C’était un temps déraisonnable

On avait mis les morts à table

 

 

 

 

 

 

 

Fauci en Dark Vador des Guerres du Covid

 

Une critique du livre de Robert F. Kennedy Jr « Le véritable Anthony Fauci : Bill Gates, Big Pharma et la Guerre mondiale contre la Démocratie et la Santé publique ».

 

Pepe EscobarAsia Times –  25 .11.2021

 

sous le titre : Fauci as Darth Vader of the Covid wars

via invesbrain.com

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

Le livre de Robert F. Kennedy Jr Le véritable Anthony Fauci : Bill Gates, Big Pharma et la Guerre mondiale contre la Démocratie et la Santé publique devrait faire la une de tous les médias d’information aux États-Unis. Au lieu de cela, il a été accueilli par un silence assourdissant.

 

Ceux qui cherchaient à faire passer Kennedy pour un cinglé profitant d’un nom célèbre paraissaient avoir marqué un point en février dernier, lorsqu’Instagram avait supprimé définitivement son compte, pour avoir – disaient-ils – fait de fausses déclarations sur le coronavirus et les vaccins. Néanmoins, le livre, publié il y a quelques jours seulement, remporte déjà un succès indiscutable de public et de critique sur Amazon.

 

RFK Jr, président du conseil d’administration et conseiller juridique en chef de Children’s Health Defense, entreprend de déconstruire une nouvelle normalité qui nous envahit tous depuis le début de 2020. Dans mon livre Raging Twenties, publié début 2021, j’ai appelé cette force le techno-féodalisme. Kennedy la décrit comme « un totalitarisme croissant », avec « une propagande et une censure de masse, la promotion orchestrée de la terreur, la manipulation de la science, la suppression du débat, la diffamation de la dissidence et le recours à la force pour empêcher toute protestation ».

 

En se concentrant sur le Dr Anthony Fauci comme point d’appui de la plus grande histoire du 21e siècle, RFK Jr peut peindre une toile complexe de la militarisation planifiée et, surtout, de la monétarisation de la médecine, un processus toxique géré par Big Pharma, Big Tech et le complexe militaro/services secrets – et consciencieusement promu par les médias dominants.

 

Tout le monde sait maintenant que les grands gagnants ont été Big Finance, Big Pharma, Big Tech et Big Data, avec une niche spéciale pour les mastodontes de la Silicon Valley.

 

Pourquoi Fauci ?

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/fauci-en-dark-vador-des-guerres-du-covid/

 

 

 

 

“Rendez-vous sur les barricades”

(C’est nous qui avons mis les citations de RFK en gras.)

 

 

Fauci et la grande escroquerie du SIDA

 

Compte-rendu partiel du livre Le véritable Anthony Fauci, de  Robert F. Kennedy, Jr.

 

Laurent GuyénotThe UNZ Review –27.11.2021

(5,900 Words • 230 Comments)

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

Le nouveau livre de Robert F. Kennedy Jr., The Real Anthony Fauci : Bill Gates, Big Pharma, and the Global War on Democracy and Public Health n’est pas le livre d’un politicien en quête d’attention. C’est le livre d’un homme déterminé à mettre sa vie en jeu dans la résistance contre l’attaque bio-terroriste en cours contre l’humanité par des gouvernements captifs de l’industrie pharmaceutique. Il appelle à l’insurrection de masse, et son dernier mot est : « Rendez-vous sur les barricades ».

 

Le livre commence ainsi :

 

« J’ai écrit ce livre pour aider les Américains – et les citoyens du monde entier – à comprendre les fondements historiques du cataclysme déconcertant qui a commencé en 2020. Au cours de cette seule annus horribilis, la démocratie libérale s’est effectivement effondrée dans le monde entier. Les régulateurs de santé gouvernementaux, les éminences des médias sociaux et les sociétés de médias sur lesquels les populations idéalistes comptaient pour se faire les champions de la liberté, de la santé, de la démocratie, des droits civils et des politiques publiques fondées sur des preuves ont semblé pivoter collectivement vers une attaque en règle contre la liberté d’expression et les libertés individuelles. Subitement, ces institutions de confiance se sont mises à agir de concert pour susciter la peur, promouvoir l’obéissance, décourager la pensée critique et inciter sept milliards de personnes à marcher du même pas sur la même musique, avec, au bout du compte des expériences de santé publique de masse suivant une technologie nouvelle, testée à la va-vite et autorisée sans examen, si risquée que ses fabricants ont refusé d’en prendre la responsabilité, exigeant que tous les gouvernements de la planète les en déchargent… Les objecteurs de conscience qui ont résisté à ces interventions médicales non désirées, expérimentales et sans responsabilité ont été confrontés à une psychiatrisation orchestrée, et se sont vu attribuer le rôle de boucs émissaires. Les vies et les moyens de subsistance des Américains ont été brisés par un éventail ahurissant de diktats draconiens imposés sans approbation législative ni examen judiciaire, sans évaluation des risques ni invocation scientifique. Des décrets dits d’urgence ont entraîné la fermeture de nos entreprises, de nos écoles et de nos églises, des intrusions sans précédent dans la vie privée et la perturbation de nos relations sociales et familiales les plus précieuses. »

 

Kennedy n’est pas un nouveau venu dans cette dystopie effrayante.

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/fauci-et-la-grande-escroquerie-du-sida/

 

 

 

 

La UNZ Review publie aussi, avec la permission de l’auteur, l’Introduction au livre dont il vient d’être question. Même si nous le regrettons fort, nous ne sommes pas en mesure de la traduire ici.

Avec nos excuses, en voici le lien an anglais :

 

 

Introduction to The Real Anthony Fauci

 

Bill Gates, Big Pharma, and the Global War on Democracy and Public Health

 

Robert F. Kennedy Jr. • November 30, 2021

 

 

 

 

 

We are very grateful that Robert F. Kennedy, Jr. and Skyhorse Publishing have authorized us to republish the introduction to his Amazon #1 bestseller, which has now attracted more than 1,100 reviews, 96% of them five-star.

Read on…

 

Source : https://www.unz.com/article/introduction-to-the-real-anthony-fauci/

 

 

 

 

 

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/est-ce-ainsi-que-les-hommes-vivent/

 

 

 

 

 

 

 

Chroniques de l’anti-Chine ordinaire

 

 

ONG et journaux allemands font de la propagande pour Zhang Zhan, une chinoise « antisystème »

 

Wayan – Le Saker francophone – 1.12.2021

 

 

  Par Moon of Alabama − Le 29 novembre 2021

 

 

 

Aujourd’hui, un certain nombre d’organisations non gouvernementales alignées sur les États-Unis ont lancé, en Allemagne, une campagne contre la Chine.

 

Reporters sans frontières (RSF) a mené la campagne avec PEN, Amnesty International et un syndicat de journalistes allemand. Ils ont appelé à une tempête de tweets d’une heure pour demander aux politiciens allemands d’agir pour faire libérer la « journaliste » chinoise Zhang Zhan de sa prison en Chine.

 

 

Agrandir

 

 

La campagne a connu un certain succès. Une recherche sur le hashtag #ZhangZhan montre que beaucoup de personnes mal informées, dont de nombreux journalistes, ont tweeté ou retweeté le sujet.

 

 

 

Agrandir. « La journaliste Zhang Zhan a été l’une des premières à parler du Corona à Wuhan. Elle est maintenant en prison pour cette raison et se bat en faisant une grève de la faim. Elle doit être libérée. Ecrire la vérité n’est pas un crime. »

 

 

La désinformation diffusée par Robin Alexander dans le tweet ci-dessus est assez lourde mais pas inhabituelle.

 

Zhang Zhan n’est pas une journaliste. Elle n’a pas été l’une des premières à poster une vidéo depuis Wuhan. Elle n’a pas fait de reportage sur le COVID-19 mais a protesté contre le succès du confinement. Elle n’est pas en prison pour cette raison.

 

Les sites d’information allemands Süddeutsche Zeitung et Spiegel parlent de la campagne de RSF. Ces reportages sont encore pires que les re-tweets. Le Spiegel, par exemple, affirme que Zhang Zhan a été « torturée et emprisonnée pour avoir dénoncé la mauvaise gestion de l’épidémie par le gouvernement chinois ».

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/ong-et-journaux-allemands-font-de-la-propagande-pour-zhang-zhan-une-chinoise-antisysteme

 

 

 

 

Pour nous résumer…

 

 

 

 

 

À l’évidence, Madame Bechet-Golovko a raison et ce n’est pas  Robert F. Kennedy Jr qui la contredira : « ils » veulent tout, même si le défaut de base légale est flagrant. Ils veulent prendre la place des gouvernements des peuples et même des sociétés en lesquelles, depuis des millénaires, les peuples s’étaient tant bien que mal organisés.

 

Pourtant, « ils » y sont déjà : la plupart des gouvernements des peuples – les nôtres au premier rang – ne sont plus, depuis longtemps, que des fantoches virtuels, des simulacres. Comme le Boris Eltsine pochetronnant et trébuchant en 3 D qu’a vu, en 1999, Viktor Pelevine.

 

Alors, pourquoi se donner tant de mal pour graver ce fait en texte de loi irrésistible, inamovible et inaltérable, dans une obsidienne encore plus sombre et plus dure que le code d’Hammourabi ?

 

Peut-être parce qu’ils ont deviné, s’ils ne l’ont pas lu, ce que M. William Blum a dit du Grand IIIe Reich qui devait durer mille ans : « il en a quand même duré douze ».

 

 

Il y aura jeudi 3 ans qu’il est mort

Une petite citation pour la route

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 5 décembre 2021

Veille de saint Nicolas.

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *