Z’élites

 

 

 

 

 

 

 

Il y a 35 ans. En 90 secondes. Naufrage du Herald of Free Enterprise au large de Zeebruge. Certains ont alors parlé de « mauvais augure ».

 

 

 

 

Z’élites

 

 

 

Les élites dirigeantes occidentales montrent leur vrai visage en révérant un monstre moral  : Winston Churchill

 

 

Jeremy Kuzmarov –  Covert Action Magazine – 26.8.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui a dit cela –  Hitler, Mussolini ou Staline  ? – : « Je n’admets pas qu’un grand mal ait été fait aux Indiens rouges d’Amérique ou aux noirs d’Australie… du fait qu’une race plus forte, d’une espèce supérieure, soit venue et ait pris leur place. »  [Source: quora.com ; point d’interrogation sur Churchill avec la permission de Steve Brown]

 

 

 

Aucun des trois. C’est Winston Churchill.

Dans un discours prononcé en mars devant le Congrès américain et qui lui a valu une ovation debout, le président ukrainien Volodymir Zelenski, présentant la lutte de son pays contre les Russes comme celle du bien contre le mal, a fait écho à la rhétorique du leader britannique Winston Churchill.

Le républicain le plus haut placé au sein de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Michael McCaul du Texas, a déclaré après coup à Fox News que Zelenski était « le Churchill de notre temps » – affirmation qui a été reprise par l’ancien président George W. Bush.

 

 

 

[Source: express.co.uk]

 

 

 

Zelenski n’a, en réalité, rien à voir avec le Churchill de la légende populaire qui a tenu tête à Hitler – Zelenski est celui qui a provoqué la guerre avec la Russie et piétiné la démocratie en interdisant onze partis d’opposition et en faisant enlever et exécuter des dissidents politiques.

L’idolâtrie de Churchill, cependant, est encore plus grotesque que celle de Zelenski.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/20389-2/

 

 

 

 

 

Ils se prennent TOUS pour Churchill !

Et pas seulement les Britanniques ou les comédiens Ukie cocaïnomanes, mais aussi les petites femelles cocaïnomanes de la « clique à Klaus Schwabe » – les Sanna Maria, les Kaja Kallas, etc. – qui se prennent pour des femmes et même pour des femmes politiques.

 

 

Liz Truss sait-elle que la Russie peut détruire l’Angleterre avec une seule torpille ?

 

 

Boris Karpov – RusRéinfo – 26.8.2022

 

 

 

 

 

 

Liz Truss, probable Premier Ministre britannique d’ici peu, commence très fort puisqu’elle annonce fièrement qu’elle n’hésitera pas à utiliser l’arme nucléaire « même si cela signifie une annihilation totale ».

Elle pensait sans doute à l’« annihilation totale » de son ennemi, pas à la sienne… Son ennemi c’est (même si elle ne l’a pas dit, tant c’est évident) la Russie.

Sur le principe, bien sûr, c’est une déclaration « normale » puisque l’arme nucléaire est censée dissuader et qu’il faut donc bien être, au moins en théorie, prêt à s’en servir. Sinon, plus de dissuasion. Mais dans le cas présent cela s’inscrit dans une hystérie, britannique en particulier, envers la Russie. Boris Johnson, futur ex-Premier ministre, s’est d’ailleurs encore rendu hier à Kiev pour « interdire » à Zelenski de rencontrer Poutine pour négocier !

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/liz-truss-sait-elle-que-la-russie-peut-detruire-langleterre-avec-une-seule-torpille/

 

 

 

 

 

Et politiques réalistes

(enfin… plus ou moins)

à défaut de créatures morales

 

 

Les législateurs allemands brisent les rangs et demandent l’arrêt de l’armement de l’Ukraine dans un contexte de « spirale d’escalade ».

 

 

Tyler Durden – Zero Hedge – 27.8.2022

 

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

Un groupe de législateurs de la gauche et du SPD en a eu assez des livraisons d’armes sans précédent à l’Ukraine, qui s’ajoutent à l’augmentation de 100 milliards d’euros du budget militaire de Berlin. Ils viennent d’envoyer une lettre au chancelier allemand Olaf Scholz intitulée « Les armes doivent se taire ! ».

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/les-legislateurs-allemands-brisent-les-rangs-et-demandent-larret-de-larmement-de-lukraine-dans-un-contexte-de-spirale-descalade/

 

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 28 août 2022

 

 

Biden à Obama : Je peux faire aussi bien que toi, na !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez les Zuniens

 

 

Biden à Obama : Je peux faire aussi bien que toi, na !

 

Et les aigles de la CIA emploient, pour renverser les talibans, la stratégie qui leur a si brillamment réussi pour « renverser Poutine »…

 

 

 

 

Afghanistan : la cible introuvable ou « Le Grand Jeu » bis

 

Strategika5126.8.2022

 

 

 

 

 

 

 

Le gouvernement afghan a annoncé que les services de sécurité n’ont pas réussi à trouver le corps de Aymen Al-Zawahri, l’ex-numéro deux de l’organisation Al-Qaïda, après l’annonce par Washington de son élimination lors d’une frappe de drone effectuée le 31 juillet 2022 au centre de Kaboul.

 

Les Talibans afghans sont perplexes. Les huit victimes du raid US ont été identifiées – tous Afghans, ainsi que les blessés, plus d’une dizaine, mais aucune trace d’Al-Zawahri ni d’aucune autre personne non afghane. Il semble que la frappe ait visé des membres du réseau Haqqani. Cet événement n’a eu aucun écho, ni dans le pays, ni dans son entourage immédiat et encore moins dans le monde musulman ou ailleurs.

 

S’agit-il d’une frappe similaire à celle ayant marqué le dernier jour du retrait militaire  US d’Afghanistan qui a ciblé au hasard des civils et qui a causé la mort de plusieurs enfants d’une même famille ? Pour notre correspondant vivant à Kaboul, il s’agit d’une opération PR visant à redorer le blason de l’administration Biden :

 

« Une sorte d’émulation envers l’administration Obama et son opération d’élimination de Ben Laden au Pakistan… Apparemment, cette opération n’a pas eu l’effet escompté en raison du déclin d’Al-Qaïda et du retrait total des affaires d’Al-Zawahri dont la santé était très affectée, mais c’est surtout la guerre en Ukraine qui a éclipsé un sujet dépassé et même oublié… ».

 

En un sens, l’influence d’Obama et du clan Clinton sur l’administration Biden est telle que cette explication pourrait bien être fondée.

 

Pour commencer, les services de sécurité afghans ne savaient pas qu’Al-Zawihri pouvait élire domicile en plein centre de Kaboul, dans un district à dominante Tadjik, dont le sentiment à l’égard d’Al-Qaïda est particulièrement hostile.

 

« Al-Zawahri aurait été plus en sécurité à Washington ou à New York qu’à Kaboul …et surtout dans le quartier ciblé par les drones américains le 31 juillet [2022] »,

 

ironise un professeur de sciences politiques de l’Université de Kaboul. Au sein de la population, le ton est au scepticisme. Pour la plupart des riverains « on n’a plus jamais entendu parler des combattants arabes depuis les années 1990 ».

 

Pour certains analystes locaux, il y a une corrélation directe entre le changement de régime soft au Pakistan ayant abouti à la démission forcée de l’ex-Premier ministre Imran Khan et la recrudescence de l’activité des drones au-dessus de l’Afghanistan. Le nouveau gouvernement pakistanais « importé » a renoué avec une vieille tradition. La recrudescence des activités clandestines menées par la CIA en Afghanistan dans le cadre d’actions télécommandées à distance vise avant tout la mise sur pied d’une guérilla, dans un premier temps nordiste, se fondant sur les partisans de Massoud, puis à créer des foyers d’insurrection à l’aide d’éléments de l’organisation connue sous le label d’État Islamique (EI ou Daech), un outil de géostratégie appliquée visant à renverser le pouvoir des Talibans.

 

Depuis quelques semaines, de nouveaux médias (sites, radios) basés a l’étranger et financés par les services spéciaux US annoncent des opérations de guérilla menée par un « front de résistance aux Talibans ». Les bilans annoncés y sont souvent lourds. Le « front de la résistance » installé dans la Vallée du Panchir se veut l’héritier de l’Armée Nationale Afghane, mais il a surtout intégré des officiers des services du renseignement de l’ancien régime pro-américain, suivant une affiliation ethnique et tribale précise excluant l’ethnie Pachtou, majoritaire au sein du mouvement des Talibans.

 

L’accentuation de la crise humanitaire dans le pays est une conséquence directe du vol des avoirs afghans par les États-Unis et l’imposition de sanctions multiformes contre le nouveau pouvoir. La CIA table sur une montée du mécontentement populaire pour favoriser l’instabilité et préparer le terrain à un soulèvement armé. Cependant, depuis la prise du pouvoir par les Talibans, la sécurité règne : la délinquance a baissé de moitié et les coupeurs de routes, qui étaient légion sous l’occupation US, ont pratiquement disparu depuis. Les vols sont rares en dépit de l’extrême pauvreté affectant désormais près de 90% de la population. Pour un officiel Taliban, « ils (la CIA) ont déjà essayé d’implanter des terroristes en les amenant avec des hélicoptères là où nos forces ne pouvaient se rendre. Ce fut un échec ».

 

Kaboul est l’une des capitales les plus élevées au monde. Son emplacement stratégique à mi-chemin entre Istanbul et Hanoï en Asie du Sud-est illustre son importance sur l’itinéraire de l’ancienne Route de la Soie. Dépourvu d’une défense aérienne, le gouvernement afghan sait que l’un des objectifs de la stratégie de Washington est de provoquer un changement de régime par des moyens hybrides, principalement à l’aide de drones d’attaque et la création de guérillas. D’où l’importance de combattre la corruption et de réduire les inégalités en réclamant au niveau international la restitution du fonds souverain afghan volé et la levée des sanctions.

 

À bien des égards, les Anglo-Américains seraient tentés de poursuivre leur guerre hybride de haute intensité contre la Russie à partir de l’Asie centrale et c’est là que le rôle de l’Afghanistan est déterminant. Il l’est aussi pour la sécurité de la Chine occidentale et la stabilité du Xinjiang, où l’Occident finance un séparatisme au nom de l’islamisme avec un brin de panturkisme. Au 19e siècle, les Anglais avaient bloqué à la Russie tsariste l’accès aux eaux chaudes de l’océan indien et préservé leurs propres possessions impériales dans le sous-continent indien de toute influence russe dans ce qui fut connu comme « Le Grand Jeu ». Aujourd’hui, les choses se présentent un peu autrement mais la stratégie demeure invariable. Le rapprochement de la Russie avec le Pakistan au temps d’Imran Khan a provoqué un changement de régime à Islamabad (via une ingénierie procédurière au Parlement, avec le concours décisif du commandant de l’armée pakistanaise, profondément pro-occidental) tandis que l’intensification du commerce de l’Inde avec la Russie soumet New Delhi à d’énormes pressions. « Le Grand Jeu » bis se joue en Afghanistan, et la Chine a bien compris l’importance d’investir massivement dans la reconstruction d’un pays qui est appelé à être l’un des théâtres de la guerre globale.

 

[Les passages soulignés en gras le sont par nous. L.G.O.]

Source : Afghanistan : la cible introuvable ou le grand jeu 2.0 – Strategika 51 Intelligence

 

 

 

 

Chez les Euronouilles

 

 

Borrell aux Européens : « Nous devons endurer… ».

 

(Entendez : « Vous devez endurer »)

 

 

Plus de douches ! – les gants de toilette humectés, c’est très bien aussi –, plus de chaufferettes électriques d’appoint ! – la marche à pieds, ça réchauffe – Européens, arrêtez d’être aussi mollassons !

(Ne pas oublier qu’il y a Scholz aussi.)

 

 

 

 

Les Européens « fatigués » doivent « endurer les conséquences » de la guerre en Ukraine car Poutine finira par céder : Borrell de l’UE

 

 

Frère Bah – Océanguinée.com – 25.8.2022

 

 

 

 

 

 

Le haut représentant de l’UE et chef de la politique étrangère Josep Borrell a donné une évaluation étonnamment directe de la guerre en Ukraine et de la position précaire de l’Europe dans une interview publiée par l’AFP mardi, admettant que le président russe Vladimir Poutine fait le pari de fracturer une réponse unie de l’UE dans la situation de crise actuelle de flambée des prix et d’extrême incertitude énergétique à l’approche d’un long hiver.

 

Les propos de M. Borrell semblent presque admettre que la tactique de M. Poutine fonctionne dans une certaine mesure, ou du moins qu’elle ébranlera la détermination de l’Europe à court et à long terme, étant donné qu’il a choisi des mots comme « endurer » la douleur économique profonde et la grave pénurie d’énergie. Il a cité la « lassitude » des Européens tout en appelant les dirigeants et les citoyens à « supporter les conséquences » avec une détermination constante.

Lire la suite…

Source : Les Européens « fatigués » doivent « endurer les conséquences » de la guerre en Ukraine car Poutine finira par céder : Borrell de l’UE – OcéanGuinée (oceanguinee.com)

 

 

 

 

Après l’Alzheimer de Biden et de Pelosi, l’Alzheimer de Borrell ? Mésoùvaton ?

 

 

Fanatisme atlantiste de l’UE : Borrell veut conduire les pays d’Europe à de facto déclarer la guerre à la Russie

 

 

Karine Bechet-Golovko – Russie Politics – 23.8.2022

 

 

 

Josep Borrell Fontelles, socialiste espagnol pro-nazi.

 

 

 

Les déclarations de Joseph Borrell, théoriquement en charge de la diplomatie européenne, ressemblent de plus en plus à celles d’un chef de guerre, en tout cas de celui qui veut envoyer les autres à la guerre. Selon la dernière en date, il exige que les pays européens, non pas l’Union européenne qui n’est qu’une coquille vide sans les Etats, mais bien les Etats européens prennent en charge l’organisation et la formation de l’armée ukrainienne. Autrement dit, il veut que les Etats européens deviennent formellement partie au conflit. Et cela dans une guerre conventionnelle, comme il l’a reconnu. Chers compatriotes, avons nous réellement des raisons de faire la guerre à la Russie, au nom de marionnettes ukrainiennes nazifiantes, qui dévastent leur pays depuis 2014, pour servir les intérêts globalistes et la domination américaine ? Allons-nous laisser Borrell et l’UE faire de nous des collaborateurs ?

Lire la suite…

(Commentaires inclus)

 

Source : Russie politics: Fanatisme atlantiste de l’UE : Borrell veut conduire les pays d’Europe à de facto déclarer la guerre à la Russie

 

 

 

 

Si Scholz est un (mal) élu, n’oublions pas que Borrell, lui, ne l’est pas –  « Qui t’a fait roi ? » – de même que, aux fonctions qu’ils occupent, toute la clique des Stoltenberg, Cruella Von der Leyen, Gates, Schwabe und so weiter…

Nous, on dit ça…

 

 

 

 

Guerre d’Ukraine en Europe

 

(On est en train de la perdre aussi)

 

 

Sur notre merdia préféré :

 

 

 

 

Pourquoi des produits disparaissent des rayons de Delhaize et Lidl

 

 

 

 

Delhaize a décidé de ne plus approvisionner son rayon laitier en produits frais Danone et Planta. Certains de ces produits frais sont aussi chassés des magasins Lidl. Alors que les négociations entre fournisseurs et grande distribution repartent de plus belle, d’autres produits pourraient disparaître des rayons.

Ne soyez pas surpris si vous ne trouvez plus certains yaourts dans votre magasin Delhaize. Le Lion a en effet décidé de ne plus approvisionner son rayon laitier en produits frais Danone. Fait rare dans le secteur, le distributeur avertit ses clients de ce retrait avec des affichettes évoquant des négociations pour le moment difficiles avec son fournisseur, alors qu’il souhaite maintenir des prix compétitifs dans le contexte inflationniste actuel.

 

Article réservé aux abonnés

 

Source : Voici pourquoi certains produits disparaissent des supermarchés – Le Soir

 

 

 

 

Prix du carburant: le diesel en forte hausse ce samedi

 

Le prix du diesel va connaître une forte hausse ce samedi.

 

Article réservé aux abonnés

 

Source : Prix du carburant: le diesel en forte hausse ce samedi – Le Soir

 

 

 

 

On est sans nouvelles de la grève des policiers dans les aéroports. Juste ça… du 22 :

 

 

 

 

 

 

 

Les quatre syndicats de police menacent de mener des actions dans les aéroports belges à partir de vendredi, rapporte Joery Dehaes, porte-parole d’ACV Politie.

Selon M. Dehaes, les syndicats ont demandé à la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) de présenter un plan de réduction des coûts. « Nous avions espéré que les gens ouvriraient les yeux, mais on nous a dit que le conseil des ministres avait pris sa décision [de s’en tenir au plan actuel] et qu’il s’y tiendrait », a déclaré M. Dehaes.

Les syndicats activent donc un préavis de grève pour tous les aéroports où la police est active. Les syndicats n’ont pas encore déterminé les actions qui suivront. Une action en justice est également envisagée.

 

Source : grève des policiers aéroports belges : Recherche (bing.com)

 

Mais, bon, c’était « à partir de vendredi »…

On remarque en passant que les petites mains de l’UE se f… autant d’eux que de nous. Finalement, ça rapproche.

 

 

 

 

 

Pouvons-nous manger des glands ?

 

Avant, le gland était réservé aux cochons.
Aujourd’hui il rejoint la liste des « super aliments »

 

Apprenez dès aujourd’hui, avec notre
dossier, à consommer les glands.

 

 

 

 

 

Lire la suite…

Source : Les 10 étapes pour consommer des glands (apprendre-preparer-survivre.com)

 

 

 

 

 

Et attendez….

 

 

Il y a aussi la guerre du Kosovo qui vient… et ce champ de bataille-là, c’est encore plus près.

 

 

Mais ne jouons pas les alarmistes. Ce serait indigne.

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 26 août 2022

 

 

 

À propos d’un Nième assassinat ciblé – Partie 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Un mort, c’est une tragédie. Beaucoup de morts, c’est une statistique. »

Staline

 

 

 

À propos d’un Nième assassinat ciblé

(Partie 2)

 

 

Quand nous avons repris, dans un précédent post, une nouvelle qui venait de tomber sur le site d’Al Manar, nous ne nous doutions pas de ce que cette nouvelle, consternante mais en rien surprenante, allait déclencher.

Nous l’avons reprise telle quelle, parce que c’est ainsi qu’on doit faire, non sans nous dire qu’Al Manar devrait parfois prendre le temps d’interpréter les dépêches de l’AFP, parce que l’AFP est loin d’être neutre, mais non sans savoir qu’ils ont d’autres (très nombreux) chats à fouetter, là où un meurtre de plus ou de moins pourrait presque passer inaperçu.

Si les idées d’Alexandre Douguine ne sont pas les nôtres, parce que nous en avons d’autres, il ne nous viendrait pas à l’idée de le qualifier d’« idéologue proche du Kremlin », de « conseiller du Président » ; de « Raspoutine du nouveau tsar » ou même de « cerveau de Poutine », voire de « théoricien d’extrême-droite derrière le plan de Poutine » car à quoi bon lésiner, et autres couillonnades de trolls au service de Kapitotal selon la formule chère à Anatole Atlas.

Quel « plan de Poutine » au fait ? Cherchez pas : ils ont fait tourner les tables.

 

 

 

 

 

 

M. Douguine est un penseur, voire un philosophe, qui a des partisans et des détracteurs. Pour les autres, de Platon à Coluche, c’est exactement pareil. Darya Douguina était une jeune femme de 29 ans, qui aurait dû devenir ce que ses expériences auraient fait d’elle, en mieux ou en moins bien, et qui ne deviendra rien, parce que des gens ont décidé de mettre un terme à sa vie. Quelle différence y a-t-il entre elle et le petit Mohammed qui a fait pleurer Roger Waters ? Il  n’est pas encore mort.

Mais d’autres déjà le sont, comme elle :

 

 

 

La tragédie

 

 

 

 La statistique

 

 

 

Parce qu’on les envoie au hachoir à viande en sachant qu’ils se feront hacher, grognards de quinze ans de cette nouvelle Bérézina, destinés à finir comme ceux de la précédente.

Que Sergueï Choigou, après Mikhaïl Koutouzov, soit contraint de les massacrer pour sauvegarder toutes les formes de vie qu’il y a en Russie, ne fait pas de lui leur destructeur : Dariya Douguina et les jeunes conscrits ukrainiens, envoyés de sang froid prendre la place des vrais soldats décimés en mai, meurent en apparence dans les camps opposés d’une guerre, mais sont victimes des mêmes assassins. Ces assassins savent à l’avance qu’ils vont mourir, qu’ils vont mourir pour rien, et ils les envoient mourir sans battre un cil. « J’ai besoin, vous dis-je, de me débarrasser de 60.000 hommes ! » a dit un jour Bonaparte à Lefèvre. S’il ne le dit pas, Napozélenski le fait. Normal, chez ces gens-là.

 

Pour en revenir à celui qui n’a été épargné que pour mieux souffrir (il suivait la voiture de sa fille et l’a vue exploser sous ses yeux) :

Si M. Douguine (ou quiconque) pouvait influencer (lisez manipuler) les décisions ou la conduite de M. Poutine, ce serait à désespérer de tout, car M. Poutine, à l’âge qu’il a, doit avoir structuré depuis longtemps ses propres convictions. Il faut être irrémédiablement crétin et n’avoir aucune idée de ce qu’est un homme d’État, a fortiori un chef d’État, pour oser exprimer ce genre de clabauderies. Et ce qui vaut pour le chef d’État vaut pour le gouvernement qui l’entoure, collectivement et individuellement.

Cependant… le fait est que ce tragique événement n’a pas suscité de réactions que chez les creux bavards de service ni chez la famille idéologique de M. Douguine, mais en outre, de façon aussi soudaine qu’inattendue, chez plusieurs de ceux, très différents, qui, pour nous, comptent. Nous avons donc décidé de les rassembler ici. À vous de – comme Dieu – reconnaître les vôtres :

 

 

 

 

 

 

Préséance à Israël Shamir, qu’on espère en aussi bonne santé que possible , dont l’article qui suit date de 2013.

 

 

Alexander Douguine, le sage conseiller

 

 

Israël Adam Shamir – Entre la plume… – 21.8.2022

 

 

 

 

Alexandre Dougine (g) et Israël Shamir (d)

 

 

 

[Une lecture de La Quatrième théorie politique, par Alexandre Douguine. Arktos, Londres 2012]

Les idées ne circulent pas facilement d’est en ouest. C’est une norme que les idées occidentales se répandent à l’Est, et non l’inverse. La Russie, héritière de Byzance, est un  » Orient « , parmi d’autres grands  » Orients  » du Dar al-Islam, de la Chine, de l’Inde ; parmi eux, la Russie est la plus proche de l’Occident, et déjà très différente. C’est probablement la principale raison pour laquelle Douguine, cet important penseur russe contemporain, ne fait son entrée tardive dans la conscience occidentale que maintenant.

Alexandre Douguine, un jeune homme élégant, mince, soigné, branché et barbu de l’Université de Moscou, est une figure culte dans son pays ; les gens se pressent à ses conférences ; ses nombreux livres couvrent un vaste éventail de sujets allant de la culture pop à la métaphysique, de la philosophie à la théologie, des affaires internationales à la politique intérieure. Il parle couramment de nombreuses langues, c’est un lecteur vorace, et il a fait connaître aux Russes de nombreux penseurs occidentaux moins connus. Il est prêt à s’enfoncer dans les eaux les plus profondes de la pensée mystique et hétérodoxe avec un courage époustouflant. Il s’épanouit dans les controverses ; adoré et détesté, mais jamais ennuyeux

Lire la suite…

Source : Entre La Plume et l’Enclume – Alexander Douguine, le sage conseiller (plumenclume.org)

 

 

 

 

 

 

Grandangolo édition spéciale 

21 août 2022

https://www.byoblu.com/2022/08/22/dietro-lassassinio-politico-di-daria-platonova-speciale-pangea-grandangolo/

 

 

 

 

 

DERRIÈRE L’ASSASSINAT POLITIQUE DE DARIA PLATONOVA

 

 

Manlio Dinucci – ByoBlu – 21.8.2022

 

Traduction : Marie-Ange Patrizio

 

 

L’attentat à Moscou, qui a provoqué la mort de la journaliste Daria Platonova, avait comme objectif principal son père Alexander Douguine, philosophe créateur de l’école moderne de géopolitique, chef du Département de sociologie des relations internationales à l’Université d’État Lomonossov de Moscou, fondateur du Mouvement International Eurasiatique. Il ne s’agit pas simplement de l’acte criminel d’un individu ou d’un petit groupe, mais d’un délit politique programmé et opéré par les services secrets occidentaux, en particulier étasuniens et britanniques, sur la base de procédures bien établies.

Avant tout, le choix de l’objectif. Dans son interview à Grandangolo en avril dernier, Alexander Douguine explique que l’opération militaire russe en Ukraine ne constitue pas seulement la réponse à l’escalade USA-OTAN, qui met en danger la sécurité de la Russie, mais la réponse au plan mondialiste de l’Occident pour conserver un monde unipolaire sous sa propre domination. En alternative à l’agenda mondialiste, Douguine envisage la création d’un monde multipolaire, par un pacte historique planétaire de toutes les personnes de différentes cultures et traditions qui refusent l’agenda mondialiste. Il faut une alliance universelle contre les Soros, les Schwab, les Bill Gates et l’oligarchie libérale mondiale, qui menacent l’humanité avec leurs plans fous. C’est dans ce cadre que s’insère le Mouvement International Eurasiatique. La croissante intégration économique de l’Eurasie, qui encourage la résolution par la négociation des conflits et le dialogue inter culturel, contribue de façon concrète au passage du monde unipolaire au monde multipolaire que les États-Unis et les autres puissances majeures de l’Occident essaient par tous les moyens d’empêcher.

Daria Platonova – experte en relations internationales, éditorialiste et collaboratrice de chaînes télévisées – a collaboré a certaines éditions de Grandangolo et, dans les mois qui viennent, sa collaboration aurait dû prendre un caractère périodique. L’annonce de son assassinat nous a bouleversés mais pas réduits au silence. Daria restera avec nous sur Byoblu.

Reçu de Marie-Ange Patrizio le 22.8.2022

 

 

 

 

Qui est Alexandre Douguine, dont la fille a été tuée dans un attentat à Moscou ?

 

le cri des peuples – 22 8.2022

 

 

Le philosophe russe préféré des médias occidentaux, penseur conservateur, avait prédit le bain de sang en Ukraine et a été bizarrement surnommé « le cerveau de Poutine ».

 

Source : RT, le 21 août 2022

Traduction : lecridespeuples.fr

 

Alexandre Douguine est dans la curieuse position d’être plus connu à l’étranger qu’en Russie. Mais cela tient moins au fait que nul n’est prophète en son propre pays qu’au fait que les médias occidentaux l’utilisent pour leur propre propagande et leur management idéologique.

Douguine a été surnommé « le cerveau de Poutine » et « le Raspoutine de Poutine » par la presse anglophone pour son influence supposée sur la vision du monde du président russe et de l’élite dirigeante du pays. Le magazine Foreign Policy l’a inclus dans sa liste des « penseurs mondiaux » de 2014 « pour avoir été le maître d’œuvre de l’idéologie expansionniste de la Russie. »

Lire la suite…

 

Source : Qui est Alexandre Douguine, dont la fille a été tuée dans un attentat à Moscou ? – Le Cri des Peuples

 

 

 

 

 

 

Sur le site de Mai 68, un véritable dossier :

 

 

Alexandre Douguine

Contre le Grand Reset, le Manifeste du Grand Réveil

 

PDF, video

http://mai68.org/spip2/spip.php?article12427

 

 

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Je ne dis pas que je partage les idées d’Alexandre Douguine ; mais, qu’il peut être intéressant de connaitre les idées de celui que l’Occident a tenté d’assassiner le 20 août 2022.

L’article contient entre autres son livre Contre le Great Reset, le Manifeste du Grand Réveil.

 

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

 

Vidéo de sa fille Daria Douguine : http://mai68.org/spip2/spip.php?article12426

Un entretien avec Daria Douguine : http://mai68.org/spip2/spip.php?article12419

Asselineau : La propagande scolaire en France : http://mai68.org/spip2/spip.php?article12418

 

Note de do : Propagande dans l’anti-propagande

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/sur-le-site-de-mai-68-alexandre-douguine/

 

 

 

 

Vole comme un aigle, Darya Douguina

 

 

Pepe Escobar • The UNZ Review –  21.8.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

Dariya Douguina, 30 ans, fille d’Alexander Douguine, jeune femme intelligente, forte, pleine d’entrain et entreprenante, que j’ai rencontrée à Moscou et que j’ai eu l’honneur de chérir comme amie, a été brutalement assassinée.

En tant que jeune journaliste et analyste, on pouvait voir qu’elle se taillerait un chemin brillant vers une large reconnaissance et le respect (la voici sur le féminisme).

 

 

 

 

 

 

Il n’y a pas si longtemps, le FSB a participé directement à l’élimination des tentatives d’assassinat organisées par le SBU contre des journalistes russes, comme dans le cas d’Olga Skabaeyeva et de Vladimir Soloviev. Il est ahurissant que Douguine et sa famille n’aient pas été protégés par l’appareil de renseignement/sécurité russe.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/vole-comme-un-aigle-darya-douguina/

 

 

 

 

Et on s’arrêtera là, car, comme vient de l’expliquer M. Scott Ritter dans un remarquable débat de deux heures : « les Ukrainiens ont perdu la guerre en mai… ils l’ont même perdue une deuxième fois depuis… elle est définitivement perdue mais pas finie ».

Bien des gens vont continuer à souffrir et à mourir.

 

 

 

 

 

Oufti !

 

Théroigne – L.G.O. – 24.8.2022

 

 

 

« Il appelle les dirigeants russes à des transformations “structurelles, idéologiques, personnelles, institutionnelles et stratégiques” ».

« … l’ambiguïté stratégique de Poutine… »

 

 

Je ne voudrais pas avoir l’air de la ramener à mon tour, mais…

Alors que j’avais décidé de ne pas m’étendre sur l’analyse de M. Scott Ritter mentionnée ci-dessus, je me sens plus ou moins obligée d’en dire deux mots quand même en passant.

De la discussion que j’ai suivie le moins mal possible il ressort deux ou trois choses, à savoir :

 

– que l’armée qui se préparait, le 23 février dernier, à envahir la Russie, était, en nombre d’hommes, en armement et en qualité intrinsèque de préparation des combattants, la deuxième meilleure d’Europe derrière l’armée turque.

qu’après Marioupol, cette puissante et capable armée a été complètement laminée, corps et biens : en matière de « corps » on parle de la perte de 191.000 hommes et pas des « 19.000 » jabotés par les merdias. Ne riez pas, mais  il s’agit là du double de toutes les troupes dont dispose le Royaume Uni pour défendre son sol en cas d’invasion ! 

– grâce à l’intervention de Boris Johnson, le touriste qui achète aujourd’hui ses yaourts allégés dans une supérette d’Athènes, ces hommes et ces armes ont été remplacés (venus d’où ? recrutés comment ? de gré ? de force ?) et laminés à leur tour. C’est ce que Ritter appelle perdre une deuxième fois la guerre ;

– ce qu’on passe aimablement sous silence, c’est que tout cela a été fait en protégeant au maximum la vie des civils, qu’ils soient amis ou ennemis ;

– ce qu’il faut savoir encore et qu’on ne vous dira pas, c’est qu’en accomplissant ces tours de force, les Russes (militaires et gouvernement) ont décidé que plus jamais un conscrit ne serait envoyé sur un champ de bataille, parce que les conscrits sont faits pour assurer l’avenir, pas pour le compromettre en mourant, chose qui impressionne visiblement M. Ritter – et nous donc ! – car il s’agit bel et bien d’une grande première dans l’histoire, autrement dit d’une révolution.

 

Et c’est à ces gens-là que MM. Douguine et Escobar font des reproches et donnent des conseils ? En vertu de quelle science ? Et de quelle expérience ?

La chose la plus difficile, pour un homme (ou une femme) d’État, c’est de communiquer, au plus grand nombre, le plus possible de ce qu’il à intérêt à savoir, en sachant qu’il ignorera toujours l’essentiel des cartes que celui ou celle qui gouverne tient dans sa main sans avoir pu les choisir. La très difficile équation à résoudre, pour Vladimir Poutine et pour les autres Russes aux affaires, n’est donc pas tant de vaincre l’ennemi, si puissant soit-il, mais de convaincre « le peuple » que tout ce qu’il est possible de faire à son service est fait et qu’il ne doit pas perdre confiance, même s’il ne comprend pas tout.

Bien sûr, ils sont faillibles, comme le sont tous les humains, mais ils ont donné, depuis le départ d’Eltsine, assez de preuves de leur intégrité et de leur savoir-faire. Il y en a même, comme Medvedev, qui se sont améliorés en cours de route. N’en déplaise aux mouches du coche  et aux enfants qui proclament « Garez-vous, je suis les pompiers ! Pimpon ! Pimpon ! Pimpon ! »

Une chose encore que relève M. Ritter, c’est que Vladimir Poutine peut perdre des élections, chose qui ne se produit pas dans une dictature, où les gens au pouvoir se co-optent, comme le font les chantres de la mondialisation, déboulonneurs de Trump, de Khan et d’autres.

Pour ceux qui ne savent pas de qui je parle : Scott Ritter a fait toute sa carrière dans l’armée US, et toute la guerre d’Irak dans les marines. Quand il parle des accomplissements de l’armée russe, il sait de quoi il est question. C’est un homme de l’art impressionné par la supériorité d’un adversaire, y compris sur le plan moral. Ce qu’on peut imaginer de plus proche, en somme, de nos anciens romans de chevalerie.

Évidemment, il est permis de se demander quand même ce qui peut pousser un jeune homme sain de corps et d’esprit à choisir de gagner sa vie en tuant des gens qui ne lui ont rien fait dans des endroits qu’il ne connaît pas et de visiblement aimer ce qu’il fait. « Mon pays et il ne peut pas se tromper ? » Un peu court. Testostérone ? Comment une vieille femme même pas transgenre pourrait-elle répondre à ces questions. Il serait quand même urgent d’essayer de le faire.

 

 

 

 

 

 

Chez les merdias, où l’« idéologue du Kremlin » n’attendait que le feu vert pour sortir des tiroirs

 

 

 

 

 

L’assassinat de la fille d’un idéologue du Kremlin pourrait annoncer une nouvelle radicalisation de la Russie

 

 

Daria Douguina se trouvait au volant de la voiture de son père Alexandre Douguine, théoricien derrière « l’opération spéciale » russe en Ukraine, lorsque le véhicule a explosé. Les faucons en Russie accusent Kiev.

 

 

Benjamin Quenelle – Le Soir.be – 21.8.2022

 

 

 

 

 

 

L’assassinat pourrait avoir de graves conséquences politiques en Russie.

 

Voir la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/chez-les-merdias/

 

 

 

Mis en ligne le 24 août 2022

 

 

À propos d’un Nième assassinat ciblé (Partie 1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos d’un Nième assassinat ciblé

(Partie 1)

 

 

 

Avant même que nous ayons le temps de mettre en ligne ce qu’ont eu à en dire tous ceux qui nous importent – et cela fait du monde – la nouvelle est tombée, sur Zero Hedge :

 

 

Le FSB russe identifie l’assassin présumé de Douguina

 

Tyler Durden – Zero Hedge –  23.8.2022

à 9h45 a.m.

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

Le Service Fédéral de Sécurité russe affirme que l’assassinat de Douguina a été commis par un agent secret de l’Ukraine…

 

 

 

Au début du XXe siècle, le délicat tissu de l’ordre social en Europe reposait sur le fil d’un rasoir. Alors que les puissances impériales étendaient leurs empires, ce n’était qu’une question de temps avant qu’un conflit entre elles ne fasse voler en éclats la paix en Europe. À cette époque, la Russie se retrouva face aux empires les plus puissants d’Europe, à savoir l’Autriche-Hongrie et l’Allemagne.

La fissure entre ces empires fut rendue irréparable par la crise bosniaque de 1908, qui vit l’Autriche-Hongrie annexer la Bosnie-Herzégovine en utilisant comme catalyseur politique avantageux, la déclaration d’indépendance de la Bulgarie vis-à-vis de l’Empire ottoman qui avait déstabilisé la région des Balkans. Les actions de l’Autriche-Hongrie allaient pousser la Russie à prendre la défense de ses frères slaves de Serbie et du Monténégro, réaction qui modifierait à jamais la façon dont la Russie se plaçait vis-à-vis des autres puissances européennes. Bien qu’un conflit généralisé pût être évité grâce à la modification du traité de Berlin, le climat politique créé par la crise bosniaque a bel et bien allumé la mèche de l’inévitable déclenchement de la Première Guerre mondiale, qui allait exploser avec l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand par le nationaliste bosno-serbe Gavrilo Princip.

Alors que la guerre en Ukraine place une nouvelle fois la Russie en désaccord avec les puissances européennes, la situation précaire d’une paix apparemment insoutenable sur le continent fait encore écho, au bout de plus d’un siècle, à la Première Guerre mondiale. La tension confirme l’axiome bien connu : rien de nouveau sous le soleil, la volatilité de l’Europe de 2022 reflétant parfaitement celle de 1908. La position de la Russie contre l’hégémonie européenne de l’OTAN est identique à sa position en faveur du royaume slave d’il y a plus d’un siècle. Aujourd’hui, avec l’assassinat de Darya Douguina, ce siècle vient peut-être de trouver son propre Franz Ferdinand.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/le-fsb-russe-identifie-lassassin-presume-de-douguina/

 

 

 

 

Est-ce que vous les voyez venir avec leurs gros sabots et leur article 5 ?

Ils avaient bien prévenu, les Russes, qu’il y avait de la provoc dans l’air ! C’est même au point qu’à partir d’à présent et jusqu’au 29, ils ont fermé tous les aéroports d’Ukraine libérée et d’autour de l’Ukraine en général : ciel bouclé. No fly zone pendant une semaine.

Que l’attentat ait visé Alexandre Douguine ou sa fille, il n’y a pas eu, dans cette affaire qui rappelle si fort la mise à mort du général Soleimani, que des cerveaux ukrainiens à l’œuvre.

Les proches peuvent bien, autant qu’ils veulent, croire et dire que le père était visé… il n’empêche que la bombe une fois placée sous le siège du conducteur, « ils » ont suivi leur cible dans une autre voiture et déclenché, à distance, l’explosion. Sans savoir qui était à l’intérieur ?

On découvrira sans doute un jour qu’il importait peu, pour les organisateurs de l’assassinat, que la victime fût M. Douguine ou sa file ou les deux.

Nous ne dirons rien aujourd’hui de l’opération de psy-op clamant que le philosophe était « le vrai cerveau de Poutine » (qui, c’est bien connu, n’en pas), mais nous féliciterons de tout cœur les gens sérieux qui méritent de l’être :

Tyler Durden de Zero Hedge, pour avoir précisé qu’il n’existe aucune preuve qu’Alexandre Douguine et Vladimir Poutine se soient jamais rencontrés.

Alex Christoforou, de TheDuran, pour  avoir confirmé que, depuis le temps qu’ils s’y intéressent, lui-même et ses collègues n’ont jamais réussi à trouver une seule photo des deux hommes ensemble ou au moins dans la même pièce.

Cela soit dit sans intention péjorative à l’égard de M. Douguine, qui exerce assurément une influence sur une partie au moins de ses contemporains, par sa pensée et par ses écrits, sans qu’il soit besoin de lui attribuer d’obscures machinations à la Belphégor.

Non seulement il n’est en rien « le Raspoutine de Vladimir Vladimirovitch », mais Raspoutine lui-même n’a jamais exercé aucune influence sur le tsar. Hélas… Car si cela avait été le cas, jamais la Russie ne serait entrée en guerre contre l’Allemagne [c’est même pour prévenir cette éventualité que les Anglais l’ont assassiné]. Mais faut-il dire « hélas », alors que Lénine a si ardemment désiré cette guerre, sans laquelle « les humiliés et les offensés » n’eussent jamais réussi à faire sauter le garrot de tyrannie qui les étranglait depuis des siècles ?

Ah, rien n’est simple.

Ce post, déjà retardé par la menace d’une arrestation imminente d’Imran Khan, ne pourra être complété que demain.

Qu’on nous pardonne ces publications en procession d’Echternach !

L.G.O.

 

 

 

 

Mis en ligne le 23 août 2022

 

BREAKING NIOUZES – Arrestation d’Imran Khan (?)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BREAKING NIOUZES

 

 

Arrestation d’Imran Khan (?)

 

Imran Khan, dont la campagne en vue de prochaines élections mobilise des foules énormes, vient d’être accusé de terrorisme par « le gouvernement fasciste importé ».

 

Nous n’avons malheureusement, à cette heure, aucune information précise sur cette nouvelle attaque – évidemment destinée à empêcher coûte que coûte sa réélection – en dehors d’une vidéo brièvement montrée la nuit dernière sur TheDuran par Alex Christoforou, où l’on voyait les Pakistanais se dirigeant en masse, à 3 h du matin, vers la résidence de leur ex-Premier ministre pour empêcher son arrestation par la police.

 

Ah, si les Euronouilles avaient fait ça pour Julian !

 

À suivre sur les chaînes musulmanes.

 

 

 

 

 

En attendant, voici tout ce que nous avons trouvé sur… Yahoo et Sky News (nos excuses) :

 

 

Des foules se rassemblent autour de la résidence d’Imran Khan à Islamabad

 

Yahoo – 23.8.2022

 

 

 

 

Vidéo

Les foules se rassemblent à la résidence Imran Khan à Islamabad (yahoo.com)

 

 

La police pakistanaise a inculpé l’ancien Premier ministre du pays, Imran Khan, en vertu des lois antiterroristes, lundi 22 août, pour avoir prétendument menacé une juge et de hauts responsables de la police lors d’un rassemblement public, ont annoncé les médias locaux.

En fait, lors d’un rassemblement à Islamabad samedi, Khan a menacé de porter plainte contre des responsables de la police, selon un rapport de Dawn. L’ancien Premier ministre aurait déclaré que la juge Zeba Chaudhry, qui avait approuvé la détention provisoire de deux jours de la proche assistante de Khan, « ferait face à des conséquences désastreuses » pour ses actes.

Un avocat de Khan a déclaré lundi qu’il « ne peut même pas s’adresser au tribunal compétent » car la résidence de Khan à Bani Gala a aussitôt été entourée d’une foule, a rapporté Dawn. Khan a été libéré sous caution avant son arrestation par la Haute Cour d’Islamabad jusqu’à jeudi.

Une vidéo de Saima Khalid, vice-présidente de PTI Women Wing Pakistan, montre des sympathisants rassemblés devant sa résidence de Bani Gala. Crédit : Saima Khalid via Storyful

 

 

 

 

Des foules entourent des véhicules quittant la résidence d’Imran Khan après que des accusations de terrorisme aient été déposées contre l’ancien Premier ministre

 

 

Vidéo

Crowds Surround Vehicles Leaving Imran Khan’s Residence After Terrorism Charges Filed Against Former Prime Minister (yahoo.com)idéo

 

 

 

 

 

Imran Khan : L’ancien Premier ministre pakistanais inculpé en vertu de la « loi antiterroriste » 

 

Sky News  – 23.8.2022

 

 

 

Imran Khan – L’ancien Premier ministre pakistanais défend « sa visite au Kremlin le jour même où la Russie a envahi l’Ukraine ».

 

 

 

Dimanche, Imran Khan a accusé le gouvernement de bloquer YouTube au Pakistan pour empêcher les gens d’écouter en direct un discours qu’il a prononcé lors d’un rassemblement politique.

 

L’ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan a été inculpé en vertu des lois antiterroristes, à la suite d’accusations de « menaces contre des responsables de la police et un magistrat judiciaire ».

 

Ceci intervient après que M. Khan « aurait proféré des menaces contre le chef de la police d’Islamabad et une juge », dans un discours qu’il a prononcé samedi, où il a évoqué l’arrestation et la torture présumée d’un de ses proches collaborateurs, qui ferait, pour sa part, face à des accusations de sédition.

 

Le neveu de M. Khan a tweeté dimanche :

 

« La tentative d’arrestation pourrait avoir lieu entre 4h et 6h du matin.  Je demande aux avocats d’appeler à la grève dans tout le pays. Tout le pays va fermer. Le leader Imran Khan est une ligne rouge. »

 

De hauts responsables du parti politique de M. Khan, Tehreek-e-Insaf, maintenant dans l’opposition, ont publié des images sur les réseaux sociaux montrant des foules de partisans devant la maison de M. Khan. Des centaines de personnes y étaient encore tôt ce lundi.

 

Son avocat Bawar Awan a déposé une requête auprès de la Haute Cour d’Islamabad pour demander une libération sous caution de M. Khan, ce qui le protégerait de son arrestation.

 

Dans le système judiciaire pakistanais, la police dépose ce que l’on appelle un premier rapport d’information sur les accusations portées contre un accusé auprès d’un magistrat, qui permet à l’enquête de progresser. En règle générale, la police arrête et interroge l’accusé.

 

Plus tôt, le politicien a accusé le gouvernement de bloquer temporairement YouTube dans le pays pour empêcher les gens d’écouter en direct un discours qu’il a prononcé lors d’un récent rassemblement politique.

 

Le régulateur pakistanais des médias électroniques a annoncé l’interdiction de la diffusion en direct des discours de M. Khan en raison de ce qu’il a appelé son « discours de haine » contre les institutions de l’État.

 

« M. Imran Khan… dans ses discours/déclarations lance continuellement… des allégations sans fondement et propage des discours de haine à travers ses déclarations provocatrices contre les institutions de l’État »,

 

a déclaré samedi l’Autorité pakistanaise de réglementation des médias électroniques (PEMRA) dans son communiqué. PEMRA a déclaré qu’il interdisait, avec effet immédiat, aux chaînes d’information, de diffuser ses discours en direct, mais a déclaré que les discours enregistrés pouvaient être diffusés.

 

« Les discours de M. Khan étaient préjudiciables au maintien de l’ordre public et susceptibles de perturber la paix et la tranquillité publiques »,

 

 a ajouté le PEMRA.

 

M. Khan – qui réclame de nouvelles élections au Pakistan après avoir été évincé du pouvoir en avril– a prononcé des discours enflammés lors de rassemblements à travers le pays.

 

Source : Imran Khan: Former Pakistan prime minister charged under anti-terror law – Sky News | TNLiveNews

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 23.8.2022

 

 

En attendant le G 20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En attendant le G 20

 

 

 

 

 

 

Nous n’avons pas l’intention d’en faire une habitude, d’autant que ce blog est francophone et ne publie en anglais que par raccroc. Occasionnellement.

Nous faisons donc une dernière exception pour les deux vidéos qui suivent, à l’intention de ceux qui entendent et/ou lisent l’anglais, et nous vous les résumons ensuite. 

 

 

IAEA mission to Zaporozhye.

WaPo damages Zelensky.

Putin at the G20.

Part 2

 

Alexander Mercouris & Alex Christoforou – TheDuran – 20.8.2022

 

 

 

 

Ce qu’on peut retenir de plus important de cette vidéo, c’est qu’Alexandre Mercouris y annonce la fin prochaine du G20, dont ce sera peut-être l’ultime manifestation. Il se base, pour jouer les Madame Soleil, sur plusieurs signes indéniables, et y ajoute le fait que l’Indonésie – grand pays doté de richesses naturelles importantes et qui paraît candidat aux BRICS – se donne beaucoup de mal pour que Vladimir Poutine soit présent au G20 de cette année, qui doit se tenir en novembre à Bali et auquel participera de son côté le président Xi Jinping.

 

 

 

 

 

 

Le fait que Joe Biden et Volodymir Zelenski devraient y être aussi ne peut que donner du piment à la chose, mais l’issue probable ne devrait pas les inciter à jamais récidiver.

À quoi Christoforou s’inquiète de savoir si on se trouvera alors avec deux « G » : un de 7 et un de 13 membres ? Wait and See.

Avant d’en venir à l’annonce de ce suspense, Mercouris reprend ce qu’il a déjà dit la veille : à savoir que la rencontre Erdogan-Guterres-Zelinski a été, comme on dit par ici, « un rien du tout sur un blanc manche ».

Il est clair que l’Occident voudrait obtenir que la guerre s’arrête au point où elle en est et que la Russie accepte (« pour protéger la centrale nucléaire attaquée ») sa remise à des autorités civiles X Y Z ou à une force d’interposition du genre casques bleus essentiellement composée d’ennemis mortels du genre Pologne, Pays-Bas, etc. On peut toujours rêver et il n’est pas interdit d’essayer, mais il faudrait que les Russes soient tombés sur la tête pour accepter ce marché de dupes.

« Pourquoi diable Erdogan s’en est-il mêlé, qu’est-ce qu’il est allé faire là ? » demande alors l’autre Alexandre. C’est très simple quand on y réfléchit un peu : Erdogan vient de signer avec Poutine, à Sotchi, des accords commerciaux absolument pharamineux, d’une importance dévastatrice qui fait littéralement grimper aux murs ses « alliés » de l’OTAN, du moins s’il faut en croire le Financial Times. Disons-le tout net : ils sont fous de rage et exigent que la Turquie arrête de jouer avec leurs pieds. En se proposant comme M. Bons Offices entre Zelenski et Guterres, R.T. Erdogan avait tout à gagner et rien à perdre. Il a joint ses instances à celles de l’envoyé de l’Occident et Zelenski a dit NON à tout. Pas leur faute. L’annonce de la reconstruction de Kherson par la Turquie pour un milliard de dollars est le prototype même du poisson d’avril en plein mois d’août. Quant au rôle exact de M. Guterres dans tout cela ? NUL, dit Mercouris. Qui fait remarquer que M. Erdogan s’est bien gardé d’aller voir l’homme au tîcheurte vert dans sa capitale de Kiev, mais, à mi-chemin, dans la ville provinciale de Lvov. On ne fait pas savoir plus clairement que le pas de trois pour la galerie n’a été qu’un aimable tour de passe-passe et qu’on n’est pas tout à fait sûr non plus que le maître des lieux n’est pas dans un siège éjectable.

Et maintenant : Xi-Poutine contre Biden-Zé au (peut-être dernier) G 20 !

 

 

 

 

 

 

Blame Putin, Sanna dancing video.

NS1 shut down.

Scholz in big trouble, producer price rise. Update 1.

 

Alex Christoforou – TheDuran – 21.8.2022

 

 

 

 

 

Dans ce qui est déjà pour nous une vidéo d’anthologie, Alex Christoforou – au milieu des mosaïques de l’Acropole – revient sur le thème qui l’avait si fort excité la veille : la Première Ministre de Finlande filmée en train de se déhancher sans complexe ni retenue dans une surboum très arrosée d’Helsinki, ce qui faisait selon lui un peu désordre au moment où le pays qu’elle est censée diriger se prépare à entrer avec fracas dans l’OTAN, s’attirant pour ennemi de choix le voisin russe, tandis qu’un hiver de froid et de privations attend une population finlandaise en train de découvrir l’envolée des prix en même temps que la rareté des choses (sans parler des quelques régiments de chômeurs que ces joyeusetés vont jeter à la rue). 

Cela lui paraissait déjà pas mal, mais voilà qu’il a appris, depuis hier, que la donzelle a dû se soumettre à un test pour prouver qu’elle n’est pas droguée, au motif que ses potes de la surboum se sont vantés de faire partie du groupe des Fleurs, ce qui, dans leur jargon signifie qu’ils sont adeptes de la poudre blanche… (Il ne connaît pas Macron et Trudeau, cet homme ?). Sans compter encore qu’une autre vidéo circule déjà, où on voit la cheffe de la Finlande (apparemment dans le même endroit et habillée pareil) se tortiller lascivement dans les bras d’une rock star du lieu. Certes, on ne voit pas les deux « danseurs » s’envoyer en l’air, parce que le machin s’arrête juste avant. Génial. Et alors ? Ces gens sont comme ça, c’est tout. La clique à Klaus Schwabe. Le mari ? Moderne. Car elle est mariée, cette femme de 36 ans qui se conduit comme si elle en avait 15. Pourtant, ce qui l’a complètement scié, le pauvre Christoforou, c’est que pour 90 % des Finlandais qui s’expriment là-dessus sur Twitter, c’est…vous savez quoi ? « LA FAUTE À POUTINE ! »  « Un coup du KGB. » « Eux qui ont fabriqué ce truc de toutes pièces pour nuire à la Finlande ! » Autrement dit, quand le ciel tombera sur la tête de ces foules décervelées, elles ne l’auront pas volé. Là comme ailleurs.

Mais la pièce de résistance de cette vidéo du samedi 20 août reste quand même l’annonce que des gens, en Allemagne, veulent qu’Olav Scholz retourne à ses chères études et laisse gouverner des gens sérieux. On emploie, pour l’y plus ou moins forcer, le prétexte d’un scandale financier (corruption et le toutim), mais il y a belle lurette que personne, en Occident, n’est plus démis de ses fonctions pour un vulgaire scandale financier. Cela sent le prétexte à plein nez, comme si on voulait qu’il dégage sans trop perdre la face, sans aller à ce qui tient lieu de Canossa sur la route de Moscou.

Scoop : un autre haut fonctionnaire teuton, dont le nom nous échappe pour l’instant, vient de dire à son gouvernement :  Il faut demander aux Russes non pas « s’il vous plaît ne gardez pas trop longtemps le Nord Stream 1 pour maintenance » mais « s’il vous plaît, amenez-nous le Nord Stream II  » Et leur dire qu’on regrette, qu’on est désolés, demander qu’ils nous excusent !

Ne pouvant résister à une aussi irrésistible perspective, Christoforou se met alors à imaginer Olav Scholz téléphonant à Trudeau pour lui dire que…. Trudeau le mettant en stand by pendant qu’il téléphone à Blinken pour lui expliquer que… Blinken faisant patienter Trudeau pendant qu’il s’adresse sur une autre ligne à Klaus Schwabe pour lui expliquer que… et Klaus Schwabe qui hurle NEIN ! C’est un grand moment de comédie, avec un Christoforou jouant tous les rôles… on croirait Robert Hirsch dans Sosie ou les Deux Jumeaux vénitiens par la Commedia dell’Arte. Bref, il se donne beaucoup de mal (il les admoneste en direct) pour persuader les Allemands de ne pas se laisser détruire, de ne pas laisser détruire leur industrie qu’ils se sont donné tant de mal pour construire. Et nous, on le trouve bien bon de s’apitoyer autant sur leur sort, car on n’a pas souvenir qu’ils aient jamais vraiment fait de cadeaux à la Grèce, ou on se trompe ?

Troïka… plans d’austérité à Tsipras… où êtes-vous ?

Tout ceci pour suggérer que les deux ou trois semaines qui viennent pourraient bien être riches en événements outre-Rhin.

 

 

 

 

 

 

Une attaque au drone contre le quartier général de la Flotte de la mer Noire à Sébastopol a été signalée.

 

Il n’y a pas de victimes

 

 

TASS – 20.8.2022 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

Le quartier général de la flotte de la mer Noire a été attaqué par un drone samedi, sans qu’aucune victime ne soit signalée, a déclaré le gouverneur de Sébastopol, Mikhail Razvozhayev, sur son canal Telegram.

« Je suis actuellement au quartier général de la Flotte [de la mer Noire]. Un drone a touché le toit ici il y a 25 minutes. Malheureusement, il n’a pas été abattu. <…> Il n’y a pas de victimes », a écrit Razvozhayev.

 

Source : https://tass.com/russia/1496199

 

 

 

 

 

Crimée : attaque au drone contre l’état-major de la Flotte russe de la mer Noire, pas de blessés

 

AlManar Liban –21.8.2022

 

 

 

 

Une attaque au drone a visé, le samedi 21 août, l’état-major de la Flotte russe de la mer Noire à Sébastopol, sans faire de blessés, a indiqué le gouverneur de cette ville de la péninsule de Crimée, Mikhaïl Razvojaïev.

« Le drone a été abattu juste au-dessus de l’état-major de la Flotte, il est tombé sur le toit et a pris feu », a écrit M. Razvojaïev sur Telegram, rapporte l’AFP.

L’incident « n’a pas fait de graves dégâts », ni de blessés, a-t-il précisé en rejetant la responsabilité de l’attaque sur les forces ukrainiennes.

Il s’agit de la deuxième attaque au drone contre l’état-major de la Flotte russe de la mer Noire à Sébastopol en moins d’un mois.

Lire la suite…

 

Source : https://french.almanar.com.lb/2411939

 

Il s’agit ici  de ce qu’Alexandre Mercouris appelle une des « frappes en piqûres d’épingle » opérées par les forces de Kiev, pour faire oublier que « la grande contre-offensive sur Kherson » annoncée à son de trompe tintamaresque pour le mois d’août n’a pas eu et ne peut pas avoir lieu. Il s’agit bien, pour Zelenski, d’occuper le terrain de la désinformation occidentale et, en même temps, d’essayer de persuader la Maison Blanche de lui envoyer des armes à plus longue portée « que les Russes essuieront sans réagir puisqu’ils ne réagissent pas à celles-ci ». En quoi il se met le doigt dans l’œil jusqu’à l’épaule. Rappelons que le commentaire persistant de Mercouris est que ces « pinpoint » frappes n’ont pas la moindre incidence sur la conduite ni sur l’issue de la guerre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec la lâcheté qui les caractérise, les donneurs de leçon de morale occidentaux viennent d’ajouter un cran à la liste planétaire, déjà si longue, de leurs victimes innocentes : la fille du philosophe russe Alexandre Douguine.  Pour punir le père de ce qu’il pense et de ce qu’il dit, ils lui font savoir qu’ils peuvent le frapper là où cela fait le plus mal. Mission accomplished.

 

 

Russie : Daria Douguina, la fille d’un idéologue proche du Kremlin tuée dans l’explosion de sa voiture

 

 

Site de la chaîne AlManar-Liban – 21.8.2022

 

 

 

 

 

La fille d’un idéologue russe proche du Kremlin, Alexandre Douguine, a été tuée, samedi 20 août au soir, dans l’explosion de sa voiture dans la région de Moscou, a indiqué ce dimanche le Comité d’enquête russe dans un communiqué repris par l’AFP.

Daria Douguina, journaliste et politologue, était au volant d’une Toyota Land Cruiser au moment où celle-ci a explosé avant de prendre feu, sur une autoroute près du village de Bolchiïe Viaziomy, à une quarantaine de kilomètres de Moscou, selon le communiqué.

La jeune femme, née en 1992, « a été tuée sur les lieux », précise-t-il.

Lire la suite…

 

Source : https ://french.almanar.com.lb/2412104

 

Remarquons en passant que Douguine (même pour Al Manar !) est « un idéologue proche du Kremlin » et que Botul est un philosophe.

 

 

 

 

L’intervention calme et mesurée de Vladimir Poutine à la 10e Conférence de Moscou du 16 courant sur la Sécurité Internationale, devant des participants venus du monde entier,  a été sans aucune doute reprise un peu partout. On ne la reprendra jamais assez, en insistant sur le fait que chaque mot compte et en remarquant, après Mercouris, que beaucoup de gens s’inquiétaient depuis des années de ce qu’il faut bien appeler « le complot globaliste » (vous savez, le « Reset », Klaus Schwabe, Bill Gates, le G7 and C°), mais que c’est la toute première fois que le Président de Russie en parle et… en reprend l’analyse à son compte.

 

 

 

Vladimir Poutine : l’ère du monde unipolaire est en train de devenir une chose du passé

 

Boris Karpov – RusRéinfo – 18.8.2022

 

 

 

 

 

Mesdames et Messieurs,

Chers invités étrangers,

Permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue à l’anniversaire de la 10ème Conférence de Moscou sur la sécurité internationale. Au cours de la dernière décennie, votre forum représentatif est devenu un lieu important pour discuter des problèmes militaro-politiques les plus pressants.

Aujourd’hui, une discussion aussi ouverte est particulièrement pertinente. La situation mondiale évolue de manière dynamique et les contours d’un ordre mondial multipolaire se dessinent. Un nombre croissant de pays et de peuples choisissent la voie d’un développement libre et souverain fondé sur leur propre identité, leurs traditions et leurs valeurs distinctes.

Lire la suite…

 

Source : Vladimir Poutine: l’ère du monde unipolaire est en train de devenir une chose du passé – RusRéinfo (rusreinfo.ru)

 

 

 

 

Il nous a semblé intéressant d’ajouter aux commentaires de nos duettistes grecs et au discours du Président, cet article de M.K. Bhadrakumar, généralement bien informé

 

 

L’ordre mondial semble différent depuis Moscou et Pékin

 

 

M.K. Bhadrakumar – France-Irak Actualités

publié par Gilles Munier – 19.8.2022

 

 

 

Le président Vladimir Poutine et son ministre de la Défense Sergueï Choïgou lors de l’ouverture de la 10e conférence de Moscou sur la sécurité internationale, mardi 16 août à Moscou. Sputnik

 

 

 

Le ministère chinois de la défense a annoncé aujourd’hui sa participation à l’exercice de commandement et d’état-major stratégique Vostok 2022, qui se déroulera en Russie du 30 août au 5 septembre. La déclaration discrète de Pékin indique que la Chine enverra quelques troupes et que cette participation s’inscrit dans le cadre du plan de coopération annuel des deux pays.

 

La déclaration mentionne que « l’Inde, le Belarus, le Tadjikistan, la Mongolie et d’autres pays participeront également ». Il précise que la participation chinoise « vise à approfondir la coopération pragmatique et amicale avec les armées des pays participants, à améliorer le niveau de coordination stratégique entre toutes les parties participantes et à renforcer la capacité à faire face à diverses menaces pour la sécurité. »

Lire la suite…

 

Source : https://www.france-irak-actualite.com/2022/08/l-ordre-mondial-semble-different-depuis-moscou-et-pekin.html

 

 

 

 

 

 

Mercouris et Christoforou, dans de précédentes vidéos, s’étaient félicités de ce que la Haute Cour grecque eût obligé le gouvernement grec à restituer aux Iraniens le brut qu’il leur avait chouravé pour obéir aux Zuniens. Il semble à voir ces dernières nouvelles, que la Haute Cour ait du nouveau pain sur sa planche.

 

 

Un pétrolier grec pille deux millions de barils de pétrole brut du Yémen

 

The Cradle  – 20.8.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

Le 19 août, le navire battant pavillon grec Maran Canopus a quitté le port yéménite d’Al-Dhaba, dans la province d’Hadhramout, avec à son bord près de 2 millions de barils de pétrole brut volés.

 

Citant une source officielle, l’agence de presse Saba a indiqué que le navire grec avait accosté au port d’exportation d’Al-Dhaba et chargé deux millions de barils de pétrole brut au début du mois.

La valeur du pétrole volé est estimée à 200 millions de dollars, selon les prix pratiqués sur les marchés internationaux de l’énergie.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/un-petrolier-grec-pille-deux-millions-de-barils-de-petrole-brut-du-yemen/

 

Source : Greek tanker loots two million barrels of Yemen’s crude oil (thecradle.co)

Source d’origine : Fleetmon

https://www.fleetmon.com/vessels/maran-canopus_9330563_6321/?language=id

 

 

 Qu’est-ce qu’ils attendent pour le faire ?

 

 

 

 

 

 

La France fournit à l’Ukraine des mines interdites

 

Donbass Insider – 15.8.2022

 

 

 

 

 

 

L’armée ukrainienne a miné les approches de ses positions près d’Opytnoye (nord-ouest de Donetsk) avec 50 mines françaises HPD-2.

 

Il s’agit d’une mine anti-char très dangereuse, dotée d’un capteur de cible magnétique. Elle est conçue pour détruire les véhicules blindés. Elle peut être installée dans le sol, sur le sol et dans l’eau jusqu’à une profondeur de 1,5 m.

Cette mine est dangereuse car elle explose au mouvement de tout objet métallique à proximité. Elle explose également lorsqu’elle est approchée par un détecteur de métaux électromagnétique ou qu’on la bouge.

Son utilisation viole le Protocole II de 1996 sur l’interdiction ou la limitation de l’emploi des mines, pièges et autres dispositifs, qui fait partie de la Convention de Genève du 10 octobre 1980 sur l’interdiction ou la limitation de l’emploi de certaines armes classiques qui peuvent être considérées comme produisant des effets traumatiques excessifs ou comme frappant sans discrimination.

Source : Donbass Insider

 

 

 

 

 

On ne vous dit rien de l’expulsion de « la France » du Mali, mais on est sûrs que vous en entendrez parler.

Les fossoyeurs de la France s’en vont d’Afrique. Les bâtisseurs russes arrivent. Très moral tout ça.

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 21 août 2022

 

 

Comment on célèbre l’Assomption chez les tarés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment on célèbre l’Assomption chez les tarés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oui, « tarés », car il faut l’être pour s’imaginer que ce qui remet en cause l’état de la planète tout entière puisse être le fait d’un seul homme – fut-il un surhomme super-riche et surarmé – et il faut l’être de façon particulièrement dangereuse pour clamer urbi et orbi « tuons-le et tous nos ennuis seront terminés ». C’est pourtant ce que quelqu’un vient de faire.

 

 

 

 

 

 

 

L’honneur perdu – s’il en eut jamais – de M. Simon Tisdall du Guardian

 

 

Théroigne – L.G.O. – 16.8.2022

 

 

 

L’objet du délit, puisque c’en est un (double : appel à la guerre nucléaire et incitation au meurtre) :

 

 

 

As Putin’s war spreads panic across Europe, Ukrainians must fear a stab in the back

 

 

Simon Tisdall

 

As Putin’s war spreads panic across Europe, Ukrainians must fear a stab in the back | Simon Tisdall | The Guardian

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant que Boris Johnson en vacances fait ses courses dans un supermarché d’Athènes, il n’est question dans tout le Landerneau anglophone que d’un article du Guardian (anciennement phare de la presse de gauche anglaise), où un dénommé Simon Tisdall en appelle à la IIIe guerre mondiale pour arrêter les Russes dans leur marche sur Birmingham et à l’assassinat préemptif de Vladimir Poutine, censé faciliter la chose.

 

De l’exploitation au coup de couteau dans le dos de Julian Assange, il n’y avait plus qu’un pas vers l’appel au meurtre et à la guerre nucléaire… ainsi vont les gloires merdiatiques à la mode. Qui s’en étonnera ?

 

C’est dans notre rendez-vous quotidien avec les vidéos de TheDuran que nous avons pour la première fois entendu parler du gentil petit chroniqueur britannique, par Alexander Mercouris, qui n’avait pas de mots assez durs pour qualifier cette démarche inqualifiable.

 

https://www.youtube.com/watch?v=3p3Gm74gBrc 

 

Cliquer sur cc pour activer les sous-titres

 

 

 

 

Le lendemain, le sujet était repris, d’Athènes, par son alter ego :

 

 

Alex Christoforou – TheDuran – 15.8.2022

 

 

Elensky, target Russia in Zaporozhye. Guardian, get Putin, take him down. Boris in Greece.

 

 

 

 

­­­­­­­­­­­­­­­Cliquer sur cc pour activer les sous-titres

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà que nous, aujourd’hui, tombons sur un Jimmy Dore littéralement furibond, qui, aux USA, en débat avec son alter ego à lui, Aaron Maté :

 

 

The Guardian DEMANDS World War III to stop Putin !

 

 

Jimmy Dore & Aaron Maté – The Jimmy Dore Show – 15.8.2022

 

 

 

Cliquer sur cc pour activer les sous-titres

 

 

Un commentaire d’Internaute :

 

“Put the Guardian staff in the front lines so that they can live up to their name for once in their lives…”

 

 

 

 

 

Rappel :

 

Cet article et ces vidéos sont en anglais.

Nous sommes trop vieux pour apprendre à manipuler les sous-titres, encore moins les sous-titres à reconnaissance vocale, mais certains en sont capables…

Ohé Le cri des peuplesLe Saker francophoneLa Librairie TropiquesÉgalité et RéconciliationEntre la plume et l’enclume !…

Une simple transcription serait déjà très bienvenue.

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 16 août 2022

 

 

À propos de deux articles de Pepe Escobar

 

 

 

 

 

 

 

La Grèce restitue le brut saisi sur un navire iranien

 

 

 

À propos de deux articles de Pepe Escobar

 

 

Nous ne vous les traduisons pas, mais quelqu’un va le faire, patientez un jour ou deux…

 

 

 

Samarkand at the crossroads : from Timur to the BRI and SCO

 

 

From its ancient Silk Road role to China’s BRI project, Uzbekistan is set to remain an important geoeconomic hub in Central Asia

 

 

Pepe Escobar – The Cradle – 11.8.2022

 

 

 

 

 

 

SAMARKAND – The ultimate Silk Road city, set at an unrivaled Eurasian trade crossroads, is the ideal spot from which to examine where the New Silk Roads adventure is heading next. For starters, the upcoming summit of heads of state of the Shanghai Cooperation Organization (SCO) will take place in Samarkand in mid-September.

The ancient city dazzled Alexander the Great in 329 BC and made the Tang dynasty crazy for its golden peaches. This was a cosmopolitan hub that embraced Zoroastrian fire-worship and even flirted with Nestorian Christianity, until Arab conquerors under the banner of the Prophet arrived in 712 and changed everything forever.

Read more…

Source : Samarkand at the crossroads: from Timur to the BRI and SCO (thecradle.co)

 

 

 

 

 

 

Et la suite…

 

The Second Coming of the Heartland

 

Pepe Escobar  – The Saker.is  – 14.8.2022

 

 

 

 

 

 

 

Posted with the author’s permission and widely cross-posted

It’s tempting to visualize the overwhelming collective West debacle as a rocket, faster than free fall, plunging into the black void maelstrom of complete socio-political breakdown.

The End of (Their) History turns out to be a fast-forward historical process bearing staggering ramifications: way more profound than mere self-appointed “elites” – via their messenger boys/girls – dictating a Dystopia engineered by austerity and financialization: what they chose to brand as a Great Reset and then, major fail intervening, The Great Narrative.

Financialization of everything means total marketization of Life itself. In his latest book, No-Cosas : Quiebras del Mundo de Hoy (in Spanish, no English translation yet), the foremost German contemporary philosopher (Byung-Chul Han, who happens to be Korean), analyzes how Information Capitalism, unlike industrial capitalism, converts also the immaterial into merchandise : “Life itself acquires the form of merchandise (…) the difference between culture and commerce disappears. Institutions of culture are presented as profitable brands.”

Read more…

Source : The Second Coming of the Heartland | The Vineyard of the Saker

 

 

 

 

 

 

Ces deux articles sont indéniablement importants.

Il n’empêche que, dans ce dernier, Pepe Escobar se laisse aller à des simplifications manichéennes qui gênent chez le très grand journaliste qu’il est.

 

 

Petit extrait :

 

Les troupes de choc les plus visibles de ce néo-nihilisme occidental réducteur – obscurci par le brouillard de l’« égalité », des « droits de l’homme » et de la  « démocratie » – sont les voyous rapidement dénazifiés en Ukraine, arborant leurs tatouages et pentagrammes.

L’aube d’un nouveau siècle des Lumières

Le spectacle d’auto-justification de l’Occident collectif mis en scène pour effacer son suicide ritualisé n’offre aucune allusion à la transcendance du sacrifice impliqué dans un seppuku cérémoniel. Tout ce qu’ils font, c’est se vautrer dans le refus catégorique d’admettre qu’ils pourraient se tromper gravement.

Comment oserait-on tourner en dérision l’ensemble des « valeurs » issues des Lumières ? Si vous ne vous prosternez pas devant cet autel culturel scintillant, vous n’êtes qu’un barbare prêt à être calomnié, poursuivi, annulé, persécuté, sanctionné et – HIMARS à la rescousse – bombardé.

 

 

Ainsi donc,  tout ce qui reste de Rabelais, Dolet, Corneille, Locke, Hobbes, Pascal, Spinoza, Descartes, Leibniz, Kepler, Huygens ou encore Gassendi… de Swift, Diderot, Rousseau, Voltaire, Buffon, Goethe, Marat, Robespierre, Saint-Just, Buonarroti et tant d’autres (sans oublier Richelieu, Marx, Engels, Vallès, Lénine et Staline), qui ont si souvent payé de leur vie leur combat contre l’obscurantisme et l’infantilisme du plus grand nombre, ne pèsent vraiment pas lourd, face à quelques tatoués de croix gammées au service d’autoproclamées élites qui, à Rome, avant César, s’appelaient optimates parce que l’espèce humaine est ainsi faite ! Ce n’est pas non plus parce que des malades, en Grande Bretagne, ont, ces jours-ci, décrété que Jeanne d’Arc était transgenre et la font représenter (sur la scène du Globe !) par un mâle traité aux hormones, qui doivent nous la faire vouer aux gémonies, même si nous sommes athées et si elle croyait en « Dieu ».

 

Nous avons déjà dit que « l’Occident » d’aujourd’hui, avec tous ses crimes, n’est jamais que du Moyen-Orient qui a déménagé, avec tous ses crimes, ses civilisations et ses grandeurs, dont nous avons de gré ou de force hérité.

 

Tamerlan a pu faire fantasmer Chris Marlowe et Genghis Khan Edgar Rice Burroughs… il n’empêche qu’ils ont été surtout des nomades prédateurs, chefs de hordes plutôt simplistes, dont la contribution à l’amélioration de l’espèce humaine reste très discutable. On ne voudrait pas non plus remettre en question les accomplissements passés et peut-être futurs de l’Islam. Ils ont pu coûter parfois aussi cher que ceux du christianisme et d’autres religions, croyances ou philosophies, le mieux est d’accepter les choses comme elles sont. Il est quand même un peu simpliste aussi d’opposer tout et n’importe quoi à ce qu’ont essayé de faire de nous les Lumières, au prétexte que de médiocres parasites sucent aujourd’hui le sang de leurs contemporains en se réclamant de ce qu’ils ne furent et ne seront jamais. À vouloir trop prouver, il arrive qu’on se prenne les pieds dans ses arguments.

 

Que cela ne dissuade cependant personne d’aller admirer Samarcande. L’Ouzbékistan doit être un très beau pays. Il n’empêche que c’est pour y avoir vu bouillir vifs des opposants lorsqu’il y était ambassadeur de Grande Bretagne que M. Craig Murray a vu s’interrompre définitivement sa carrière et doit faire face aujourd’hui encore à la haine tenace des « forces occidentales » qui auraient voulu qu’il se taise. Le fait qu’il soit un des plus ardents défenseurs de Julian Assange ne doit pas améliorer son cas. Honneur à lui et à ceux qui lui ressemblent.

 

Et, bien sûr, les deux articles de Pepe sont à lire.

 

 

 

 

 

 

Les larmes de Roger Waters

 

 

Gideon Levy – I.C.H. – 16.8.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O. – 17.8.2022

 

 

 

 

 

 

Roger Waters a pleuré mercredi. C’était sur sa page Twitter, alors qu’il lisait, devant la caméra, un essai qu’il avait trouvé sur le site d’information Mondoweiss la nuit précédente. Il y était question d’un gamin de la bande de Gaza.

« J’aimerais vraiment pouvoir me reposer, ou qu’un psychologue m’aide comme d’autres personnes dans le monde qui souffrent des guerres », avait déclaré Mohammed. « Personne, pendant ou après la guerre, n’a demandé, à moi ou à ma famille, “comment ça va ?” ».

Mohammed est soutien de famille, à 13 ans. Et seuls ses pleurs, écrit Tareq Hajjaj, « arrivent à faire fondre le bouclier de virilité » qu’il est obligé de porter. « Je ne veux pas que ma mère souffre comme les mères des enfants qui ont été tués », sanglote-t-il.

Il aurait souhaité grandir ailleurs, là où il ne mourrait que « lorsque son corps serait complètement développé », écrit Hajjaj. Et c’est là que Waters a lui-même fondu en larmes. Aucun être normalement constitué ne pourrait rester indifférent aux larmes du musicien. Waters, grand homme de la conscience.

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/les-larmes-de-roger-waters/

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 16 août 2022

Mis à jour le 17 août 2022

 

 

 

 

Sur un empire qui est allé de la barbarie au naufrage sans passer par la civilisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur un empire qui est allé de la barbarie au naufrage sans passer par la civilisation

 

 

« Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera »

Napoléon Bonaparte

(Juste avant de se faire battre par les Russes)

 

« Quel pauvre, grand et malheureux pays ! Comme on le mène à sa perte ! »

Général J.-J. Fyon 

(sur la France napoléonienne)

 

Que dire d’autre aujourd’hui, de l’Amérique du Nord ?

 

 

 

Taïwan : quand Pelosi s’en va en guerre

 

 

Régis de Castelnau – Vu du droit – 5.8.2022

 

 

 

 

 

 

L’escapade de Nancy Pelosi, 3e personnage de l’État américain, à Taïwan a donné lieu à des interventions de toutes natures. Le contexte international particulièrement tendu avec l’affrontement géostratégique « Occident contre reste du monde » suscite (fort normalement) beaucoup d’inquiétudes. Et par conséquent une profusion de commentaires, où l’on voit les uns et les autres s’exprimer, chacun à partir de sa chapelle et afin de défendre sa cause. Qui celle du monde unipolaire dominé par les États-Unis, c’est-à-dire un « ordre international fondé sur des règles ». Qui celle d’un monde multipolaire de pays souverains organisé par le droit international issu de la Seconde Guerre mondiale. Plus clairement, les États-Unis, leurs amis du G7, et leurs clients d’une part, et de l’autre ceux qui suivent peu ou prou la Russie et la Chine, qui ont pris le taureau par les cornes. C’est pour cela que la question juridique est extrêmement importante, car si les deux visions sont manifestement antagoniques, le camp de « l’ordre international fondé sur des règles » est quand même tenu de s’inscrire, au moins en partie, dans une régulation fondée sur le droit international.

En effet, le concept américain ressemble comme deux gouttes d’eau à celui posé par le premier vers de la fable de Jean de La Fontaine : « Le loup et l’agneau ». C’est-à-dire : « La raison du plus fort est toujours la meilleure ». […]

Lire la suite…

 

Source : https://www.vududroit.com/2022/08/taiwan-qand-pelosi-sen-va-en-guerre/

 

 

 

 

Seulement alcoolique ou alcoolique et Alzheimer ?

Mais quel besoin ont-ils de tous ces cinglés ? Reagan, Thatcher, Biden, Pelosi, et… qui encore ?

 

 

L’armée américaine vient d’être utilisée pour aider une patiente atteinte de démence à essayer de déclencher la troisième guerre mondiale.

 

Caitlin Johnstone – Substack – 3.8.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a quitté Taïwan après une visite brève mais diplomatiquement corrosive, dont les séquelles pourraient se faire sentir pendant des années.

 

Vers la fin de son discours aux côtés de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen, le cerveau de Pelosi a subi l’une de ses défaillances logicielles de plus en plus fréquentes, ce qui l’a amenée à bafouiller de manière inarticulée.

Voici la transcription de ce que le cerveau de Nancy Pelosi lui a fait dire :

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/larmee-americaine-vient-detre-utilisee-pour-aider-une-patiente-atteinte-de-demence-a-essayer-de-declencher-la-troisieme-guerre-mondiale/

 

 

 

 

On pourrait multiplier les exemples.

(En anglais parce qu’on n’a pas 4 bras) :

 

Has the Ukraine Conflict Driven U.S. Government Officials Crazy ?

 

 

Jeremy KuzmarovCovert Action Magazine – 5.8.2022

 

 

 

Scene from military-style raid outside Omali Yeshitela’s home on July 29. [Source: Photo Courtesy of Burning Spear Media]

 

 

 

Latest outrage is the FBI’s use of flash-bang grenades and drones to startle 80-year-old leader of Black Nationalist organization who was accused of being a Russian agent—on the grounds that he attended a meeting on self-determination in Moscow seven years ago.

FBI also accuses alleged Russian agent of trying to support California’s secession.

 

At 5 a.m. on the morning of July 29, eighty-year-old Omali Yeshitela and wife, Ona Zené Yeshitela, awoke in mortal terror as combat-clad FBI agents equipped with automatic weapons smashed their windows, broke down their door, and set off deadly military-grade flashbang explosives (aka “concussion grenades”) as they invaded the couple’s home in a quiet residential neighborhood of St. Louis.

Read on…

 

Source :  https://covertactionmagazine.com/2022/08/05/has-the-ukraine-conflict-driven-american-government-officials-crazy/

 

 

 

 

Tout le monde s’y attendait, non ?

 

 

Escalade de la réaction chinoise

 

Strategika51  – 5.8.2022

 

 

 

 

 

 

 

La petite tournée asiatique de Nancy Pelosi et notamment son passage à Taïwan, est considéré par la Chine comme un point en rupture justifiant un réajustement de la politique étrangère chinoise et une révision en profondeur des relations bilatérales avec Washington.

 

Outre une série de manœuvres militaires simulant à munitions réelles un blocus total de l’île sécessionniste ainsi que la disparition de ce qui était appelé la ligne médiane du détroit de Formose avec le passage de missiles chinois au-dessus de l’île (y compris à Taipeï), Pékin a annoncé le 05 août 2022 une série de mesures en représailles aux provocations de Washington :

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/escalade-de-la-reaction-chinoise/

 

 

 

 

Et dans l’Hexagone, qu’est-ce que ça donne ?

Tiens, ça rime.

 

L’administration US joue avec la troisième guerre mondiale : Halte à la va-t-en guerre provocatrice Nancy Pelosi !

 

 

Georges Gastaud – L.G.S. – 5.8.2022

 

 

 

 

 

 

En prenant la décision provocatrice et pousse-au-crime de visiter Taïwan ces prochains jours malgré l’opposition déclarée de Pékin, la présidente pseudo-« démocrate » de la Chambre américaine des Représentants prend sciemment le risque d’une crise MILITAIRE MAJEURE avec la Chine populaire : les dirigeants chinois qui ont réaffirmé la souveraineté de la Chine sur cette île historiquement chinoise ont été on ne peut plus clairs là dessus.

 

Cet acte insensé des USA, qui feraient mieux de balayer devant leur porte et de cesser de provoquer des conflits et des ingérences dans le monde entier pour assurer leur hégémonie mondiale en péril, peut nous mener aux portes de la Troisième Guerre Mondiale. C’est si vrai qu’Antonio Gutierrez, le secrétaire général de l’ONU, vient de déclarer solennellement que nous n’avons jamais été « si proches de l’anéantissement depuis la fin de la guerre froide » ; en clair, depuis l’an 1984 où les USA, pour forcer l’URSS à capituler politiquement (ce qu’ils ont obtenu indirectement avec l’avènement du super-capitulard Gorbatchev à Moscou en 1986), avaient implanté leurs euromissiles nucléaires en Allemagne, plaçant Moscou à 5 mn du feu nucléaire américain.

Lire la suite… 

 

Source : L’administration US joue avec la troisième guerre mondiale : Halte à la va-t-en guerre provocatrice Nancy Pelosi ! — Georges Gastaud (legrandsoir.info)

 

 

 

 

Nicolas Bonnal… on en prend et parfois on en laisse, mais De Gaulle… on ne l’a peut-être pas assez lu

 

 

1944 : pourquoi De Gaulle préférait Staline à Roosevelt

 

 

Nicolas Bonnal –  Strategika.fr  – 3.8.2022

 

 

 

 

 

 

« Le général expose que le rétablissement d’une France forte constitue, sur le continent, avec une Russie puissante la meilleure garantie de sécurité. » Mémoires de Guerre, 3, p. 364.

 

Dans ses Mémoires de guerre, le Général entrevoit et dénonce la mondialisation américaine, le déclin pathétique de l’Europe, la fin des empires coloniaux, la liquidation du millénaire Etat-nation, liquidation à laquelle nos élites ou supposées telles ont depuis pris une si joyeuse part. C’est d’ailleurs pour cela que le Général de Gaulle ne cesse de vouloir se rapprocher de la Russie, fût-elle dirigée par le Maréchal Staline. Ce dernier apparaît sous sa plume non pas comme le diable de nos historiens de plateau mais plus simplement comme le gentil ogre avec qui il faut apprendre à s’entendre. Et c’est de Gaulle qui rappela à Harry Hopkins, bien avant les «amateurs de « théorie du complot » comment les américains fabriquèrent Hitler (un passage étonnant). Après la guerre ils recyclèrent le nazisme spatial et administratif.

Lire la suite…

 

Source : 1944 : pourquoi de Gaulle préférait Staline à Roosevelt – Nicolas Bonnal – Strategika

 

 

 

 

 

 

Vents de guerre en Eurasie

 

Manlio DinucciByoBlu – 5.8.2022

 

Traduction : Marie-Ange Patrizio

 

 

 

 

 

 

 

 La visite provocatrice de la présidente de la Chambre (USA) Nancy Pelosi à Taïwan s’insère dans l’escalade des États-Unis contre la Chine dans ce qui est défini, dans la géographie du Pentagone, comme l‘Indo-Pacifique à savoir la région qui va de la côte occidentale des États-Unis à celle de l’Inde. C’est là qu’est en cours la RIMPAC, la plus grande manoeuvre navale du monde sous commandement USA, avec la participation des forces navales et aériennes de 26 pays. Elle est dirigée contre ce que le Pentagone qualifie d’“agression chinoise”, en accusant Pékin de préparer contre Taïwan une opération militaire analogue à celle menée par la Russie en Ukraine. De cette façon Washington alimente, après celui en Ukraine, d’autres foyers de guerre pour faire obstacle et casser le Grand Partenariat Eurasiatique qui, proposé par le président Poutine en 2015, est en train de se réaliser avec une série de projets dont la Nouvelle Route de la Soie, lancée par la Chine, constitue l’axe porteur. 

 

 Dans ce cadre s’insère le Couloir international de transport Nord-Sud qui relie la Russie à l’Inde et autres pays asiatiques à travers l’Azerbaïdjan et l’Iran, le long d’un parcours beaucoup plus bref, et donc moins coûteux que celui de l’Atlantique et de la Méditerranée. Se trouvent alors rendues vaines les sanctions USA et UE contre l’export russe de pétrole et de gaz. Un autre projet en cours de réalisation est le Couloir Économique Chine-Pakistan, qui ouvre à l’export chinois l’accès à la Mer d’Arabie, et pourrait s’étendre à l’Afghanistan, pays que USA et OTAN ont essayé en vain de contrôler à travers une guerre sanglante et couteuse qui a duré vingt ans.

 

La croissante intégration économique de l’Eurasie, qui encourage la résolution négociée des conflits et le dialogue interculturel, contribue de façon concrète et substantielle au passage du monde unipolaire au monde multipolaire, que les États-Unis et les autres grandes puissances de l’Occident, essaient par tous les moyens d’empêcher.

 

Bref résumé de la revue de presse internationale Grandangolo Pangea de vendredi 5 juin 2022 à 20h30 sur Byoblu

Source :  https://www.byoblu.com/category/grandangolo-pangea/

 

 

 

 

À méditer (le Japon est en Asie) :

 

 

Quand les mondialistes franchissent le Rubicon : L’assassinat de Shinzo Abe

 

 

Emmanuel Pastreich – strategika.fr – 3.8.2022

 

 

Publié par mondialisation.ca le 28.7.2022

 

 

 

 

 

 

Le 8 juillet est une journée chaude dans l’ancienne capitale du Japon. Shinzo Abe, la personnalité la plus puissante de la politique japonaise, prononçait un discours de soutien à un candidat régional du Parti libéral démocrate devant la gare de Nara Kintetsu lorsque soudain une forte détonation a retenti, suivie d’un étrange nuage de fumée.

 

La réaction des gens a été tout simplement incroyable. Parmi les personnes présentes dans la foule exceptionnellement nombreuse, pas une seule n’a couru se mettre à l’abri ou ne s’est couché au sol de terreur.

Les gardes du corps d’Abe, qui se tenaient inhabituellement loin de lui pendant le discours, regardaient de manière impassible ce qui se passait, ne faisant aucun effort pour le protéger ou le mettre en lieu sûr.

Lire la suite…

 

Source : Quand les mondialistes franchissent le Rubicon : L’assassinat de Shinzo Abe – Strategika

 

 

 

Se faire du blé en Ukraine

 

Le blé ukrainien est-il américain ?

 

 

Alain Jejcic – Librairie Tropismes.fr – 3.8.2022

 

 

      

 

 

Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la vente des terres agricoles il y a exactement un an, trois grandes corporations transnationales états-uniennes ont acquis pratiquement un tiers des terres cultivables ukrainiennes. Selon la « Australian national review » les états-uniens posséderaient désormais 17 millions des 62 millions d’hectares de l’Ukraine (superficie totale du pays) ; 28% de l’Ukraine serait donc américaine !

Les acheteurs, les propriétaires sont des firmes US bien connues puisqu’il s’agit de Cargill, Dupont et Monsanto. Ce qui cependant est moins bien connu c’est que derrière ces enseignes célèbres ayant pignon sur rue apparaissent des fonds d’investissements – structures financières quelque peu obscures, caractéristiques de l’agiotage « new age ». Celles-ci, passablement obscures mais puissantissimes, disposent de capitaux qui font tourner la tête, se chiffrant en trillions (c’est-à-dire en milliers de milliards) de dollars. Au nombre de celles qui opèrent en Ukraine on compte en particulier Vanguard, Blackstone et Blackrock dont les capitaux sont respectivement dix, six et 0.9 trillions de dollars.

Pour donner la mesure de l’état des choses, la revue australienne mentionne l’exemple de l’Italie où les terres cultivables représentent 16.7 millions d’hectares. Ainsi, le pouvoir des marionnettes kiéviennes a fait en sorte que trois compagnies étatsuniennes possèdent désormais en Ukraine plus de terres cultivables que l’Italie, membre du G7.

Lire la suite…

 

Source : Se faire du blé en Ukraine – … (librairie-tropiques.fr)

 

Cela ne vous rappelle-t-il pas comment le sionisme des années 1930 s’est emparé des terres palestiniennes ?

 

 

 

 

Curiosité :

 

En images : Sadon, sinistre village fantôme bâti par les Belges dans les montagnes du Caucase russe

 

 

Anna Sorokina  & Alexeï Rechetnikov  – Russia Beyond –  1.8.2022

 

 

 

 

 

 

Cette cité minière autrefois florissante, construite par des architectes européens, ressemble désormais au décor d’un film post-apocalyptique. Pourquoi ?

 

 

L’architecture européenne, avec ses petits bâtiments élégants et ses rues bien soignées, est totalement atypique pour une gorge montagneuse envahie par la végétation au milieu du Caucase, où les maisons rurales simples et robustes sont plus courantes. Le village de Sadon, en République d’Ossétie du Nord, a été construit par les Belges au XIXe siècle, mais il est aujourd’hui complètement abandonné. 

Lire la suite…

 

Source : https://fr.rbth.com/tourisme/88441-sadon-village-fantome-caucase-russe-ossetie-du-nord?utm_source=Newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=Email

 

 

 

 

 

Musique russe

(et pot-pourri de plusieurs films que vous pouvez essayer de reconnaître au passage).

 

 

Dimitry Chostakovitch – Valse n°2

 

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 5 août 2022

 

 

Est-ce que les pochardes octogénaires n’ont rien de mieux à faire que d’éternellement retenter le coup du 4 août 1964 ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Est-ce que les pochardes octogénaires n’ont rien de mieux à faire que d’éternellement retenter le coup du 4 août 1964 ?

 

 

(Ils n’en ont pas marre, les Zuniens de perdre des guerres ?)

 

 

 

 

 

Voir en anglais :

 

 

China to speed up reunification process with comprehensive action as it ramps …

 

Yang Cheng – Global Times – 2.8.2022

 

China to speed up reunification process with comprehensive action as it ramps up military readiness against Pelosi’s Taiwan visit – Global Times

 

 

 

 

L’avion de Nancy Pelosi a brusquement viré vers Taïwan

 

Avia-Pro – 2.8.2022

 

 

 

 

 

 

L’avion de Nancy Pelosi a brusquement changé de cap vers Taïwan.

Il y a quelques heures, on a appris que l’avion de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi, volant en direction de la Malaisie, a brusquement changé de cap et a commencé à se diriger vers Taïwan. À l’heure actuelle, l’avion se trouve à environ une heure et demie de l’espace aérien de l’île de Taïwan, ce qui a considérablement accru la menace d’une collision directe entre la Chine, les États-Unis et Taïwan.

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/lavion-de-nancy-pelosi-a-brusquement-vire-vers-taiwan/

 

 

 

 

Pelosi à Taïwan : Pékin promet des « actions militaires ciblées » en réponse

 

Al Manar – 3.8.2022

 

 

 

Nancy Pelosi lors de son arrivée à Taïwan, le 2 août

(En fantôme, car il ne faut pas oublier de se protéger des pipistrelle de Wuhan.)

 

 

 

Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, est arrivée à Taïwan le 2 août dans la soirée.

Le ministère de la Défense chinoise a annoncé, en réponse, des « actions militaires ciblées ».

Selon des images diffusées par Reuters, la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, est arrivée à Taïwan le 2 août, malgré les mises en garde de la Chine plus tôt dans la journée.

Son avion a atterri à l’aéroport de Taïpei Songshan un peu avant 23h, heure locale (17h heure française).

Lire la suite…

 

Source : Pelosi à Taïwan : Pékin promet des «actions militaires ciblées» en réponse – Site de la chaîne AlManar-Liban

 

 

 

Nancy brave le dragon chinois et gagne ?

 

Andreï – The Saker.is – 2.8.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

Il semble donc que Pelosi ait atterri à Taïwan. C’est une ÉNORME victoire pour les États-Unis invincibles, et la Chine, avec toutes ses menaces creuses, a maintenant perdu la face. C’est ainsi qu’ils sont ces foutus cocos – ils ne comprennent que le langage de la force, et face aux forces unies de la démocratie, ils cèdent.

Oui ?

Euh……

Oui, si votre expertise en matière de relations internationales, de questions militaires et de la Chine (ou de la Russie) vient de  ce que vous avez lu dans les livres de Tom Clancy, alors oui.

Mais il y a une autre façon de voir les choses :

Pour commencer, en termes objectifs, cette visite est une pure provocation sans aucun objectif pratique. Et Pelosi est une veille bique ânonneuse de prompteurs, ni plus ni moins que le président Brandon. Quelles que soient les transactions réelles dont les États-Unis et Taïwan peuvent avoir à discuter, ils auraient pu le faire soit à distance, soit en organisant une rencontre entre des gens capables de penser.

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/nancy-brave-le-dragon-chinois-et-gagne/

 

 

 

 

Et en effet : ce mardi à Taïwan…

 

 

« Get out ! » Des groupes civiques, des hommes politiques et des représentants de l’industrie protestent contre la visite de Pelosi à Taïwan.

 

 

Wang Qi et Hu Yuwei Global Times – 2. 8.2022

 

 

 

 

 

 

Des groupes civiques, des politiciens et des représentants des entreprises et de l’industrie sur l’île de Taïwan ont protesté mardi contre la visite potentielle de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, dans un contexte d’escalade drastique des tensions militaires à travers le détroit de Taïwan après que les médias américains et taïwanais ont révélé lundi que le responsable américain n ° 3 de 82 ans devrait se rendre sur l’île mardi soir.

L’Association concentrique patriotique chinoise basée à Taïpei est descendue dans la rue sur un site près de l’hôtel Grand Hyatt dans le district de Xinyi, où Pelosi devrait séjourner. La foule variait de quelques centaines à environ 1.000 personnes de divers groupes civiques.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/get-out-des-groupes-civiques-des-hommes-politiques-et-des-representants-de-lindustrie-protestent-contre-la-visite-de-pelosi-a-taiwan/

 

 

 

 

Sur quoi le cher Boris Karpov, qui – le nez pourtant sur l’acte ukrainien de la tragi-comédie  – a eu le temps d’apprendre comment les choses se passent, pète feu et flammes contre ces mollassons de Chinois, qui laissent les Russes tout seuls affronter la terre entière…

 

 

Bouffonneries chinoises : La Russie seule face au Nouvel Ordre Mondial

 

Boris Karpov – RusReinfo – 2.8.2022

 

 

 

 

 

 

J’ai reçu hier une information disant que les Etats-Unis et la Chine avaient passé un accord concernant la visite de Nancy Pelosi à Taiwan: La Chine faisait un cirque médiatique, menaçant du pire, déplaçant massivement du matériel militaire… mais laissait se dérouler la visite de Pelosi. J’avais prévu un article hier soir, puis « on » m’a signalé que cette information était classifiée. Cet article est donc publié ce soir, après que conformément au « plan sino-américain », Pelosi se soit posée à Taïwan sous les invectives des responsables chinois.

Lire la suite…

Source : https://rusreinfo.ru/fr/2022/08/bouffoneries-chinoises-la-russie-seule-face-au-nouvel-ordre-mondial/

 

 

 

 

Nous ne saurions trop vous recommander la lecture du papier qui suit, d’Eric Zuesse, mis en ligne lundi par TheDuran, qui rappelle opportunément un certain nombre de choses :

 

 

Comment CNN ment sur Taïwan

 

Eric Zuesse  TheDuran – 1.8.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

CNN présente Taïwan comme n’ayant jamais fait partie de la Chine, et c’est un mensonge. De plus, CNN présente les États-Unis (se référant ici à la position officielle de l’Amérique sur cette question depuis 1972, date à laquelle elle est devenue explicite) comme ayant toujours prétendu que Taïwan ne faisait pas partie de la Chine. Ce sont deux très gros mensonges.

Le matin du 1er août 2022, alors que la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi – troisième en ligne pour la présidence des États-Unis après la vice-présidente Kamala Harris – commençait son voyage en Asie dans le but de déclencher une guerre entre la Chine et l’Amérique au sujet de Taïwan et d’autres questions, CNN a titré sur sa page d’accueil « Que pense Taïwan de la possibilité d’une visite de Nancy Pelosi ? », et cet article s’est ouvert sur :

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/comment-cnn-ment-sur-taiwan/

 

 

 

 

 

3e front ? À quoi bon lésiner…

 

The Duran – 1.8.2022

 

 

Nous croyons de notre devoir d’ajouter, même si elle n’est accessible qu’à nos lecteurs anglophones, la vidéo où Alexander Mercouris et Alex Christoforou – l’un à Londres, l’autre à Athènes – s’entretiennent de la nouvelle offensive des « responsables » U.S. bien décidés à ouvrir un troisième front en Europe de l’Est (« mettre la Russie à genoux », etc.), en tisonnnant les braises mal éteintes du Kosovo.

Leur échange a le grand avantage de rafraîchir nos mémoires sur l’histoire de cette sécession indéfendable, patronnée par les USA (+ l’Angleterre, la France et Israël) mais non reconnue par le reste du monde, en ce compris cinq pays membres de l’U.E., que Vladimir Poutine a invoquée à juste titre lorsqu’il a permis à la Crimée de rejoindre la Russie par massif référendum.

Leçon d’histoire et de géopolitique.

NB : Pendant que les deux interlocuteurs discourent, la transcription (en anglais) de ce qu’ils disent, défile sur l’écran : il s’agit d’une traduction simultanée des « sons », qui estropie assez fort les noms propres mais qui n’empêche pas la compréhension.

Pour activer, il faut cliquer, au bas de la vidéo, sur cc.

 

Résumé à l’intention de nos lecteurs francophones :

Comme en Ukraine et comme à Taïwan, Washington pousse le Kosovo à se détacher de la Serbie, dont il n’est qu’une province. La Serbie, évidemment, refuse cette Xième ingérence, et, pour l’instant, le président Vucik a réussi à empêcher le déclenchement d’une guerre civile téléguidée, en négociant avec Pristina. Mais M. Mercouris est d’avis que, tôt ou tard, les Zuniens obtiendront ce qu’ils veulent et qu’il s’agira dès lors d’une 2e et simultanée guerre d’Ukraine… en Europe.

 

 

Kosovo crisis. Serbia’s warnings, fear of a wider conflict, results in temporary de-escalation

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=Zx4Vmcu47h0

 

 

 

Post Scriptum : M. Vladimir Poutine a déclaré qu’il ne laisserait pas attaquer la Serbie sans intervenir.

 

Que la fête commence !

 

 

 

 

Que retenir de tout ceci, compte même tenu des révélations-déplorations de Boris Karpov ?

Que dans ce genre de choses, le grand public n’est JAMAIS autorisé à tout savoir tout de suite. « Autorisé » ou « en état de ».

À notre très humble avis….

Nous pouvons être sûrs qu’il n’y a rien – pas la moindre broutille d’acte ou de mouvement – dans tout ce qui se passe actuellement sur tous les fronts, qui n’ait été anticipé par les dirigeants chinois (et russes et quelques autres). Il nous paraît donc évident qu’il y a, dans le déroulement visible des événements, pas mal de comédie. Une comédie que certains dirigent et que d’autres subissent en s’illusionnant d’en tirer les ficelles.

Qui sont ceux qui subissent ? Ceux qui tombent, peut-être sans le savoir. Comment se fait-il que ce qui leur a si longtemps réussi ne marche plus ? C’est sans doute qu’ils sont limités. Qu’il leur a suffi, pendant toute leur période faste, de dire « Je prends. Je garde. » pour que tout se plie à leur volonté. N’avoir qu’une idée en tête fait toujours de vous, dans les débuts, un efficace marteau-pilon. Mais le fait qu’ils soient si unidimensionnels joue contre eux. Dès que leur « empire » entre en période de vaches maigres ou difficiles (et il y en a toujours !) les abracadabras ne font plus s’ouvrir la montagne.

C’est alors qu’il faut affronter quelqu’un qui a une vision moins étriquée du problème et qui commence à infliger des coups qu’on n’arrive pas à esquiver.  On peut dire aussi qu’il s’agit de la nature en train de lancer ses bataillons d’anticorps contre tout ce qui la brime, sans s’embarrasser de vaccins sauveurs ou tueurs.

Personne ne maîtrise la tectonique des plaques, mais il y en aura toujours qui réussiront à ne pas s’en faire écraser et d’autres qui seront réduits en bouillie.

Quand un empire, qui a toujours si bien fonctionné, se met à tomber en chandelle, ceux qui sont aux commandes ont beau faire : tout ce qu’il tentent se retourne contre eux, car ils sont de la part du monde destinée à périr.

Ce qui revient à dire qu’une victoire U.S. en fin de compte, est aussi impensable que la pluie montant vers le ciel ou le soleil allant d’ouest en est.  Il est tout aussi impensable que la partie adverse soit battue dans l’affrontement.  C’est ainsi depuis la nuit des temps.

La manière dont l’axe Pékin-Moscou-Téhéran affronte les maîtres d’hier reproduit un schéma sans doute vieux comme le monde : laisser les déclinants s’exciter sur leurs appétits-cupidités-volontés-certitudes… les laisser vous attaquer selon leurs modalités dépassées… et s’enferrer sur leurs propres armes. D’aucuns parlent de jiu-jitsu, d’autres de partie d’échecs… Au risque de rabâcher, nous y avons vu le schéma suivi, il y a trois siècles, en France, par le cardinal Mazarin (aussi haï-vitupéré qu’aujourd’hui Vladimir Poutine), pour maintenir, comme on le lui avait ordonné, l’intégrité de l’État contre les assauts d’ennemis qui paraissaient détenir tous les avantages et toutes les armes, et qui, en quelques années, avaient disparu. Le cardinal ne connaissait rien aux arts martiaux, peut-être même ne jouait-il pas aux échecs, mais le schéma qu’il a suivi avait sûrement été suivi par d’autres longtemps avant lui, dans la Grèce et la Rome antiques par exemple, et dieusait combien de fois en Chine.

Savoir si l’humanité avance, s’améliore, en repassant de temps en temps par le même trou d’aiguille est une tout autre histoire.

L.G.O.

 

 

 

 

Comme dit le Saker…

 

 

Il ne se passe pas de jour que nous ne soyons abreuvés d’« informations » sur les manifestations, en Russie, « contre la guerre injuste» que l’affreux Poutine fait à l’Ukraine, en dépit de la volonté explicite d’une population russe qu’il a prise en otage (quand il ne la mange pas en rondelles au petit déjeuner).

 

 

Voici comment les forces spéciales de la Garde russe, en congé de rotation depuis le Donbass, ont été accueillies à Novosibirsk

 

Quoiqu’il fût environ minuit, les gens sont descendus en foule dans les rues, où ils ont salué la Garde nationale par des marques d’enthousiasme et des ovations :

 

Voir la vidéo :

https://www.bitchute.com/video/uLkXf5YQ2LmI/

 

 

Source : bitchute.com

 

 

 

En guise de conclusion temporaire

 

 

L’hubris de l’Empire et l’émergence du monde nouveau

 

 

Strategika51  – 2.8.2022

 

 

 

 

 

La Une du magazine “The Economist” à l’égard du prince Mohamed Ben Salman révèle un basculement majeur dans l’équilibre interne de ce que l’on appelle, faute de mieux, l’Occident collectif.

L’avenir appartient au noyau créé autour des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Les tentatives de relance des conflits dans les Balkans et en Mésopotamie sont condamnées à l’échec. Ni l’indépendance du Kosovo et encore moins la “révolution nationale en Irak” à laquelle a appelé le sulfureux Moqtada Sadr ne seront suffisantes pour allumer les deux régions géopolitiques respectives de la Serbie et de l’Irak.

Lire la suite…

 

Source : https://strategika51.org/2022/08/02/lhubris-de-lempire-et-lemergence-du-monde-nouveau/

 

 

 

 

Mis en ligne le 3 août 2022