après l’adoption en nouvelle lecture à l’Assemblée de la très controversée et liberticide loi anti « fake news », ayant pour but à peine caché d’empêcher la circulation d’informations ou d’analyses prétendument fausses – c’est-à-dire bien souvent différentes – émanant des réseaux sociaux ou de certains organes de presse russophiles, voilà que, ô surprise, on découvre avec amusement que les truqueurs d’information sont en réalité tapis dans la citadelle de l’audiovisuel public, si prompte à donner des leçons.

« Macron », c’est un peu court !

Les téléspectateurs et internautes ont ainsi pu découvrir au JT de France 3 du samedi 15 décembre qu’une photo prise par un photographe de l’AFP, devant les marches de l’Opéra Garnier où s’étaient rassemblés des manifestants gilets jaunes, avait purement et simplement été modifiée. Une pancarte « Macron dégage » a ainsi été changée grâce à l’intervention de la gomme magique de Mary Poppins en simple « Macron », invocation poétique ou incantatoire se suffisant à elle-même. Performance d’art contemporain peut-être ? « Macron ! », un Macron autotélique et universel faisant message à lui tout seul par l’énonciation de son signifiant miraculeux.

Par pudeur de gazelles, nos propagandistes en culottes courtes ont toutefois restreint l’expression de leur flamme et ne sont pas allés jusqu’à écrire « Macron je t’aime », « Macron pour la vie » ou « Macron tiens bon ! », de peur sans doute que leur amour n’éclate trop au grand jour.

Lire la suite…

Source : https://www.causeur.fr/macron-degage-france-3-censure-157213

 

 

 

 

Ah, les « européennes » qui arrivent…

 

Monsieur Macron, les gilets jaunes reviendront

 

Même s’ils sont moins visibles, les gilets jaunes sont toujours aussi nombreux

 

Jean-Paul BrighelliBonnet d’âne 17.12.2018

 

 

Un manifestant à Paris, 8 décembre 2018.

 

Rappelez-vous :

« Pourvu que je ne parle en mes écrits ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de l’Opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement, sous l’inspection de deux ou trois censeurs. »

C’est dans le Mariage de Figaro, écrit en 1778 mais joué pour la première fois dans une vraie salle de théâtre en 1784. Si peu de temps avant la Révolution ? Oui.

Pourvu que je n’exige pas le rétablissement de l’ISF…

À quel propos évoqué-je Beaumarchais ? Une idée qui m’a traversé lundi dernier, en écoutant Macron. « Pourvu que je n’exige ni rétablissement de l’ISF, ni augmentation réelle du SMIC, ni taxation juste des grands groupes en général et du GAFAM en particulier, ni référendum d’initiative populaire, ni excuses pour les abus de langage du président de la République, je puis parler de tout librement — tant que je m’en tiens aux formes « démocratiques », ce qui consiste à m’en remettre à la représentation nationale et à des députés-godillots… »

Parce qu’enfin, les milliards perdus par la suppression de l’ISF, il faut bien aller les chercher quelque part — dans les poches de ceux qui n’ont pas grand-chose, par exemple. L’agent, surtout depuis que nous n’avons plus — contrairement aux Américains, aux Russes, aux Chinois et aux Japonais — la capacité de le créer nous-mêmes, il faut bien aller le chercher là où il est. Pas dans les banques qui prospèrent magnifiquement, mais chez les fauchés.

Quant au SMIC, je me demande (non, je ne me demande pas, en fait) comment feraient Macron et ses ministres pour vivre — se loger, manger, élever ses enfants, et payer le gaz, l’électricité et les impôts — avec 1200 € par mois.

Lire la suite…

Source : https://www.causeur.fr/macron-gilets-jaunes-europeennes-157174

 

 

 

 

Les gilets-jaunes français indiquent aux autres nations occidentales la bonne direction

 

Jean-Yves Jézéquel – Mondialisation.ca16.12.2018

 

 

Tout d’abord nous devons particulièrement souligner ce qui vient de se passer à propos de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg. Comme cela est toujours le cas, sans exception, le terroriste Cherif Chekatt a lui aussi été abattu par la police: aucun terroriste n’est jamais arrêté pour être interrogé, jugé et condamné, sachant pourtant que la police a tous les moyens nécessaires pour neutraliser un individu et cela d’autant plus s’il est simplement armé d’une « arme de poing datant de 1892». Mais encore, concernant Cherif Chekatt, le terroriste en fuite était doublement blessé, d’abord au bras, puis à la jambe. Tous les terroristes, sans exception, sont systématiquement abattus, pour ne pas dire « achevés » par la police, comme dans le cas de Cherif Chekatt, et on ne peut jamais savoir ce qui les avait motivés: on les enterre toujours avec leur secret scellé dans la tombe! 

De plus, franchement, un pistolet type 1892 de calibre 8 mm peut-il être utilisé à l’heure actuelle dans une fusillade contre des Glocks ou des Sig? Mais surtout, comment se procurer des munitions de 8mm Lebel dans une Europe verrouillée par une législation contre les armes à feu? Il est bien plus simple de se procurer une arme nettement plus moderne et nettement plus efficace que ce pistolet du 19è siècle qui a été trouvé sur le terroriste abattu par la police! Là, on peut dire que le ridicule ne tue plus et le Castaner nous prend vraiment pour des idiots…

Résultat, pour nous, les gens ordinaires, il nous est donc permis de penser que le Pouvoir, criminel par nature, par nécessité, par obligation, par vocation, fait systématiquement en sorte que les citoyens ne puissent jamais connaître la vérité! Mais pourquoi le Pouvoir veut-il systématiquement enterrer la vérité? Ne serait-ce pas parce que cette vérité est probablement intolérable, inavouable, honteuse et certainement de nature à provoquer l’abolition de toute croyance citoyenne en une «innocence de ce Pouvoir»? C’est la croyance des citoyens en cette « innocence du Pouvoir » qui permet d’engendrer et de nourrir les illusions nécessaires à la reconnaissance comme à l’acceptation du Pouvoir se revendiquant comme tel, suivies de la soumission du peuple à ses comportements et décisions autoritaristes… et ajoutons, hors de toute perspective démocratique !

Lire la suite…

Source : https://www.mondialisation.ca/les-gilets-jaunes-francais-indiquent-aux-autres-nations-occidentales-la-bonne-direction/5629600

 

 

 

 

Réflexion helvétique sur les Gilets jaunes

 

Michel Piccand  – Arrêt sur Info – 15.12.2018

 

Manifestation du mouvement des gilets jaunes, à Belfort, le 01 décembre 2018.

 

Le mouvement des Gilets jaunes en France a nourri pas mal de commentaires en Suisse. En effet, comment rester indifférent, d’autant que sous certains aspects ce mouvement renvoie à des problèmes identiques dans notre pays, problèmes qui sont générés par ces mêmes partis politiques qui défendent les principes économiques de l’UE et qui n’ont plus guère d’idées de ce qui se passe dans le peuple. Il faut dire que savoir ce qui se passe (vraiment) dans le porte-monnaie du citoyen à la fin du mois échappe en général à ceux qui se font offrir des voyages autour du monde ou qui ont des comptes retraites opulents comparés au reste de la population.

Pour rappel, le principe fondamental de l’UE c’est ce qu’elle nomme les 4 libertés de circulation des personnes, des services, des capitaux et des marchandises. Il n’y a pas besoin d’avoir étudié l’économie cinquante ans pour comprendre que concrètement ces 4 libertés aboutissent dans un marché unique à une mise en concurrence croissante des individus les uns avec les autres, et aussi des états-membre entre eux. Les 4 libertés (sic) ont donc ainsi permis la pression à la baisse non seulement sur les meilleurs salaires européens mais aussi sur les systèmes sociaux et fiscaux les mieux dotés. Lorsque le président de la Banque centrale allemande, Hans Tietmeyer, Démocrate-chrétien CDU, déclarait en 1999 qu’il fallait mettre en concurrence les systèmes non seulement fiscaux mais sociaux de tous les états-membres ce n’était pas des paroles en l’air, il y a réussi, un des résultats visibles se voit aujourd’hui en France [1].

Sur notre continent parait-il très avancé en matière d’information tout le monde aujourd’hui sait qui est la Commission européenne. Demandez à votre voisin s’il a entendu parler d’ERT et vous obtiendrez un long silence. ERT European Round Table est le principal lobby industriel de l’UE, y figurent en permanence les 35 CEO des 35 plus grandes multinationales européennes du moment. Leurs bureaux se situent à Bruxelles juste de l’autre côté de la rue où se trouve ceux de la Commission [2].

Je me rappelle avoir découvert l’existence d’ERT bien des années après mes études de droit économique européen et à vrai dire un peu par hasard. Je cherchais alors un renseignement sur un projet de modification du fonctionnement institutionnel de la Commission, et ayant accumulé des textes divers dans mes archives, tout à coup je me demandais si je n’avais pas la berlue. J’avais deux textes qui présentaient exactement le même projet de modification, deux copiés-collés, le premier émanait du lobby ERT qui exprimait son point de vue sur la manière de modifier le fonctionnement de la Commission et à côté le texte final de la proposition de la Commission elle-même. Ces deux textes étaient rigoureusement identiques, le texte de la Commission reprenant mot pour mot la proposition d’ERT

Lire la suite…

Source : https://arretsurinfo.ch/reflexion-helvetique-sur-les-gilets-jaunes/

 

 

 

 

Mantes-la-Jolie : Castaner et Belloubet, duettistes de la honte

Régis de Castelnau – Les Crises7.12.2018

 

 

L’adage selon lequel le diable se niche dans les détails se vérifie toujours. L’affaire des lycéens de Mantes-la-Jolie objets d’une arrestation de masse, pour être entreposés ensuite à genoux et menottés dans le dos pour les uns et mains sur la tête pour les autres agit comme un révélateur. Une vidéo filmée complaisamment puis diffusée ensuite sur les réseaux nous permet d’assister à un drôle de spectacle où l’on voit des ados dans une position humiliante entourés de CRS en uniforme qui roulent des mécaniques en jouant les gardes-chiourmes militaires et assortissant leur pantomime de réflexions parfaitement audibles. Il est fort probable que les promoteurs de ce vilain spectacle qui doivent se situer à un haut niveau de l’État poursuivaient un objectif. Celui de montrer que l’État était ferme et qu’il allait mater la populace qui a osé le défier. On retrouve dans la séquence la même haine, la même violence symbolique que celle qu’affichent tous les petits laquais du néolibéralisme macronien quand ils insultent en cadence ces couches populaires qui leur font si peur. Ils seront rejoints dans les commentaires par tous les apeurés qui ne rêvent que d’une chose, c’est qu’on tire dans le tas de ces gueux indociles. Avec au passage l’avantage qu’à Mantes-la-Jolie, dans le tas il doit bien aussi y avoir du basané, et qu’ainsi on va pouvoir faire d’un tir deux coups, en amalgamant gilets jaunes et racailles.

De quoi s’agit-il ?

Lire la suite…

 

Source : https://www.les-crises.fr/mantes-la-jolie-castaner-et-belloubet-duettistes-de-la-honte-par-regis-de-castelnau/

Source d’origine : http://www.vududroit.com/2018/12/mantes-jolie-castaner-belloubet-duettistes-de-honte/

 

 

 

 

Pas que Castaner et Belloubet…

 

Ségolène Royal sur les arrestations de Mantes-la-Jolie : « ça ne leur a pas fait de mal, à ces jeunes »

Oumma.com 10.12.201

 

 

Loin d’être choquée par ces images de jeunes lycéens à genoux et mains sur la tête, l’ancienne ministre de l’Environnement a affirmé sur Europe 1 que “ça ne leur a pas fait de mal à ces jeunes”  :  “Mais soyons un peu efficaces et un peu concrets. Ça ne leur a pas fait de mal à ces jeunes de savoir ce que c’est le maintien de l’ordre, la police, de se tenir tranquilles. Ça leur fera un souvenir. Et c’est pas mal pour leur redonner le sens de la réalité”.

 

 

Source : https://oumma.com/segolene-royal-sur-les-arrestations-de-mantes-la-jolie-ca-ne-leur-a-pas-fait-de-mal-a-ces-jeunes/

 

Parole de mère de famille !

 

 

 

 

 

Il n’y en a que pour elle aujourd’hui… Il y a des semaines comme ça.

 

Fichés S : on arrête bien les gilets jaunes…

 

Les « arrestations préventives » seraient possibles dans un cas, mais pas dans l’autre…

 

Anne-Sophie Chazaud  –  Causeur  – 13.12.2018

 

Christophe Castaner dans les rues de Strasbourg, 12 décembre 2018.

 

Les « arrestations préventives » seraient possibles à l’encontre de manifestants plus ou moins violents, comme certains gilets jaunes, mais pas contre des fichés S mêlant banditisme et islamisme, comme le terroriste présumé de Strasbourg.

Quelques jours à peine après que des centaines de manifestants gilets jaunes ont fait l’objet d’arrestations préventives pour les motifs les plus farfelus comme la possession de lunettes ou de casques de chantier, et parfois de répression particulièrement violente (trop nombreux tirs de flashball en plein visage ou premières décisions d’une justice devenue subitement impitoyable), on apprend que, selon le processus désormais bien huilé, un nouveau fiché S, Chérif le mal nommé, musulman radicalisé lors d’un de ses innombrables passages en prison, a fait plusieurs morts et blessés graves près du célèbre marché de Noël de Strasbourg lors d’une attaque avec arme à feu et arme blanche, assortie de la formule incantatoire « Allah Akbar »…

Le terroriste de Strasbourg ne portait pas de lunettes de piscine

Cela fait quelques années déjà que l’on sait combien il est devenu dangereux de maintenir l’appellation « marché de Noël » dans une société aux racines chrétiennes honnies,  cible de l’entrisme islamiste le plus violent qui soit avec la complaisance des soumis de tout poil. Chez nos voisins belges, à Bruges, à Bruxelles, à Gand, les marchés de Noël ont courageusement été rebaptisés en « Plaisirs d’hiver » et autres considérations météorologiques prétendument neutres et tolérantes : il est vrai que lorsqu’on n’ose pas affronter les sujets qui fâchent avec courage, on peut toujours parler des saisons et du temps qu’il fait, ça ne mange pas de pain. On sait aussi que les grandes fêtes et rassemblements populaires sont des cibles faciles et de choix pour les islamistes.

Le profil du tueur pose une nouvelle fois la lancinante question des moyens dont se dote la puissance publique pour lutter contre le fléau islamiste et, fatalement, le peuple citoyen est en droit de se demander pourquoi les entorses aux libertés fondamentales qui ont été commises contre les gilets jaunes – à travers notamment ces insupportables « arrestations préventives » auxquelles on a assisté, particulièrement liberticides et entravant en l’occurrence la liberté de manifester -, ne sont alors pas possibles, tant qu’à faire, contre ceux qui tuent et terrorisent le pays depuis des années. La radicalisation religieuse, islamiste, ne suffit-elle pas, dans cette conception pénale qui repose sur la notion de sûreté (et donc de protection préventive), à mettre hors d’état de nuire les individus qui représentent un danger pour la société ? Pourquoi cette philosophie pénale ne serait-elle valable que contre le peuple français revendiquant son droit à vivre dignement, et pas contre ceux qui font couler le sang depuis tant d’années ? Il faut dire, l’assassin ne portait pas de lunettes de piscine et n’avait pas bloqué de trains.

Lire la suite…

Source : https://www.causeur.fr/fiches-s-gilets-jaunes-arrestations-157051

 

 

 

 

 

Sinon, le traintrain :

 

Blindés, gaz lacrymogènes, jets de peinture : l’acte 5 des Gilets jaunes en direct (vidéos)

https://fr.sputniknews.com/france/201812151039314436-france-paris-gilets-jaunes-manifestation/

 

(Ne manquez pas les danseurs bloqués sur une autoroute…)

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que le référendum d’initiative citoyenne, revendication grandissante des Gilets jaunes ?

RT France  –  15.12.2018

 

Un manifestant des Gilets jaunestient un carton pancarte portant l’inscription Référendum d’initiative citoyenne (RIC) devant l’opéra devant Paris, lors de l’acte V de la mobilisation des Gilets jaunes, le 15 décembre 2018.

 

Traduisant la volonté des Gilets jaunes de relancer la démocratie participative, tout autant que leur défiance vis-à-vis de la représentativité du peuple, le RIC s’impose comme une revendication majeure du mouvement, qui manifeste le 15 décembre.

Si les Gilets jaunes ont des revendications diverses depuis le début du mouvement, de la baisse des taxes sur les carburants à la démission d’Emmanuel Macron, en passant par la hausse du pouvoir d’achat, une demande revient désormais avec insistance : la mise en place d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC).

 

Lire et voir la suite (vidéos) …

 

Source : https://francais.rt.com/france/56857-quest-que-referendum-initiative-citoyenne-revendication-grandissante-gilets-jaunes

 

 

 

 

Et parce qu’il doit bien être un peu à l’origine de la chose…

 

Etienne Chouard : « Le référendum d’initiative populaire est la cause commune des Gilets jaunes »

Meriem Laribi  – RT France 11.12. 2018

 

Étienne Chouard – © RT France

 

Professeur d’économie et de droit, Étienne Chouard réfléchit depuis des années sur la démocratie. Il défend le tirage au sort et le référendum d’initiative populaire. Pour RT France, il donne son analyse du mouvement « inespéré » des Gilets jaunes.

Étienne Chouard s’est fait connaître en 2005 quand il militait en faveur du « non » au référendum sur la constitution européenne. Depuis, à travers son blog et de nombreuses vidéos aux centaines de milliers de vues, il développe une réflexion sur la démocratie. « Le mouvement des Gilets jaunes correspond à ce dont je rêvais depuis 13 ans », confie-t-il à RT France. Pour Étienne Chouard, une vraie démocratie passe par le référendum d’initiative populaire et c’est d’après lui, ce qui constitue la cause commune des Gilets jaunes. Selon ce professeur d’économie et de droit, « l’élection est antidémocratique ». 

 

 

Source : https://francais.rt.com/france/56857-quest-que-referendum-initiative-citoyenne-revendication-grandissante-gilets-jaunes

 

 

 

 

« Allez, un petit putsch pour extraire le comédon de l’Élysée ! »  (une de nos lectrices).

 

Pacte de Marrakech : Emmanuel Macron accusé de « trahison » par des généraux

RT France  – 15 .12.2018

 

Emmanuel Macron va-t-il suivre le conseil de généraux ?

 

Diffusé sur un site qui milite pour « l’union des patriotes », une lettre signée par 13 officiers et l’ex-ministre Charles Millon dénonce le pacte de l’ONU sur les migrations. Ils demandent à Emmanuel Macron de « surseoir à la signature de ce pacte ».

11 généraux, un amiral, un colonel et l’ancien ministre de la Défense Charles Millon sont les signataires d’une lettre ouverte à l’attention du président de la République Emmanuel Macron.

Datée du 8 décembre, elle dénonce la décision des autorités françaises de signer le pacte mondial de l’ONU sur les migrations, à Marrakech le 10 décembre.

Les officiers craignent qu’avec le pacte, cela institue «un véritable droit à la migration». Selon eux, le texte pourra «s’imposer à notre législation nationale […] alors que 80% de la population française considère qu’il faut stopper ou réguler drastiquement l’immigration».

 

« Vous ne pouvez pas décider seul d’effacer nos repères civilisationnels et nous priver de notre patrie charnelle »

S’adressant au chef de l’État, les signataires affirment : « Vous ne pouvez pas décider seul d’effacer nos repères civilisationnels et nous priver de notre patrie charnelle. » Ils demandent ainsi à Emmanuel Macron «de surseoir à la signature de ce pacte et d’appeler par voie de référendum les Français à se prononcer sur ce document». Ils accusent d’ailleurs Emmanuel Macron de «trahison» : « En décidant seul de signer ce pacte, vous ajouteriez un motif de révolte supplémentaire à la colère d’un peuple déjà malmené. Vous vous rendriez coupable d’un déni de démocratie, voire de trahison à l’égard de la nation. »

Diffusée initialement sur le site Minurne Résistance – qui dit sur Twitter militer pour « l’union des patriotes », la « remigration » et la « désislamisation » – la lettre a été réalisée à l’initiative du général Antoine Martinez. Ce dernier a également relayé le communiqué sur le site Riposte laïque, qui entend « alerter l’opinion sur ce péril que représente l’islam » – le général contribuant régulièrement à cette plateforme.

 

 Antoine MARTINEZ@antoine27955080

#PacteMondialsurlesMigrations M. le Président, vous ne pouvez décider seul de nous priver de notre patrie https://ripostelaique.com/marrakech-m-le-president-vous-ne-pouvez-decider-seul-de-nous-priver-de-notre-patrie.html …

 

Si l’ancien député et ministre Charles Millon – connu pour avoir a été exclu de l’UDF en 1998 après avoir été élu président de la région Rhône-Alpes grâce aux voix du Front national – n’a pas donné suite aux sollicitations du Parisien, le général Didier Tauzin a pour sa part expliqué sa démarche. «J’ai considéré que dans certaines circonstances, le devoir de réserve devait faire place au devoir d’expression», argumente-t-il dans les colonnes du quotidien. Il reproche au pacte onusien d’être une «porte ouverte à des migrations de grande ampleur, dans la durée». «C’est créer potentiellement des troubles terribles, des guerres ethniques sur notre territoire», complète-t-il.

Egalement interrogé par Le Parisien, le général André Coustou juge que ce pacte va contraindre notre pays à accueillir un grand nombre d’immigrés, alors qu’il n’a pas encore assimilé ceux qui s’y trouvent sont déjà. «La France va perdre sa francité», ajoute-t-il.

Lire aussi : Le pacte mondial sur les migrations de l’ONU formellement approuvé à Marrakech

Source : https://francais.rt.com/france/56920-pacte-marrakech-emmanuel-macron-accuse-de-trahison-par-generaux

 

 

 

 

Et il semble bien que la police – ou à tout le moins une partie d’icelle – ait aussi des revendications à faire valoir :

 

 

 

 

La police se dit prête à rejoindre les Gilets Jaunes en cas d’acte VI samedi 22 décembre 2018 (vidéo 56 ») :

(Et c’est Mai 68 qui le dit !)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2660

 

 

 

 

 

HORS DE L’HEXAGONE

 

La mode du gilet arrive chez les Grand-Bretons (en anglais of course)


‘Yellow Vest’ pro-Brexit protesters block Westminster Bridge

RT.com – 15.12.2018

 

Westminster Bridge opposite the Houses of Parliament in London, Britain, December 11, 2018.

 

Pro-Brexit activists, wearing yellow vests similar to those worn in recent protests in France, have blocked London’s Westminster Bridge, briefly bringing traffic to a standstill.

Passersby tweeted content from the bridge, showing several dozen protesters sitting in front of traffic, chanting: ‘Brexit now’ and singing ‘Rule Britannia’. Several protesters were seen waving the Union Jack flag, while others were wearing clothing with pro-Donald Trump insignia. 

 

Mike Sutherland @vern_cotter

Pro-brexit protest at Westminster Bridge brings traffic to a standstill.

TfL Bus Alerts

✔@TfLBusAlerts

Twitter Ads info and privacy

A spokesperson for the Metropolitan police said they are aware of the protests, adding that no arrests have been made. 

 

Buses serving routes via Westminster Bridge Road may be delayed because of a demonstration which is blocking the road.

After being moved on, protesters walked down Whitehall, gathering outside Downing Street where one activist berated the police officers with a megaphone demanding a meeting with UK Prime Minister Theresa May. 

The group ‘Fighting for Justice’ appear to be involved in the protest, their Facebook account posted a live stream of the protest. One of the group’s founders is Tracy Blackwell, who’s teenage son was one of three boys killed by a hit-and-run-driver in January this year.

 

 

 

 

Fight for Justice’s social media pages promote solidarity with France’s Yellow Vest protesters and comments from high profile UKIP figures such as ex-EDL leader Tommy Robinson and leader Gerard Batten.

The protesters wore hi-visibility yellow vests, similar to those worn by anti-austerity, anti-fuel tax protesters in France, who have been dubbed the Gilets Jaunes. While the protests began in France, they have since spread to Belgium and the Netherlands. 

Over the last month hundreds of thousands of Gilets Jaunes protesters have brought France to a standstill in rallies that have often turned violent, demanding more progressive taxes, increased social funding and a halt to a proposed fuel tax. French President Emmanuel Macron announced a scrapping of the fuel tax, it is currently unclear whether his concession will dampen protests with many vowing to carry on. 

Source : https://www.rt.com/uk/446452-yellow-vest-pro-brexit/?utm_source=browser&utm_medium=push_notifications&utm_campaign=push_notifications

 

 

 

 

Des Palestiniens manifestent en gilets jaunes

Oumma.com – 4.12.2018

17 commentaires

 

 

 « A Hébron, en Palestine Occupée, des Palestiniens ont investi la Mosquée Ibrahim en gilets jaunes pour empêcher des colons, appuyés par les autorités israéliennes, de l’occuper. »

Source : https://oumma.com/des-palestiniens-portent-des-gilets-jaunes/

 

 

 

 

 

Les Gilets jaunes manifestent à Bruxelles contre le gouvernement (EN DIRECT)

https://francais.rt.com/international/56894-gilets-jaunes-manifestent-bruxelles-contre-gouvernement

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 17 décembre 2018.

 

 

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *