LA CHINE ET L’EUROPE

 

Arrivée de Xi Jinping et Peng Liyuan au Quirinale

 

 

Où ils sont accueillis par M. Sergio Mattarella, président de la République italienne et sa fille Laura

 

 

 

 

 

 

On remarquera que Peng Liyuan (Mme Xi Jinping) ne le cède en rien à Melanija Knavs (Mrs. Donald Trump) pour le port et l’élégance*.

Si Mrs Trump a derrière elle une carrière de mannequin et de styliste, Mme Xi Jinping est une chanteuse, aussi célèbre en Chine que Maria Callas en Europe, et un major général de l’Armée Populaire de Libération, bien plus connue des Chinois que son mari, quand celui-ci a accédé à la présidence.

Mrs Trump parle couramment le slovène et l’anglais et se débrouille en français, en serbo-croate, en italien et en allemand. Mme Xi Jinping parle couramment le chinois et l’anglais, et doit se débrouiller dans une infinité de langues des minorités de la Chine, dont elle est connue pour maîtriser le folklore vocal.

_____________  

* On avoue un faible pour les gens qui se tiennent droits.

 

 

 

 

Pourquoi les Vacances romaines des dirigeants chinois effraient les États-Unis

 

Katehon – Le Saker francophone – 22.3.2019

 

 

Le port de Ravenne

 

Le gouvernement italien a décidé d’ouvrir ses ports aux investisseurs chinois, ce qui promet un accroissement du volume de fret et des bénéfices considérables. Selon le New York Times, on s’attend à ce que le mémorandum d’accord soit signé pendant la visite du Président de la RPC Xi Jin Ping à la fin du mois de mars.

D’après le député Ministre du développement économique Michel Geraci, il y a un haut degré de probabilité pour qu’un tel document soit signé, ce qui provoque l’inquiétude des États-Unis. Rome fait fausse route : « une telle décision endommagerait durablement la réputation [de l’Italie] » a dit le porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, Garrett Marquis.

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/pourquoi-les-vacances-romaines-des-dirigeants-chinois/

 

 

 

 

Discours du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’établissement des relations sino-françaises

 

(Faut-il rappeler qu’on les doit à Charles de Gaulle et à Mao Tse Toung ?)

 

Wang Yi –– LGS – 19.3.2019

 

 

Wang YI

 

 

Le 24 janvier 2019, le conseiller d’État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi (photo) et le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ont participé à la cérémonie de lancement des activités célébrant le 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-françaises.

 

 

Wang Yi et Yves Le Drian

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/discours-du-ministre-chinois-des-affaires-etrangeres-wang-yi/

 

 

 

 

Billet ouvert des Grosses Orchades 

 

à M. Luigi Di Maio, Vice-Président du Conseil des ministres de la République italienne

 

Monsieur le Vice-Président,

 

Permettez-nous d’évoquer un fait d’histoire italienne que vous auriez toutes les excuses du monde d’ignorer.

Quelque quatorze ans avant votre naissance, M. Pier Paolo Pasolini, qui avait succédé à feu M. Curzio Malaparte dans les colonnes du Tempo, s’y ébahissait de ce que Lucien de Samosate, à la fin du IIe siècle de notre ère, n’eût pas vu qu’il y avait solution de continuité dans notre destin occidental, qu’Athènes et Rome étaient éteintes et que la « strada maestra » était désormais le christianisme… dont Lucien ne parle même pas, nulle part.

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/billet-ouvert-bdes-grosses-orchades/

 

 

Mis en ligne le 23 mars 2019

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *