Il y a là comme un problème…

L.G.O. – 24.9.2021

 

 

 

Mme Levy et M. Hanouna se préoccupent de l’intégrité de la France. Ce souci les honore. Simultanément, ils soutiennent, avec beaucoup de constance et d’énergie, le long écrasement (73 ans) de l’intégrité de la Palestine par Israël.

 

C’est évidemment là que quelque chose ne va pas.

 

Par définition, un principe n’est pas à voile et à vapeur : il est valable partout et dans tous les cas. Ou ce n’est pas un principe et on ne peut pas l’invoquer.

 

C’est en vertu d’un principe que la France les a eux-mêmes accueillis en leur temps, et elle a bien fait. Il est mal venu de le piétiner aujourd’hui, sous prétexte que les immigrés ne sont plus les mêmes et déplaisent à beaucoup de monde, y compris à Mme Levy et à M. Hanouna.

 

Que le flot d’une immigration qui prend une tournure apocalyptique aux yeux d’une population affolée avec soin pose de très graves problèmes (à la France comme à tous les autres pays d’Europe), on ne peut pas le nier ni le sous-estimer. Même si elle n’est pas, et de loin, la première ni la pire, puisque c’est toujours ainsi que l’Europe s’est faite.

 

Il nous semble, à nous, que la première des choses à faire pour y apporter une solution serait d’éclairer les populations concernées sur les tenants et les aboutissants du phénomène. Les éclairer sur quoi ? Ooohh… par exemple, sur :

 

Qui, en France, a intérêt à remplacer une main d’œuvre déjà à genoux par une qu’on a mise à plat ventre avant de la chasser de chez elle pour l’envoyer de force par ici…

 

Qui a intérêt à déboussoler les populations, fussent-elles « de souche », pour pouvoir les faire tomber plus aisément dans les pièges qu’on a l’intention de leur tendre  ?

 

Quand on dit « immigrés », de qui parle-t-on ?

 

– Des victimes des guerres dont nous sommes, depuis 1945, partout complices et bénéficiaires ?

 

 

 

 

 

– Des mercenaires spécialistes ès coups bas que des Français (mais oui) ont engagés, parfois à prix d’or, pour venir faire un peu peur à des gens qui pourraient, sinon, être tentés par le port de l’abominable Gilet Jaune ?

 

Quand on dit que les immigrés coûtent des milliards (un vrai pognon de dingue !) à la France, en allocations qui ne sont pas seulement familiales car ils bénéficient de toutes nos lois-sociales-si-chèrement acquises-comme-s’ils-s’étaient-battus-pour-les-acquérir, a-t-on bien présent à l’esprit que ces munificences proviennent exclusivement des cotisations de salariés ? Car MM. Arnault, Bettencourt-Meyers, Wertheimer, Dumas, Pinault, Lagardère, Dassault, Drahi, Niel, Bolloré, Bouygues et consorts, eux, ne cotisent pas, ni ne paient d’impôts sur leurs salaires (cotisations comprises), même s’ils président à la distribution. Ce n’est pas de leurs coffres que sortent ces largesses. Lesquelles ne relèvent que du principe de fraternité (étant bien entendu que la fraternité ne s’exerce, hélas, pas in vitro mais dans le magma constitué – et créé – par les intéressantes personnes qui précèdent).

 

Évidemment, c’est beaucoup plus facile de s’en prendre aux « immigrés » surtout s’ils sont barbus, qu’aux gens de biens cités plus haut, aux Saxe Cobourg Gotha, aux Windsor et à tutti quanti. Plus facile, mais pas plus glorieux. Et en fin de compte, c’est assuré de rater, mais ça… Nous, ce qu’on en dit.

 

Puisque vous êtes sur Internet (forcément si vous nous lisez) vous ne pouvez pas échapper, ces jours-ci, de la part de quiconque a quelque chose à vendre en ligne, à un véritable raz-de-marée de « French Days ». En anglais, of course. Lesquels seront accueillis partout avec le sourire béat de l’enculé à sec. Mais tant que ce ne sont pas des mosquées, ce n’est pas grave, s’pas ?

 

 

 

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/il-y-a-la-comme-un-probleme/

 

 

 

 

 

 

Septembre 2021

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *