Justice pour Handke… et la Serbie

 

Alexekin Rockowia – TheDuran – 18.10.2019

 

 

 

 

« La raison de cette transparence, c’est que les prétendus camps de concentration étaient de très ordinaires camps de détention. »

 

Dans un article publié le 10 octobre dans The Intercept et republié par, entre autres, le plus grand journal suédois Dagens Nyheter, Peter Maass félicitait le Comité Nobel d’avoir « tout simplement donné le Prix de Littérature à un apologiste de génocide ». Il y prétend qu’il  n’y a « pas d’excuse à la décision de donner le prix de cette année à Peter Handke, qui nie qu’un génocide prouvé ait été commis par les Serbes à l’encontre des musulmans de Bosnie », et termine son article en disant à Peter Handke qu’il a « le droit de croire ce qu’il veut croire. Qu’il peut mentir et dissimuler autant qu’il le souhaite. ».

Mais nous, nous allons maintenant jeter un coup d’œil à certains faits, pour démontrer que ces mots s’appliquent bien mieux à Maass lui-même, tout en donnant au lecteur – contrairement à Maass et ses vérités prétendues – la possibilité de les vérifier.

Pour faire valoir son point de vue, Maass insiste sur l’existence de camps de concentration serbes, ce que Handke a proclamé faux. Pourtant, Maass les a même « visités pendant la guerre » qu’il a « couverte pour le Washington Post ». Il a « parlé avec des prisonniers, à l’intérieur des camps, aussi bien qu’avec des survivants ». Ceci ne devrait pas être mis en doute, puisque les Serbes – contrairement aux musulmans et aux Croates – étaient connus pour laisser les journalistes occidentaux visiter leurs camps et même y prendre des photos et filmer ! La raison de cette transparence, c’est que les prétendus camps de concentration étaient de très ordinaires camps de détention, ce que Handke a aussi expliqué très clairement dans ses écrits.

Néanmoins Maass est catégorique. Il prétend toujours qu’il n’y a eu qu’un nombre négligeable de crimes musulmans, des meurtres aléatoires, pas du tout comparables aux crimes serbes. Les Serbes, s’il faut l’en croire,  perpétraient des crimes innommables, systématiques et de masse. Mais, là, il ne fait que répéter la propagande à laquelle nous avons eu droit pendant la Guerre Civile de Yougoslavie, grâce à laquelle le monde entier a pu être si rapidement convaincu que les musulmans bosniaques étaient « les bons » et les Serbes « les mauvais », comme dans un film de série B en noir et blanc. Et c’est plus que compréhensible : les journalistes occidentaux avaient pour tâche de simplifier l’état réel des choses. La triste vérité, cependant, est que les musulmans bosniaques n’étaient pas meilleurs que les Serbes. En fait, ils étaient bien pires, puisque les Serbes n’ont jamais ni châtré, ni violé ni décapité leurs prisonniers, comme les musulmans l’ont fait partout où ils l’ont pu (par exemple dans la « Chambre de torture de Kamenica » qu’ils ont eux-mêmes filmée dans des buts de propagande).

Pour ceux qui conservent des doutes, je suggère qu’ils fassent appel à leur sens critique et qu’ils recherchent ces vidéos : elles sont accessibles sur Yugoslav Wars Archive (yugowarsarchive.org), au chapitre Srebrenica Massacre – des archives que je dirige et où vous pouvez trouver bien davantage si vous voulez… jusqu’à l’ex-Secrétaire d’État Henry Kissinger justifiant le siège de Sarajevo.

Ceci est une raison légitime et indiscutable, une « excuse » valable pour la décision de l’académie suédoise d’avoir donné le prix de cette année à Peter Handke, qui n’a jamais cessé d’exposer le génocide prouvé, commis par les musulmans contre les Serbes en Bosnie.

 

 

Alexekin Rockowia (alexekin-rockowia.com) vit en Suède et est d’origine serbe. Il est rédacteur en chef de For-Serbia The Website (for-serbia.org) et administrateur de Yugoslav Wars Archive (yugowarsarchive.org). Il est aussi l’auteur de A Short Book about Nationalism (inédit en français), qu’on peut se procurer sur Amazon : (amazon.com/dp/B07VDFLPHS/ref=rdr_kindle_ext_tmb).

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/justice-pour-handke-et-la-serbie/

Source : https://theduran.com/justice-for-handke-and-serbia/

 

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

 

 

 

 

Octobre 2019

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *