Nauséabondieuseries

 

Anatole Atlas – spherisme.be – 7.9.2019

 

 

Tel graphomane entame-t-il sa carrière en déféquant des abominations contre les Juifs ? Repéré par BHL, celui qui le décrivait en 1990 comme un « youpin dont le crâne n’a, hélas, pas été rasé par les amis d’Adolf » est bientôt recruté par l’insulté, pour mettre ses immondices aux gages du judaïsme et de l’Etat d’Israël. On lui reproche d’appartenir aux milices de l’extrême-droite la plus moisie ? Quelle importance ! L’Etat-nation du peuple élu n’exhale-t-il pas de comparables pestilences ?…

Ainsi se comprend la magnanime absolution prodiguée par BHL à son protégé dans un article du Point (guetté comme un oracle par tous les clans rivaux au sein de la tour Panoptic) : Ce que je sais de Yann Moix.

Cela prend la forme d’une bienveillante homélie (non sans références à l’Eternel et au Testament de Dieu naguère signé par BHL), sacralisant le long chemin de croix accompli par le pénitent repenti, pour aboutir à une  « découverte émerveillée de l’être-juif ». De sorte que le pontife (dont nul n’oublie les bombardements salvateurs en Libye et ailleurs)  puisse lui accorder sa miséricordieuse bénédiction…

 

 

 

 

La notion de « rédemption » fait-elle aussi partie du lexique mafieux, caractérisant les activités légales grâce auxquelles est recyclé l’argent du crime organisé ? C’est donc le terme choisi par BHL quand il salue la reconversion de son protégé (qui ne s’est pas fait prier pour arborer une kippa sur un plateau télévisé). Ses logorrhées d’hier, justiciables des tribunaux, ne requièrent en effet que minimes accommodements — moyennant un travail de rééducation passant par la fréquentation du Talmud — pour se conformer aux normes du CRIF…

Quand la domination seule exprime la voix des dominés, quelle ruse meilleure qu’embaucher quelque looser damné sur estrades, podiums et tribunes au grand show des winners élus ?…

 

 

 

 

Ces contorsions jésuitiques ont pour postulat une réversibilité des antagonismes, stratagème obligé de la social-démocratie néolibérale. Une industrie du bavardage insignifiant s’y approprie l’espace public, ses productions excrémentielles faisant office de gaz asphyxiants… 

L’occupation militaire des cerveaux par la tour Panoptic occulte les contradictions essentielles dans un Nacht und Nebel aux ordres de la Propaganda Staffel, d’une manière telle que Thyl Ulenspiegel puisse apparaître comme un agent d’Israël, et les victimes des multinationales sacrifier aux bals cannibales de Kapitotal…

Mais, comme le message de Charles De Coster demeure à découvrir (car le Gueux  » partit avec elle en chantant sa dixième chanson, mais nul ne sait où il chanta la dernière « ),  le sommet de la Pyramide jamais n’imagine sa représentation du point de vue de la Sphère.

www.spherisme.be

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/6541-2/

 

 

 

 

Septembre 2019

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *