« Aaah ! »,

dit la vache en voyant le fromage… « je comprends ».

 

 

 

 

Pandémie virale ou Scène de crime ?

 

Gilad Atzmon – The Unz Review  – 11.4.2020

 

 

 

 

 

On a récemment entendu dire par des médecins de première ligne que la crise sanitaire actuelle est quelque chose qu’ils n’ont pas été formés à affronter et qu’ils ne comprennent pas vraiment l’éventail des symptômes qu’ils rencontrent dans les hôpitaux et les centres de soins d’urgence. Au début de la semaine, le Dr Cameron Kyle-Sidell, urgentiste au Centre Médical Maïmonides (Brooklyn) a mis en ligne deux vidéos pleines de perspicacité, où il insiste pour que les praticiens reconnaissent que le COVID-19 ne  provoque aucune forme de pneumonie. Ce que fait le virus en réalité, c’est provoquer un manque d’oxygène, et les ventilateurs, utilisés comme ils le sont actuellement, peuvent faire plus de tort que de bien à certains patients.

 

 

 

 

Ce que recommande le Dr. Kyle-Sidell, c’est un changement de paradigme dans la manière dont nous percevons l’endémie. Kyle-Sidell n’est pas le seul : les médecins, peu nombreux, qui se sont permis de discuter la situation de manière critique admettent que le virus embarrasse la science médicale.

On aurait pu croire que le virus au centre de cette épidémie était  un cadeau de mauvais goût de  qui sont tombés à l’improviste « Mère Nature », dont nous allions être capables de suivre l’évolution à la trace. Nous aurions ainsi constaté l’apparition graduelle de quelques-uns des nouveaux symptômes sur notre corps médical alors qu’il ne s’y attendait pas. Mais on dirait que ce n’est pas ce qui s’est passé. D’après beaucoup de praticiens, la nouvelle maladie appartient à une catégorie bien à elle. C’est une nouveauté.

Ceci veut dire qu’il est possible que le Coronavirus n’ait pas été créé par la nature mais par des créatures qui se croient plus grands qu’elle.

Lire la suite…

Source : https://www.unz.com/gatzmon/a-viral-pandemic-or-a-crime-scene/

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/pandemie-virale-ou-scene-de-crime/

 

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

 

 

 

Nous poursuivons dans l’ordre des priorités

 

Déclaration du

Collectif Communiste Polex

 

 

Le Collectif Communiste Polex est une modeste association qui a pour ambition de regrouper des militants communistes de France, désireux de combattre les méfaits des impérialismes, et, en premier lieu, les interventions armées extérieures de notre gouvernement.

Dans cette optique, nous avons sans relâche, depuis 15 ans, dénoncé le blocus économique imposé à Cuba Socialiste par les dirigeants successifs des États Unis, qui n’avaient pas réussi à détruire le régime cubain par l’invasion, et les tentatives de subversion contre le gouvernement Bolivarien du Venezuela.

Nous le redisons aujourd’hui, dans le contexte nouveau de la dramatique pandémie actuelle. Mais nous devons ajouter que, également dans ce contexte, et alors que la petite nation cubaine est capable d’envoyer des médecins en Haïti et jusqu’en Italie, LA PERSISTANCE D’UN BLOCUS CONDAMNÉ PAR LA QUASI-UNANIMITE DES NATIONS REPRÉSENTÉES À L’ONU EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ.

Nous tenons également comme un crime abject la décision récente du gouvernement États-Unien DE MAINTENIR LES BLOCUS IMPOSÉS À L’IRAN ET À LA CORÉE DU NORD.

Nous condamnons enfin :  « LA DECISION DÉLIRANTE DE FAIRE INCULPER LE PRÉSIDENT MADURO DU VENEZUELA PAR DES JUGES NORD-AMÉRICAINS, ET LE RASSEMBLEMENT AU LARGE DE CARACAS DE TROUPES POUR ENVAHIR LE PAYS ».

 

 

 

 

Nous tenons à en informer l’opinion française, et à exiger du gouvernement de la France qu’il condamne ces indignités (ou ignominies ?)

Collectif Communiste Polex 

Paris le 12 avril 2020

Site : http://www.collectif-communiste-polex.org/

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/declaration-du-collectif-communiste-polex/

 

Ajoutons que, même si on n’est pas citoyen de ce pays, on peut s’indigner de et s’opposer à ce que le gouvernement de la France s’associe militairement à l’ignominie américaine en envoyant le navire d’assaut amphibie porte-hélicoptères Dixmude dans la Caraïbe pour participer, au nom des Français, à l’agression yankee.

 

 

 

 

 

Russophobie Coronabracadabrantesque…

 

Georges Stanechy – À contre-courant – 12.4.2020

 

 

 « … L’homme d’argile savoura son importance et son pouvoir.

Une fois lancé, l’homme d’argile ne pouvait plus s’arrêter…

Il était insatiable.

Quand il eut goûté à l’or, il voulut tout l’or.
Puis ce fut la terre et tout ce qu’il voyait.

Sa convoitise le poussait à vouloir toujours plus.

Bientôt ce furent des pays, et puis tous les biens.
Sa convoitise empoisonna la terre. »

Joy Harjo  (1)

 

 

Dans nos pays d’Occident, l’IMD (Industrie Médiatique de la Désinformation) tourne à pleine vapeur. Aucune limite à son morbide matraquage, heure par heure, dans une hystérie anxiogène sidérante.

Dont on se demande si elle sera en mesure de s’arrêter lorsque tous les citoyens de nos sociétés « civilisées » se seront docilement, sur injonction de leurs oligarques armés de leurs appareils répressifs (2), « emmurés vivants » …

Jusqu’à leur mort.

Toutefois, ça et là se constituent, progressivement, dans tous nos pays, de courageux îlots de résistance (3) face à ce colossal formatage des esprits ; cette méthodique anesthésie de l’esprit critique ; cette gigantesque manipulation des faits, des chiffres et des réalités (4).

Face à ce goulag « aseptisé », que Michel Foucault avait esquissé dans son ouvrage : Surveiller et Punir (5) ; goulag assumé dans une zélée « servitude volontaire », courbant l’échine devant la tyrannie, si finement analysée dès 1574 par Étienne de La Boétie… (6)

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/russophobie-coronabracadabrantesque/

 

 

 

 

 

Covid-19 et complotismes – (I) Le complotisme atlantiste

 

Gal Dominique Delawarde – France-Irak Actualités – 12.4.2020

 

 

 

 

 

La pandémie qui frappe principalement les pays de la coalition occidentale, le confinement forcé qui en découle pour la population de la majorité d’entre eux et le temps libre gracieusement offert à de nombreux citoyens ont favorisé la recherche d’information et les échanges par internet.

 

Comme souvent, les parties complotistes de la société ont proposé des réponses, évidentes pour elles, mais peu convaincantes, in fine, aux questions les plus fréquentes que chacun se pose sur cette pandémie.

Avec le recul qui est le mien, du fait de mon âge et de mes activités antérieures liées au renseignement, j’ai identifié deux courants de complotisme diamétralement opposés : un complotisme que je qualifie d’atlantiste et un complotisme altermondialiste. Analysons le premier aujourd’hui, le second le sera demain. 

Le complotisme atlantiste est clairement anti-chinois et anti-russe (normal puisqu’il est atlantiste). Je rappelle, à ceux qui l’ignorent, que la Chine et la Russie sont les deux «menaces majeures» présentées dans la «National Defense Strategy» US de février 2018 et que, jusqu’à preuve du contraire, l’Amérique est le chef de meute incontesté de l’OTAN. 

On retrouve très facilement les «sites sources» des fakes news, des allégations et des insinuations malveillantes contre la Chine et la Russie. Ce sont le plus souvent des sites anglosaxons, souvent d’ONG qui s’autoproclament indépendantes, mais déjà connues pour être financées par Monsieur SOROS ou la CIA. Ces allégations et insinuations sont souvent reprises par des journalistes mainstream européens très peu regardants sur leurs sources. 

Lire la suite…

Source : http://www.france-irak-actualite.com/2020/04/covid-19-et-complotismes-i-le-complotisme-atlantiste.html

 

 

 

Décontractés du gland et on bandera quand on aura envie de bander !

 

Patrice-Hans Perrier – Carnets d’un pèlerin – 24.3.2020

via Le Saker francophone

 

 

Gérard Depardieu nous a gratifié d’une tirade libératrice alors qu’il conduisait avec nonchalance une Citroën DS zigzaguant à la fin de l’opus Les Valseuses. Toisant son pote Patrick Dewaere qui, manifestement, n’arrive pas à jouir du moment présent, alors que Miou Miou lui tripote les cheveux avec un air taquin, Depardieu met les points sur les i : « On n’est pas bien là ? Paisibles, à la fraîche, décontractés du gland … et on bandera quand on aura envie de bander ! » Tout est dit à une époque où les mœurs étaient revisitées par une bande de voyous qui se servaient du septième art comme d’un exutoire favorisant une libération sexuelle pas toujours aussi factice qu’on veut bien nous le faire croire.

 

 

Kama Sutra : de la Typographie de Malika Favre

 

 

Phagocyter mai 68

1974, c’est loin, manifestement à une autre époque, à des années-lumière de la nôtre … pour preuve les analyses d’un Philippe Muray pour qui les européistes de 1998 célébraient le trentenaire de Mai 68 afin de phagocyter la remise en question de « l’ordre ancien » pour justifier la mise en place d’un « ordre nouveau » destiné à nous imposer un globalisme qui finira par réprimer dans le sang les jacqueries actuelles des Gilets jaunes.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/decontractes-du-gland-et-on-bandera-quand-on-aura-envie-de-bander

Source d’origine : https://patricehansperrier.wordpress.com/2020/03/24/decontractes-du-gland-et-on-bandera-quand-on-aura-envie-de-bander/

 

 

 

Tracking

 

Jean-Paul Brighelli – Bonnet d’Âne – 10.4.2020

 

 

C’est un curieux mot. Bien sûr, c’est au départ du français : traquer appartient au vocabulaire de la chasse (probablement emprunté à trac, la piste, la trace, en moyen français), et l’on sait que les aristocrates anglais ont transposé sans trop se soucier d’orthographe tout ce qui, dans le domaine de la vénerie ou de la table, venait de France.

 

 

 

 

 

Voici que le mot nous revient, pour désigner la traque informatique, qui permet de suivre à la trace chaque citoyen français, sous prétexte qu’il pourrait héberger le coronavirus, ou avoir croisé quelqu’un qui l’héberge.

 

Le coronavirus ou autre chose. Une fois que la boîte de Pandore est ouverte, qui peut savoir où s’arrêtera la tentation de l’espionnite… Vous saurez ainsi si la personne que vous croisez a un casier judiciaire, paie régulièrement ses impôts, a dans sa parentèle des gens qui hébergent telle ou telle maladie génétique, ou a fait ses études à Notre-Dame-Des-Fleurs-Perpétuelles, et non dans un collège de banlieue tout pourri…

Les imbéciles (et leur nom est légion, comme disait l’Evangile de Marc, en cette semaine pascale, c’est une référence qui en vaut bien une autre) s’exclament déjà : « Qu’est-ce que cela peut vous faire ! Ça ne gêne que ceux qui n’ont pas les braies nettes… » On a déjà entendu ça il y a quelques années, quand un système équivalent suivait les terroristes. Désormais, tout citoyen est soupçonné d’en être un.

La prophylaxie est un merveilleux prétexte. Donnez à un ministre de l’Intérieur les moyens de pénétrer chacun de vos instants, et vous verrez ce qu’il en fait.

Lire la suite…

 

Source : Bonnet d’Âne

URL de cet article :

 

 

 

 

Carnets de confinement

 

Didier Porte arrête l’autoflagellation

 

Là-Bas si j’y à distance  –  10.4.2020

 

 

 

 

Ami abonné,

 

Ça fait déjà un moment que je m’interroge sur mon engagement politique de fin de vie ; et je crois bien que ce coup-ci, je n’ai pas le choix. Je suis dans son collimateur au jeune Corola-virus, et ça sera lui ou moi. Et ne me dis pas que je suis parano.

Pour un jeune virus chinois un peu ambitieux désireux de se faire un nom dans la bactériosphère, je suis carrément hyper-corona-compatible : 62 piges, fumeur invétéré depuis l’âge de 14 ans, 15 kilos de trop sans problème – et peut-être même un peu plus – et pour coronarer le tableau, le tout irrigué par ce bon vieux raisiné, comme aurait dit San-Antonio, du groupe A1 – le plus répandu, certes, mais aussi le préféré, d’après les médecins, des vampires de la nouvelle génération.

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/didier-porte-arrete-lautoflagellation/

 

 

 

 

Mis en ligne le 13 avril 2020

 

 

One Responses

  • christian Weinzorn

    Bonjour Catherine,
    Tout d’abord ,merci de cet article.
    Il est sûr qu’on ne peut s’empêcher de se poser la question sur l’origine de la pandémie,entre nature et culture.
    Les pays occidentaux faisaient déjà des recherches sur les bactéries dès avant la guerre de 40,pourquoi auraient ils arrêté?
    Les matériels actuels sont tellement sophistiqués et efficaces qu’on peut s’attendre à tout,sans être complotiste ou fake news.
    Une info concernant Jean Brière ,il est toujours avec nous, certes, affaibli par la maladie ,mais
    toujours écologiste.
    Cordialement,
    Christian

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *