L’Octroi par Trump, des hauteurs du Golan à Israël : « un acte de brigandage »

 

George Galloway – RT World News – 25.3.2019

 

 

 

 

L’octroi, par Trump des hauteurs du Golan à Israël est « un acte de brigandage » a déclaré à RT l’ancien député du Parti Travailliste, George Galloway. La déclaration de Trump a été condamnée dans le monde arabe.

 

Lundi, Trump a signé une déclaration reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le plateau syrien du Golan, envahi lors de la Guerre des Six Jours de 1967. Cette décision a été qualifiée, par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, de « justice historique » et de « victoire diplomatique ». Et ce, en dépit du fait que l’ONU ait déclaré l’occupation des hauteurs du Golan par Israël « nulle et non avenue » et la Ligue Arabe « en violation complète du droit international ».

Galloway voit dans la déclaration de Trump « un acte de brigandage, qui envoie au monde entier le message clair que les USA se fichent du droit international et des traités, et ne considèrent que la force »

Il est significatif que, pour Israël, les hauteurs du Golan sont l’une des trois seules sources d’eau douce qui alimentent l’aride état juif. Plus significatif encore, peut-être, pour les intérêts d’Israël et des États-Unis, la région abrite également d’importantes réserves de pétrole, découvertes en 2015. La compagnie pétrolière américaine Genie, par le biais de sa filiale israélienne, a reçu les droits d’exploration exclusifs qui lui permettront de forer dans la zone occupée, chose dont elle avait été empêchée jusqu’à présent par un seul petit détail : l’occupation du territoire est illégale en droit international.

« Les USA endosseront n’importe quel crime israélien tant que leurs intérêts impérialistes dans le monde arabe y seront défendus » a dit Galloway à RT. « Les réserves pétrolières du Golan sont déjà en train d’être pillées en violation du droit international, pour l’enrichissement exponentiel d’hommes d’affaires occidentaux. »

Mais les hauteurs du Golan sont la terre natale de quelque 27.000 Syriens, qui sont peu susceptibles de se plier aux diktats de l’administration Trump. « Le Golan sera toujours syrien, et aucun caprice de président US – là aujourd’hui, plus là demain – ne peut changer cela. » a encore dit Galloway.

Le ministre syrien des Affaires étrangères, quant à lui, a qualifié la démarche de Trump d’attaque flagrante contre la souveraineté syrienne, de gifle à la communauté internationale, et d’un pas de plus dans la conspiration pour liquider la question palestinienne.

 

Source : https://www.rt.com/news/454734-trump-golan-heights-george-galloway/

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/loctroi-par-trump-du-golan-a-israel-un-acte-de-brigandage/

 

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

 

 

 

28 mars 2019

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *