Le Rhosus

 

 

Et que ça saute !

 

 

 

 

 

La vérité derrière les explosions de Beyrouth – La filière sioniste

 

Ziad Fadel – Syrian Perspective – 5.8.2020

Traduction : Les Grosses Orchades

 

 

 

 

Le nuage avait bien la forme d’un  champignon, mais il n’était pas atomique. Le phénomène se produit, selon l’axiome d’instabilité Raleigh-Taylor, quand du gaz très chaud s’élève rapidement et rencontre un air plus lourd qui l’aplatit en forme de champignon. Cela n’en diminue en aucune façon la dévastation. Cela explique juste pourquoi beaucoup de gens ont cru à une explosion nucléaire. Et cela ne veut pas dire, en outre, que des produits chimiques hautement toxiques n’ont pas été disséminés par l’explosion.

 

Remontons le temps jusqu’à la fin de 2013, moment où le navire enregistré en Moldavie d’un propriétaire russe – le Rhosus d’Igor Grechuskin [actuellement domicilié à Chypre, ndt)  – a quitté la Géorgie avec un chargement de « matériel agricole », à destination du Mozambique via le Bosphore. Au tout début de 2014, il avait réussi à traverser la Méditerranée Orientale et avait trouvé, au sud de la Turquie, une mer très agitée.  Brutalisée par des eaux turbulentes au large de l’île d’Ikaria, la baignoire flottante avait réussi à atteindre le port de Beyrouth, où elle avait demandé à pouvoir s’abriter. Les autorités libanaises avaient saisi le navire et son chargement, alléguant qu’il n’avait pas envoyé de message informant de sa route et qu’il transportait du matériel agricole pouvant tout aussi bien servir d’explosifs. C’est exactement ce genre de matière qui avait été utilisée en Oklahoma, le 19 avril 1995, dans l’attentat contre le Murrah Federal Building qui avait fait des quantités de tués et conduit à l’exécution de Timothy McVeigh. Le navire avait donc été confisqué, mais l’équipage n’avait pas été autorisé à débarquer, de crainte que ses membres n’en profitent pour se fondre sans laisser de traces dans la société libanaise. Le capitaine et ses officiers furent ensuite relâchés sur ordre du ministre de la Justice et tout l’équipage finit par être rapatrié.

 

 

 

Résultats de  l’attentat des espions et des saboteurs sionistes

 

 

Ceci aurait dû être la fin de l’histoire. Les espions sionistes avaient pris bonne note du fait que le chargement – toutes les 2.750 tonnes de  nitrate d’ammonium – avait été enlevé du navire et empilé dans le Hangar 12 du Port de Beyrouth, et l’information avait été enregistrée par le MOSSAD, qui la considérait comme une « possibilité » exploitable. Cependant, avec le passage des années et l’accroissement de l’influence iranienne, l’État d’Apartheid Sioniste conclut que  le moment était venu de mettre fin une fois pour toutes à la présence des Perses au Liban. Frapper des cibles iraniennes comme des arsenaux en Syrie était bien beau, mais il était bien plus intéressant de débarrasser définitivement le Liban de ses hôtes, en provoquant un ras-le-bol de la population libanaise contre leur existence même, et a fortiori contre leur intermédiaire, le Hezbollah.

 

https://www.yahoo.com/news/hezbollah-not-escape-blame-beirut-115000724.html

 

 

Ma source me dit qu’empiler une telle quantité de nitrate d’ammonium dans le Hangar 12, c’était ni plus ni moins qu’inviter les Sionistes à y mettre le feu. Il est intéressant de savoir qu’un directeur libanais de l’Autorité Portuaire de Beyrouth, Shafeeq Mir’iy, a écrit pas moins de cinq lettres au gouvernement, le suppliant d’intervenir, parce que la situation dans le port était devenue… eh, bien… explosive. Il a écrit ces lettres le 5 décembre 2014, le 6 mai 2015, le 20 mai 2016, le 13 octobre 2016 et le 27 octobre 2017. Après quoi il a été remplacé par Badri Dhaaher, qui devrait être la prochaine chèvre expiatoire, si l’Histoire nous a appris quelque chose.

L’explosion s’est produite vers 9h15’ du matin, heure de Beyrouth. Ma source m’apprend qu’un véhicule empli de C-2 était garée à proximité du Hangar 12, mais pas dans le but de mettre à feu directement le nitrate d’ammonium. Il avait en revanche pour but de déclencher l’explosion en provoquant un incendie dans un local proche empli de feux d’artifice de fabrication chinoise. C’est juste tout ce qu’il a fallu. Pas besoin de soudeur mettant innocemment le feu par accident ni de souris grignotant un fil électrique. Cela a bel et bien été un meurtre de masse intentionnel, perpétré par les fanatiques homicides de l’État colon d’Israël, par les psycho-sociopathes d’Asie Centrale qui prétendent avoir une histoire au Moyen Orient.

Si le gouvernement du Liban devait procéder à une enquête sérieuse, il lui faudrait probablement conclure que l’opération fut un acte de guerre. Ce qui le forcerait à s’aligner sur le Hezbollah. Le gouvernement libanais ne peut pas faire cela sans se laisser entraîner davantage encore dans le bourbier du conflit sionisto-arabe. S’agissant d’un pays à pathologie de corruption métastatique de niveau 5, il restera muet et mordra sur sa chique, secondant ainsi les efforts des voyous sionistes pour éradiquer toute trace d’influence iranienne au Liban.

 

 

Le malchanceux Premier ministre du Liban, Hassaan Diyaab, a promis que les coupables seraient poursuivis. Qui sera selon vous l’agneau du sacrifice ? Nous prenons les paris. Il faut que quelqu’un soit déclaré responsable. Faites votre choix parmi les suspects habituels.

 

 

Source : https://syrianperspective.com/2020/08/the-truth-behind-the-bombing-in-beirut-the-zionist-connection.html

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/11822-2/

 

 

 

 

 

Où il y a de la gêne…

 

Emmanuel Macron rappelle au Liban « l’exigence » française de « réformes indispensables »

 

RT France – 6.8.2020

 

 

 

 

https://francais.rt.com/international/77564-emmanuel-macron-rappelle-liban-exigence-franc%C3%A7aises-reformes-indispensables

 

 

 

 

 

En anglais…

 

Aftermath Of Beirut Explosion, At Least 300,000 Homeless, 135 Dead

 

Southfront – 6.8.32020 – Photos, vidéos

 

https://southfront.org/aftermath-of-beirut-explosion-at-least-300000-homeless-135-dead/

 

 

 

 

Ça aussi…

 

Lebanon SITREP : Letter from a Lebanese friend

 

The Saker.is – 4.8.2020

https://thesaker.is/lebanon-sitrep-letter-from-a-lebanese-friend/

 

 

 

 

 

Une explosion apparemment meurtrière secoue une ville proche de la frontière entre la Corée du Nord et la Chine

 

VOA News – 5.8.2020

 

 

 

La ville Nord-Coréenne de Hyesan, proche de la frontière avec la Chine.

 

 

Une série d’explosions a secoué cette semaine une ville nord-coréenne, provoquant un nombre indéterminé de morts.

 

Ni les autorités ni les médias nord-coréens n’ont commenté les explosions, qui se sont produites lundi, dans la ville frontalière de Hyesan.

 

 

 

 

Source : https://www.voanews.com/east-asia-pacific/north-korean-border-city-rocked-apparent-deadly-explosion

 

 

 

 

 

 

C’est vrai qu’il fait chaud à Bagdad…

 

Des explosions qui ont frappé un dépôt de munitions dans le sud de Bagdad, attribuées à «  la chaleur ».

 

Les Grosses Orchades – d’après Arab News – 6.8.2020

 

 

Les Forces de Mobilisation populaire en Irak, soutenues par l’Iran,  ont déjà été, dans le passé, prises pour cibles par l’aviation israélienne. La base est utilisée par la police irakienne et par des groupes dr résistance armée

 

 

Un dépôt de munitions appartenant aux forces fédérales de police a explosé dimanche dans un des faubourgs sud de Bagdad, « par suite de la chaleur et d’un mauvais stockage », a déclaré l’armée irakienne dans un communiqué

 

De multiples explosions ont été entendues à Bagdad dimanche soir. Les forces de sécurité ont déclaré que le dépôt de munitions en question avait déjà été la proie d’un incendie en août de l’année dernière.

Cette fois, le feu a déclenché des explosions qui ont été entendues dans tout Badgad. Elles ont tué une personne et en ont blessé 29 autres.

Des groupes de la résistance militaire irakienne liés à l’Iran attribuent les explosions survenues dans leurs dépôts de munitions aux États-Unis et à Israël, tandis que la tension continue de monter entre Washington et Téhéran.

L’assassinat, par les États-Unis, du chef de la résistance militaire irakienne Abu Mahdi Al-Muhandis, lors de la frappe par missile de janvier dernier qui a coûté la vie au général Qassem Soleimani, rend de plus en plus probable la menace, pour l’Irak, se voie transformé en champ de bataille dans la lutte qui oppose Washington à Téhéran

Source : https://www.arabnews.com/node/1710416/middle-east

 

 

 

 

Une usine chimique explose en Chine

 

Sputnik.fr5.8.2020

 

 

 

 

Une puissante explosion a eu lieu dans une usine chimique de la province chinoise du Hubei lundi soir. Les responsables font état de six morts et de quatre blessés, selon le Daily Mail.

 

Une explosion s’est produite lundi soir dans une usine de silicone de Xiantao, dans la province du Hubei, faisant six morts et quatre blessés, relate le Daily Mail.

L’explosion a eu lieu dans un atelier utilisé pour stocker le butanone-oxime, lequel peut être utilisé comme agent de durcissement du silicone, a déclaré dans un communiqué posté sur les réseaux sociaux le département de la propagande du comité du parti de Xiantao.

 

 

Lire la suite…

 

Source : https://fr.sputniknews.com/international/202008051044205541-une-usine-chimique-explose-en-chine—video/

 

Spontané, tout ça… (réchauffement climatique, hein !)

 

 

 

 

 

Images sidérantes des incendies en Sibérie survolée en drone

 

Futura planète – 27.7.2020

 

 

 

 

Depuis le mois de février, la forêt sibérienne est transformée en gigantesque brasier alimenté par la foudre et les feux déclenchés par les humains. Les images apocalyptiques capturées par Greenpeace à l’aide d’un drone dans la région de Krasnoïarsk témoignent de l’ampleur des dégâts et montrent un paysage de désolation.

 

 

« Près de 11 millions d’hectares de forêt ont brûlé en Russie depuis le début de 2020. »

© Greenpeace…

 

L’équivalent de la surface de la Grèce parti en fumée…

 

Lire/voir la suite…

 

Source : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/incendie-images-siderantes-incendies-siberie-survolee-drone-77118/

 

Distraits, ces Russes…

 

 

 

 

Oui, sauf que, chez eux, juillet, c’est l’hiver…

 

Brésil : augmentation de 28% des incendies en Amazonie brésilienne en juillet

 

RTBF.be – 1.8.2020

 

 

 

 

Le nombre d’incendies de forêt en Amazonie brésilienne a augmenté de 28% le mois dernier par rapport à juillet 2019, selon les données satellitaires publiées samedi, alimentant les craintes que la plus grande forêt tropicale du monde ne soit à nouveau dévastée par les incendies cette année. L’Institut spatial national du Brésil, l’INPE, a identifié 6.803 incendies dans la région amazonienne en juillet 2020, contre 5.318 l’année précédente. Sur la seule journée du 30 juillet, les satellites ont détecté 1.007 incendies en Amazonie, a indiqué l’INPE, le pire jour pour un mois de juillet depuis 2005, a souligné Greenpeace.

 

Ce chiffre est encore plus inquiétant pour les chercheurs car 2019 a déjà été une année dévastatrice pour l’Amazonie, provoquant des manifestations de protestation dans le monde entier. En conséquence, les pressions se sont accrues sur le Brésil, gouverné par le président ultra-conservateur Jair Bolsonaro, pour qu’il s’engage à faire plus pour protéger cette gigantesque forêt, que les scientifiques estiment vitale dans la lutte contre le changement climatique

Les incendies ont essentiellement pour but de défricher illégalement des terres afin de laisser la place à l’agriculture, à l’élevage ou à l’exploitation minière. Les militants écologistes accusent M. Bolsonaro, qui s’est montré sceptique envers le changement climatique, d’encourager la déforestation avec des appels à ouvrir la forêt tropicale à l’activité agricole et à l’industrie. Le président brésilien a mobilisé l’armée pour lutter contre les incendies, mais les écologistes estiment qu’il ne s’attaque pas aux causes réelles des incendies et de la déforestation.

Source : https://www.rtbf.be/info/monde/detail_bresil-augmentation-de-28-des-incendies-en-amazonie-bresilienne-en-juillet?id=10553572

 

 

 

 

 

On vous fait grâce des feux « spontanés » (si, si !) qui ravagent l’Allemagne, surtout dans la région où devrait bientôt s’amener le Nord Stream 2.

 

 

 

 

 

Mais il y a aussi d’autres endroits ou les Schleuhs ne sont pas raisonnables :

 

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article12062

 

 

De même, d’ailleurs, que les Grand-Bretons :

 

https://www.rt.com/uk/496879-london-mask-protest-bbc-downing-street/

 

Si vous croyez que c’est facile à contenir, ces énergumènes…

 

 

Bonne fin de canicule !

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 6.8.2020

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *