Il ne fallait pas commencer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne fallait pas commencer

 

 

 

 

 

 

Les Gardiens de la révolution saisissent 2 pétroliers grecs

 

Al Manar – 28.5.2022

 

 

 

 

 

 

Les Gardiens de la révolution iraniens ont annoncé le vendredi 27 mai la saisie des deux pétroliers grecs, Delta Tanker et Prudent Warrior, au large des côtes de Bandar Lengeh et Asalouyeh.

Les Gardiens de la révolution iraniens ont déclaré que « leurs forces navales ont détenu les deux pétroliers grecs parce qu’ils ont commis des violations dans les eaux du Golfe », notant que « la détention des deux pétroliers grecs est due à leur non-respect aux instructions et aux lois sur la navigation maritime ».

Selon l’agence iranienne Irna, les deux pétroliers grecs ont été saisis « par le débarquement d’une force des gardiens de la révolution depuis un hélicoptère militaire » à leur bord. Après cela, ils ont été « remorqués vers la côte iranienne ».

Lire la suite…

Source : Les Gardiens de la révolution saisissent 2 pétroliers grecs – Site de la chaîne AlManar-Liban

 

 

 

 

 

Mais on n’est pas chez les sauvages :

 

 

Iran: les équipages des pétroliers grecs saisis en bonne santé, non détenus

 

Al Manar    29.5.2022 

 

 

 

 

 

 

L’Iran s’est emparé de deux navires grecs, en riposte à la saisie mi-avril par la Grèce sur demande des États-Unis d’un navire transportant du pétrole iranien.

Les équipages de deux pétroliers grecs saisis par l’Iran dans les eaux du Golfe ne sont pas en détention et sont en bonne santé, ont indiqué samedi 28 mai les autorités iraniennes.

Lire la suite…

 

Source : Iran: les équipages des pétroliers grecs saisis en bonne santé, non détenus – Site de la chaîne AlManar-Liban

 

 

 

 

 

Les Grosses Orchades saluent le retour de M. Claude Beaulieu et s’associent à son appel

(Les passages en gras sont de notre fait)

 

 

 

 

 

Appel à faire cesser la marche vers la guerre

 

 

En 2014, alors qu’un coup d’État à Kiev tramé par l’OTAN avait allumé les braises d’un conflit amené à durer, de nombreux observateurs, en France et à l’étranger, avaient dénoncé la logique incendiaire de l’OTAN, et avaient appelé à en sortir. Depuis, ces braises ont bel et bien pris feu, et l’embrasement risque à tout moment de se généraliser. Plus que jamais, à l’heure où l’Ukraine apparaît comme une véritable poudrière, il est urgent et vital de se dissocier de cette logique de guerre.

 

La rhétorique guerrière et hystérique anti-russe atteint aujourd’hui des sommets de propagande. L’UE, totalement alignée sur l’OTAN de par ses traités fondateurs, pilote cette hystérie collective, où tout discernement a disparu. Sans (aucune) consultation des parlements nationaux, en violation de ses compétences, elle achète et envoie des armes à l’un des belligérants, impose des sanctions et des mesures à tous ses membres. Au lieu de soutenir des négociations de paix, ses dirigeants soutiennent la « solution militaire ». Tous les ressorts de la propagande de guerre sont utilisés : diabolisations, caricatures, mensonges, manichéisme, censure… Usurpant l’héritage de la résistance contre le nazisme et le fascisme, réécrivant l’histoire, elle soutient un régime ukrainien manifestement infesté d’extrémistes et de néo-nazis de tous bords, qui se livrent à des actes barbares et à des crimes de guerre.

 

L’OTAN, qui, avec l’agression de l’ex-Yougoslavie (1991-2001) avait déjà démontré sa capacité à réintroduire la guerre et la barbarie sur le sol européen, nous entraîne désormais vers l’abîme de la « guerre totale », économique mais aussi bientôt peut-être militaire. Les sanctions anti-russes, qui in fine favorisent la logique russe de substitutions des importations et de « dédollarisation », se retournent avant tout contre les populations des pays qui les mettent en place. Le prix de l’énergie, des matières premières et des denrées alimentaires flambent. Une très grave crise alimentaire et énergétique s’approche. Les sanctions anti-russes  (licenciement, spoliations, interdictions bancaires, expulsions…), violant toutes nos politiques anti-discriminatoires mettant un coup d’arrêt à la (très) longue histoire des relations franco-russes amicales et diversifiées, nous placent désormais objectivement sur la liste des pays hostiles à la Russie. Elles s’opposent aux principes de notre République, aux intérêts de notre (du) peuple et aux traditions et valeurs de notre nation.

 

En promouvant l’élargissement de l’OTAN à des pays historiquement neutres, Macron continue à souffler sur les braises. La moindre provocation, incident à la frontière, attentat en faux-drapeau entre un pays de l’OTAN et la Russie peut être la cause déclenchante d’une guerre mondiale, potentiellement nucléaire.

 

La réintroduction de la France en 2007 par Nicolas Sarkozy dans le commandement intégré de l’OTAN, dont De Gaulle avait sorti notre pays en 1966, fait de nous le fer de lance de la politique otanienne, et nous contraindrait à nous engager en première ligne en cas de guerre avec le bloc russo-chinois.

 

C’est tout un  peuple, envoyé au front ou plongé dans la misère, qui ressentira cette guerre dans sa chair, guerre qui sera alors accompagnée de la faim, du froid et de la maladie. À l’heure où l’Organisation de la Coopération de Shanghaï réunit plusieurs milliards d’habitants, entamer une guerre du côté du camp « occidental » centré sur l’OCDE, qui suscite l’hostilité d’une majorité grandissante de la population mondiale, nous mettrait au ban de la planète.

 

C’est pour tous ces motifs que la France doit revenir à une politique d’indépendance et de souveraineté nationale.

 

Dans ce but elle doit dénoncer le traité de l’OTAN, structure politique et militaire belliciste  au service des États-Unis. Elle doit aussi interdire à ses représentants officiels la fréquentation du Forum Economique Mondial et  favoriser de véritables négociations de paix.

 

Comité Valmy,

Collectif pour un Front de Libération Nationale.

 

Premières signatures individuelles :

Dominique Delawarde, Claude Gaucherand, Alain Corvez, Jacques Maillard,

Valentin Martin,  Subbi Toma, Christian Teyssandier, Alain Le Bihan,

Elisabeth Faure-Viard, Roland Hureaux, Armand Legay,  Claude Beaulieu,

François Bunner, Bernard Conte, Guy Richard, Michel DEBRAY, vice-amiral en deuxième section, Jean-Loup Izambert…

 

On n’attend plus que les vôtres

 

 

 

 

 

 

Picoré sur le Saker francophone…

 

 

 

… qui a la bonne idée de mettre en ligne ce que nos « élites » corrompues se permettent d’interdire sans qu’on les pende au premier réverbère venu.

 

 

Revue de presse RT du 29 mai au 4 juin

 

Wayan − Le Saker Francophone – 4.6.2022

 

 

 

 

Au sommaire de cette semaine, l’Europe qui continue à creuser sa tombe, la défaite de l’Ukraine qui la rend encore plus folle, la Russie qui se défend comme elle peut et la Chine qui se prépare à se défendre comme elle peut.

Après la criminalisation, l’UE en vient à la délation pour que ces sanctions pourtant totalement contre-productives soient strictement appliquées. C’est parfait pour emmerder un concurrent commercial gênant :

 

Lire la suite…

Source : Revue de presse RT du 29 mai au 4 juin | Le Saker Francophone

 

Quand on lit, on comprend pourquoi ils interdisent.

 

 

 

 

Voici la façon dont la CIA a mené des expériences secrètes avec du LSD sur des citoyens américains involontaires

 

Anastasia Safronova – RT – 24.5.2022

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 6.6.2022

 

 

 

 

 

 

 

Après la Seconde Guerre mondiale, la possibilité de prendre le contrôle de l’esprit d’une personne est devenue l’un des principaux objectifs des services de renseignement. Au milieu de jeux d’espionnage sans fin, la capacité de faire dire à quelqu’un toute la vérité lors d’un interrogatoire, ou d’effacer la personnalité d’un sujet pour en imposer une autre – peut-être, une personnalité contrôlée – est devenue assez attrayante pour les services secrets.

 

En 1979, John Marks, ancien fonctionnaire du département d’État américain, a publié un livre intitulé « The Search for the Manchurian Candidate » (La recherche du « candidat mandchou »), qui portait sur les expériences de manipulation mentale de la CIA et se fondait sur des documents de l’agence publiés dans le cadre de la loi sur la liberté d’information.

Lire la suite…

 

Source : Voici la façon dont la CIA a mené des expériences secrètes avec du LSD sur des citoyens américains involontaires | Le Saker Francophone

 

 

 

 

 

Tom & Jerry et les sanctions…

 

 

 

 

 

 

 

Un détour par

 

 

 

 

 

Le Xinjiang chinois, le piège de Biden contre le capital européen – La guerre à venir en Asie

 

Les 7 du Québec – 6.6.2022

LE XINJIANG CHINOIS, LE PIÈGE DE BIDEN CONTRE LE CAPITAL EUROPÉEN, LA GUERRE À VENIR EN ASIE – les 7 du quebec

 

 

 

 

Le credo des États-Unis et d’Israël : être en guerre partout pour assurer leur « prospérité »

 

 

Khider Mesloub – Les 7 du Québec – 6.6.2022

 

 

 

 

 

 

« Les frontières des États-Unis sont extensibles, et surtout mondialement flexibles. De facto, selon les Américains, la terre entière leur appartient. Rien n’arrête leur irrésistible besoin d’expansion. Leur volonté d’étendre leur empire condition nécessaire à la production de plus value et à la réalisation du profit du capital…raison d’être du mode de production capitaliste.

« À l’instar de l’État sioniste d’Israël dont la Constitution ne fixe pas les limites du territoire. Ce qui est conforme au projet sioniste d’expansion inexhaustible. Et conforme à la déclaration de son fondateur, David Ben-Gourion, « Il ne s’agit pas de maintenir un statu quo. Nous devons créer un État dynamique, orienté vers l’expansion. »…un État au service de l’impérialisme mondialiste.

 

Lire la suite…

 

Source : Le credo des États-Unis et d’Israël: être en guerre partout pour assurer leur « prospérité » – les 7 du quebec

 

 

 

 

 

L’OTAN veut mener la guerre contre la Russie en Afrique et chasser la Chine du continent

 

 

Robert Bibeau – Les 7 du Québec – 6.6. 2022

 

 

 

 

 

Et c’est reparti comme en quarante…

 

 

Scholz passe en revue les troupes allemandes au Niger le 23 mai.

 

L’OTAN VEUT MENER LA GUERRE CONTRE LA RUSSIE EN AFRIQUE ET CHASSER LA CHINE DU CONTINENT – les 7 du quebec

 

 

 

 

 

Visiter le site :

https://les7duquebec.net/

 

 

 

 

 

 

 

Last mais pas least :

 

 

De quoi l’inflation est-elle le nom ?

6 Juin 2022

 

 

 

 

 

 

Petite leçon d’économie politique

par Vladimir Vladimirovitch

 

à l’usage des économistes vulgaires et des jocrisses occidentaux.

 

 

[Traduction d’articles de RT International et Russia 1,
auto-censurés par les « medias libres » de l’occident.]

 

 

Inflation, Pénurie et Contradictions (1)

 

 

 

 

« L’inflation occidentale vient d’une surproduction de papier monnaie, sans précédent »

 

 

Le dirigeant russe a souligné les conséquences de la politique américaine de « planche à billet » et de celle d’« énergie verte » de l’UE .

 

 

L’inflation aux États-Unis est une conséquence des erreurs des autorités financières américaines, qu’elles ont d’ailleurs elles-mêmes concédées, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine. Il a ajouté que les problèmes de l’UE, à cet égard, sont dûs aux politiques énergétiques à courte vue de Bruxelles. Quoi qu’il en soit, la situation n’a rien à voir avec Moscou ou ses actions en Ukraine, a insisté Poutine.

Tenter d’attribuer aux troubles en Ukraine la responsabilité de la montée en flèche du coût de la vie en Occident revient à esquiver ses responsabilités, a précisé Poutine dans l’interview télévisée (reproduite plus loin) qui a suivi sa rencontre avec le chef de l’Union africaine, Macky Sall, à Sotchi. 

Lire la suite…

 

Source : De quoi l’inflation est-elle le nom ? – … (librairie-tropiques.fr)

 

 

 

 

 

Et puisque c’est interdit :

 

 

Musique russe

 

 

Le maestro Valeri Guerguiev

à la tête de l’orchestre du Marinski

et le Chœur d’enfants de Russie

 

 

 

 

 

 

 

Ils ont bonne mine à la Scala !

 

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 6 juin 2022

Jour de la descente de l’Esprit Saint sur les apôtres.

(Il doit être en voyage chez les infidèles).

 

 

 

Réponse de Poutine à Lénine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse de Poutine à Lénine

 

 

Il y a déjà 7 mois… c’était le 25 octobre, Vladimir Ilitch avait écrit à son cadet (nous nous en étions fait l’écho), qui venait, dans un discours d’importance internationale, de lui attribuer la responsabilité de choses en train d’advenir en Ukraine.

Et voilà qu’en ce mois de mai 2022 (à trois semaines du 204e anniversaire de la naissance de Karl Marx), Vladimir Vladimirovitch lui écrit à son tour.

 

 

 

 

 

 

 

 

Derrière la forêt des souvenirs enfuis, quand ils resurgissent au bout de la nuit, se dresse un château illuminé. Je n’y habiterai jamais plus. Vous en avez été l’architecte, camarade Lénine, selon des plans tirés sur une comète ayant traversé les rêves de Karl Marx. Même s’il n’en subsiste plus que ruines, moins irréelle demeure cette illusion que les mirages propagés par ceux (dont je fais partie) qui l’ont bombardée.

Le cortège des limousines blindées file vers la place Rouge emportant ministres, banquiers, magnats du gaz et du pétrole, généraux du FSB, stars du show business et leurs maîtresses déshabillées par Dior, à l’invitation d’Anna Karénine et de James Bond, pour l’inauguration du nouveau casino d’Eugène Onéguine, dont le croupier n’est autre que le prince Mychkine. Je les entends depuis les caves du Kremlin.

Pour la construction du socialisme, sur la voie du communisme.
Jamais clochers féeriques ne hissèrent leurs légendes plus haut dans le ciel aux yeux des gueux de tous les pays qui y furent conviés – malgré ce que chacun savait des geôles creusées par ces mêmes gueux dans de tristes bas-fonds. La Jérusalem céleste avait-elle une autre origine ? J’aimerais vous faire part d’une étrange expérience, camarade Lénine.  

Lire la suite…

 

URL de cet article : Réponse de Poutine à Lénine – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

Joe renverse Kim (depuis que « Whitey est sur la Lune » )

28 Mai 2022

 

Le renversement se précise …

Joe Biden est sur la Lune

 

 

 

 

Au monde réellement renversé (5)

 

Le monde désormais réellement renversé, dans lequel vivent déjà nos dirigeants bien aimés, tient ses promesses de bouleversements spectaculaires, pour les heureux élus qui voudront bien les y rejoindre.

      

 

S’exprimant lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’Académie navale à Annapolis, dans le Maryland, Jojo Biden a évoqué l’importance de la coopération américaine avec ses alliés pour le bien de la sécurité mondiale.  Comme exemple d’une telle coopération, il a associé la Corée du Nord aux sanctions imposées par les pays occidentaux à Moscou, au nom de la défense des valeurs occidentales, pour punir les russes des camouflets adressés à l’OTAN.

 

« Est-ce que quelqu’un pensait que lorsque j’ai appelé à des sanctions contre la Russie, en plus de l’OTAN, que l’Australie, le Japon, la Corée du Nord, certains pays de l’ASEAN [Association des nations de l’Asie du Sud-Est] se lèveraient et soutiendraient ces sanctions ? »

 

a-t-il demandé à son auditoire  … qui a répondu par un silence éloquent.

 

 

À ne surtout pas rater !

 

Joe renverse Kim (depuis que « Whitey est sur la Lune » ) – … (librairie-tropiques.fr)

 

 

 

 

 

De la juste résolution des contradictions au sein de la classe dominante – 1

30 Mai 2022

 

 

De la juste résolution des contradictions

 

(au sein de la classe moyenne dominante)

 

 

 

 

         Pour J-L. Mélangeons comme pour notre classe politique petite-bourgeoise et ses économistes alternatifs, il ne s’agit plus désormais de transformer les rapports sociaux qui déterminent nos vies et nos rapports collectifs réels, mais de « changer » et surtout de changer de « spectacle ». Car celui qui monopolise les écrans a fini par lasser.

        Pour restaurer l’attractivité du produit, la production prévoit donc de conserver les séries encore populaires, mais au besoin changer les rôles et ceux qui les interprètent.

 

Avant-Propos

 

Extrait du discours d’ouverture d’Emmanuel Mélangeons
aux universités d’été de la Nouvelle Union Pipeau Électorale et Soutenable.

 

 

 

     

 

 

      Notre pays est aujourd’hui plus uni que jamais. La victoire de la révolution démocratique citoyenne bourgeoise et celle de la révolution écolo-capitaliste, ainsi que nos succès dans l’édification de son stade suprême : l’impérialisme, ont rapidement modifié l’aspect de la vieille Europe. L’avenir s’y annonce encore plus radieux pour nos milliardaires du commun. La division du pays et le chaos, abhorrés par la sage bourgeoisie, appartiennent à un passé définitivement révolu. Sous la direction de la classe financière atlantiste et de ses partis politiques et ONG d’avant-garde de l’impérialisme occidental, au-delà de leurs chamailleries nos 600 familles se consacrent à l’œuvre grandiose de l’édification capitaliste. L’unification de notre propriété, l’unité de notre bourgeoisie et l’union bureaucratique de toutes nos classes moyennes, sous sa bienveillante houlette, telles sont les garanties fondamentales du sauvetage de notre mère Planète. Mais cela ne signifie nullement qu’il n’existe plus aucune contradiction dans notre société. Il serait naïf de le croire ; ce serait se détourner de la réalité objective. Nous sommes en présence de deux types de contradictions sociales : les contradictions entre nous et nos ennemis et les contradictions au sein de la bourgeoisie et de sa classe moyenne.

      Elles sont de caractère tout à fait différent.

[…]

 

À ne pas rater non plus !

De la juste résolution des contradictions au sein de la classe dominante – 1 – … (librairie-tropiques.fr)

 

 

 

 

 

Et ce n’est pas tout :

 

 

Pour la PAIX : insoumission à l’Axe USA-UE-OTAN & aux déclarations bellicistes de Jean Luc Mélenchon  

 

PRCF – 30.5.2022 

 

 

 

 

 

De la grenouille qui voulait…

 

Mélenchon vient de déclarer devant le Figaro : « ça ne me dérangerait pas d’humilier Poutine ». [Ha ha ha hi hi hi, NdGO]

Georges Gastaud lui répond au nom de la lutte contre la marche à la guerre mondiale, de l’indépendance française et de l’avenir d’une véritable gauche indépendantiste, antifasciste et insoumise à l’impérialisme.

 

 

Vidéo de Georges Gastaud

 

 

 

Rappelons aux sociaux démocrates et autres militants de la LFI NUPES qu’en 1914, avec courage et au prix de sa vie, Jaurès s’était battu pour la paix, et qu’une large partie de la SFIO avait bataillé pour défendre la paix. Quel contraste avec Mélenchon 2022…

Voici le prononcé exact de Mélenchon le 22 mai dans son interview par RTL-Le Figaro-LCI où Mélenchon prend position pour faire la guerre à la Russie.

 

« Il a toujours dit qu’il était pour la désescalade (ndlr Mélenchon parlant de Macron sic). Y a peut être des désaccord entre lui et moi car il se trouve qu’il est moins rigoureux que moi vis à vis de Poutine. Puisqu’il a dit qu’il fallait pas l’humilier. Ben si moi je pense que ça dérange pas de l’humilier. Parce que ce qu’il a fait est gravissime. La Russie ne reviendra pas à la table de la société internationale tant que Monsieur Poutine responsable de crimes de guerre sera là. Voila.

 

Q.  Vous trouvez E. Macron trop conciliant ?

 

Non. Je trouve M. Poutine plus violent que ce que beaucoup ont en dit jusque là. Ce qu’il fait est d’une gravité exceptionnelle et pour nous français tout spécialement parce que nous nous étions jurés que si quelqu’un recommençait la guerre sur le continent,  nous ne l’accepterions pas. C’est à dire que nous interviendrions. Et nous avons l’arme nucléaire.

Et nous sommes pris à revers. Cet homme a passé la frontière, tout cassé autour de lui, persécuté des populations civiles sans aucune raison autre que de les terroriser. Et qu’avons nous fait ? et bien pratiquement nous n’avons pas fait grand chose.

Vous savez je pense que militairement – on a fait des choses… la répression économique, les sanctions tout ça – mais militairement nous avons été mis au pied du mur sans savoir quoi faire »

Etc… etc…

 

 

 

 

 

Au cas où certains n’auraient pas compris ce que racontent Jimmy Dore et Chris Hedges…

 

 

 

Ukraine – Le mensonge sur le prétendu embargo russe alimentaire

 

Ce que cache la campagne de propagande autour de l’appel à la Russie à « lever son embargo sur les ports ukrainiens pour permettre l’évacuation du blé et éviter la famine »

 

 

Sid’Ali – Alger Républicain – 26.5.2022

Publié par Mai 68 le 31.5.2022

 

 

 

 

C’est un gros mensonge qui est orchestré à l’échelle mondiale depuis quelques jours. Ceux qui l’ont monté veulent camoufler les pratiques spéculatives des grandes firmes capitalistes qui tiennent le commerce des produits alimentaires de base.

Après les interventions du Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial, c’est au tour du SG de l’ONU, le Portugais António Guterres et des médias français de reprendre en boucle en ce mois de mai, une demande adressée à la Russie afin d’autoriser les ports ukrainiens à livrer du blé et éviter la famine qui guette le monde. Toutes ces interventions font l’impasse sur la spéculation qui caractérisent les marchés du blé et des céréales. Le silence des pays capitalistes est assourdissant quand il s’agit des profits voire des surprofits que réalisent leurs firmes.

Nulle part, il n’est question des conséquences des sanctions infligées à la Russie, notamment sur la navigation de ses navires marchands et sur les circuits de paiement internationaux. Et pourtant, ce pays dispose de stocks de céréales plus importants que l’Ukraine ; il est même le principal fournisseur des pays pauvres ou en difficulté, de l’Egypte, en passant par l’Erythrée, le Bénin, le Liban, le Niger, le Yémen ou la Somalie.

Lire la suite

Source : http://mai68.org/spip2/spip.php?article11752

Les commentaires aussi sont à lire  

 

 

 

 

En direct de notre chronique Démences

 

 

L’exclusion des violonistes russes 

du concours international de Gorizia

 

 

Cette vidéo ouvre une série non périodique dans laquelle seront approfondies des informations de Pangea Grandangolo qui est diffusée le vendredi sur Byoblu.

 

 

 

Lidia Kocharyan

 



L’information reprise dans cet épisode est l’exclusion de la violoniste russe Lidia Kocharyan et de deux autres violonistes russes du 41ème Concours international de violon annoncée par la Scuola di musica Rodolfo Lipizer de Gorizia. Cette décision – communique-t-on officiellement à la violoniste – a été prise « à la suite des dispositions européennes dérivant de la guerre Russie-Ukraine et suivant l’exemple d’autres concours dans diverses disciplines ».

Lidia Kocharyan, interviewée par Berenice Galli (Comitato No Guerra No Nato), raconte cette expérience qu’elle vient de vivre, confirmant qu’il ne s’agit pas d’un épisode isolé mais d’une véritable campagne anti-russe. Le maestro Stefano Burbi, compositeur et chef d’orchestre, après avoir exprimé sa solidarité à Lidia et à ses collègues, explique l’extrême gravité de la décision d’exclure du concours international les trois violonistes parce qu’elles sont russes. Au terme de l’émission Lidia Kocharyan dédiera un morceau au public de Byoblu.

Lundi 30 mai 2022 à 19h15 sur Byoblu (chaîne télé italienne 262, canal 462 Tivùsat, canal 816 Sky)

Visible aussi en direct sur https://www.byoblu.com/diretta-tv/

et après l’émission sur : https://www.byoblu.com/2022/05/30/lesclusione-delle-violiniste-russe-dal-concorso-internazionale-di-gorizia/

[ Au cours de l’interview, Berenice Galli fait à Lidia Kocharyan des excuses de la part du peuple italien, qui n’a pas été consulté, et rappelle que la Constitution interdit toute discrimination entre les personnes pour des motifs d’appartenance nationale, de race ou de religion. Le maestro Burbi, pour sa part, parle de « vergogna assoluta ».]

 

À défaut de l’entendre à Gorizia, la voici ailleurs (Liège ? Elle y est venue.) dans Été (l’Orage) des Quatre saisons de Vivaldi.

 

 

 

 

 

 

 

Sursum Corda

 

 

Mis en ligne le 31 mai 2022

 

 

Ah, que la guerre est jolie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah, que la guerre est jolie !

 

 

(surtout quand on ne la fait pas et qu’on la perd quand même)

 

 

 

 

OTAN contre Russie : ce qui se passe ensuite

 

 

Pepe Escobar – Entelekheia – 25.5.2022

 

Paru sur The Cradle sous le titre NATO vs Russia: what happens next

 

 

 

 

 

 

Lundi, depuis Davos, le président exécutif du Forum économique mondial, Klaus Schwab, a présenté le comique-président ukrainien Volodymyr Zelensky, lors de la dernière étape de sa tournée de sollicitation d’armes, en lui rendant un hommage appuyé. Herr Schwab a souligné que cet acteur jouant le rôle d’un président qui défend des néonazis est soutenu par « toute l’Europe et l’ordre international ».

Il veut dire, bien sûr, tout le monde, sauf les 88 % de la planète qui souscrivent au Droit international – au lieu de la fausse construction que l’Occident appelle l’ « ordre international fondé sur des règles ».

Pendant ce temps, dans le monde réel, la Russie a lentement mais sûrement réécrit l’art de la guerre hybride. Pourtant, dans le carnaval des opérations psychologiques de l’OTAN, de l’infiltration cognitive agressive et de l’incroyable servilité des médias, on parle beaucoup de la nouvelle « aide » américaine de 40 milliards de dollars à l’Ukraine, jugée capable de changer la donne dans la guerre.

Lire la suite…

 

Source : https://www.entelekheia.fr/2022/05/25/otan-contre-russie-ce-qui-se-passe-ensuite/

 

 

 

 

Pourquoi laisser vos enfants aller perdre leur temps à Sciences-Po ?

 

 

Histoire et conséquences de la nazification de l’Europe

 

Annie Lacroix-Riz et Bruno Drweski en parlent comme personne.

 

(Gageons que vous apprendrez d’eux des choses que vous ne savez pas.)

 

 

 

 

Pour en savoir plus : http://www.librairie-tropiques.fr/202…

Pour s’abonner au journal : http://propagande-journal.fr/

 

Sans intérêt sauf pour nous

Nous n’avons pas compris une broque de ce qu’a dit l’intervenant automuselé.

S’adresser à un auditoire lointain et peut-être malentendant (en vidéo qui plus est) de derrière un masque est d’une grossièreté insigne.

Ceux qui ont si peur d’attraper un rhume doivent rester chez eux, pas venir parler de la guerre nucléaire à ceux qu’elle menace.

L.G.O.

 

 

 

 

 

M. l’Ambassadeur parle français mieux que bien des intellectuels du cru

 

Conflit Russie-Ukraine : le point de vue de Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France

(+ vidéo)

Gilles Munier – France-Irak Actualités –  19 5. 2022

 

 

 

 

Extrait de l’intervention de l’Ambassadeur de la République populaire de Chine en France à la conférence sur les relations franco-chinoise organisée, le 13 mai 2022, par l’Académie de Géopolitique de Paris*.

…(…)…

Pour ce qui est de la situation internationale, le sujet le plus brûlant en ce moment est sans aucun doute le conflit entre la Russie et l’Ukraine.

 

Le conflit russo-ukrainien dure depuis plus de deux mois et s’avère particulièrement inquiétant. Certains avertissent que le conflit pourrait devenir un déclencheur de la « troisième guerre mondiale ». D’autres s’alarment de l’effondrement en cours de l’ordre international actuel, construit sur les ruines de la Seconde Guerre mondiale. Ce ne sont pas des propos alarmistes. Avec l’engrenage de la guerre et des sanctions, ce conflit géopolitique se transforme progressivement en une crise mondiale, générant des crises secondaires politique, sécuritaire, économique, alimentaire, de réfugiés et autres, ce qui pose de nombreuses menaces pour la paix et le développement durables de l’Europe et du monde entier. Nous devons sérieusement réfléchir comment mettre fin au conflit le plus vite possible, comment évaluer l’impact de cette crise sur le monde ainsi que les changements qu’elle implique, et comment gérer le monde de l’après-crise. J’ai remarqué qu’après un raz-de-marée de condamnations et de critiques contre la Russie dans les premiers jours du conflit, les intellectuels et les médias français commencent récemment à faire entendre des voix différentes, avec des points de vue éclairants, qui se concentrent essentiellement sur les questions suivantes.

Première question : qui était à l’origine du conflit ?

 

Lire la suite…

Source : https://www.france-irak-actualite.com/2022/05/conflit-russie-ukraine-point-de-vue-de-lu-shaye-ambassadeur-de-chine-en-france.html

 

 

 

 

 

Il conviendrait d’abord, avant d’aller plus loin, de rappeler quelque chose qui va sans dire, mais mieux encore en le disant :

 

Norman G. Finkelstein : « La Russie a le droit historique d’intervenir en Ukraine »

E & R  –  24.5.2022

 

 

 

 

Norman G. Finkelstein, qu’on ne présente plus, ou plutôt que l’on va présenter rapidement pour ceux qui nous ont rejoint il y a moins de dix ans, est un universitaire activiste, juif lui-même, qui s’est fait connaître par son ouvrage explosif au sujet de l’exploitation de la Shoah par les organisations juives et un certain nombre de personnalités de cette même confession : « L’Industrie de l’Holocauste : réflexions sur l’exploitation de la souffrance des juifs » (2001).

Cet ouvrage, que tout militant doit avoir lu, nous raconte par le menu l’ensemble des escroqueries et autres exploitations de souffrances réelles ou fictionnelles, mais aussi comment certains pays comme la Suisse ou la Pologne ont été rackettés par ces mêmes organisations, ou encore comment le nombre de survivants augmente chaque année pour se trouver être plus élevé en 1998 qu’en 1945.

L’avocat communautaire Gilles-William Goldnadel poursuivra l’ouvrage, perdant en première instance comme en appel. Il faut dire que même Raul Hilberg, le pape de l’Holocauste, avait personnellement adoubé l’ouvrage de Norman G. Finkelstein, le trouvant même modéré, c’est dire !

Par la suite il enchaîna quelques coups d’éclat, défendant la cause palestinienne, intervenant dans divers documentaire dont celui, intéressant (nonobstant le tropisme gauchiste de la maison), des Mutins de Pangée :

On retrouvera ci-dessous dans son intégralité la célèbre (et savoureuse, il faut le reconnaître avec gourmandise) escarmouche entre l’universitaire et une activiste juive éplorée pliant sous le poids de toute la souffrance du monde jusqu’à s’en tenir la tête, lourde d’inextinguibles larmes. Appréciez le parfait renvoi dans les cordes :

Maintenant que nous avons remis Norman G. Finkelstein dans son contexte – partiellement seulement, nous renvoyons le lecteur vers Google pour l’ensemble des détails et persécutions qu’il subit (Ô étonnement !) depuis 2001 – voici l’interview qu’il a donnée à Briahna Joy Gray, commentatrice politique, avocate et consultante politique américaine ayant travaillé pour Bernie Sanders en 2020. L’extrait en question aborde le sujet de l’actualité en Ukraine.

 

Sur l’opération Z en Ukraine proprement dite :

 

Auditeur : Dans quelle mesure voyez-vous une similitude entre le type de… l’occupation israélienne de la Palestine et la façon dont certaines personnes traitent certains éléments réactionnaires et de droite dans la défense et l’opposition palestiniennes, et la façon dont une partie de la gauche parle de la défense de l’Ukraine et des bataillons Azov… Pensez-vous qu’il y a une comparaison ? Et je vais laisser la question sur ce point. Merci.

Norman Finkelstein : Eh bien, je dois demander la permission à Briahna de faire une digression…

Briahna : Aucun problème.

Norman Finkelstein : Ok. Sur la question de l’Ukraine, la chose qui m’a troublé à propos de la conversation publique sur l’Ukraine ou de l’hystérie —ce n’est même pas une conversation, c’est de l’hystérie sur l’Ukraine— est la suivante : ceux qui ne sont pas totalement immergés dans la propagande dominante, certaines des personnes que vous avez reçues dans votre émission et des gens qui ne sont pas spécialement de gauche, qui n’ont pas d’allégeance particulière à la gauche, comme John Mearsheimer de l’Université de Chicago, ou avant son décès Stephen F. Cohen —qui a prédit que si vous continuez avec cette expansion de l’OTAN en Ukraine, il va y avoir une guerre : il a dit cela dans Democracy Now en 2014, et il avait raison—, et d’autres personnes, le professeur Chomsky. J’inclurais dans ce groupe plusieurs autres, et ils diront tous la chose suivante :

Lire la suite…

Source : Norman G. Finkelstein : « La Russie a le droit historique d’intervenir en Ukraine » – Egalite et Réconciliation (egaliteetreconciliation.fr)

 

Parce que nous en avons un peu ras-la-coiffe, d’entendre parler partout d’« agression russe en Ukraine », de la Russie (ou plus souvent de Vladimir Poutine) « envahissant » l’Ukraine …

… et ce, jusque sur Le Grand Soir, où l’on ferait mieux de réviser à la jauge des principes jacobins (il n’y en a pas d’autres qui vaillent !) les états de service de M. Jean-Luc Mélenchon (même si ce qui se passe en France ne nous regarde théoriquement pas). Marre aussi de voir proclamer sans rire que M. Zelenski ne peut pas être nazi « puisqu’il est juif ».

 

 

 

 

 

Non, la guerre en Ukraine n’a pas déclenché la crise alimentaire planétaire

 

 

B  –  Entelekheia  –  23.5.202

 

Paru sur Moon of Alabama sous le titre No, The Ukraine War Has Not Stoked A Global Food Crisis

 

 

 

 

La Russie est injustement accusée de bloquer les ports maritimes de l’Ukraine et d’aggraver ainsi une pénurie alimentaire mondiale :

 

« Les Nations Unies ont averti que la guerre en Ukraine a contribué à nourrir une crise alimentaire mondiale qui pourrait durer des années si elle n’est pas maîtrisée, alors que la Banque mondiale a annoncé un financement supplémentaire de 12 milliards de dollars pour atténuer ses « effets dévastateurs ».

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré que les pénuries de céréales et d’engrais causées par la guerre, le réchauffement climatique et les problèmes d’approvisionnement liés à la pandémie menaçaient de faire basculer des dizaines de millions de personnes dans l’insécurité alimentaire.

S’exprimant lors d’une réunion de l’ONU à New York sur la sécurité alimentaire mondiale, il a déclaré que ce qui pourrait s’ensuivre serait « la malnutrition, la faim de masse et des famines, dans une crise qui pourrait durer des années », alors que lui et d’autres personnes exhortaient la Russie à libérer les exportations de céréales ukrainiennes.


Avant l’invasion de février, l’Ukraine était considérée comme le grenier du monde, exportant 4,5 millions de tonnes de produits agricoles par mois via ses ports – 12 % du blé de la planète, 15 % du maïs et la moitié de l’huile de tournesol.
 

Mais les ports d’Odessa, de Chornomorsk et d’autres étant coupés du monde par les navires de guerre russes, l’approvisionnement ne peut se faire que par des routes terrestres encombrées et beaucoup moins efficaces. »

 

Ce n’est pas la Russie qui retient les céréales ukrainiennes ou qui ferme ses ports maritimes. C’est l’Ukraine toute seule qui en est responsable. Comme le rapporte le quartier général russe de coordination conjointe de la réponse humanitaire en Ukraine :

Lire la suite…

Source : Non, la guerre en Ukraine n’a pas déclenché la crise alimentaire planétaire (entelekheia.fr)

 

 

 

 

Le grain de la désinformation

 

Natsouth – The Saker’s Blog – 25.5.2022

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 26.5.2022

 

 

 

 

Il y a plusieurs sujets de discussion qui sont surveillées concernant les plans et les développements faits par l’Occident pour ouvrir les ports commerciaux ukrainiens de la mer Noire. Un pot-pourri d’articles est apparu récemment sur les expéditions de céréales depuis la Russie et la pénurie de céréales causée par le conflit. Comme toujours, ces articles des médias institutionnels occidentaux font partie d’un effort de propagande visant à dépeindre la Russie sous le pire jour possible, des articles avec peu ou pas de preuves, juste des allégations, des données faussées ou des omissions flagrantes d’informations gênantes mais cruciales. Cet article décrit les développements et les problèmes liés aux ports ukrainiens de la mer Noire, où la navigation commerciale est piégée, à l’OTAN ainsi qu’aux activités ukrainiennes liées à la navigation en mer Noire.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/le-grain-de-la-desinformation

 

 

 

 

 

Qui se souvient de ce que la Grande Bretagne a été, à certains moments de son histoire, un pays à la politique subtile ? Quelle distance entre Mrs Truss et la reine Élizabeth Tudor (en années-lumière ) ?

 

 

Erreur de drapeau et autres sujets sur l’Ukraine

 

 Moon of Alabama – 24.5.2022

 

Publié par WayanLe Saker francophone – 25.5.2022

 

 

Le Pentagone fait le compte rendu de ses efforts pour vendre de nouvelles armes américaines aux nations qui se débarrassent de leurs anciennes armes en Ukraine.

 

Austin accueille le groupe de contact sur la défense de l’Ukraine pour continuer à soutenir le pays assiégé.

 

Pour exprimer la gravité de la situation en Ukraine, le Pentagone a décidé de hisser à l’envers le drapeau bleu en haut-jaune en bas de l’Ukraine.

 

 

Agrandir

 

 

Accrocher un drapeau à l’envers est soit un signe de grande détresse soit d’ignorance culturelle. Étant donné qu’il s’agit d’un événement géré par le Pentagone, la dernière hypothèse est la plus probable.

_______________ 

 

Les cinglés des pays baltes ont une autre idée géniale et bien sûr complètement irréalisable.

 

Le Royaume-Uni soutient le plan de la Lituanie pour lever le blocus russe des céréales en Ukraine

 

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/erreur-de-drapeau-et-autres-sujets-sur-lukraine

 

 

 

 

Personne ne perdra son temps à visiter quotidiennement Le Saker francophone. C’est ici :

https://lesakerfrancophone.fr

 

 

 

 

 

Du côté des Zuniens

 

 

C’est drôle, les Russes et les Ukrainiens se font la guerre, mais c’est de l’Amérique surtout qu’il est question, et elle surtout qu’on entend (parfois à bon escient, quand ce sont des consciences américaines qui s’expriment, qu’elles aient raison ou qu’elles se trompent).

 

 

Le Kremlin n’apprend jamais

 

Paul Craig Roberts – Entre la plume… – 18.5.2022

 

Traduction :  Le Rouge et le Blanc

 

 

 

Paul Craig Roberts

 

 

Les faibles réponses du Kremlin aux provocations continuent d’encourager l’Occident à apporter à la Russie des provocations plus nombreuses et plus dangereuses.  Il est irresponsable pour Washington et les États fantoches de l’OTAN de provoquer la Russie. Mais voyant la faiblesse du Kremlin, il est difficile pour l’Occident de se retenir. L’Occident considère désormais les menaces russes comme des fanfaronnades.  Par conséquent, l’Occident est passé de la provocation à l’agression. Avec ses livraisons d’armes et son soutien diplomatique, l’Occident est devenu un combattant de facto allié de l’Ukraine contre la Russie.

Le Kremlin est maintenant confronté à une frontière beaucoup plus large avec l’OTAN du fait de la perspective de l’adhésion à l’OTAN de la Finlande, qui a une longue frontière avec la Russie et qui est proche de Saint-Pétersbourg. En l’état actuel des choses, la Finlande n’est pas menacée par une attaque russe, mais elle le sera si elle adhère à l’OTAN. L’adhésion à l’OTAN signifie que la Finlande sera visée par une attaque nucléaire, ce qui n’est pas le cas actuellement. Il est évident que la sécurité de la Finlande se détériore si elle adhère à l’OTAN.

Alors pourquoi adhérer ?

La réponse la plus évidente est que Washington a payé les dirigeants finlandais pour qu’ils augmentent la pression sur le Kremlin en adhérant à l’OTAN. […]

Lire la suite…

URL de cet article : Le Kremlin n’apprend jamais – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé Gates ? Vous adorerez Musk

 

La stratégie d’Elon Musk

 

Strategika51  – 23.5.2022

 

 

 

 

Le milliardaire américain d’origine sud-africaine Elon Musk vise, à terme, la présidence des États-Unis d’Amérique.

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2022/05/23/la-strategie-de-elon-musk/

 

 

 

 

Les satellites d’Elon Musk pour la guerre en Ukraine

 

Manlio Dinucci – Byoblu – 28.5.2022

 

 

 

 

 

Elon Musk, l’homme le plus riche du monde dont le patrimoine a quasiment décuplé dans les deux années de pandémie, a offert 44 milliards de dollars pour acheter Twitter qui, d’après lui, deviendrait « la plateforme pour la liberté de parole dans le monde entier ». Elon Musk est le propriétaire de SpaceX, société aérospatiale dont le siège est en Californie.

SpaceX construit des fusées et satellites pour réaliser Starlink, système Internet à large spectre qui, une fois terminé, couvrira le monde entier. SpaceX qui jusqu’à présent a mis en orbite 2.500 satellites avec des fusées qui en transportent 50 à la fois, a en programme de mettre 42.000 satellites Starlink en orbite basse, occupant 80% de cet espace.

Lire la suite…

URL de cet article : Les satellites d’Elon Musk pour la guerre en Ukraine – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

 

Du côté des artistes

 

(Ceux, par exemple, du cinématographe)

 

 

Festival de Cannes 2022 :

les insoumis

Jean-Luc Godard, David Cronenberg et les frères Dardenne

 

Luciano Monteagudo – pagina12.com.ar –  25.5.2022

via A.S.I.

 

 

 

 

 

« L’apparition de Zelenski au festival de Cannes est évidente si on la regarde sous l’angle de ce qu’on appelle la ‘mise en scène’ : un mauvais acteur, un comédien professionnel, sous le regard d’autres professionnels dans leur propre métier. Je pense que j’ai dû dire quelque chose dans ce sens il y a longtemps. Il a fallu la mise en scène d’une autre guerre mondiale et la menace d’une autre catastrophe pour que nous sachions que Cannes est un outil de propagande comme un autre. Ils propagent l’esthétique occidentale… S’en rendre compte n’est pas grave, mais c’est ce que c’est. La vérité des images avance lentement ».

 

Les mots de Jean-Luc Godard à propos de l’intervention du président ukrainien Volodimir Zelenski lors de la cérémonie d’ouverture de Cannes il y a une semaine (un peu à la manière du Docteur Mabuse de Fritz Lang) ont résonné fort au Palais des Festivals. « Un hors-champ cannois tout faux tout flamme » titrait le quotidien Libération, à propos des déclarations de Godard qui, depuis son domicile proche de Genève, en Suisse, est venu briser l’uniformité du discours qui règne actuellement en Europe, où personne ne semble remettre en cause la responsabilité de l’OTAN dans l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Lire la suite…

Source : Jean-Luc Godard, David Cronenberg et les frères Dardenne (newsnet.fr)

Source d’origine : Festival de Cannes 2022: los insumisos | Jean-Luc Godard, David Cronenberg y los hermanos Dardenne | Página12 (pagina12.com.ar)

 

 

 

Et des élections dans l’Hexagone

 

 

 

 

À la veille des élections législatives, le burkini : honni soit qui bien y pense

 

Entre la plume et l’enclume –– 27.5.2022

 

Publié par L’Alliance des croyants sur Ordinare.fr, le 24.5.2022

 

 

Les médias s’enflamment autour du burkini : signe de séparatisme politico-religieux ? droit des femmes ? droits de l’homme ? ou droit de mater les gonzesses? La « tolérance » aurait ses raisons que le bon sens ignore ?

LAlliance des croyants aime la tolérance française en matière de mœurs : pas question d’imposer un uniforme chez nous, ni pour les hommes ni pour les femmes, le bien commun n’en a nul besoin.

Comme tout sujet vestimentaire, le voile ou le burkini sont des étendards lancés par les médias comme un os aux chiens, pour détourner nos énergies, nous exciter sur un leurre, relancer la concurrence idéologique : esprit de clocher contre esprit de mosquée, laïcards contre bigots, le tout sous prétexte de conquête ou de reconquête de notre espace commun. Et voilà le travail :

Lire la suite…

Source : Entre La Plume et l’Enclume – Burkini: honni soit qui bien y pense (plumenclume.org)

 

Les mécréants des Grosses Orchades seraient reconnaissants à l’auteur de ne pas se joindre au chœur des vierges réactionnaires en clabotant de « gauchisme » s’il ne sait pas ce que Lénine entendait par là,

et,

parce qu’ils sont sectaires et même fanatiques en matière de langue, svp : média(s) avec ou sans s mais tout le temps pareil, sinon personne ne comprend plus personne.

 

 

 

 

Covidholocauste

 

 

Un médecin russe met en garde contre un « traité totalitaire » sur les pandémies et affirme que Bill Gates est un taré.

 

 

Edward Slavsquat – Substack –  19.5.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

« Notre combat d’aujourd’hui, n’est pas pour nous mais pour nos enfants et petits-enfants. Sous ces contrôles, leur sort sera pire que l’esclavage. »

 

 

 

« Bill Gates présente certaines anomalies mentales » — Dr. Denis Ivanov

 

 

 

Les lecteurs de longue date de ce blog se souviennent certainement du Dr Denis Ivanov, médecin et lanceur d’alerte russe. Le Dr. Ivanov est membre de Docteurs pour la Vérité, et il mène dans le pays une campagne inlassable contre la tyrannie virale.

Votre humble correspondant à Moscou a eu l’honneur de rencontrer et d’interviewer cet homme distingué en décembre dernier.

Et voilà que nous avons la chance de tomber sur une vidéo récente dans laquelle Ivanov fait part de ses réflexions sur la prochaine Assemblée Mondiale du Meurtre à Genève. Nous avons décidé de vous en transmettre quelques extraits. S’il vous plaît, tenez compte du fait qu’il s’agit d’une traduction rapide/abrégée.

Lire la suite…

URL de cet article : Un médecin russe met en garde contre un « traité totalitaire » sur les pandémies et affirme que Bill Gates est un taré – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

Chutzpah à l’ukrainienne

 

 

« L’objectif est d’appeler les prisonniers tous les jours, de dévoiler les fausses nouvelles russes sur nos garçons, de s’assurer qu’ils vivent dans des conditions satisfaisantes : lits, médicaments, eau et nourriture, et d’agir pour qu’ils soient libérés le plus rapidement possible »,

Et quoi-z-encore ?

Est-ce qu’au moins ils ont la marque de vodka qu’ils aiment ?

 

 

 

 

 

 

Le commandant d’Azov appelle sa femme et lui parle des conditions de détention des prisonniers de guerre.

 

bbc.com  25.5.2022

 

 

 

 

Après une courte conversation téléphonique, Denisa Prokopenko, l’épouse du commandant, a déclaré que les prisonniers sont détenus dans des conditions satisfaisantes.

Selon le quotidien britannique The Gardian, se référant à la BBC, l’appel a été convenu entre les autorités ukrainiennes et russes grâce à la médiation de la Croix-Rouge.

Mme Prokopenko a déclaré que la majorité des combattants blessés se trouvait dans la prison de Yelenovka, tandis qu’un petit nombre de combattants gravement blessés restait dans un hôpital de Nowoazovsk.

« Il a dit qu’il allait bien et a demandé comment j’allais », a déclaré Mme Propopenko. La liaison a été coupée avant qu’il ait pu en dire plus sur lui.

On ne sait pas si M. Prokopenko avait été autorisé à parler librement. Mme Prokopenko a déclaré qu’elle avait également reçu des informations d’autres sources sur la façon dont les prisonniers sont détenus.

Selon elle, les conditions « sont plus ou moins satisfaisantes ».

« Ils reçoivent de la nourriture et de l’eau. Les conditions sont conformes aux exigences, aucune force n’a été utilisée contre eux dans ce court laps de temps », a déclaré le journal [The Guardian] citant Mme Propokenko. « Nous ne savons pas ce qui se passera ensuite, bien sûr, mais pour le moment, une tierce partie, l’ONU et la Croix-Rouge, surveillent la situation ».

Mme Propokenko et Yulia, l’épouse d’un autre officier du régiment « Azov », Arseni Fedosyuk, ont déclaré à Associated Press qu’un accord entre l’Ukraine et la Fédération de Russie prévoit un enterrement approprié des combattants tombés au combat et certaines conditions pour les prisonniers, notamment la possibilité d’appeler les membres de leur famille. Au cours des deux derniers jours, un certain nombre de familles ont déjà reçu des appels de combattants.

Mme Prokopenko a fondé une organisation de soutien aux combattants d’« Azovstal ». Parmi les membres figurent des collaborateurs de la police des frontières ukrainienne et des services spéciaux.

« L’objectif est d’appeler les prisonniers tous les jours, de dévoiler les fausses nouvelles russes sur nos garçons, de s’assurer qu’ils vivent dans des conditions satisfaisantes : lits, médicaments, eau et nourriture, et d’agir pour qu’ils soient libérés le plus rapidement possible », a déclaré Mme Prokopenko.

 

Source (?) : https://point.md/ru/novosti/v-mire/komandir-and-34-azovaand-34-pozvonil-zhene-i-rasskazal-ob-usloviiakh-soderzhaniia-v-plenu/

 

 

 

 

Vidéo d’une prison de la République populaire de Donetsk où sont détenus les prisonniers d’Azovstal.

 

mk.ru 27.5.2022

 

 

 

 

 

 

Selon Andrei Rudenko, de la chaîne de télévision et de radio d’État panrusse, 2.300 personnes y sont détenues.

Sur la vidéo, on peut voir un petit nombre de personnes se tenant en rang sur une place, une colonne de personnes se dirigeant vers un bâtiment portant l’inscription « Réfectoire » et la distribution de nourriture.

Le 27, le ministre de la justice de la République populaire de Donetsk a visité la prison et a déclaré que les prisonniers ayant besoin d’une assistance médicale l’obtenaient.

 

 

Cliquer ici pour voir la vidéo

https://point.md/ru/novosti/v-mire/poiavilos-pervoe-video-soderzhaniia-sdavshikhsia-na-and-34-azovstaliand-34-voennoplennykh/

 

 

Source (?) : https://point.md/ru/novosti/v-mire/komandir-and-34-azovaand-34-pozvonil-zhene-i-rasskazal-ob-usloviiakh-soderzhaniia-v-plenu/

Reçu de notre petite main de la CIA préférée le 28.5.2022

 

 

 

 

Quand les Chinois seront à Cognac

 

Il y aura peut-être des bébés franco-arabes aux yeux bridés qui feront des choses comme ça :

 

 

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 29 mai 2022

 

 

 

 

Suite des commémorations et autres niouzes de guerre

 

 

 

 

 

 

 

Le plus gros navire de guerre jamais construit (par la marine U.S.)

 

 

 

Suite des Commémorations

 

(ordre chronologique)

 

et autres niouzes de guerre

 

 

 

 

 

Le 9 était le jour de celle de la der des der chez les Russes.

Puisqu’on est quand même en retard, on ne va pas vous passer la vidéo de cette année mais une autre.

Elle est en noir et blanc, cependant… cette fois-là, en 1945, la France était présente, et pas en train d’aboyer dans la meute des larbins futurs vaincus de cette der des der-ci.

 

 

 

 

 

 

 

Comment a-t-il fait pour traverser la « no fly zone », il est passé par la Chine ?

 

 

Le culte de la victoire russe

 

Dmitry Orlov – Club Orlov –10.5.2022

 

Publié par Hervek – Le Saker francophone – 17.5.2022

 

 

 

 

 

De manière assez inhabituelle pour moi, ce billet est un véritable compte-rendu du site (accompagné de quelques commentaires). Hier, le 9 mai 2022, j’ai participé à une marche d’un million de personnes sur l’avenue Nevsky à Saint-Pétersbourg : la marche annuelle du Régiment Immortel. Un million de personnes (probablement un peu plus) ont défilé sous les portraits de leurs proches ayant combattu pendant la Grande Guerre patriotique (alias la Seconde Guerre mondiale). Nous avons défilé sous le portrait des grands-parents de ma femme, qui ont servi ensemble dans le corps des transmissions et se sont si bien entendus que ma belle-mère est née quelques mois avant la chute de Berlin. Ils ont vécu longtemps et heureux, mais de nombreux autres participants ont défilé sous les portraits de parents, de grands-parents et d’arrière-grands-parents dont la vie a été écourtée. Certains sont morts au combat ; beaucoup d’autres sont morts des mauvais traitements infligés par les nazis. C’était une tragédie aux proportions immenses et pratiquement aucune famille de Leningrad/Saint-Pétersbourg n’y a échappé, mais à l’immensité de la tragédie correspond l’immensité de la victoire, et la puissance brute d’un « Hourra ! » balayant plusieurs kilomètres de l’avenue Nevsky à six voies, bondée de murs en murs, était énorme.

Lire la suite…

Source : Le culte de la victoire russe | Le Saker Francophone

 

 

 

 

« Et autres niouzes de guerre »

 

Quand la Grande Muette se met à babiller

 

il pourrait être intéressant d’écouter ce qu’elle dit…

 

 

Ukraine : les généraux italiens se rebellent contre leur gouvernement

 

M.B – jeune-independant – 6.5.2022

 

 

Le général LeonardoTricarico

 

 

Le général Leonardo Tricarico ancien chef d’état-major de l’armée de l’air italienne et actuel président de la fondation ICSA, a appelé les autorités de son pays à opter pour une position de neutralité dans le conflit en Ukraine, l’exhortant à œuvrer en faveur  d’ une solution qui met fin à la guerre qui dure depuis huit ans, entamée par les agressions des milices nazis contre les populations russophones au Donbass.

« La neutralité ? Je suis tout à fait d’accord avec cela. Et je pense qu’avant de mettre à exécution les menaces d’extension du conflit à l’OTAN de part et d’autre, nous devons faire en sorte que ce conflit se termine», a affirme le général Tricario lors d’un séminaire consacrée à l’Ukraine organisé, jeudi par sa fondation . «Et de ce point de vue, je ne vois personne qui s’engage, au contraire, je vois toute une série de pyromanes qui font exactement le contraire », a-t-il déploré.

« Tout d’abord, notre pays devrait tout faire, et je ne vois pas qu’il le fait, pour que le conflit puisse se terminer. Quand je dis « tout faire », je veux dire que nous devons nous mettre d’accord avec d’autres pays européens, notamment la France et l’Allemagne, sur une position commune vis-à-vis des pays belligérants menés par les États-Unis, pour qu’ils cessent leurs manœuvres, pour qu’ils favorisent un cessez-le-feu et des négociations, même au risque de perturber nos relations avec les États-Unis », a affirmé le général italien,

« Et si l’article 5 du traité de l’Atlantique est déclenché, selon lequel la solidarité atlantique est activée, il sera alors possible de discuter du maintien des concepts fondateurs de l’OTAN, qui prévoient en tout le volontariat, et à ce moment-là, l’Italie pourra dire si elle veut se positionner en soutien ou rester à la fenêtre » – a conclu Tricarico.

De son côté, Marco Bertolini, lieutenant-général de l’armée italienne à la retraite et désormais à la tête du département de Défense des Fratelli d’Italia, estime que le conflit oppose deux pays non-membres de l’OTAN, ce qui rend étrange l’implication des pays de l’Alliance.

« C’est un conflit dont nous devons essayer de nous tenir à l’écart le plus longtemps possible », a souligné Marco Bertolini.

 

 

Le général Marco Bertolini

 

 

« La guerre a commencé avec l’intervention de la Russie, qui ne fait pas partie de l’OTAN, en Ukraine, qui ne fait pas davantage partie de l’OTAN : c’est un affrontement entre deux pays européens qui n’ont rien à voir avec l’OTAN et rien à voir avec l’Italie. Je ne pense pas que nous puissions discuter de neutralité ou d’autre chose », a t-il dit.

« Si un pays membre de l’OTAN est concerné, il ne fait aucun doute que l’article 5, qui prévoit l’intervention de l’Alliance atlantique, doit être appliqué », a poursuivi Bertolini.

« Mais  jusqu’à présent, la Russie n’a pas frappé un pays de l’OTAN, puisque l’Ukraine n’est pas membre de l’Alliance, et même l’évocation d’une telle possibilité ne fait qu’envenimer les esprits et réduire les possibilités de réconciliation, que je considère comme indispensables », a-t-il encore dit.

Quant à la question de savoir si la guerre menée ces derniers mois est une guerre juste ou injuste, le raisonnement de Bertolini est indiscutable :

« Dans le milieu catholique, il y a toujours eu un débat pour savoir si une guerre est juste ou non. Beaucoup de théologiens en ont discuté – Saint Augustin, Saint Thomas d’Aquin – et ont dit quels étaient les critères d’une guerre juste ou injuste. Je pense que pour qu’une guerre soit considérée comme juste, elle doit avant tout être « notre » guerre. Et celle-ci ne l’est pas », a conclu le lieutenant-général qui a commandé les forces spéciales italiennes.

Source : https://www.jeune-independant.net/ukraine-les-generaux-italiens-se-rebellent-contre-le-gouvernement/

 

 

 

 

En France, ils sont plusieurs…

(Pas tous du même bord politique, encore plus rarement du nôtre, mésenfin, ils parlent)

 

L’Italie sera-t-elle le grain de sable dans la machine de « guerre permanente » de l’OTAN ?

 

Gal Dominique Delawarde – breizh-info – 14.5.2022

 

 

 

 

 

[(Alors que le Premier ministre italien Mario Draghi et le président Joe Biden se rencontraient mardi à la Maison-Blanche, l’unité de façade qu’ils ont tenté d’afficher est sur le point de voler en éclats, tant l’opposition progresse en Italie contre la stratégie de « guerre permanente » de Londres et Washington — y compris dans les rangs des partis composant la majorité, faisant planer la possibilité d’une chute du gouvernement…)]

Mario Draghi pourrait en effet se retrouver privé de gouvernement à son retour des États-Unis. Car, tandis que Biden a pressé le Premier ministre italien d’accroître le soutien militaire à l’Ukraine, les choses ont basculé en Italie.

Lire la suite…

Source : https://www.breizh-info.com/2022/05/14/186542/litalie-sera-t-elle-le-grain-de-sable-dans-la-machine-de-guere-permanente-de-lotan/

 

 

 

 

Ukraine : les Occidentaux ont la mémoire courte

 

Gal Jacques Guillemain – L.G. S. – 24.4.2022

 

 

 

 

En ces temps où la raison semble avoir quitté les chancelleries occidentales et les salles de rédaction européennes, en ces temps où l’hystérie collective anti-Poutine semble tenir lieu de réflexion profonde et de réponse politique incontournable, je rappellerai simplement quelques réalités que le monde en plein délire semble avoir oubliées.

Mais n’acculons pas l’ours russe outre mesure, car l’Ukraine ne vaut pas un holocauste nucléaire. Il est bon de le rappeler aux va-t-en-guerre qui jouent avec le feu, le feu nucléaire s’entend. Quand la paix sera revenue et que les esprits seront calmés, les historiens analyseront cette guerre pour en dégager objectivement les véritables responsabilités.

La diabolisation outrancière d’un ennemi ne fait pas partie de la panoplie à l’usage des historiens dignes de ce nom.

En attendant voici quelques rappels :

          Lire la suite…

 

Source : https://www.legrandsoir.info/ukraine-les-occidentaux-ont-la-memoire-courte.html

 

 

 

 

« Car ce sont des jeunes et non des vieux qui font la guerre depuis la nuit des temps ».

 

 

La Finlande dans l’OTAN : le terrible engrenage vers la guerre. « Nous y marchons comme des somnambules ».

 

 Georges Michel, Colonel à la retraite

 

Boulevard Voltaire – 14.5.2022

 

 

 

 

 

Et maintenant, la Finlande. La Finlande qui a émis le vœu d’adhérer à l’OTAN. Emmanuel Macron a aussitôt réagi, on va dire, avec enthousiasme : « Le président de la République a indiqué que la France soutenait pleinement le choix souverain d’adhérer rapidement à l’OTAN », annonçait, jeudi 12 mai, un communiqué de l’Élysée. Au passage, ça lui va bien de parler de « choix souverain » au moment même où il applaudit des deux mains à l’idée de renoncer à la règle de l’unanimité au sein de l’Union européenne, ce qui aura pour conséquence d’affaiblir ce qu’il reste à la France de sa souveraineté.

Et maintenant, donc, la Finlande qui se dit prête à renoncer à sa neutralité pour adhérer à cette machine colossale qu’est l’OTAN afin de renforcer sa sécurité. Mais aussi une adhésion qui « renforcerait l’alliance dans son ensemble ». C’est ce qu’ont affirmé le président et le Premier ministre finlandais. Certes, la Finlande est un petit pays (5,5 millions d’habitants), mais c’est 1.300 kilomètres de frontière commune avec la Russie. À titre indicatif, Helsinki, capitale de cet État indépendant depuis 1917, est à moins de 400 kilomètres de Saint-Pétersbourg. Certes, la Finlande est déjà membre de l’Union européenne depuis 1995. Mais, semble-t-il, l’Union européenne n’est pas une alliance guerrière. Certes, l’OTAN est une alliance défensive et, donc, elle ne menace pas d’invasion la Russie. C’est pourquoi, d’ailleurs, elle est intervenue en Afghanistan et en Libye… Certes, les Russes sont les méchants et les Ukrainiens sont les gentils. Certes…

Mais prenons un risque, celui de passer pour un agent de la Russie – car aujourd’hui, dans l’atmosphère d’hystérie de pré-guerre, émettre un bémol quant à la belle harmonie pro-Ukraine, c’est frôler la cour martiale –, prenons un risque donc, celui de nous mettre à la place de la Russie…

Lire la suite…

Source : https://www.bvoltaire.fr/la-finlande-dans-lotan-le-terrible-engrenage-vers-la-guerre/

 

 

 

 

Petite interruption des militaires à propos de la Finlande, ici  vue par un juriste :

 

 

OTAN : quand la Finlande déclare la guerre.

 

Régis de Castelnau – Vu du droit – 20.5.2022

 

 

 

 

 

En compagnie de la Suède, la Finlande a fait acte de candidature auprès de l’OTAN pour intégrer l’Alliance Atlantique. Cette démarche acte une rupture de la neutralité finlandaise issue de la Seconde Guerre mondiale et interroge sur les motivations réelles d’Helsinki ainsi que sur les conséquences de cette décision. Notre incollable historien militaire Sylvain Ferreira décrit le cadre et les enjeux de ce qui constitue une résiliation unilatérale de plusieurs traités internationaux.

Je ne sais pas pourquoi mais cela me fait irrésistiblement penser à un jeu de mon enfance, une espèce de jeu de marelle, où l’on traçait le nom de pays à la craie et on déclarait la guerre aux autres. Sauf que ces guerres-là ne faisaient pas de morts.

 

 

 

Un lourd héritage historique

 

Lire la suite…

 Source : https://www.vududroit.com/2022/05/otan-quand-la-finlande-declare-la-guerre/

 

 

 

 

Mais la Suisse aussi a des culottes de peau qui pensent !

 

Les Américains ont instrumentalisé l’Ukraine de façon perverse

 

Jacques Baud

 

 

 

 

 

 

… Qui babillent et qui écrivent :

 

 

Navalny et le complotisme occidental

 

Jacques Baud

 

 

 

 

Ce discours est même devenu un livre :

 

Jacques Baud

L’affaire Navalny, le complotisme au service de la politique étrangère

Paris, Max Milo – 2021

142 pages

 

Jacques Baud, colonel de l’armée suisse, est expert en armes chimiques et nucléaires, et formé au contre-terrorisme et à la contre-guérilla. Au service des Nations unies, il a été chef de la doctrine des opérations de maintien de la paix à New York, et engagé en Afrique. À l’OTAN, il a dirigé la lutte contre la prolifération des armes légères.

 

 

Pendant qu’on y est :

 

 

Fake News et actualité : comment y voir clair

 

Encore une conférence de Jacques Baud :

 

Vidéo

 

https://www.youtube.com/watch?v=pzKhhtQsFQ8

 

 

 

 

 

Ils auront affaire à forte partie…

 

 

 

 

 

Armes et milliards pour la guerre

 

Manlio Dinucci –  Byoblu – 13.5.2022

 

Traduction : Marie-Ange Patrizio

 

 

Le président Biden, recevant le Premier ministre Draghi à la Maison Blanche, a déclaré : « La chose que j’apprécie le plus chez vous est l’effort, dès le début, pour amener l’OTAN et l’UE en syntonie dans l’aide à l’Ukraine ». Compliments mérités : alors que le Congrès des USA approuve l’allocation de 40 nouveaux milliards de dollars pour armer les forces de Kiev dans la guerre contre la Russie, qui s’ajoutent aux 14 déjà attribués en mars, Draghi s’est employé à ouvrir en Europe un canal analogue de financement de la guerre à travers un « Fonds fiduciaire de solidarité de l’Union européenne pour l’Ukraine » et un « paquet résilience » d’une valeur initiale de 2 milliards fourni à Kiev par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement. 

 

En même temps Mario Draghi et les autres leaders du G7 (dont font partie l’Italie avec les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et le Japon) ont alloué 24 milliards de dollars pour soutenir l’Ukraine dans la guerre contre la Russie. Important est aussi le rôle de Draghi dans les financements à Kiev décidés par la Banque Mondiale et par le Fonds Monétaire International, se montant initialement à environ 5 milliards de dollars.

 

Grâce à ces financements, dans les mois précédant et suivant la guerre, les États-Unis et leurs alliés ont fourni aux forces de Kiev 85.000 missiles, plus de 50 millions de munitions de tous calibres y compris pour obusiers de longue portée, drones et autres systèmes avancés d’armes. Les forces de Kiev, notamment celles du régiment Azov et autres formations néo-nazies, sont non seulement armées mais dirigées par l’OTAN. 

 

La colossale dépense pour la guerre contre la Russie, destinée à augmenter et devenir permanente, se trouve payée par les citoyens italiens et européens, à travers les coupes dans les dépenses sociales. S’ajoute à celles-ci la dépense croissante dérivant de la Directive UE d’accueillir et garder tous les Ukrainiens qui arrivent – sans besoin de visa (ni pass sanitaire ? ndt) – en Italie et dans d’autres pays européens.

 

Bref résumé de la revue de presse internationale 

GRANDANGOLO-PANGEA (25’) du 13 mai 2022 (47ème épisode), 

chaîne Byoblu, disponible en version originale sur :

https://www.byoblu.com/2022/05/13/grandangolo-pangea-la-rassegna-stampa-internazionale-di-byoblu-47-puntata/ 

URL de cet article : Armes et milliards pour la guerre – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

Et autres niouzes de guerres…

 

(de toutes sortes, les guerres)

 

 

Le rôle de l’État Hébreu dans les diverses crises aux frontières de la Russie

 

Gal Dominique Delawarde – Strategika.fr – 17.5.2022

 

 

 

 

Alors que les rôles de l’OTAN et de l’UE dans l’évolution de la crise Ukrainienne sont désormais parfaitement connus et documentés, le rôle très discret et les interventions directes ou indirectes de l’État hébreu, dans les coulisses où sur le terrain, lors des crises intervenants aux frontières de la Russie, méritent une attention particulière.

Les récentes tensions diplomatiques très sérieuses entre la Russie et Israël, à propos des citoyens israéliens pris en flagrant délit de collaboration avec les ukro-nazis du bataillon Azov. à Marioupol, sont venus éclairer ce que sont réellement, en coulisse, les relations entre la Russie et Israël.

Le fait que les plus hauts niveaux de l’État russe aient été impliqués dans des propos virulents à l’égard d’Israël, et notamment le ministre des Affaires étrangères Lavrov, particulièrement expérimenté, compétent et pondéré, nous révèle que les dirigeants russes ont parfaitement compris le rôle important joué, directement ou indirectement par l’État hébreu dans les diverses crises qui surviennent à ses frontières et qu’ils commencent à en être excédés.

Lire la suite…

Source : Le rôle de l’État Hébreu dans les diverses crises aux frontières de la Russie – Dominique Delawarde – Strategika

 

 

 

 

 

Il est scientifiquement prouvé qu’une balle dans la tête fait taire une journaliste

 

Jacques-Marie Bourget – Palestine Solidarité – 18.5.2022

 

 

 

Crédit photo : Al Jazeera Media Network / A.P.

 

 

Cinquante six journalistes assassinés en Palestine depuis 20 ans . Pas très grave puisque l’important demeure : les balles qui tuent ces femmes et ces hommes sont tirées par des démocrates. L’état sioniste est bien sûr coupable puisqu’ un feu vert éclatant et permanent est donné à toutes les exactions et atteintes au droit de l’homme. La mort de Shireen, la journaliste Palestinienne, est « un crime de guerre » ! Et alors, la traduction de Tsahal n’est elle pas « Armée de Défense ». Tout crime israélien est légitime.

 

Aujourd’hui ces vidéos implacables qui nous déroulent à volonté la bobine de la vie nous permettent aussi, quand le drame tend sa toile, de voir la mort en face. En regardant les images de ma magnifique consœur Shireen Abu Akleh, prise dans une rafale de tirs, j’ai revécu ma propre mort, ou presque mort. En effet puisque le 21 octobre 2000 à Ramallah, j’ai été ainsi pris, comme elle, dans la mire d’un tireur « d’élite » israélien. Qui m’a visé au cœur. Hasard de l’histoire, le criminel de guerre – puisqu’il s’agit de cela selon la Convention de Genève – n’a pas touché ce qu’il voulait détruire ; tirant juste quelque centimètres trop haut. Grâce à cette association du hasard et du formidable talent des chirurgiens Palestiniens j’ai survécu.

Lire la suite…

Source : https://www.palestine-solidarite.fr/il-est-scientifiquement-prouve-quune-balle-dans-la-tete-fait-taire-une-journaliste/

 

 

 

Librairie Tropiques

 

 

La Librairie Tropiques fait un travail de premier ordre et nous nous en sommes plusieurs fois fait l’écho.

Cette intervention-ci n’est pas la dernière en date mais elle est d’un importance capitale.

Non pas à cause de Noam Chomsky, dont nous connaissons depuis longtemps les critiques aussi sévères que justifiées à l’égard des USA et l’absence systématique de prise de position claire à l’égard de l’entité d’Israël (après tout, il ne s’agit quand même que des opinions d’un seul homme, quelle que soit son influence).

Mais à cause de ce qui suit, qu’il importe au plus haut point de lire attentivement. Car ce qu’affirme – entre autres choses – le lieutenant-général Igor Kirillov, c’est que les USA en général et le Parti Démocrate en particulier ont – depuis 2014 au moins, en Ukraine – exploité des centres de recherche ès moyens de tuer en masse interdits par toutes les lois internationales. Que, dans ce but, ils se sont servi de citoyens ukrainiens comme cobayes volontaires ou involontaires. Qu’il importe encore plus de lire cela en ayant bien présent à l’esprit qu’avant de se servir des citoyens ukrainiens, ils s’étaient servi des leurs, et qu’ils se serviront aussi de vous. Comme cobayes d’abord. Comme cibles ensuite ou simultanément.

 

La désorientation de Chomsky

11 Mai 2022

 

La désorientation de Chomsky

 

 

Jimmy Dore a fort bien résumé, dans la vidéo suivante, à la fois le revirement spectaculaire de Noam Chomsky et les raisons du trouble qui semble s’être emparé du célèbre intellectuel de gauche étasunien, après que ce dernier ait appelé à voter Biden contre Trump, en présentant ce choix politique comme une sorte d’impératif catégorique pour sauver la Planète.

Il est vrai que ça sent un peu le sapin pour son candidat d’élection… et Chomsky a sans doute eu connaissance des dernières informations impliquant Jojo Biden, son fils, leurs amis, leurs sponsors et leurs filière ukrainienne …

 

 

 

 

Articles publiés initialement sur RT.

 

 

Razzia sur la schnouffe ukrainienne (bio)

 

Les démocrates américains utilisent les bénéfices du biolab ukrainien pour financer leur campagne.

 

Big Pharma, le Pentagone et les principaux démocrates
sont impliqués dans un plan de recherche secret

 

 

Joe Biden et Hillary Clinton assistent à une cérémonie à Washington, DC,
le 08 décembre 2016. © Tom Williams / CQ Roll Call

 

 

Les démocrates aux États-Unis se sont associés à des sociétés Big Pharma et à des fondations amies dirigées par George Soros et Bill Gates pour mettre en place des recherches biologiques en Ukraine, en utilisant le projet pour générer des fonds supplémentaires pour les élections, a déclaré mercredi l’armée russe dans le dernier briefing .

« Il faut dire que les idéologues de la recherche biologique militaire américaine en Ukraine sont des dirigeants du Parti démocrate », a déclaré le lieutenant-général Igor Kirillov, chef de la Force russe de protection contre les radiations, les produits chimiques et biologiques.

Le gouvernement américain a mis en place un moyen de financer la bio-recherche militaire directement à partir du budget fédéral, mais a également utilisé des garanties gouvernementales pour collecter des fonds auprès d ‘ »organisations non gouvernementales contrôlées par la direction du Parti démocrate », a ajouté Kirillov.

Lire la suite…

Source : http://www.librairie-tropiques.fr/2022/05/razzia-sur-la-schnouffe-ukrainienne-bio.html

 

 

Consulter le site ici

http://www.librairie-tropiques.fr/

 

 

 

 

Chez Tropiques, on n’est pas loin de chez Delga

 

 

Profitons-en pour signaler la sortie d’un livre attendu :

 

Collectif

La Russie sans œillères

Paris, Delga – Mai 2022

343 pages

22.00€

La censure de l’ensemble des médias russes, phénomène qui n’avait pas d’équivalent en France depuis au moins la guerre d’Algérie, nous ramène au temps des ciseaux d’Anastasie de la guerre de 14, des « bobards » pour l’arrière et de la propagande de guerre, alors que c’est précisément dans ces temps critiques que nous aurions le plus besoin d’informations.

Heureusement, contrairement aux médias en ligne, les livres ne sont pas — encore — brûlés en place publique. Les dix-sept auteurs de cet ouvrage se sont donc réunis ici pour porter un regard critique sur nos médias dominants et rétablir les faits concernant la Russie actuelle, la russophobie, la guerre en Ukraine, ses origines, les sanctions qui se retournent contre nous-mêmes, le tournant monétaire, politique, géopolitique actuel.

Ce livre ne donne pas en exemple le système politique ayant Vladimir Poutine à sa tête. Il n’est pas pro-russe, il est pro-vérité. Il ne prône aucune guerre mais rappelle, comme le disait Goya que « le sommeil de la raison enfante les monstres » et que, plus que jamais, nous avons besoin d’analyser et de comprendre.

Journaliste, écrivain, professeurs d’université, médecin, essayiste, énarque, professeur de philosophie, professeur d’histoire, ancien ambassadeur, avocat, collaborateur de l’ONU, ex-responsable du département international de la CGT, ancien référent littéraire d’ATTAC, animateur d’une émission de radio, animateur d’une chaîne de télévision, ancien membre d’un service de renseignement stratégique, ces dix-sept intellectuels de plusieurs continents se sont réunis ici pour nous parler et déchirer le voile de la censure.

Cet ouvrage regroupe les contributions de : Francis Arzalier, Jacques Baud, Ana Bazac, Ahmed Bensaada, Régis de Castelnau, Viktor Dedaj, Bruno Drweski, Georges Gastaud, Bruno Guigue, Tamara Kunanayakam, Annie Lacroix-Riz, Aymeric Monville, Jean-Pierre Page, Elena Veduta, Maxime Vivas, Vladislav Sychev, Zheng Ruolin.

 

 

 

 

« Redoublons, redoublons de travail et de soins :
Feu, brûle ; et chaudière, bouillonne.

Filet d’un serpent des marais, bous, et cuis dans le chaudron,
Oeil de lézard, pied de grenouille,

Duvet de chauve-souris et langue de chien,
Dard fourchu de vipère et aiguillon du reptile aveugle,
Jambe de lézard et aile de hibou ;
Pour faire un charme puissant en désordre,
Bouillez et écumez comme un bouillon d’enfer.

Salut, Macbeth ! »

 

Ce qu’il y a de bien, avec les chaudrons de sorcières, c’est qu’on y trouve sans les chercher toutes sortes d’animaux venimeux prêts à l’emploi.

 

 

 

Katerina Iouchtchenko et des membres du Mouvement National Socialiste rassemblés sur les marches du Capitole à Lansing, dans le Michigan, derrière trois rangées de grillages et sous haute surveillance. Les membres du MNS ont dû être amenés au rassemblement dans un convoi de bus de la police depuis un lieu de réunion secret, et y retourner ensuite.

 

 

Katerina Iouchtchenko, première dame et agent de la CIA

 

Donbass Insider – 20/05/2022

 

 

Katerina Chumachenko, c’est son vrai nom, est l’épouse de l’ancien président ukrainien Victor Iouchtechnko (2005-2010), qui arriva au pouvoir après une première révolution colorée américaine, appelée la Révolution Orange. Survenue dans l’hiver 2004-2005, elle fut la première tentative de déstabilisation de l’Ukraine par les États-Unis, mais fut balayée en 2010, par la victoire aux élections présidentielles du président pro-russe Ianoukovitch, élu justement avec le large vote des Russes ethniques de l’Est du pays. L’histoire de ce couple est intéressante, car elle éclaire la longue lutte qui se joue en Ukraine depuis près de 20 années, et le lent travail de sape américain dans cette région clef de la stabilité en Europe. Emboîtons le pas de cette dame… dans les couloirs de la Maison Blanche, jusqu’à ceux de la présidence ukrainienne.

Lire la suite…

Source : https://www.donbass-insider.com/fr/2022/05/20/katerina-iouchtchenko-premiere-dame-et-agent-de-la-cia/

 

 

 

 

 

Israël Shamir : le retour

 

 

Il a dû voir le bord du Styx de très près, mais on dirait qu’enfin ses forces reviennent, même s’il ne peut pas encore « aller aux nouvelles » au Kremlin et ailleurs.

 

 

La guerre en Ukraine

 

Israël Adam Shamir – Entre la plume… – 16.5.2022

 

 

 

 

Le déclencheur immédiat des problèmes a été le « sommet de Genève des deux présidents » Poutine et Biden, le 16 juin 2021) qui a apparemment mal tourné. Nous ne savons pas ce qui a mal tourné. Maintenant, les fonctionnaires russes pro-occidentaux se sont enfuis en Géorgie et en Israël ; ils sont remplacés par des fonctionnaires anti-occidentaux. La relation Est-Ouest ne peut pas être inversée facilement.

 

Les Russes sont très semblables aux Ukrainiens. Les uns et les autres sont des combattants têtus.  Au XX° siècle, ils ont choisi des stratégies différentes : les Russes ont choisi l’internationalisme, les Ukrainiens le nationalisme. Le nationalisme ukrainien était anti-russe ; alors que les Russes ne nourrissaient aucun sentiment négatif à l’égard des Ukrainiens. Il était naturel pour les Ukrainiens de flirter avec les puissances anti-russes. Mais lorsque les responsables ukrainiens ont commencé à se déclarer alliés de l’OTAN, même les Russes les plus « internationaux » se sont alarmés.

 

Le pape de Rome et Noam Chomsky ont compris les raisons immédiates de la guerre de manière similaire : L’OTAN avait  aboyé à la porte de Poutine, et il a réagi. En décembre 2021, Poutine a proposé au niveau diplomatique que l’OTAN se retire jusqu’à sa ligne du milieu des années 1990, et il a suggéré qu’une discussion pacifique sur les frontières de l’OTAN pourrait avoir une vertu préventive, face à la menace d’un conflit. Poutine a proposé un accord international sur les frontières de l’OTAN, une solution politique sur laquelle tout le monde pourrait s’entendre : proposition ignorée avec nonchalance ; l’OTAN a refusé de discuter de cette idée. Poutine est très contrarié.

 

D’autres tentatives de discussions pour sortir du clivage Est/Ouest n’ont pas abouti. L’Occident décline toute proposition de Poutine. Et voilà la guerre qui commence.

Lire la suite…

 

Source : https://plumenclume.org/blog/812-la-guerre-en-ukraine-vue-par-israel-adam-shamir

 

 

 

 

 

 

Dernière minute (du 18) :

 

Marioupol : 1000 Ukronazis se rendent aux Russes et ils commencent à parler…

 

RusReinfo – 18.5.2022

 

 

 

 

 

Très amusant de voir comment les média occidentaux relatent la reddition pure et simple des Ukrainiens terrés comme des rats à Azovstal, Marioupol. Ils présentent ça comme une « évacuation », alors que c’est tout simplement la reddition de plus de 1000 Ukronazis aux forces Russes.

Les membres des bataillons néo-nazis sont envoyés en Russie, la prison de Rostov se remplit très vite. Ils seront jugés par des tribunaux russes. Les blessés sont d’abord soignés, en République de Donetsk, puis seront également envoyés en Russie en prison. La méthode employée par les forces Russes, ne pas lancer d’assaut frontal mais assiéger les néonazis, a été payante !

Lire la suite…

Source : https://rusreinfo.ru/fr/2022/05/mariupol-1000-ukronazis-se-rendent-aux-russes-et-ils-commencent-a-parler/

 

 

 

 

 

Précisions ?

 

Reddition de près de 1000 Ukronazis à l’Usine d’Azovstal à Marioupol, vivants, blessés ou congelés !

 

Le portail du Grand Changement – 17.5.2022

 

 

 

 

 

  1. Au total, plus de 2.500 personnes étaient là au moment du début de la reddition.
  2. Parmi eux, 804 personnels du Régiment « Azov ».
  3. Un total de 404 blessés, dont 55 graves.
  4. Plus de 200 cadavres congelés.
  5. Trois prisonniers Russes (1 officier, 2 soldats).

 

Reste-t-il encore du monde dans les souterrains de l’usine d’Azovstal, comme des agents de pays étrangers dont le nombre approcherait les 400 selon certains ?

 

 

Voir la vidéo sur le site :

Le Portail du Grand Changement 3: Reddition des Ukronazis à l’Usine d’Azovstal à Marioupol ! (changera3.blogspot.com)

 

Source : Le Portail du Grand Changement 3: Reddition des Ukronazis à l’Usine d’Azovstal à Marioupol ! (changera3.blogspot.com)

Source d’origine : L’Échelle de Jacob (echelledejacob.blogspot.com)

 

 

 

 

 

Et Nabouléonélenski chevauche avec ardeur vers sa Berezina

 

 

 

 

 

 

 

Chez les 8 milliards d’autres :

 

 

Vaccination des enfants

 

 

 

https://strategika.fr/2022/05/13/comment-le-gouvernement-prepare-la-vaccination-obligatoire-des-enfants-cet-automne/

 

 

 

 

Projets de l’OMS

 

 

La Russie pourrait mettre en charpie ses accords avec l’OMS

 

S’il vous plaît, faites-le !

 

Edward Slavsquat – 17.5.2022

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

Le nouveau logo de l’OMS est très « snazzy » (mettons « chic » si vous n’aimez pas « nazi », NdT)

 

 

 

L’Organisation Mondiale de la Santé est terrifiante et la Russie doit immédiatement annuler son adhésion à ce Club International du Meurtre parrainé par Bill Gates. Tout le monde est d’accord. C’est une évidence.

Lire la suite…

URL de cet article : La Russie pourrait mettre en charpie ses accords avec l’OMS – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

Au diable la varice !

Courte-échelle à Riley Waggaman/ Slavsquat

 

Riley Waggaman fut journaliste à RT et ne l’est plus. On ne sait pas pourquoi. Il vit en Russie et anime depuis 7 mois le site « Edward Slavsquat » (son pseudo de journaliste Internet).

Ce qui suit, adressé aux anglophones, annonce qu’il vient d’ouvrir une chaîne sur Telegram et en indique les conditions d’adhésion.

Waggaman/Slavsquat se donne beaucoup de mal pour alerter les Russes (et les autres) sur la naïveté du Kremlin en particulier et des autorités russes en général, à l’égard des lobbies de Big Pharma et des créatures de Bill Gates jusque dans leurs propres rangs, etc. Il tire des sonnettes d’alarme restées jusqu’à présent sans écho.

 

 

Edward Slavsquat

 

Edward’s new Telegram channel & other exciting things

 

Announcements, etc.

 

 

 

Hand-drawn in MS Paint. All of it.

 

 

Greetings internet friends,

We have decided to launch a Telegram channel. It is called “Edward Slavsquat.” You can join it here. All are welcome.

There are already too many Telegram channels and so naturally we feel a bit guilty about creating our own. But we need a place where we can dump links and observations.

This blog represents a small fraction of our Russia-related research. Without exaggeration, we have about 25 documents on our Desktop that look like this :

 

 

Edward’s organizational skills

 

 

Anyway. Click here for a good time: https://t.me/edwardslavsquat

Private chat for those who provide ruble-support

Paying subscribers (either through Substack or PayPal) are invited to join Edward’s VIP Telegram chat. You can request a link to this channel by emailing us at riley (dot) waggaman (at) gmail (dot) com. Recently the conversation has focused around tacos and trains.

Not a ruble-supporter yet ? Consider upgrading:

Subscribe now

New commenting guidelines

It is always interesting to read thoughtful comments. It is less interesting to read bizarre insult-hurling.

Overall, comments on this blog are always a pleasure to read—even when we don’t agree with everything being said. Different perspectives: that’s okay, actually.

“It takes all kinds to make a world,” observed Jaroslav Hašek. He was referring to Bohemian prostitutes but that is neither here nor there. The point is: people are different and view the world in different ways.

You can disagree with people. But please refrain from unnecessary and uncouth scurrility. When commenters start flaming each other, unprovoked and without any good reason, it sort of ruins the mood. Why even waste time spewing bile at some random stranger on the internet? It’s sort of weird.

Let’s try to keep things civil and lighthearted.

Thank you kindly and take care,

—Riley

Source : https://edwardslavsquat.substack.com/p/edwards-new-telegram-channel-and?utm_source=email&s=r

 

 

 

In cauda…

 

Sanctions

 

Chez les wishful thinkers :

Et toujours en anglais.

 

 

[Les sanctions marchent, mais l’Occident risque d’isoler les réformateurs russes au lieu de les galvaniser.]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shortly after the UK government announced sanctions against Vladimir Putin’s family and financial network on Friday, Russia’s Ministry of Foreign Affairs advised citizens to avoid travelling to Britain.

The official evidence proffered by the Russian government to illustrate the UK’s “unfriendly attitude towards our country” is a delay in issuing visas to Russian citizens. But critics say that the move was actually a direct response to the personal sanctions against Russia’s leader.

 

 

 

 

 

During a meeting with Russia’s Prime Minister Mikhail Mishustin last Friday, 13 May, Belarusian Prime Minister Roman Golovchenko is reported to have said that the western sanctions have blocked $16bn-$18bn worth of Belarus’ annual exports this year. According to Golovchenko, the sanctions had blocked “almost all of Belarus’ exports to the countries of the European Union and North America.”

It’s previously been known that 70% of Belarus’ exports to the EU have been blocked by the sanctions. That the blocked trade amounted to $16-$18bn, however, had not been quantified before.

 

Source : https://intellinews.com/comment-sanctions-are-working-but-the-west-risks-isolating-russian-reformers-instead-of-galvanising-them-244735/ 

 

 

Chez les autres :

 

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 21 mai 2022

 

 

 

Mieux vaut commémorer tard que jamais

 

 

 

 

 

 

 

 

Le navire-école Sagres passant sous le Pont du 25 avril.

 

 

Le Pont du 25 avril, inauguré en 1966 sous le nom de Pont Salazar et rebaptisé après la révolution, est un pont suspendu qui relie Lisbonne à Almada par-dessus le Tage. Il n’y a pas que lui qui ait changé de nom : le Sagres fut d’abord une caravelle allemande, lancée en 1937 sous le nom d’Albert Leo Schlageter. En 1944, le 14 novembre, elle a heurté, dans la mer Baltique, une mine soviétique et s’est retrouvée en cale à Flensburg, en Allemagne, où elle a été saisie par les États-Unis au titre de réparation de guerre. En 1948, les États-Unis l’ont vendu à la marine brésilienne et, en 1961, les Brésiliens l’ont à leur tour vendu aux Portugais… qui en ont fait un navire-école. Il l’est toujours.

 

 

Mieux vaut commémorer tard que jamais.

 

 

48e anniversaire de la Révolution des Œillets

 

 

 

 

 

Nous nous préparions à célébrer comme il se doit cet anniversaire qui nous tient à coeur, quand notre outil informatique a subi un sinistre quasi-total, alourdi d’une catastrophique perte de données, en ce comprise, hélas, la liste de nos abonnés…

 

Au bout de plus d’un mois d’efforts en tous sens, une intervention miraculeuse autant que généreuse a restauré l’essentiel de ce que nous avions perdu et continue de réparer ce qui peut l’être.

 

Les abonnés à notre newsletter qui ne la recevraient pas à partir d’aujourd’hui nous rendraient grand service en nous le faisant savoir.

 

Avec toutes les excuses d’usage pour l’interruption…

 

Il n’y a pas de raison d’oublier les valeureux Portugais sous prétexte de panne informatique.

 

Or donc…

 

Le 25 avril 1974, ces Européens de l’extrême ouest ont, souvenons-nous-en, renversé le régime dictatorial salazariste qui était au pouvoir chez eux depuis 1933.

 

 

Pour ceux qui n’étaient pas nés, à qui on ne parle pas de ces choses à l’école :

 

Cette révolution a commencé curieusement : par un coup d’État militaire organisé par le Movimento das Forças Armadas, composé d’officiers opposés au régime. Mais le mouvement en question s’est rapidement doublé d’une campagne imprévue et populaire de résistance civile. Tout cela devait conduire à la chute de l’Estado Novo (nom du régime salazariste) et, plus encore, au retrait du Portugal de ses colonies africaines.

 

Il faut dire que bien des choses se sont produites avant qu’on en arrive là et que, dans la foulée, la conscription en vienne à être supprimée dans tout le camp occidental, avec les conséquences que nous voyons en ce moment même en Ukraine.

 

D’abord, il y avait eu, non pas au Portugal mais aux États-Unis, un très fort mouvement de rejet d’une de leurs guerres – celle du Vietnam – de la part de la jeunesse U.S. Car ce n’étaient pas des mercenaires internationaux qu’alors on envoyait combattre « les communistes » mais des jeunes gens qui ne savaient même pas où se trouvait cette Indochine ex-française et qui avaient commencé à se poser des questions sur la légitimité de cette guerre de leur pays. Beaucoup avaient tenté d’y échapper. Et ceux qui ne l’avaient pas pu s’étaient mis (dans le plus grand silence des gazettes, des radios et des télés) à s’en prendre à leurs officiers. À la grenade. La guerre du Vietnam a donc été gagnée par l’héroïque peuple vietnamien et ses chefs, Ho Chi Min et le légendaire général Giáp, mais aussi par un certain nombre de jeunes Américains affligés d’une conscience. Chose que les « maîtres du monde » n’allaient jamais oublier.

 

Chute de Saïgon : 30 avril 1975.

 

Chute du gouvernement salazariste : 25 avril 1974. Les Portugais avaient un an d’avance.

 

 

 

 

Pour comprendre cela, il faut savoir que le Portugal avait eu ou avait encore, comme d’autres pays d’Europe, des colonies africaines : la Guinée portugaise (l’actuelle Guinée-Bissau) ; la Guinée équatoriale portugaise (1493-1778) ; l’archipel Sao Tomé-et-Principe ; le Cap-Vert, le Mozambique et… l’Angola. Or, depuis 1961, l’Angola était en pleine guerre indépendantiste (les autres aussi, d’ailleurs). Ils se battaient contre leurs occupants portugais. Lesquels y avaient envoyé des troupes… de conscrits, comme c’était l’usage et comme les Américains au Vietnam. Mais les insurgés d’Afrique avaient, eux, reçu la visite de Che Guevara et d’un certain nombre de Cubains venus se battre à leurs côtés, en frères.

 

 

Les Cubains en Angola

 

 

Les jeunes recrues portugaises ne pouvaient pas l’ignorer et on le vit bien quand ils mirent la crosse en l’air en Afrique pour se joindre à l’insurrection en cours dans la métropole. (Je résume honteusement) .

 

Un régime, quel qu’il soit, qui ne peut pas compter sur son armée, est condamné à disparaître. Celui de feu Salazar (mort en 1970) tomba donc et le pouvoir échut aux militaires. Qui, pour la première fois dans l’histoire du monde, le remirent aux civils. Malheureusement pour eux, les civils n’étaient pas préparés à l’exercer. « On » avait tout fait, bien sûr, pour qu’ils ne le fussent pas. Il en va de même partout et c’est quelque chose qu’il vaut mieux savoir. Car c’est par là qu’il faudra repasser tôt ou tard.

 

Aujourd’hui, le Portugal est retombé, grâce aux bons offices des puissances financières supranationales, dans les routines de la corruption, qui sont devenues le cadre de vie essentiel (et général) de l’Europe. Et les Portugais ne s’en consolent pas.

 

 

Des manifestants portugais munis de banderoles manifestant contre l’OTAN devant l’ambassade américaine, le 27 mai 1975 à Lisbonne. (Michel Artault/Gamma-Rapho)

 

 

Il appartient aujourd’hui aux civils, comme aux militaires de là et d’ailleurs, de sérieusement réfléchir à la manière dont il faut s’y prendre pour gouverner autrement. Mais sachez, jeunes gens, que si vous ne faites plus, comme vos pères et vos grands-pères, votre service militaire entre 18 et 20 ans, c’est parce que les « maîtres du monde » ont trop peur de ce que vous pourriez faire un fusil à la main. Ils préfèrent confier leurs armes à des mercenaires, qu’ils paient très cher et dont ils dépendent.

 

Si l’histoire de l’Europe doit nous apprendre quelque chose, c’est que tout au long des guerres d’Ancien Régime  (et dieusait qu’il y en a eu), les mercenaires ont fait à leur gré la pluie et le beau temps, n’hésitant jamais à servir le belligérant d’en face si celui-là le payait mieux ou si l’envie les en prenait. Rien n’a changé aujourd’hui. Le seul grain de sable susceptible de gripper cette belle machine, c’est la conscience, la vôtre. Et là, tout dépend de ce qu’on vous aura appris à l’école, au catéchisme, à la madrasa ou à la yeshiva.

 

Une chose est sûre : les maîtres du monde n’en finissent pas d’inventer des miroirs aux alouettes pour court-circuiter la réflexion chez les jeunes Américains et il ne manque nulle part dans nos pays d’Europe de politiques corrompus pour les imiter à vos dépens : ça va des Black Lives Matter aux seize genres humains au lieu de deux, et de l’éveil (woke), qui sert pourtant à vous endormir, aux LGBTQRXYZ, et des cours de sexualité dès la maternelle à la PMA et on en passe, sans jamais oublier les drogues, outil d’esclavage incomparable (demandez aux Chinois qui s’en sont libérés et pendant que vous y serez, demandez-leur comment ils ont fait).

 

Mais nous voilà bien loin de notre Révolution des Œillets ! Pourquoi ce nom ? Parce que …

 

Au départ, nous l’avons dit, il s’agissait d’un putsch. Militaire. Les conjurés avaient préparé leur coup : lorsque la radio nationale transmettrait une certaine chanson tenue secrète, les différentes parties de l’armée devaient occuper certains endroits stratégiques et les contrôler. La chanson choisie était une chanson interdite par le pouvoir : Grândola, Vila Morena, du compositeur José « Zeca » Afonso, personnage devenu légendaire, qui allait plus tard venir chanter à Paris, à Bruges et dans d‘autres lieux.

 

 

José Afonso

 

 

Et pourquoi les œillets ? Parce que l’un des points que les insurgés devaient occuper était le marché aux fleurs, et que sur ce marché, une fleuriste – en même temps pacifiste – du nom de Celeste Caeiro, eut l’inspiration d’offrir tous ses œillets rouges aux militaires… qui les mirent à leurs boutonnières et à la pointe de leurs fusils, et parce que tout le monde les imita.

 

 

 

C’est elle.

 

 

Pourquoi les œillets à la pointe des fusils à la place des baïonnettes ? Pour signifier que la révolution ne voulait pas être sanglante. Elle ne le fut pas, si on excepte les 4 morts tombés victimes d’une police fidèle au régime, qui fut vite mise au pas, non de l’armée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle était née en même temps que la dictature, le 2 mai 1933. On l’appelle maintenant Celeste dos cravos : Céleste aux œillets.

 

Et bien des années ont passé.

 

 

 

 

Une chanson qui a fait l’histoire

 

Grândola Vila Morena

Zeca Afonso

 

 

Grândola, Vila Morena

Terre de fraternité

C’est le peuple qui doit commander  

En toi, ô ville

 

En toi, ô ville

C’est le peuple est en charge

Terre de fraternité

Grândola, Vila Morena

 

À chaque coin de rue, un ami

Dans chaque visage, l’égalité

Grândola, Vila Morena

Terre de fraternité

 

Terre de fraternité

Grândola, Vila Morena

Dans chaque visage, l’égalité

C’est le peuple qui doit commander

 

 À l’ombre d’un chêne vert

Qui ne savait plus quel âge il avait

J’ai juré d’avoir pour camarade

Grândola, votre volonté

 

Grândola, votre volonté

J’ai juré d’avoir pour camarade

À l’ombre d’un chêne vert

Qui ne savait plus quel âge il avait

 

 

 

Et qui continue

 

 

Le 15 février 2013, au Parlement,  Passos Coelho, le Premier ministre portugais, tente de justifier la politique d’austérité. Tout à coup, dans la tribune, un homme se dresse et entonne Grândola Vila Morena, la chanson qui a été, quarante ans plus tôt, le signal de départ de la Révolution des œillets.

 

 

 

 

 

 

Grândola Vila Morena le 2 mars 2013 à Porto

 

 

 

 

 

A Grândola foi à janela e até Marcelo se juntou

En version instrumentale ou chantée, dans tout le pays et à l’étranger, il y a eu des interprétations de Grândola, Vila Morena, à 15h ce 25 avril. Même le président de la République a été filmé par son voisin. (On le voit ici, au balcon du palais de Belem, NdE).

 

 

 

 

 

 

Toujours en mars 2013 :

Lisbonne chante Grândola Vila Morena contre la Troïka et le gouvernement de Pedro Passos Coelho

 

 

 

 

Quelques années seulement avant sa mort…

 

Zeca Afonso chante Grândola Vila Morena.

Sans censure !

 

 

[La dernière partie de cette vidéo, où l’auteur poing levé faisait une déclaration énergique, avait été censurée sur RTP1. Cette version comporte la partie manquante, qu’on ne voit pas mais qu’on entend, tirée de l’album Ao vivo no Coliseu]

 

 

Mis en ligne par quelqu’un qui disait :

« J’ai beaucoup pensé à cette chanson ces derniers temps, surtout quand on voit un projet fascistoïde grandir au Portugal et sa clique répugnante menacer le président de l’assemblée de la république et s’en tirer à bon compte. Comment certains Portugais peuvent-ils encore soutenir un fasciste ? J’espère que ma génération est prête à se battre pour la liberté comme l’ont fait mes grands-parents il y a 47 ans. 25 avril Toujours, plus jamais le fascisme.

Comme le grand jour du 25 avril approche, et pour réchauffer les moteurs, nous chantons cette précieuse chanson du grand Zeca, Grândola Vila Morena, surtout en ces jours de la maudite COVID-19, qui, nous l’espérons, tournera de haut en bas, jamais l’inverse. Le 25 avril Toujours ! Animo : Always Zeca : et Always 25 avril. »

 

 

 

 

 

Et pour finir, quelques-uns des « déplorables » chers à l’auteur.

 

Les Ganhões de Castro Verde, chantent Grândola, Vila Morena. Enregistré à Castro Verde, Beja, Alentejo (Baixo Alentejo) le 13 février 2014

 

 

 

 

 

Il existe même une très belle version polonaise de Grândola. Comme quoi, il ne faut jamais désespérer de rien.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=JGmru1BD3w0

 

 

 

Petite biographie d’un compositeur-agitateur :

 

Zeca Afonso

 

 

 

 

José Manuel Cerqueira Afonso dos Santos, plus connu sous le nom de Zeca Afonso (2 août 1929 – 23 février 1987) est un compositeur de musique militante portugais. Il a écrit, entre autres, des chansons critiquant le régime salazariste qu’a connu le Portugal entre 1933 et 1974.

Jose Afonso est né le 2 août 1929 à Aveiro, ville dans la Région Centre du Portugal

Il vit une partie de son enfance en Angola et au Mozambique (où son père commence une carrière de magistrat) sauf les quatre premières années, passées sur sa terre natale, avec sa famille maternelle.

Il étudie au lycée et à l’université de Coimbra complétant ses études en Sciences historico-philosophiques. Il commence à chanter des sérénades et entame une déambulation plus ou moins bohème vers sa sixième année de lycée en 1949. À partir de là, il parcourt le pays, en chantant et en se mêlant surtout aux milieux populaires : Afonso est un chanteur-compositeur politiquement engagé aux côtés des exploités et des opprimés.

De 1964 à 1967, il est professeur au Mozambique, à Maputo (ex Lourenço Marques) et à Beira. De retour au Portugal, il s’installe avec sa famille à Setúbal, où il enseigne jusqu’à ce qu’il soit expulsé de l’enseignement officiel pour motifs politiques en 1968. Il a recours alors aux leçons particulières et à la production musicale dont il finit par faire son activité professionnelle. Il fonde, avec d’autres artistes, le Cercle Culturel de Setúbal.

Dans les cinq ans précédant la chute du régime salazariste, il exerce, par la pédagogie du chant et de la parole, une action d’agitation et de conscientisation politiques dans des collectivités culturelles et récréatives, dans des associations académiques et dans des organisations populaires, et, à l’étranger, parmi les colonies d’émigrants. Il est arrêté et emprisonné quelque temps, dans la prison politique de Caxias, le 29 avril 1973, en conséquence d’une période de poursuites persécutrices et de détentions exercées par la PIDE, la police politique de l’Estado Novo.

En 1971, Jose Afonso va produire au Château d’Hérouville sa chanson la plus connue : Grândola, Vila Morena. Parlant de la ville de Morena, elle sera interdite par le régime de Salazar en raison des idées communistes qu’elle propagerait. C’est elle qui sera utilisée comme signal de ralliement par le MFA (Mouvement des Forces Armées progressistes) pour renverser l’Estado Novo aux petites heures du matin, le 25 avril 1974.

Après la Révolution des Oeillets, Afonso se consacre aux organisations populaires « de base », agissant auprès des associations d’habitants, de travailleurs, des coopératives de production agricole, etc. Lors des élections à la présidence du Portugal, il appuie la candidature d’Otelo Saraiva de Carvalho, qui ne sera pas élu.

 

 

Otelo de Carvalho

 

https://fr.euronews.com/2021/07/25/portugal-otelo-stratege-de-la-revolution-des-oeillets-est-mort

 

 

Ses derniers spectacles vont se dérouler en 1983 aux Colisées de Lisbonne et Porto.

Il meurt à Setúbal, le 23 février 1987, à 57 ans, victime d’une sclérose latérale amyotrophique.

 

 

 

 

Un commentaire trouvé en ligne :

 

 

Je suis angolais , j’ai 27 ans et j’aime énormément les chansons du Dr José Afonso.

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 21 mai 2022

 

 

Démences 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Démences 5

 

 

 

On l’a raté de peu…

 

 

On savait déjà tout ça en détail. Ces initiatives sont ici rassemblées avec le total respect qu’on leur doit par…

 

 

 

 

 

Le 15.4.2022

 

 

 

Les plus délirantes sanctions contre la Russie : le Grand Prix du jury 4-4-2 est attribué à…

 

 

 

 

 

À l’initiative de l’événement, Volodymyr Zelenski, président de l’Ukraine, a toutes ses chances de remporter le prix car il bénéficie de l’écoute attentive de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen : « Toutes les possibilités de sanctions n’ont pas encore été épuisées. La pression sur la Russie doit augmenter. » Tous les jours, une connerie de plus — et une bonne ! La liste s’allonge. Cela mérite un concours. Qui va gagner ? À vous de juger…

 

Parmi les candidats au Grand Prix, la coupe devrait revenir aux Vingt-Sept qui ont donné le mardi 1er mars 2022 leur feu vert pour interdire la diffusion dans l’Union européenne des médias d’État russes. Étant donné le niveau abyssal de ces derniers, ils sont évidement hors concours.

 

Autre candidat au Grand prix, la Fédération internationale féline a pris la décision de bannir tous les chats russes de ses compétitions pour les trois prochains mois. A contrario, un fonds d’aide pour les malheureux chats ukrainiens a été créé. Les chats russo-staliniens vont devoir déserter les concours, les brossages qui durent des heures, les poses mannequins pour arborer une robe sublimissime, aux poils doux et soyeux, d’une brillance et d’une densité sans égales. Les chats du reste du monde risquent d’être jaloux !

 

 

 

Chat russe hors concours et un peu bourré.

 

 

La Fédération internationale des échecs a disqualifié pour six mois l’Ukrainien devenu Russe, Sergey Karjakin…

 

Lire la suite…

 

Source : https://lemediaen442.fr/les-plus-delirantes-sanctions-contre-la-russie-le-grand-prix-du-jury-4-4-2-est-attribue-a/

 

 

 

 

 

 

Site à suivre :

https://lemediaen442.fr/

 

 

 

Mis à jour le 18.4.2022

 

 

Petite(s) histoire(s) du nazisme

 

 

 

 

 

 

 

Tombé de quel navire ? Qui allait faire quoi au Rio de la Plata ?

 

 

Mémoire.

 

 

L’Uruguay ne sait que faire d’un encombrant aigle nazi en bronze

 

Faut-il le vendre aux enchères, l’exposer à des fins pédagogiques de lutte contre le fascisme ou le détruire ? Au milieu d’une polémique internationale, l’Uruguay doit décider que faire de cet aigle nazi en bronze, retrouvé en 2006 au fond du Río de la Plata.

 

 

 

Petite(s) histoire(s) du nazisme

 

 

 

Montée des tensions (14)

 

L’alliance du MI6, de la CIA et des bandéristes

 

 

Thierry Meyssan – Réseau Voltaire – 12.4.2022

 

 

Après avoir montré que la guerre en Ukraine avait été préparée par les Straussiens et déclenchée le 17 février par l’attaque de Kiev contre le Donbass, Thierry Meyssan revient sur l’histoire secrète qui lie les Anglo-Saxons aux bandéristes depuis la chute du IIIème Reich. Il tire la sonnette d’alarme : nous n’avons pas été capables de voir la résurgence du racialisme nazi en Ukraine et dans les pays baltes depuis trente ans, nous ne voyons pas non plus que bon nombre des civils ukrainiens que nous accueillons sont pétris d’idéologie bandériste. Nous attendons que des attentats nazis commencent en Europe occidentale pour nous réveiller.

 

 

 

Joachim Ribbentrop et Georges Bonnet signent l’Engagement franco-allemand de collaboration pacifique (1938).

 

 

 

Le soutien des Occidentaux au nazisme (1933-1940)

Le soutien massif des États-Unis et de leurs alliés aux bandéristes ukrainiens contre la Russie est comparable au soutien du même camp aux débuts de l’Allemagne hitlérienne contre l’URSS. Souvenons-nous qu’absolument tous les États occidentaux sans exception ont cru, à un moment ou à un autre, que les nazis étaient la solution à la crise économique de 1929. Eux seuls semblaient proposer une alternative crédible au capitalisme. Bien sûr, presque tous ces gens changèrent d’avis lorsque le danger nazi se retourna contre eux.

À titre d’exemple, rappelons que le ministre français des Affaires étrangères français, Georges Bonnet, enchanté par la politique juive du Reich, proposa à son homologue allemand, Joachim von Ribbentrop, de déporter les juifs français, polonais et allemands dans une lointaine colonie, à Madagascar [1]. Le même Georges Bonnet signa, le 6 décembre 1938, avec Joachim Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères du Reich, l’Engagement franco-allemand de collaboration pacifique.

Lire la suite…

Source : https://www.voltairenet.org/article216405.html

 

 

 

 

C’est ce même Georges Bonnet qui avait refusé, au nom de la France, les offres d’alliance contre le nazisme du maréchal Staline, avant la signature du pacte de non agression Molotov-Ribbentrop de 1939, rendant celui-ci pratiquement inévitable.

Ce fait est avec raison rappelé par Henri Guillemin dans sa conférence sur Staline :

 

 

 

 

 

 

 

 

Racines nazies de la famille royale britannique ?

 

 

 

Matthew Ehret – TheDuran  – 12.4.2022

Traduction : sott.net

 

 

Au milieu de la tempête de désinformation qui façonne notre monde actuel, le haut est devenu le bas, le blanc est devenu le noir et le bien est devenu le mal.

Bien que les maux du nazisme aient été vaincus principalement grâce aux sacrifices consentis par les Russes pendant la Seconde Guerre mondiale, il est de plus en plus courant d’affirmer que le véritable méchant de la grande guerre était Staline. Et en dépit du fait que les nazis refusant d’accepter le changement social et économique ont été absorbés par la machine de renseignement dirigée par les Five Eyes pendant la guerre froide – lesquels ont donné naissance à des nazis de deuxième et troisième générations présents en Ukraine aujourd’hui – on nous répète que l’Ukraine est un temple de la liberté et un phare de la démocratie sur le territoire duquel nous devrions risquer d’allumer le feu nucléaire mondial pour le défendre.

Lorsque des vérités gênantes sont capables de percer l’illusion enivrée de Novlangue qui a contaminé les grandes lignes de la pensée actuelle, elles constituent une véritable bouffée d’air frais. L’une de ces vérités concerne la reconnaissance par les médias mainstream de l’authenticité du contenu scandaleux et funeste de l’ordinateur portable de Hunter Biden. Ces révélations ont forcé les États-Uniens à prendre conscience que leur actuel président a, sous le règne d’Obama, directement bénéficié des systèmes de pots-de-vin et de corruption qu’il supervisait alors qu’il était vice-roi d’une Ukraine infestée de nazis.

 

Le roi nazi de Channel 4

Une autre révélation explosive – laquelle a provoqué une onde de choc dans les grandes lignes de la pensée occidentale ces derniers jours – a été présentée dans un documentaire diffusé sur la chaîne britannique Channel 4, intitulé « Edward VIII : Britain’s Traitor King » [Le roi traître de Grande-Bretagne – NdT].

Ce film, basé sur un livre de l’historien Andrew Lownie qui devrait sortir bientôt, utilise des rapports récemment rendus publics des archives royales pour raconter l’histoire du roi britannique nazi Édouard VIII, qui, non seulement a souhaité la victoire des nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale, mais a travaillé activement à la réalisation de cet objectif depuis le moment où il a été contraint d’abdiquer le trône en 1936 (prétendument pour épouser une divorcée américaine, Wallis Simpson) jusqu’aux jours les plus sombres de la guerre elle-même.

Comme le prouve ce documentaire, apprendre à sa jeune nièce Elizabeth comment faire un sieg heil correct ne fut pas sa seule valse avec le nazisme.

 

 

 

 

Alors qu’il était en exil au Portugal, où le couple s’est lié avec l’élite allemande, le documentaire cite des câbles diplomatiques envoyés par Édouard à des responsables allemands, exigeant que les nazis bombardent l’Angleterre sans relâche pour la soumettre en 1940, encourageant la mort de millions de civils innocents. Le film cite également un discours peu connu dans lequel Édouard a appelé à la capitulation de la Grande-Bretagne devant les nazis en 1939, discours que la BBC a refusé de diffuser. Même après avoir été envoyé aux Bahamas par des fonctionnaires impériaux qui avaient décidé qu’il était plus opportun d’abattre cette nouvelle créature de Frankenstein que de poursuivre leurs plans antérieurs pour un Nouvel Ordre mondial fasciste, le futur roi nazi avait envoyé un câble aux fonctionnaires d’Hitler indiquant qu’il était prêt à revenir en Europe si nécessaire et à reprendre sa place légitime sur le trône en tant que roi aryen.

 

Au-delà du film – Les racines nazies des Windsor

Outre le cas d’Édouard VIII, il existe de nombreux autres liens pour le moins embarrassants entre les nazis et la maison de Windsor (anciennement Saxe-Cobourg-Gotha) que le film ne mentionne pas, dont certains impliquent directement le défunt prince consort Philip Mountbatten (alias le [décédé – NdT] duc d’Édimbourg).

Trois des quatre sœurs du duc d’Édimbourg ont été mariées à des princes nazis, et le mari de l’une d’entre elles (Sophie) est devenu un officier Waffen SS ayant le rang d’Oberführer (chef supérieur).

Ce dernier, le prince Christophe de Hesse-Cassel, était le chef du Forschungsamt (Direction de la recherche scientifique), une opération spéciale de renseignement dirigée par Hermann Göring, et il était également Standartenführer (colonel) de la SS dans l’équipe personnelle de Heinrich Himmler. Les quatre beaux-frères de Philip, avec lesquels il vivait, sont tous devenus des fonctionnaires de haut rang du parti nazi.

Philip a lui-même perpétué la tradition familiale, ayant d’abord été éduqué dans les années 30 dans le cadre d’un programme nazi centré sur l’eugénisme, avant de fonder en 1961 le World Wildlife Fund (WWF) avec un autre ancien membre du parti nazi, le prince Bernhard des Pays-Bas, eugéniste de toujours et fondateur du groupe Bilderberg. Philip et Bernhard ont été rejoints par Sir Julian Huxley (alors président de l’Eugenics Society of Britain) en tant que cofondateur du WWF. Dans une interview accordée en août 1988 à la Deutsche Press Agentur, le prince Philip a proclamé son désir de revenir dans une prochaine vie sous la forme d’un virus mortel pour aider à « résoudre la surpopulation ».

Lire la suite…

Source : https://fr.sott.net/article/39818-Les-racines-nazies-de-la-Maison-de-Saxe-Cobourg-Gotha-Windsor-mises-en-lumiere-par-de-nouvelles-revelations#

Source d’origine : https://theduran.com/new-revelations-shed-light-on-nazi-roots-of-house-of-saxe-coburg-gotha/?ml

 

Matthew Ehret est le rédacteur en chef de la Canadian Patriot Review et chercheur principal à l’Université Américaine de Moscou. Il est l’auteur de la série de livres « Untold History of Canada » et de Clash of the Two Americas. En 2019, il a cofondé la Rising Tide Foundation, située à Montréal. Cet article a été publié pour la première fois sur le site Strategic Culture Foundation

 

N.B. Suivant notre résolution récente, nous avons supprimé les insupportables allusions à Orwell, estimant que nos lecteurs n’ont pas besoin de cette « aide » pour comprendre de quoi on leur parle. LGO

 

 

 

 

« La trahison d’Edward VIII est ahurissante » : Les spectateurs de Britain’s Traitor King se demandent  « pourquoi le duc de Windsor n’a pas été exécuté pour trahison » après avoir dit aux nazis de persister à bombarder l’Angleterre pendant la Deuxième Guerre mondiale.

 

– On dit qu’Edward a encouragé les nazis à bombarder la Grande-Bretagne pour la soumettre.

– Il voulait ensuite être réinstallé comme roi d’un État vassal en Grande-Bretagne.

– Ces allégations ont été faites dans le documentaire de Channel 4 intitulé Edward VIII : Britain’s Traitor King.

– Beaucoup en ont été horrifiés et ont déclaré que sa « traîtrise était époustouflante ».

 

Harriet Johnston  –  Mailonline  – 28.3.2022

 

 

Les téléspectateurs d’Edward VIII : Britain’s Traitor King ont demandé hier soir « pourquoi le roi n’a pas été exécuté pour trahison » après avoir appris qu’il avait dit aux nazis de continuer à bombarder l’Angleterre pendant la Deuxime Guerre mondiale.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/la-trahison-dedward-viii-est-ahurissante/

 

 

 

 

Ratiocination des G.O.

On peut se demander à quoi rime, et surtout à quoi sert cette exhumation d’un cadavre dont toutes les particularités sont connues depuis lurette, y compris son faible pour le nazisme. Surtout au moment où un nazisme plus virulent que le premier se déploie sans honte aucune, sous le parrainage très réel de la Grande Bretagne d’aujourd’hui. On ne comprend pas très bien en quoi le fait que M. Justin Trudeau entraîne des bataillons d’Azov sur le sol canadien puisse avoir quelque rapport avec feu Edouard VIII ex-duc de Windsor

Lire la suite…

 

URL de cette histoire : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/ratiocination-des-g-o/

 

 

 

 

En suivant la feuille de route /13

 

 

 

Chers Belges franco-néerlando-germanophones dont la carte d’identité est à la fois pucée et en anglais, faites bien attention à ceci :

 

La Russie est attaquée – pas pour la première fois de son histoire – dans une guerre à outrance que sont en train de lui livrer non moins de 35 pays [USA-U.K.-Israël-UE-Pays baltes-Australie-Nouvelle Zélande], alors qu’elle ne les a ni provoqués ni agressés d’aucune manière. Votre pays-caniche, non seulement participe activement à cette entreprise criminelle en fournissant des armes aux nazis d’Ukraine, mais abrite en outre le Q.G. de l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord [OTAN]. Les Russes ont TOUJOURS, depuis des siècles, gagné les guerres entreprises pour les envahir. Quand un missile russe transformera votre pays en un joli trou et anéantira vos enfants, il ne faudra pas venir pleurer. D’ailleurs, vous n’en aurez pas le loisir. Vous l’aurez cherché et mérité. [Les parents boivent et les enfants trinquent, c’est bien connu.] L.G.O.

 

  .

Le croiseur lance-missiles russe Moskva coulé

 

Strategika51 – 15.4.2022

 

 

Croiseur lance -missiles russe Moskva en 2012 (Wiki)

 

 

Le croiseur lance-missiles Moskva, anciennement Slava (Gloire), a coulé quelques heures aprés avoir été frappé par deux missiles antinavire à vitesse subsonique RS-360 Neptune à plus de 260 kilomètres de distance.

 

 

Essai d’un missile antinavire RS-360 Neptune en 2019. Ce système basé sur le Kh-35 entrera en service en 2021.

 

 

La position exacte et en temps réel du navire de guerre russe a été transmise par deux pays de l’OTAN à la défense côtière ukrainienne d’Odessa, assurée par des spécialistes de six pays de l’Alliance Atlantique.

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2022/04/15/le-croiseur-lance-missiles-russe-moskva-coule/

 

 

 

 

Sur le terrain

Carnet de route de Donbass Insider, via AlManar Liban

 

Donbass : Le port de Marioupol est désormais totalement sous contrôle de la RPD et de la Russie

 

Christelle Néant – Donbass INSIDER  via

Al Manar Liban – 12.4.2022

 

Fil d’Infos

 

 

 

 

 

Le 11 avril 2022, la totalité du port de Marioupol est passée sous contrôle de la RPD (République Populaire de Donetsk) et de la Russie. Dans le même temps, des groupes d’assaut des forces armées russes et de la RPD ont suivi un entraînement spécial pour éliminer les forces armées ukrainiennes encore retranchées dans l’usine Azovstal.

Le 2 avril 2022, nous sommes retournés à Marioupol, apporter de l’aide humanitaire aux civils que nous avions trouvés dans le district est de la ville. Nous avons ensuite pris la direction de la mer, pour rencontrer les soldats tchétchènes qui affrontent les soldats ukrainiens près de l’usine d’Azovstal et du port de Marioupol.

Ces derniers nous ont expliqué comment les soldats ukrainiens se cachent parfois littéralement derrière des civils pour tirer sur les forces armées russes et celles de la RPD, ce qui ralentit considérablement leur progression.

Ils nous ont aussi raconté comment, une fois acculés, tant les soldats ukrainiens ordinaires que les néo-nazis du régiment Azov, tentent de fuir en se déguisant en civils. Une technique peu efficace, surtout pour les femmes snipers, qui se font démasquer à cause des traces que laisse sur elles leur lunette de visée ! Ils confirment aussi que des étrangers combattent du côté ukrainien, puisqu’ils ont affronté et retrouvé les corps de plusieurs combattants noirs, que les soldats ukrainiens envoient se faire tuer en premier pour repérer les soldats tchétchènes !

 

 

 

 

Les soldats tchétchènes expliquent aussi l’aide qu’ils apportent aux habitants de Marioupol, qui manquent de tout, et surtout d’eau. Ils nous racontent aussi dans quelles conditions terribles les civils étaient retenus dans la ville par les soldats ukrainiens. Des habitants qui continuent d’évacuer la ville avec l’aide des soldats russes et de ceux de la RPD. Actuellement plus de 135.000 habitants de Marioupol ont déjà pu évacuer la ville.

Les témoignages des soldats tchétchènes confirment ceux des civils que nous avions interrogés dans la partie ouest de Marioupol, le 31 mars 2022.

 

 

 

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/donbass-le-port-de-marioupol-est-desormais-totalement-sous-controle-de-la-rpd-et-de-la-russie/

 

 

 

 

 

C’est sa faute aussi ! Il ne pouvait pas s’appeler Navalny ?

 

Zelensky met l’opposant ukrainien Medvedchuk aux enchères avec la Russie : aucune réaction internationale

 

Karine Bechet Golovko – Russie politics – 13.4.2022

 

 

 

 

 

 

 

Hier soir, Zelensky a annoncé l’arrestation de l’opposant ukrainien numéro Un, Medvedchuk, qui s’était sauvé de sa mise en résidence surveillée et a été repris. En fait, non, il n’a pas « annoncé », il a publié une photo de cet homme dans un état pitoyable sur son Telegram et signant « Vive l’Ukraine ». Il ne s’est pas conduit comme un Président, mais comme un blogueur. Maintenant, il propose à la Russie de l’échanger, un citoyen ukrainien, contre des prisonniers également ukrainiens en Russie. Nous apprécierons le silence de la communauté internationale, trop occupée à créer le « génocide de Boutcha », effectivement, cela demande des efforts. En effet, si l’on en croit la presse française, c’est tout à fait normal, puisque cet Ukrainien est un « proche de Poutine », pas un opposant, pas le principal opposant à Zelensky, non, un proche de Poutine.

Lire la suite…

Source : http://russiepolitics.blogspot.com/2022/04/zelensky-met-lopposant-ukrainien.html

 

 Librairie Tropiques

 

 

Ukraine, mensonge et video

14 Avril 2022

 

Pour changer du concert de sons de cloches que nous imposent nos medias « citoyens », tous au diapason de l’idéologie impérialiste dominante. Nous vous proposons de vous faire une idée de ce que regardent et pensent les autres … en Russie et ailleurs, de par le vaste monde, puisque même censurée en France la chaine internet RT international reste la plus suivie et regardée dans le monde parmi les « webtv » d’information générale, n’en déplaise à Washington et à la CIA.

Et faites-vous une idée par vous-même …

 

 

Tropiques relaie RT actuellement censuré

(Comme on écoutait la BBC pendant l’autre guerre ? Oui, tout juste.)

 

Cross talk (conversation croisée) traduit et sous-titré :

 

Ukraine, menteurs et mensonges

https://www.youtube.com/watch?v=P6unJqP8eYw

 

 

Source : http://www.librairie-tropiques.fr/2022/04/ukraine-mensonge-et-video.html

 

 

 

 

De Radio Free Europe à RT…. une sacrée trajectoire.

Peter Lavelle est un vieux routier du journalisme, qui a tout vu.

Ici, il s’entretient, pour RT, avec Jodi Brar, leader-adjointe du Parti Ouvrier de Grande Bretagne, qui est à Bristol, et Geirge Szamuely, podcaster du « gaggle », qui se trouve à Budapest.

[M. Lavelle a obtenu un B.A. en relations économiques internationales, un M.A. en histoire européenne et a suivi des cours de doctorat en études d’histoire économique européenne à l’Université de Californie, Davis. Il a été boursier Fulbright à l’Institut d’études politiques de l’Académie polonaise des sciences à Varsovie, en Pologne. Il a vécu en Europe de l’Est et en Russie pendant plus de 30 ans, tout en travaillant comme conférencier à l’Université de Varsovie, comme analyste de marché pour Colgate-Palmolive et comme analyste des investissements pour des sociétés de courtage, notamment la banque russe Alfa-Bank.

Selon le New York Times, M. Lavelle était auparavant correspondant du bureau moscovite de United Press International et a contribué à Radio Free Europe/Radio Liberty. M. Lavelle est également l’auteur de Untimely Thoughts, une lettre d’information électronique. (Wikipedia).]

 

 

 

 

 

Opération zéro covid ? Notre œil !

 

 

Entre les pandémies et les sanctions leur cœur balance. Alors… va pour les deux !

Arrêtons de nous raconter des contes de fées : la Chine est aux prises avec  une nouvelle attaque aux armes bactériologiques, et celle-ci doit être canon, si on en juge par l’ampleur des mesures prises.

 

 

« Des centaines de navires bloqués devant les ports chinois »

 

Charles Sannat  – Insolentiae – 14.4.2022

 

 

 

 

 

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

C’est environ 500 navires qui sont bloqués devant les ports chinois avec une mention spéciale pour celui de Shanghai.

La mise sous cloche de Shanghai, instaurée par les autorités chinoises pour lutter contre une nouvelle épidémie de covid, cause une importante congestion dans les terminaux portuaires. Privé de sa main-d’œuvre, placée à l’isolement comme toute la population de la ville depuis une quinzaine de jours, le port de Shanghai ne tourne plus qu’au ralenti. Résultat, le nombre de navires en attente au large des terminaux s’envole. Selon Bloomberg, 222 vraquiers, chargés principalement de minerais et de céréales, patientaient ainsi devant le deuxième port du monde le lundi 11 avril.

Lire la suite…

Source : https://insolentiae.com/des-centaines-de-navires-bloques-devant-les-ports-chinois-ledito-de-charles-sannat/

 

 

 

 

Shangaï, l’horreur d’un monde 0 Covid

 

 

Charles SannatInsolentiae – 14.4.2022

 

 

 

Shanghai la nuit, vue du ciel

 

 

 

À Shangaï, c’est l’horreur de la politique 0 Covid.

Il y a de quoi s’interroger sur le dogme et cette quasi-religion du zéro Covid en Chine, surtout lorsque l’on parle du variant Omicron, terriblement contagieux et qui semble si peu létal qu’en Occident, on laisse passer les vagues avec fatalité.

Je vous laisse écouter le témoignage effarant du président de la communauté juive de Shangaï.

Lire la suite…

Source : https://insolentiae.com/shangai-lhorreur-dun-monde-0-covid/

 

 

 

 

Il est très évident que les mesures prises à Shanghai ne sont pas due à une extravagante politique de « zéro Covid » mais à une nouvelle attaque bien précise, excluant le reste de la Chine (qui n’est pas confiné), comme ce fut le cas à Wuhan. Seulement… Shanghaï n’est pas Wuhan. Il suffit de voir cette forêt de gratte-ciels pour comprendre que la population à protéger est infiniment plus dense, plus difficile à canaliser et que les dangers de contagion ne sont pas du tout les mêmes. Sans savoir de quoi le nouveau pseudo-Covid est fait.

On se risquerait presque à dire que Wuhan, c’était une répétition générale, et que, maintenant, c’est la pièce. Le but d’une telle attaque est évidemment, aussi, de provoquer l’exaspération de la population qui, si elle suit les schémas espérés par Washington, se révoltera contre son gouvernement, contre le PCC, et faut-il vous faire un dessin ? Regime Change.

Parions que les Zuniens sont encore une fois en train de se laisser aller à du « wishful thinking » via ses trolls, si on en juge par les mini vidéos qui fleurissent comme champignons après l’averse sur Twitter & C°, où des gens montrent les tours illuminées foisonnant à perte de vue, d’où ils affirment entendre des habitants se plaindre, appeler au secours. Appeler qui ? Il est clair qu’au milieu de la nuit, dans un endroit pareil, il est impossible d’entendre quelqu’un (à quel étage ?) ouvrir sa fenêtre pour se plaindre à grands cris ou échanger des lamentations avec ses voisins. Ils habitent à Shanghaï, pas à Trifouillis les Oies. Et, encore une fois, la Chine ne se livre pas à une orgie d’autoritarisme tous azimuts comme l’a fait l’Euronouillerie. Les Chinois identifient la zone ciblée, ils la bouclent et ils se mettent en devoir de lutter contre cette nouvelle forme de blitzkrieg. « Ils » = l’Armée Populaire de Chine, comme à Wuhan.

D’où est venue l’attaque ? D’un des 30 laboratoires d’armes bactériologiques en tous genres qui tournent à plein régime sur le territoire ukrainien non contrôlé par les Russes ou d’une des dizaines d’autres, occupés à faire de même dans dieuseulsait combien de pays ? Gageons qu’il ne nous le dirons pas. LGO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CULTURE-TURECUL

 

 

Oui, c’est dans Causeur, mais quand c’est vrai…

 

La culture subventionnée est l’avant-garde du wokisme

 

No go zones culturelles

 

Didier Desrimais Causeur – 13.4.2022

 

 

 

Béatrice Dalle dans « Viril », spectacle de textes féministes et antiracistes, accompagnés par la musique du groupe post-rock lyonnais Zéro, Théâtre du nord, Lille © Arnaud Bertereau

 

 

Paris, Lille, Le Havre… Où que le spectateur porte son regard, il ne peut que constater que l’opéra et le théâtre subventionnés sont grignotés par le militantisme le plus insupportable.

 

Sophie de Menthon disait dernièrement dans ces colonnes son désarroi devant la récente « déconstruction » de Cendrillon, l’œuvre de Jules Massenet, à l’Opéra Bastille. La propagande wokiste campe dans les milieux artistiques, plus particulièrement dans ceux qui dépendent financièrement des deniers publics. Depuis des années, l’opéra et le théâtre subventionnés sont grignotés par le militantisme communautariste, Lgbtiste, néoféministe ou antiraciste, et se font plus ou moins subtilement les porte-voix de ces mouvements en substituant à l’art l’activisme politique. De la justice sociale à la fluidité sexuelle, de la dénonciation de la « suprématie blanche » à celle de l’hégémonie « hétéronormative », tout finit un jour ou l’autre dans le bouillon de la culture officielle. Tour d’horizon non exhaustif.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/18726-2/

 

M. Desrimais a certes raison,  mais reconnaissons que nos zélites zautoproclamées n’ont pas attendu le wokisme pour mettre le pied sur la pente savonneuse quasi verticale qui devait nous faire atterrir là où, peut-être, il y a encore du pétrole, mais plus de savoir ni d’intelligence.

Pour s’en convaincre, si nécessaire, il pourrait lire ceci :

 

Patrick Broguière

France Culture : la destruction programmée d’une université populaire

Éditions DELGA

126 pages

9 €

Il aura suffi de moins d’une décennie pour que la radio de Service Public France Culture, l’un des derniers îlots de culture humaniste héritier de la Libération, soit brutalement transformée par quelques personnalités proches du pouvoir en une station généraliste banale. À la mission encyclopédique et généreuse de transmission des savoirs va succéder la promotion de « produits culturels » sans confrontation critique et le bavardage autour de « faits de société » entendu partout. Une centaine de producteurs rompus à l’art radiophonique seront ainsi remplacés par une nuée d’éditorialistes consensuels et d’animateurs mondains.

Ce livre témoigne du combat des auditeurs regroupés dans diverses associations, qui ont tenté de s’opposer à ce rouleau compresseur de mépris des connaissances érudites et de fascination pour les paillettes. Dernier épisode en date de ce combat : Radio France traîne en justice le président du Rassemblement des Auditeurs contre la Casse de France Culture. À ce compte-là, toute critique de la liquidation du Service Public va devenir impossible.

 

 

 

 

Deuxième tour

 

 

Le général Delawarde dit ce qu’il en pense

 

 

 

 

 

Le deuxième tour peut-il inverser les résultats du premier tour électoral ?

 

 

  Dominique Delawarde

 

Publié par Robert Bibeau – Les 7 du Québec – 12.4.2022

 

 

Nombre de mes amis me disent que la réédition du scénario de 2017 est en cours et qu’il aura le même épilogue, bref, que l’élection est «pliée».

Je ne partage pas totalement cette analyse pour les raisons suivantes.

Lire la suite…

Source : https://les7duquebec.net/archives/271773

 

 

 

 

Et nous, qu’est-ce qu’on en pense ? Bof…

Si Mme Le Pen était élue, elle ne pourrait pas faire pire que M. Macron, ni exprès ni par mégarde : c’est impossible.

Elle a, c’est sûr, peu de chances de pouvoir faire mieux, même si telle était son intention.

Alors ?

Quand une situation est bloquée sur « Pire que tout », la première – en fait la seule – chose à faire est de la débloquer, par n’importe quel moyen.

N’importe quel déblocage, c’est Le Pen.

Extrême-droiiiiite !

Oui. Et l’autre ?

Il n’y a aucune chance pour que les ventriloques dont Macron est la poupée se laissent rafler leurs rapines sans rendre les coups.

Qui feraient très mal, qui seraient vicieux, qui forceraient sans doute Mme Le Pen à des accommodements peu reluisants, même pour l’extrême-droiiiiiite.

Mésenfin, les Gilets Jaunes sont-ils incapables de mettre cette période, instable mais pas pire que le reste, à profit pour IN-VEN-TER un autre moyen de se faire obéir que des élections organisées par vos mortels ennemis pour que vous les perdiez toujours ?

Ce discours ne s’adresse pas qu’aux Hexagonaux… Espèce de fiole à la mer.

 

 

 

 

Également sur les 7 du Québec :

 

Farces électorales présidentielles en France : la mauvaise blague de trop !…

 

 

Vincent Gouysse –  http://www.marxisme.fr/ 

 

 

Publié par Robert Bibeau – Les 7 du Québec – 13.4.2022

 

 

 

 

Je rappelle d’abord ma position de principe sur la signification du cirque électoral sous la démocratie bourgeoise en bas de la page suivante: http://www.marxisme.fr/

En ce qui concerne le dilemme de cette année, assez particulière puisque la situation politique diffère sensiblement de celles des décennies précédentes : exit la façade décrépie de la démocratie bourgeoise et bonjour à celle, littéralement pourrie, du néo-fascisme ! Le référentiel a changé et la tactique des communistes doit donc également s’adapter… Voici ma position, sur la base de ce que j’écrivais hier à une camarade :

Cela faisait 20 ans que j’ai voté pour la dernière fois. Je sais que ce n’est pas en votant qu’on passera au communisme ni même qu’on « améliorera » le capitalisme… Chaque année, c’était la farce du démocratisme bourgeois. Mais depuis 2020, le théâtre de guignols n’est absolument plus drôle…

Lire la suite…

Source : https://les7duquebec.net/archives/271777

 

 

 

 

 

Il y a aussi Dominique Muselet, qui fait de même chez Entelekheia.

 

L’extrémiste n’est pas celui qu’on croit

 

Dominique Muselet –  Entelekheia – 13.4.2022

 

 

 

 

 

 

Ce blog ne se préoccupe normalement pas de politique intérieure française ; en même temps, impossible de ne pas se rendre compte que, comme toute colonie des USA qui se respecte (ou qui ne se respecte précisément pas), nous vivons dans un bastion néolibéral où toute dissidence, même timide, est dépeinte comme « extrémiste » ou « populiste », ce qui, dégradation du langage aidant, en est d’ailleurs venu à signifier la même chose.

Le coup de gueule post-premier tour des élections ci-dessous est donc bienvenu, notamment parce que, que l’on soit d’accord avec l’auteur ou non, au milieu de la censure omniprésente actuelle, son franc-parler de citoyenne en colère apporte un véritable soulagement. – Corinne Autey-Roussel

 

 

Dès que les résultats du 1er tour ont été connus : Macron, 27,6%, le Pen, 23,4%, et Mélenchon 22%, la tactique imaginée à l’avance pour discréditer Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon, qui en plus sont arrivés bien plus haut que les sondages ne l’avaient prédit et bien plus haut que Macron et ses sbires ne l’auraient souhaité, s’est mise en place sur tous des plateaux de télévision d’où toute voix dissidente a été complètement bannie pendant le quinquennat de Macron. Il s’agit de rabattre au plus vite le caquet des deux challengers de Macron, et surtout des membres de la France Insoumise/Parlement d’union populaire qui risquent d’être un peu trop fiers de leur formidable performance et d’autant plus offensifs.

Lire la suite…

Source : L’extrémiste n’est pas celui qu’on croit – Entelekheia.fr

 

 

 

 

 

Les circonstances atténuantes que l’auteur invoque en faveur de J.-L. Mélenchon, sont au contraire, selon nous, des circonstances aggravantes. Parce qu’un candidat qui se dit socialiste n’a pas à donner de gages de sa bonne volonté aux ennemis qu’il est censé combattre, mais doit en donner au contraire (et quels !) à ceux qu’il prétend défendre. Ce ne sont pas les mêmes gages, il faut choisir. Il semble que J.-L Mélenchon ait choisi… en apparatchik du PS qu’il a toujours été, PS dont il n’est sorti peut-être (en service commandé ?) que pour empêcher l’hémorragie de fidèles d’aboutir à un regroupement avec d’autres un peu plus réellement socialistes et de – ô horreur – former, avec ceux-là, un grossissant noyau de gens pas achetables.

Ceci doit en attrister beaucoup, mais… ils auraient dû voir venir ce qui n’était pas très difficile à voir.

 

« Car, sans pillage, le niveau de vie des Occidentaux ne serait pas ce qu’il est. »

 

Et c’est en effet une des clés, sinon la seule, de ces victoires à répétition depuis des décennies du « libéralisme libertaire » le plus décomplexé. Les foules ne se font pas battre, aux urnes, parce que leurs ennemis sont plus forts ou mieux armés qu’elles mais parce qu’elles ne perdent jamais de vue les miettes que ces ennemis vainqueurs laisseront tomber de la table à leur intention, et qui ne tomberaient pas si elles avaient la sottise de vouloir faire appliquer aux peuples que l’on pille leur devise républicaine.

Encore une fois, ceci s’applique à tous les peuples de l’Europe, de l’Atlantique à la frontière du Donbass.

 

 

 

 

Ô surprises !

 

Le MEDEF appelle à voter Macron, la CGT à combattre Marine Le Pen

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2022/04/le-medef-appelle-a-voter-macron-et-la-cgt-l-echec-de-marine-le-pen.html

 

 

 

 

Présidentielle : voter avec les classes populaires et battre Macron

 

Régis de Castelnau  – Vu du droit – 14.4.2022

 

 

 

 

 

 

Je ne pensais quand même pas devoir assister en rage, au nouveau déploiement du grand barnum destiné à animer l’entre deux tours de la présidentielle. « La grande quinzaine antifasciste à nouveau dans votre ville ! » Je me trompais, ils sont tous là, les petits marquis, les profiteurs, les obligés, les corrompus, les « artistes » subventionnés, les sportifs ingrats, les faux intellectuels, ceux qui veulent aller à la soupe, ceux qui veulent la garder, les comiques officiels, les journalistes sans morale, les fonctionnaires dévoyés, tous ceux qui portent leur « antifascisme » à la boutonnière, comme un signe extérieur de richesse. Toutes les tribunes leur sont ouvertes, car notre oligarchie devenue ploutocratie a ses méthodes : le rouleau compresseur de ses médias, les pressions et l’intimidation pour les récalcitrants, on ne veut voir qu’une tête et l’entendre clamer tout unimement : « no pasaran ! »

Lire la suite…

Source : https://www.vududroit.com/2022/04/presidentielle-voter-avec-les-classes-populaire-et-battre-macron/

 

 

 

 

 

Finalement, l’élection française est devenue le lieu d’un véritable débat sur le fond… qui nous concerne tous. Chimène, qui l’eût dit ? Rodrigue Lustucru !

 

 

La peur de Marine Le Pen est-elle bonne conseillère ?

 

Gilles Questiaux – Ça n’empêche pas Nicolas – 15.4.2022

 

 

 

 

 

 

 

RN : la fonction d’un épouvantail, c’est d’épouvanter.

Le RN c’est le vote repoussoir indiqué par les médias pour ceux qui n’aiment pas le message ultra dominant des médias. Il n’a pas vocation à exercer le pouvoir, et s’il y parvenait par hasard il ne s’y maintiendrait pas très longtemps, ou pas tout seul très longtemps avant d’être absorbé par le bloc libéral populiste qui a gouverné déjà dans plusieurs pays occidentaux sans changer grand chose. C’est bien différent en ce qui concerne Zemmour qui est adossé à une faction conséquente du capital et qui représente une proposition de gouvernance autoritaire anti-islamique alignées sur des exemples internationaux (notamment Israël).

Mais Macron et le bloc atlantiste-européiste poussent à la guerre et c’est là le vrai fascisme.

Lire la suite…

Source : http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2022/04/la-peur-de-marine-le-pen-est-elle-bonne-conseillere-par-gilles-questiaux.html

 

 

 

 

Tombé de quel navire ?

Notre « bateau » d’aujourd’hui n’est autre que l’aigle nazi (à croix gammée) en bronze de la poupe du cuirassé allemand Admiral Graf Spee, sabordé le 17 décembre 1939 au large de Montevideo, face au port de la ville, après une bataille acharnée contre trois cuirassés britanniques, dans ce qui est connu sous le nom de « bataille de la Plata ». Repêché le 13 février 2006. (Photo HO / ALFREDO ETCHEGARAY / AFP)

 

Mis en ligne le 15 avril 2022

 

 

Démences 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Démences /4

 

Hystéries collaborationnistes

 

 

C’est la dernière mode :

 

La poste belge

 

N’a pas honte de faire la manche pour des nazis qui ont du sang sur les mains jusqu’aux épaules et infligent avec zèle  d’innommables sévices tant aux civils ukrainiens qu’aux militaires russes.

En faveur de qui, en outre, « Joe Biden » vient de débloquer 19 milliards de dollars et des poussières. Bref, des pauvres.

 

 

Trouvé ce matin dans notre boîte

Petit rappel : une institution publique n’a pas le droit d’user de ses services pour distribuer, dans toutes les boîtes aux lettres du pays, de la propagande de guerre en faveur d’une puissance étrangère, sous couleur de pratiquer la charité.

Il est à souhaiter que des citoyens dignes de ce nom entreprennent l’action qui s’impose contre cette entreprise publique de plus en plus privée, et la poursuivent au pénal pour abus caractérisé de biens sociaux.

Rappel corollaire : la charité est la mère de tous les vices ; elle dégrade ceux qui la font autant que ceux qui la reçoivent.

 

Et, bien sûr, en ligne :

https://www.bpost.be/fr/donnez-pour-lukraine

 

 

 

« Mein Kampf is your Kampf », dit-elle

 

UkraineThon, le naufrage de l’Europe et de Cruella Von der Leyen.

 

Charles Sannat  – Insolentiae –  13 Avr 2022

 

 

 

 

 

La scène est affligeante.

La présidente de la grosse commission se croit dans une émission à la télé en prime time et présente les dons reçus comme on présenterait les Oscars, il ne lui manque plus que Will Smith (et wesson ?) pour lui mettre une baffe et la réveiller un petit peu histoire de la remettre dans le droit chemin.

Je ne dénonce pas l’Ukraine, les dégâts dans ce pays ou encore bien évidemment tous les morts.

Je dénonce l’obscénité de la scène que vous pouvez voir ci-dessous.

Voir la suite…

 

Source : https://insolentiae.com/ukrainethon-le-naufrage-de-leurope-et-de-cruella-von-der-leyen/

 

 

 

 

Le vol en bande organisée continue

 

Bruno est ravi ! 23.7 milliards d’euros « russes » saisis en France !

 

Charles SannatInsolentiae – 14.4.2022

 

 

 

 

 

 

 

Vous savez de ce que je pense du gel des avoirs russes !

La lutte contre la discrimination est toujours à géométrie variable, et c’est uniquement quand cela les arrange.

Si nous acceptons de geler les avoirs des vilains Russes qui ne sont pas Poutine comme ils ne sont pas leur gouvernement, alors un jour nous accepterons de bloquer les avoirs des musulmans de France parce qu’il y a eu un terroriste, ou l’argent des non-vaccinés parce qu’ils seraient méchants même si la vaccination n’est pas obligatoire.

Bref, c’est une mauvaise manière de faire, et encore plus quand ce n’est pas un « oligarque » russe dont on gèle les avoirs, mais un pauvre bougre de nationalité russe qui gagne 2.000 euros par mois et qui est pris dans les excès de zèle dont ce pays est de plus en plus coutumier.

 

Guerre en Ukraine : la France a immobilisé 23,7 milliards d’euros d’actifs russes

En attendant ce sont les communiqués de triomphe. Nous avons ruiné les Russes en France !

Lire la suite…

Source : https://insolentiae.com/bruno-est-ravi-23-7-milliards-deuros-russes-saisis-en-france/

 

 

On les entend d’ici couiner que c’est trop injuste, quand viendra l’effet boomerang et qu’ils récolteront ce qu’ils auront semé.

 

 

 

 

Mis en ligne le 15 avril 2022

En suivant la feuille de route /12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En suivant la feuille de route /12

 

(où les choses n’en finissent pas de se préciser)

 

 

 

 

Feue l’ONU

à plus ou moins brève échéance

 

par décrépitude ou suicide assisté

 

 

 

 

 

 

Depuis que la presse-non-tituée est censurée comme aux plus beaux jours de l’occupation nazie (1940-1945), il ne nous reste qu’à tenter de nous informer ailleurs…

 

De nombreux pays soumis à des pressions pour voter la résolution U.S. contre la Russie

Seule la Serbie ose en parler.

 

Ju Hao – Global Times China – 9.4.2022

 

 

Le président serbe Aleksandar Vucic prenant la parole au cours d’une conférence de presse, au QG du Parti Progressiste Serbe (SNS) à  Belgrade, le 3 avril 2022. Photo : Xinhua

 

 

L’Assemblée générale des Nations unies a pris jeudi une mesure importante en suspendant le statut de membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à la Russie. La Serbie, qui figurait parmi les 93 pays ayant voté en faveur de la résolution, a déclaré qu’elle avait voté « sous la menace d’avoir à faire face à des sanctions et à des pressions croissantes ».

« Les gens nous ont demandé pourquoi nous n’avons pas voté contre ou ne nous sommes pas abstenus. Il faut qu’ils sachent que si nous nous étions abstenus, d’autres pays se seraient dressés contre nous et la pression aurait augmenté », a déclaré le président serbe Alexander Vucic à la Radio Télévision de Serbie, une chaîne du service public.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/18565-2/

 

 

 

 

On se demandait avant-hier quels pouvaient bien être les VIP qu’il fallait à toute force faire échapper de la souricière de Marioupol. Aujourd’hui, on sait. Au moins pour l’un d’entre eux.

 

Confirmation de la capture d’un général de division américain par la Russie alors qu’il tentait de fuir Marioupol.

 

Jim Stone – The Truth Seeker – 6.4.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

Le major-général U.S. Roger L. Cloutier

 

 

C’EST MAINTENANT CONFIRMÉ : Le Major Général américain Roger L. Cloutier a été capturé par la Russie alors qu’il tentait de fuir Marioupol après avoir donné des directives militaires aux forces ukrainiennes et mercenaires.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/confirmation-de-la-capture-dun-general-de-division-americain-par-la-russie-alors-quil-tentait-de-fuir-marioupol/

 

 

 

 

 

Et on sait aussi à quoi attribuer la soudaine exacerbation dans l’hystérie des mesures anti-russes :

Il s’agissait d’occulter quelque chose de gênant par beaucoup de bruit et de fureur…

Au risque de faire crever l’âne sur lequel on est perché.

 

 

Retrait de la Russie du Conseil des droits de l’homme : l’ONU prend le chemin de la SDN

 

Karine Cechet Golovko – Russie Politics – 8.4.2022

 

 

[Global Times China]

 

 

Les organismes internationaux n’existent que tant qu’ils sont, et légitimes, et utiles. L’avenir de l’ONU semble en ce sens très compromis, à la fois en raison de son incapacité ni à prévenir, ni à endiguer les conflits internationaux, et en raison de la privatisation américaine dont elle a été l’objet ces dernières années. Le départ de la Russie du Conseil des droits de l’homme de l’ONU est la dernière goutte qui peut faire glisser dans les tréfonds de l’histoire une institution issue d’un passé révolu.

Lire la suite…

Source : http://russiepolitics.blogspot.com/2022/04/le-retrait-de-la-russie-du-conseil-des.html#more

 

  

 

Poursuite des opérations de diversion…

 

 

Les Forces Armées Ukrainiennes tirent sur la gare de Kramatorsk avec un missile Tochka U, faisant plus de 30 morts et 100 blessés

 

(et en accusent la Russie. L.G.O.)

 

Christelle Néant – Donbass Insider – 8.4.2022

 

Publié par Jean-Pierre  – Palestine Solidarité – 8.4.2022

 

 

 

 

Le 8 avril 2022, les Forces Armées Ukrainiennes (FAU) ont tiré sur la gare de Kramatorsk, où se trouvait une grande quantité de civils cherchant à évacuer la ville, avec un missile Tochka U, faisant plus de 30 morts et 100 blessés. Sans surprise l’Ukraine et l’Occident essayent de faire porter la responsabilité de ce carnage à la Russie. Sauf qu’il y a un gros problème : la Russie n’utilise plus de missiles Tochka U depuis plusieurs années.

Le 8 avril vers 10 h 30 heure locale, alors que les habitants de Kramatorsk faisaient la queue à la gare pour évacuer la ville avant son encerclement complet, les Forces Armées Ukrainiennes ont lancé sur la zone un missile Tochka U à sous-munitions, provoquant un véritable bain de sang : plus de 30 morts et plus de 100 blessés.

Sans surprise, les autorités ukrainiennes ont essayé de faire porter le chapeau à la Russie, en prétendant d’abord qu’il s’agissait d’un missile Iskander.

Lire la suite…

Source : https://www.palestine-solidarite.fr/les-forces-armees-ukrainiennes-tirent-sur-la-gare-de-kramatorsk-avec-un-missile-tochka-u-faisant-plus-de-30-morts-et-100-blesses/

 

 

 

 

 

Et voilà : « ils » ont eu sa peau – comme ils rêvent d’avoir celle de V. Poutine – à 3 voix près. Il serait intéressant de savoir lesquelles ils ont pu acheter ou soumettre à chantage.

 

Pakistan : Imran Khan renversé par le Parlement

 

Al Manar.fr10.4.2022

 

 

 

 

Après plusieurs semaines de crise politique au Pakistan, le Premier ministre Imran Khan, a été renversé ce samedi 9 avril par une motion de censure votée au Parlement.

La motion a été « approuvée » par 174 des 342 députés, a annoncé le président par intérim de la chambre, Sardar Ayaz Sadiq, rapporte l’AFP. Imran Khan est le premier chef de gouvernement pakistanais à chuter sur un vote de défiance.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/pakistan-imran-khan-renverse-par-le-parlement/

  

 

 

China-Pakistan should strengthen coordination  [Global Times China]

 

 

Désinformation massive, bataille du Donbass, rouble pour tous

 

Gal Dominique Delawarde – Odysee/Stratpol – 9.4.2022

 

 

 

[Global Times China]

 

 

La dernière vidéo de Xavier Moreau.

Je précise que Xavier Moreau, qui vit et travaille en Russie n’est pas, évidemment, hostile à la Russie. Mais sa russophilie est loin d’égaler en intensité la russophobie des politiques et des médias occidentaux qui n’hésitent pas à déverser des tombereaux de fake news pour diaboliser la Russie et Poutine.(affaires de Boucha et Marioupol)

Si les responsables (???) occidentaux nous vendent leurs fake News à un rythme jamais égalé, (tant sur la pandémie que sur l’Ukraine) c’est que ça marche avec une opinion publique largement inculte et qui a, bien sûr, oublié les fâcheux précédents (Timisoara, Racak, Benghazi, Irak, Syrie ….)

Je suis Charlie, je suis vacciné, je suis Ukraine, je suis conformiste, je suis les sondages, je suis les médias, je suis Macron, bref, je fais comme tout le monde , donc, j’ai raison parce que tout le monde (dans le monde occidental) ne peut pas se tromper …..

Regardons donc, dans le reste du monde (plus de 80% de la population), la haine que l’OTAN et l’Occident suscitent par leurs ingérences perpétuelles et souvent meurtrières qui n’ont pas pour objet de défendre les droits de l’homme ou la démocratie mais de promouvoir les intérêts US et de défendre un monde unipolaire sous hégémonie occidentale.

Bonne lecture à tous et à chacun son avis, bien sûr. (Dominique Delawarde)

 

 

Nous sommes désolés. Nous étions en train de regarder cette vidéo… quand elle a disparu sous nos yeux. Renseignements pris, il s’agit d’une censure de Youtube.

Pour la regarder, il faut aller la chercher sur le site d’Odysee. En voici le lien :

https://odysee.com/@STRATPOL:0?r=3SwZXGZ5nZqfg81WBK6jarLaE4pywXi7

 

 

 

  • 00.30 Censure sur YouTube et utilisation d’Odysee
  • 02.30 Le triomphe d’Orban
  • 03.47 Le MédiaMensonge de Butcha
  • 11.30 La carte des opérations militaires
  • 24.05 Sanctions et contre-sanctions
  • 32.00 Mission humanitaire dans le Donbass

 

 

 

Découvrez aussi :

 

Association Ouest-Est :

https://ouest-est.org/

 

 

Massacre de Boutcha – Quand images satellite et vidéos sont manipulées pour raconter une fausse histoire

https://www.donbass-insider.com/fr/2022/04/05/massacre-de-boutcha-quand-images-satellite-et-videos-manipulees-pour-raconter-fausse-histoire/

 

 

 

Et revoilà les 30 laboratoires d’armes bactériologiques du Pentagone en Ukraine, dont les Russes – évidemment ! – vont se servir pour décimer les populations :

 

 

 

[Global Times China]

 

 

Non aux guerres de l’OTAN

 

J.-C. Manifacier – Entre la Plume  et l’Enclume – 10.4.2022

 

 

« Encore un siècle de journalisme
et tous les mots pueront »
Friedrich Nietzsche :
Fragments posthumes (1882)

 

 

Quelques informations concernant deux personnages importants, Ursula von der Leyen et Volodymyr Zelensky, rarement données dans la presse mainstream

 

 

 

 

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne annoncera le 27 février linterdiction des médias russes, Russia Today (RT) et Sputnik : « Ils ne pourront plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine et pour semer la division dans notre Union ». J’ai parfois regardé RT et CNN et il ne fait aucun doute que CNN est infiniment plus critiquable que RT concernant la désinformation.

Non, RT et Sputnik ont été interdits car ils risquaient de conduire à des comparaisons peu flatteuses pour l’information fournie par nos grandes chaînes, propriétés de quelques familles du milieu ultra-libéral et cosmopolite. Certainement, lorsque Ursula précise que ces médias « ne pourront plus diffuser leurs mensonges … pour semer la division dans notre Union » elle garantit une unité médiatique totale qui n’était encore que relative au moment des dernières guerres criminelles d’Irak, de Libye, de Syrie etc. Ursula ne donne comme exemple que : « l’attitude positive russe de 95 % de la population favorable à un rattachement de la Crimée à la Russie ». On rappellera à ce sujet qu’un seul point essentiel de la doctrine Wilson lors du Congrès de Versailles en 1919 : « Le libre droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » ne sera  appliqué que pour les colonies allemandes, peu nombreuses, et qui seront généreusement distribuées aux vainqueurs.

Lire la suite…

Source : https://plumenclume.org/blog/805-non-aux-guerres-de-l-otan

 

 

 

 

 

Chez les Zuniens qui pensent :

 

 

Les États-Unis et l’Ukraine ont déclenché la guerre, pas la Russie

 

Richard Ochs, – Covert Action Magazine – 9.4.2022

 

 

 

[Source: cgtn.com]

 

 

Pendant huit ans, l’Ukraine a terrorisé la population de l’Est de l’Ukraine avec des armes américaines, mais cela n’a jamais fait l’objet d’aucun reportage.

 

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/les-etats-unis-et-lukraine-ont-declenche-la-guerre-pas-la-russie/

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Blitzkrieg des USA et de l’OTAN contre la Serbie en 1999 a conduit à la guerre actuelle en Ukraine – Daniel Kovalik

 

Finian Cunningham – Strategic Culture Foundation – 1.4.2022 

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

« Les USA ont affirmé qu’ils étaient plus égaux que les autres et ont agi en conséquence, au détriment de millions de personnes dans le monde. Maintenant, le monde est en train de s’y opposer. »

 

Dans l’interview qui suit pour Strategic Culture Foundation, Daniel Kovalik explique comment la guerre faite sous commandement US à la Yougoslavie en 1999 fut un assaut fatidique et brutal contre l’ordre international. Elle a ouvert la porte à une expansion rapide, vers l’est, du bloc militaire de l’OTAN, en violation des assurances données aux dirigeants russes. Et c’est ainsi que cette guerre a créé les conditions de la guerre d’aujourd’hui en Ukraine. L’intervention militaire de la Russie en Ukraine n’est que le point d’aboutissement culminant de l’agression des USA et de l’OTAN, qui remonte à leur blitzkrieg contre la Serbie d’il y a 23 ans.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/le-blitzkrieg-des-usa-et-de-lotan-contre-la-serbie-en-1999-a-conduit-a-la-guerre-actuelle-en-ukraine-daniel-kovalik/

 

 

 

 

 

Chez les Russes :

 

« Mais que sont devenus les jadis fiers peuples d’Europe ? » se demande M. Frakov. Ils sont châtrés, Monsieur, pas seulement du zizi mais aussi des boules. Et cela a commencé avec la IIe Guerre mondiale (pas pour tous, alors ! mais ceux-là sont morts). Et les peuples châtrés – votre gouvernement aurait dû le savoir – aiment la schlague et n’ont aucun respect pour ceux qui les ménagent. Il a dépensé en vain, votre gouvernement, des trésors de diplomatie et de considération imméritée. Il est temps qu’il y mette un terme. Quant à M. Kadyrov successeur de M. Poutine – Waw ! – ici, on serait plutôt pour. Mais c’est personnel et platonique. On n’a aucun pouvoir. Le peuple russe, oui. Du moins on le lui souhaite.

 

 

L’Occident est en train de pousser à bout le Peuple Russe

 

Ivan Mikhailovitch Frakov, Éditeur – RusReinfo – 10.4.2022

 

 

 

 

La situation actuelle a de très graves conséquences sur les relations entre la Russie et les pays occidentaux, et on voit depuis plusieurs jours un énorme sentiment d’exaspération grandir en Russie. Pas seulement parmi certaines élites, mais parmi le peuple.

La raison ? Ce n’est pas tant de s’être fait voler 300 milliards de dollars dans de soit-disant « sanctions » qui sont en fait du vol : la Russie peut économiser de nouveau cette somme en 2 ou 3 ans.

Ce n’est pas tant de vouloir nous priver d’iPhone, de Kronenbourg et de MacDo, de Chanel et de Volkswagen : On peut s’en passer !

Ce n’est pas tant de nous couper de Facebook, de Twitter, de Youtube et d’Instagram : on ne s’en portera que mieux !

La raison de notre exaspération est que les pays occidentaux nous accusent de crimes horribles, crimes que nous n’avons pas commis. Il y eut Bucha, où sans enquête aucune et alors que plusieurs éléments permettent déjà de dire « Nous n’y sommes pour rien, voyez les Ukrainiens », les forces russes sont accusées d’avoir massacré des civils. Il y eut Kramatorsk où cette fois les débris d’un missile tombé sur la place de la gare permettent sans aucune hésitation de dire que l’Ukraine est responsable du tir. Malgré cela, les forces russes en sont accusées !

Tout ceci, alors que justement nos forces font un énorme effort pour éviter que des civils ne soient tués dans les combats contre les forces ukrainiennes, mettant en danger nos propres compatriotes ! Ah, nous aurions pu, pour faire capituler Zelenski, bombarder Kiev et quelques autres villes pendant un ou deux mois, détruisant tout et tuant tout le monde sans envoyer un seul de nos hommes au combat ! Nous aurions ainsi évité les pertes que nous avons eues ! Oui nous aurions pu faire ceci comme l’OTAN l’a fait à Bagdad, à Tripoli, à Belgrade ! Tuant chaque fois des dizaines de milliers de civils, tout en restant confortablement assis dans nos fauteuils !

Lire la suite…

Source : https://rusreinfo.ru/fr/2022/04/loccident-est-en-train-de-pousser-a-bout-le-peuple-russe/

 

La différence entre les Russes et nous, c’est qu’ils sont encore capables de s’indigner… de raisonner sur ce qui cause  leur indignation…  d’y chercher des remèdes… et de payer le prix que ces remèdes coûtent.

 

 

 

Ce qu’en pense Pepe Escobar.

 

La guerre totale de l’Occident pour annihiler la Russie

 

Pepe Escobar – Entelekheia – 11.4.2022

 

Paru sur Strategic Culture Foundation et Zerohedge sous le titre The Total War to Cancel Russia

 

 

 

 

 

[ Note préliminaire de la traduction : Pour traduire « cancel culture » en français, ont été proposées « culture de l’effacement » ou « de l’annulation ». A mon sens, ces mots décrivent mal la violence du phénomène : « effacer » ou « annuler » ne s’appliquent pas aux humains. On efface un tableau noir, un dessin ou une faute d’orthographe, on annule un dîner au restaurant, une fête d’anniversaire ou une réunion de travail, pas une personne. Mais on peut en revanche l’annihiler, l’anéantir. Je propose donc de coller de plus près à la réalité en traduisant l’expression par les mots plus descriptifs – et sinistres – « culture de l’annihilation » ou « de l’anéantissement ». C’est ce que j’utiliserai ici. Corinne Autey-Roussel ]

 

De vastes pans de l’OTAN ont été poussés à se comporter comme une foule d’énergumènes lyncheurs russophobes. Aucune dissidence n’est tolérée.

 

Il est maintenant tout à fait clair que la campagne russophobe néo-orwellienne des « deux minutes de haine » lancée par l’Empire du mensonge après le début de l’opération Z est en fait « 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 de haine ».

De vastes pans de l’OTAN ont été poussés à se comporter comme une foule d’énergumènes lyncheurs russophobes. Aucune dissidence n’est tolérée. L’ensemble des opérations psychologiques a de facto élevé l’Empire des Mensonges au rang d’Empire de la Haine dans une guerre totale – hybride et autre – visant à anéantir la Russie.

La haine, après tout, a bien plus d’impact que les simples mensonges, qui virent maintenant au ridicule, comme dans le cas des « renseignements » américains qui admettent avoir recours à – quoi d’autre – des mensonges pour mener la guerre de l’information contre la Russie.

Si la nouvelle turbo-propagande a été d’une efficacité létale au sein des masses occidentales zombifiées – c’était une « victoire » dans la guerre de la communication – sur le front où cela compte vraiment, à l’intérieur de la Russie, c’est un échec majeur.

Lire la suite…

Source : https://www.entelekheia.fr/2022/04/11/la-guerre-totale-de-loccident-pour-annihiler-la-russie/

 

 

Pendant que vous y êtes, il y en a un autre.

 

Installez-vous confortablement et assistez en direct au suicide de l’UE

 

Pepe Escobar – Entelekheia – 8.4.2022

 

Paru sur The Cradle sous le titre Sit back and watch Europe commit suicide

 

 

 

 

Si l’objectif des États-Unis est de renverser l’économie russe par des sanctions et de l’isolement, comment se fait-il que ce soit l’UE qui s’effondre économiquement ?

 

 

Le spectacle stupéfiant de l’Union européenne (UE) en train de se faire hara-kiri au ralenti a de quoi marquer les esprits. Comme un mauvais remake de Kurosawa, le film traite en fait de la démolition de l’UE par les États-Unis, avec le détournement de certaines exportations de matières premières russes essentielles vers les États-Unis, au détriment des Européens.

Lire la suite…

Source : https://www.entelekheia.fr/2022/04/08/installez-vous-confortablement-et-assistez-en-direct-au-suicide-de-lue/

 

 

 

« Foules abusées, mon cul ! »

                                                                                   Zazie

 

 

 

 

 

N’est-il pas triste de voir les peuples d’un continent tout entier s’abîmer dans leurs propres déjections, victimes plus ou moins collatérales d’affrontements qui se déroulent par-dessus leurs têtes et qui les dépassent ?

Non.

Foules abusées ?

Non.

Depuis les dizaines d’années qu’on leur serine les choses sur tous les tons, sans provoquer le plus petit tressaillement de fraternité pour ceux qui trinquent à leur place, de commisération pour la reductio ab nihilum d’autres peuples faits comme eux de chair et d’os.

Oui, mais lointains ?

Même pas. Voyez Yougoslavie.

Le recours tourciveux du moindre analphabète au bâillon 100% efficace : complotiste !

Rien qu’en France, il y a au moins une douzaine (et c’est beaucoup) de plumes de grand talent et de consciences en ordre de marche…

Qui s’échinent, s’échinent en vain, d’un bout de l’année à l’autre.

Décennie après décennie.

Prophètes au désert.

Désert vraiment très peuplé. De plus en plus ?

Mais le troupeau des pécores, c’est le peuple, non ?

Et alors ?

IL ne faut pas avoir fait des études pour avoir du cœur, et un minimum de conscience.

Est-ce qu’être du peuple est un talisman qui préserve de la connerie, de l’égoïsme, de l’indifférence bourgeoise aux malheurs des autres ?

Le peuple sait qu’on lui ment, et s’il avale sans ciller les bourdes, c’est parce que les bourdes l’arrangent.

Parce qu’il se dit « cause toujours, je suis du côté du manche ».

Ce qu’il ne sait pas, c’est que la main qui tient le manche a changé.

Et que tant pis pour lui.

Qu’il bouffe ce qu’il a semé.

L.G.O. en colère.

 

 

 

Promenade au royaume des banques

 

 

Version revue et mise à jour en l’honneur du vendredi saint

 

 

 

Aline de Diéguez

 

Jésus et les changeurs du temple de Jérusalem

 

 

1 – Le temple de Jérusalem du vivant  de Jésus
2- La colère du prophète  contre les usuriers du temple de Jérusalem
3 – La mort du  contestataire du système usuraire du temple est secrètement décidée
4 – La vengeance des prêtres et des changeurs
5 – Conclusion

 

 

 

 

 

1 – Le temple de Jérusalem du vivant  de Jésus

Tant qu’ils ont vécu dans l’enclos physique et psychique de la Judée, les fidèles du dieu Jahvé ont été dirigés d’une main de fer par une caste de prêtres et l’existence entière de la petite province a tourné autour du service du temple.

Pour comprendre le scénario qui s’est déroulé ce jour-là dans le temple construit par Hérode à la fin du premier siècle avant notre ère, il est important d’avoir un aperçu de son fonctionnement, c’est-à-dire des opérations qui s’y déroulaient. Or, une description précise du rituel en vigueur du temps de sa splendeur hérodienne existe aujourd’hui, et sa source incontestable est accessible à tous: c’est la Mishnah.

Qu’est-ce que la Mishnah ? Ce document figure dans le Talmud traduit désormais en anglais et accessible gratuitement sur internet. Il se présente comme la transcription intégrale de la fameuse « loi orale« , censée avoir été directement dictée par Jahvé à un Moïse mythique. Son contenu a été longtemps caché à la masse des fidèles, c’est pourquoi il s’intitule Mishnah, qui signifie répétition – répétition de la « loi orale » – donc des paroles de Jahvé lui-même.

Le temple était à la fois une étable qui recueillait les bestiaux, un équarrissage lors de l’égorgement rituel et une boucherie au moment du partage des morceaux de viande entre les différents officiants, appelés « prêtres« .

 

 

Lire la suite…

URL de l’article mis à jour le 15 avril 2022 : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/jesus-et-les-changeurs-du-temple-de-jerusalem/

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/a-bas-le-systeme-bancaire-frauduleux-du-temple-de-jerusalem/

 

 

 

Banques toujours…

 

Sur l’« élection » en cours chez les voisins

 

Il y a deux jours, Me de Castelnau publiait ce qui suit :

 

Présidentielle : Chasser Macron. Quoi qu’il en coûte !

 

 

 

 

« L’effet drapeau » dissipé

Le déclenchement de la guerre en Ukraine fut pour Emmanuel Macron une divine surprise. Plongeant la presse système dans le ravissement, les sondages nous annoncèrent une réélection de celui-ci par tacite reconduction. Plus la peine de faire campagne, c’était dans la poche, et le président se préparait même à une nouvelle manipulation. À savoir, la dissolution de l’Assemblée nationale pour organiser immédiatement après le 24 avril le scrutin législatif. Pour obtenir une nouvelle majorité dans les trois semaines, au lieu d’attendre les deux mois prévus dans le calendrier fixé l’année dernière. Patatras, plusieurs occurrences ont grippé une mécanique que Macron et ses soutiens pensaient inarrêtable.

Lire la suite…

Source : https://www.vududroit.com/2022/04/presidentielle-chasser-macron-quoi-quil-en-coute/

 

 

Nous voilà dimanche soir et ce qui était sûr d’arriver s’est produit : Macron-Le Pen au coude à coude.

Quid du deuxième tour ? Macron vainqueur d’une très courte tête. Ce qui aura l’avantage de sauver l’ego de la dame et de laisser au « peuple » qui suit la langue dehors, l’impression que, peut-être… la prochaine fois…

Cela aura aussi l’avantage non négligeable d’ôter aux ventriloques la corvée de se trouver une autre poupée à asseoir sur leurs genoux. Il faut bien que les machines à voter – qui sont hors de prix, vous savez ! – servent à quelque chose. Et autres recettes de cuisine dont les sans dents n’ont pas besoin de s’occuper.

Pas qu’une victoire de Mme Le Pen ou de n’importe lequel des autres y changerait quoi que ce soit… Le mal est bien plus profond.

Et pourtant, il y a dans ce pays des hommes de valeur… qui, lorsqu’ils osent se laisser voir, se font écharper illico. Dans l’indifférence générale.

Pauvre France !

C’est de qui, ça, déjà ?

Vous ne le savez pas ?

Marcel Proust. Et beaucoup d’autres après lui. 

 

 

 

 

Mis en ligne le 11.4.2022

 

 

 

En suivant la feuille de route /11

 

 

 

 

 

 

 

Ah, elles doivent bien rire, les baleines !

 

 

En suivant la feuille de route /11

 

(C’est presque du « au jour le jour ». Pas notre faute…)

 

(Et la surabondance de matière nous a incités à scinder les nouvelles du jour en deux volets : l’un consacré à l’aspect financier des choses, l’autre à l’Ukraine et à tout le reste.)

 

 

« Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups »

Agatha Christie

 

 

Alors que tant de Français meurent d’envie de les expulser, eux…

 

Les expulsions de diplomates russes : ce n’est pas le temps de la diplomatie

 

Karine Bechet Golovko – Russie Politics – 5.4.2022

 

 

 

 

Il y a un temps pour chaque chose. Aussi désagréable que cela puisse paraître, ce n’est pas le temps de la diplomatie. La Russie a beau s’évertuer à s’accrocher envers et contre tout, contre son intérêt même, aux mécanismes diplomatiques, c’est le temps du combat. Celui de la diplomatie reviendra ensuite, quand l’une des parties considèrera avoir perdu. En attendant, les diplomates sont instrumentalisés comme des munitions et s’ils ne savent pas se battre, ils feront perdre leur pays. Le monde atlantiste a clairement précisé la chose en expulsant les diplomates russes, en leur niant le statut de diplomates, en en faisant des espions. La France suit le mouvement et annonce des expulsions massives.

Le ministère français des Affaires étrangères l’a déclaré hier, la France entre dans la danse des expulsions de diplomates russes :

Lire la suite…

Source : http://russiepolitics.blogspot.com/2022/04/les-expulsions-de-diplomates-russes-ce.html#more

 

 

Faut-il avouer que nous n’arrivons pas plus à nous passionner pour l’élection présidentielle des voisins que s’il s’agissait d’une élection belge ? Et les Gilets Jaunes, ils en pensent quoi ? On dirait que ça n’intéresse personne de leur demander leur avis.

Elle passionne, certes, les gens qui craignent l’immigration en cours comme ils ont craint les immigrations italienne, espagnole et portugaise (dans l’ordre), comme ils trouvaient insupportable la présence des juifs avant et pendant la (dernière) guerre, tout en se livrant avec délices aujourd’hui à la domination du pire noyau d’entre eux, qui, du coup, ne font plus peur à personne. Va comprendre, Charles !

Donc, en cette quasi veille du « premier  tour », le scandale McKinsey fait des vagues (dans la presse alternative), tandis que le PNF à François Hollande freine des quatre fers pour qu’elle n’empêche pas le candidat élu d’avance de rester dans son fauteuil.

 

 

Piqué chez Mai 68

 

Et cette vidéo oublie que le fils à Fabius est le chef français de McKinsey et que Fabius est le chef du conseil constitutionnel

 

anonyme – 6.4.2022

 

Voir la suite…

 

ource : https://mai68.org/spip2/spip.php?article11305

 

Pourtant, le scandale McKinsey, ce n’est pas seulement du fric (beaucoup de fric), c’est aussi des vaccins, des ausweiss sanitaires, quelques abus de pouvoir, etc. etc. Non, nous n’avons pas dit sang contaminé. C’est vieux ça. Soyez sûrs qu’il y a prescription.

 

Pour voir le reste :

 

http://mai68.org/spip2

 

 

Ukraine (suite et sûrement pas fin)

 

Revenons aux choses sérieuses, c’est-à-dire aux guerres, enfin, à celle dont il est question ces jours-ci (en Syrie et au Yémen, on meurt toujours, mais bof, on ne peut pas s’intéresser à tout).

 

Rapport du 5 avril 2022 sur l’Opération Z

 

Nightvision The Saker’s Blog5.4. 2022

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 6.4.2022

 

 

 

 

Nous devons évaluer la chronologie du faux-drapeau de Bucha, qui est d’une grande importance et nous donnera des indices majeurs sur le véritable déroulement des événements, derrière le rideau. Ce n’est pas une coïncidence si la plus grande reddition de masse du conflit, jusqu’à présent, s’est produite littéralement à la fin de la même journée que ce faux-drapeau. Il y a un lien évident.

 

Voici la vidéo de la reddition pour ceux qui ne l’ont pas vue :

https://www.bitchute.com/video/aEanhNSwYPoR

 

 

En bref, le commandement ukrainien et les services de renseignement occidentaux qui le contrôlent sont désespérés. La chute de Marioupol serait le début d’une longue chaîne d’événements qui déclencherait un effet domino d’effondrement pour les FAU (Forces Armées d’Ukraine). L’élite ukrainienne savait manifestement que l’un des derniers contingents qui maintenait Marioupol en place était prêt à tomber et il lui fallait un événement qui perturberait d’une manière ou d’une autre l’élan que la Russie allait bientôt prendre avec la chute de Marioupol. Parce qu’il est maintenant clair que la bataille pour Marioupol touche à sa fin – la chute du 501e bataillon de marines spéciales aujourd’hui était comme un édifice géant s’écroulant derrière la façade d’un bâtiment à peine debout.

Lire la suite…

 

Source : https://lesakerfrancophone.fr/rapport-du-5-avril-2022-sur-loperation-z

Source d’origine : https://thesaker.is/sitrep-operation-z-5/

 

 

 

La véritable importance du faux-drapeau de Bucha : un changement dans la narrative

 

Le Saker – The Saker’s Blog – 6.4.2022

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 7.4.2022

 

 

 

 

Donc, comme prédit par à peu près tout le monde, le faux-drapeau annoncé depuis longtemps a eu lieu.  Oui, il a été très mal exécuté, bâclé en fait, mais d’une certaine manière, cela le rend encore plus efficace ?  Pourquoi ?  Parce qu’il conditionne le public de la zone A à accepter sans critique n’importe quel conte de fées, même s’il est stupide, illogique et va à l’encontre du bon sens et de la logique de base. D’une certaine manière, Bucha est vraiment le MH-17, mais ré-assaisonné. Oui, ils semblent différents, mais en réalité ils sont construits exactement selon le même modèle. Cela donne quelque chose comme ça :

Lire la suite…

 

Source : https://lesakerfrancophone.fr/la-veritable-importance-du-faux-drapeau-de-bucha-un-changement-dans-la-narrative

 

 

 

 

Les manipulations de l’OTAN pour justifier une attaque contre la Russie

 

RusReinfo – 5.4.2022

 

 

 

 

On a eu les faux charniers de Timisoara en Roumanie qui ont conduit à la pendaison publique de Caucescu; on a eu la fameuse « fiole » pleine d’un faux agent toxique qui a conduit à la pendaison publique de Saddam Hussein après la destruction de l’Irak; on a eu les affirmations de l’OTAN que les serbes jouaient au football avec la tête de kosovars, qui a conduit aux bombardements sur la Yougoslavie;

Aujourd’hui les productions « Deep State and European Puppets » nous sortent le faux massacre de Buchta prétendument commis par des russes. Il y a une très sérieuse probabilité que cela conduise à l’attaque de la Russie par l’OTAN.

 

Lire la suite…

et voir les vidéos

 

Source : https://rusreinfo.ru/fr/2022/04/les-manipulations-de-lotan-pour-justifier-une-attaque-contre-la-russie/

 

 

 

 

Si vous n’en lisez qu’un, que ce soit celui-là !

Tout le monde donne son avis sur l’Ukraine, mais les gens savent-ils bien de quoi ils parlent ? L’historienne hors pair qu’est Annie Lacroix-Riz, elle, sait.

 

 

 

Librairie Tropiques

 

 

Ukraine : un peu d’histoire

7 Avril 2022

 

Tarass Boulba – Piotr Sokolov (Wikimedia)

 

 

Annie Lacroix-Riz nous a écrit

Chers amis,

« La propagande de guerre » déferle depuis le 24 février 2022 (sans parler de la phase antérieure), et elle se garde de faire le lien entre la conjoncture actuelle et l’histoire, pourtant, comme toujours, si éclairante.  D’ici peu doit paraître aux éditions Delga l’ouvrage La Russie sans œillères. J’y ai rédigé un article, naturellement plus précis : Impérialismes dominants en Ukraine de l’avant 1914 au sauvetage-recyclage germano-américain des criminels de guerre banderistes (1890-1990) ». Vous trouverez bientôt le livre dans les librairies.

Amitiés à tous,

Annie Lacroix-Riz

PS : dans « Michel Midi » du 5 avril 2022  sur l’Ukraine, je me suis aperçue que j’ai fait un lapsus, dont je prie mes auditeurs de m’excuser: je parle du pape de 1914, il s’agit de Pie X et pas de Pie XII…

 

 

Entretien d’Annie Lacroix-Riz avec Michel Collon

pour Investig’Action (Michel MIDI)

1:13:50

 

 

 

 

 

Interview d’Annie Lacroix-Riz par Robin Delobel

 

Q – Dans les médias, on a l’impression que la guerre d’Ukraine est tombée de nulle part. Que pouvez-vous nous dire sur son contexte historique?

Lire la suite…

 

Source : http://www.librairie-tropiques.fr/2022/04/ukraine-un-peu-d-histoire.html

 

 

« Vous trouverez bientôt le livre dans les librairies »…

 

… mais vous ne le trouverez pas sur Amazon :

 

 

A son tour, Amazon tourne le dos à la Russie – Capital.fr

https://www.capital.fr › entreprises-marches › a-son-tou…

9 mars 2022 — Dans ce long billet, Amazon explique qu’il a « suspendu l’expédition de produits de détail aux clients basés en Russie et en Biélorussie » et …

Termes manquants : collectifoeillères

 

 

Voilà qui nous rappelle l’heureux temps de notre jeunesse, où Voltaire, Diderot, Baudelaire et consorts étaient mis à l’Index par le Vatican.

Les marchands d’Amazon qui se prennent pour le pape… Ah ha ha ha ha !

 

 

Mais qui diantre étaient ces gens importants qu’il fallait absolument faire sortir de Marioupol ?

 

Ils sont combien de pays à avoir envoyé des combattants­ – conseillers – instructeurs – brigades internationales (biffez la mentions inutile s’il y en a une) dans le grand filet pour petits poissons de Marioupol ?

Tous ces pays, l’OTAN en sus, entretiennent à longueur d’année et d’années des services de renseignement (lisez « d’espionnage ») qui coûtent la peau des fesses à leurs respectifs contribuables. Et pas un, PAS UN SEUL, qui ait dit à ses va-t-en-guerre : « Attention,  c’est une souricière, vous n’en sortirez pas ! ».

Ne l’ont pas su ? Ou alors, l’ont su et ne le leur ont pas dit ?

M’enfin, quoi… Ils arrivent en bandes et en faisant plein de bruit comme quoi ils vont ratatiner ces Russes de m… qui ont la lèpre, la peste et le choléra, qu’on a mal aux bras à force de les taper avec des sanctions, et les voilà, à peine arrivés, qui demandent à ces mêmes Russes : « Dites, pourriez pas nous faire un petit couloir humanitaire pour sortir ? »

Sans exagérer, ce n’est même pas du niveau cour de récréation de maternelle !

Et, à notre avis, c’est le moment pour les dindons de la farce – Zuniens, Grands-Bretons, Français, Belges, Hollandais, Teutons, Italiens, Espagnols, Danois, Norvégiens, Suédois, Finlandais, Géorgiens, Baltes de toutes espèces, Polonais, Tchèques-z-et-Slovaques et on en passe, de chanter sur l’air des lampions : « Rem-bour-sez ! Rem-bour-sez ! »  (Parce que des espions comme ça, franchement, qui en veut ?)

 

La saga d’Azovstal en (ébauche de) mini bande dessinée

 

Strategika51 – 6.4.2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’emplacement d’une usine de fabrication de tourelles de chars de combat a été très mal choisie, en zone côtière avec un très haut potentiel touristique. Les concepteurs de ce projet industriel hideux devraient être poursuivis en justice pour avoir saccagé une côte maritime aussi belle, donnant sur la mer d’Azov.

La saga énigmatique d’Azovstal se poursuit et elle commence même à faire l’objet d’une mini bande dessinée.

Toutes les informations propagées sur les identités des fameux militaires de l’OTAN, qui seraient piégés ou otages des radicaux du bataillon/régiment d’Azov, élevé maintenant au rang de brigade complète, se sont avérées fausses ou sans fondement, même si deux identités coïncident avec celles d’habitués clandestins de l’Ukraine d’avant guerre.

Marioupol aurait pu être une petite riviera, avec casinos gérés par la pègre internationale et chaînes d’hôtellerie à bas coût, avec tout ce qui tourne autour, mais quelqu’un a eu la mauvaise idée d’y implanter une industrie lourde et hideuse produisant des blindés lourds dont les lourdes tourelles finissent parfois écrasées et plantés dans l’asphalte…sous terre !

 

 

               

 

 

Qu’est-ce qui a pu écraser un char de bataille pesant au bas mot plus de 45 tonnes pour que sa tourelle finisse littéralement plantée sous l’asphalte ?!

Azovstal, c’était le lieu où beaucoup de ces tourelles ont été fondues. C’est maintenant le cimetière gris acier d’un groupe d’hommes ayant probablement trop joué à Call of Duty et au personnage d’un vétéran du 22e des SAS britanniques. Après la Turquie, ils demandent aux forces de Donetsk de leur arranger un corridor de sortie un peu discret, mais les négociations butent sur un problème de taille. Les Russes leur ont accordé la possibilité de sortir, à condition qu’ils répondent à la question suivante : « que faisiez-vous avec la brigade Azov à Marioupol ? » Et comme ils refusent de répondre à cette question existentielle, les Russes surveillent le ciel.

D’un autre côté, et c’est confirmé par l’expérience, le combat côte à côte avec un partenaire crée des liens et il n’est pas toujours aisé de s’en séparer. À fortiori avec les radicaux d’Azov. Ce ne sont pas seulement des liens qui se créent mais de lourdes chaînes qui s’installent et, à vrai dire, la pointe d’un fusil n’est jamais très loin de la tempe du partenaire. Les tirs amis sont légion.

Les amis de la légion ont toujours été de faux jetons. Dans un sens comme dans l’autre. Ils se sont bien battus toutefois en pratiquant la terre brûlée. Ils auraient dû se recycler dans le tourisme de masse et acquérir des bars de nuit et des casinos mais ils ont choisi la noirceur d’une usine sans âme. Mauvais choix. Ils ne verront plus le soleil. Et pour ceux qui seront exfiltrés, voir le soleil ne leur fera plus le même effet, car ce sont des créatures qui appartiennent à tout jamais à cet affreux édifice digne d’un film d’horreurs : Azovstal.

Source : https://strategika51.org/2022/04/06/la-saga-dazovstal-en-mini-bande-dessinee/

 

 

Une autre mystérieuse opération d’exfiltration de Marioupol échoue

 

Strategika51 – 5.4.2022

 

 

 

 

 

Selon des informations convergentes, une autre tentative d’exfiltration d’éléments étrangers et de responsables des forces armées ukrainiennes de Marioupol a échoué. Deux hélicoptères Mi-8 ukrainiens affectées à cette mission ont été abattus par les forces russes le 5 avril 2022.

Selon une source indépendante, des officiers allemands, français et suédois, piégés à Marioupol ont tenté de contacter les forces russes pour obtenir de l’aide afin d’évacuer la ville via un corridor spécial mais ces militaires professionnels, épuisés par les combats, se sont heurtés au refus catégorique des Britanniques. Ces derniers auraient même menacé leurs homologues de l’OTAN avec leurs armes et, d’après certaines indications recueillies, un incident meurtrier aurait opposé les Allemands et les Britanniques sous l’œil impassible des Français et des Suédois. Le sort des mercenaires natifs de pays sous-traitants mais non membres de l’OTAN demeure inconnu. Beaucoup d’entre eux sont morts dans les combats urbains de l’enfer qu’est devenu le centre-ville de Marioupol.

D’après une source tchétchène, les corps de centaines de combattants étrangers ont été incinérés par les forces ukrainiennes sur ordre des agents de liaison de l’OTAN présents à Marioupol avant, pendant et après le siège de la ville par les forces russes.

Toujours selon la même source, les forces tchétchènes ont subi des pertes et ont dû adapter à plus de dix reprises leurs tactiques, pour venir à bout d’un ennemi qui était préparé de longue date et avec des moyens solides à une guerre totale avec la Russie. Un prisonnier de guerre ukrainien a révélé que les membres du régiment AZOV ont reçu des instructeurs venus des pays baltes peu de temps avant la guerre.

La même source n’exclut pas d’autres tentatives pour exfiltrer les étrangers armés de Marioupol qui disposent de moyens de brouillage des signaux GPS/Glonass et parviennent à brouiller les liaisons WiFi des drones.

Il y a aussi des Russes occidentaux et pro-occidentaux qui se battent aux côtés des unités les plus radicales des forces armées ukrainiennes. Ils arborent un drapeau bichromatique bleu et blanc et se réfèrent à Navalny comme unique représentant de la Russie. Leur idéologie est racialiste et exclut toutes les autres ethnies et peuples de la Fédération de Russie. C’est la légion russe de la CIA/MI6 qui promet une très longue guerre civile en Russie, au cas où un changement de régime par la guerre hybride permettrait à ces éléments de prendre le pouvoir à Moscou.

 

 

En voilà un. C’est fait dans des usines, ces petits bidules… Ils ont des bailleurs de fonds bien organisés et longtemps à l’avance les navalnistes.

 

 

Ces informations ne sont pas entièrement vérifiées et émanent de parties engagées sur le terrain des opérations.

Source : https://strategika51.org/2022/04/05/une-autre-mysterieuse-operation-dexfiltration-de-mariupol-echoue/

 

 

 

Mais attendez… en voilà une troisième :

 

Une autre opération d’exfiltration du port de Marioupol, par des commandos de marine cette fois

 

Strategika517.4.2022

 

 

 

 

 

Le navire de commandement Donbas (projet 304, code OTAN : Amur) de la marine de guerre ukrainienne, un ancien bâtiment de surface de réparation soviétique construit en Pologne en 1969. Il a été capturé par la marine russe le 17 avril 2014 puis restitué à l’Ukraine, où il a subi des dommages par le feu à Odessa en septembre 2016. Il a été photographié ci-dessus le 6 avril 2022, peu de temps après que des commandos spéciaux conjoints Navy Seals (États-Unis) et SBS (Special Boat Service de la Marine royale britannique) ont tenté de s’en emparer, lors d’une opération navale très audacieuse visant à exfiltrer des personnes de très grand intérêt du port de Marioupol.

Cette opération spéciale extrêmement téméraire a exploité l’absence d’une couverture navale russe de Marioupol pour envoyer des commandos venus de la mer. D’après des informations fournies par des sources tchétchènes, les commandos étrangers étaient à bord de canots rapides mais d’autres étaient déjà sur le navire Donbas et l’usage de mini-submersibles spéciaux n’est pas exclu. Cette énième opération d’exfiltration d’agents de haut rang de pays de l’OTAN et de dirigeants de la brigade Azov a donné lieu à un combat furieux avec des unités des opérations spéciales de la police tchétchène, durant lequel le navire a été atteint par des obus de mortier. Comme les deux autres opérations d’exfiltration précédentes, utilisant des hélicoptères, cette opération amphibie a été tenue en échec.

Il est à rappeler que les deux opérations d’exfiltration précédentes ont mobilisé une dizaine d’hélicoptères, dont quatre ont été abattus par les forces russes. Cette nouvelle opération navale des services spéciaux a coïncidé avec la fuite des dernières unités d’Azov vers le port et révélé, donc, une communication constante et une coordination avec le commandement des opérations spéciales de pays de l’OTAN. Ces efforts opérationnels surhumains et audacieux pour exfiltrer les conseillers militaires étrangers d’Azov viennent à la suite d’efforts diplomatiques intenses impliquant la Turquie et la Grèce comme médiateurs avec Moscou et indiquent le niveau d’importance des personnes détachées auprès du commandement de la brigade Azov. Qui sont ces hommes qui se cachent à Marioupol, poursuivis par les Tchétchènes, et que faisaient-ils dans cette ville transformée en enfer terrestre ?

 

Source : https://strategika51.org/2022/04/07/une-autre-operation-dexfiltration-du-port-de-mariupol-par-des-commandos-marine-cette-fois/

 

Quoi qu’il en soit, quand cette guerre sera finie, les Russes devront élever un monument du genre arc de triomphe aux Tchétchènes, qui ne l’auront pas volé.

 

 

 

Drôle de monde, non ?

 

On savait les Israéliens capables de tout. Eh bien, ils le prouvent (le brassard bleu est celui du bataillon Azov) :

 

 

Photo : Times of Israel

 

 

Kafka, tu vois bien que ton imagination n’était pas aussi terrible que ça. Ils sont plus forts que toi.

 

 

 

 

Yair Lapid : « Blesser intentionnellement une population civile est un crime de guerre et je le condamne fermement ». Ah, ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ! à l’infini.

 

Dans « l’empire contre le reste du monde », ainsi que le laissait prévoir un de nos récents posts, Israël a tenté, le plus longtemps possible, de garder un pied dans chaque camp, prétendant par là œuvrer pour la paix. Il était certain que l’entité ne pourrait pas encore très longtemps maintenir cette position intenable et tout laissait penser qu’elle choisirait l’Occident, où elle a quand même beaucoup de billes dans le panier. Il semble que ce soit chose faite. Avec la chutzpah de compétition à laquelle il fallait s’attendre.

 

Israël et la Russie s’affrontent au sujet de l’Ukraine

 

Joe LauriaA.S.I. – 7.4.2022

Paru sur Consortium News le 7.4.2022 sous le titre Israel, Russia Clash Over Ukraine

 

Israël a essayé d’adopter une ligne neutre sur l’Ukraine, mais les commentaires du ministre israélien des Affaires étrangères et la réponse cinglante du ministère russe des Affaires étrangères ont mis en péril les relations entre les deux États.

 

 

Bennett et Poutine en octobre 2021.

 

 

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Israël a refusé de se joindre à la guerre économique de l’Occident contre Moscou, maintenant une position neutre qui l’a fait voir comme un intermédiaire possible pour mettre fin au conflit.

Mais tout cela semble avoir changé avec les remarques du ministre israélien des Affaires étrangères, dans un message Twitter de dimanche, jour où le massacre de Bucha a été révélé et avant qu’une enquête ne puisse être menée.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a écrit : « Il est impossible de rester indifférent face aux images horribles de la ville de Bucha, près de Kiev, après le départ de l’armée russe. Blesser intentionnellement une population civile est un crime de guerre et je le condamne fermement. »

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/israel-et-la-russie-saffrontent-au-sujet-de-lukraine/

 

 

 

 

Nous étions dans l’histoire, avec Annie Lacroix-Riz. Nous y revoici avec Gerald Horne :

 

Le père de Barack Obama a été identifié comme un agent de la CIA

dans le cadre de la campagne de « recolonisation » de l’Afrique menée par les États-Unis au début de la guerre froide.

 

Gerald Horne – Covert Action Magazine – 7.2.2022

 

 

      

Barack Obama, Sr* [source : Wikipedia.org] – Dirty Work, de Philip Agee et al.[source : amazon.co.uk]

 

 

Au cours de la dernière décennie, les États-Unis ont discrètement étendu leur empire secret du renseignement en Afrique, dans le cadre d’une rivalité géopolitique croissante avec la Chine.

Un nouveau livre publié par Susan Williams, intitulé White Malice: The CIA and the Covert Recolonization of Africa, [Malignité blanche : la CIA et la recolonisation secrète de l’Afrique ], nous rappelle que les conséquences probables seront désastreuses.

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/le-pere-de-barack-obama-a-ete-identifie-comme-un-agent-de-la-cia/

 

 

 

 

CULTURE

 

 

 

 

 

Où l’on voit que ce n’est pas la première fois que la Chine est aux prises avec des laboratoires bactériologiques secrets censés l’anéantir sans risques…

Il nous a paru opportun de rappeler, en ces temps chaotiques-ci, le papier que Georges Stanechy consacrait, en septembre dernier, à une série télévisée chinoise.

 

 

Les Temps Chaotiques…

 

Georges Stanechy – À contre-courant  – 9.9.2021

 

 

« La marche des vertueux est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l’œuvre du Malin.

Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la charité, se fait le berger des faibles qu’il guide dans la vallée d’ombre, de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés.

J’abattrai alors le bras d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu.

Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l’Eternel quand sur toi s’abattra la vengeance du Tout-Puissant ! »

Ezéchiel, 25-17  (1)

 

 

En ces « Temps Chaotiques »…

À l’énoncé de ces mots… Traversant les siècles, franchissant les continents… Beaucoup de résonances, vibrations, échos, émotions…

Une série TV, par exemple. Chinoise. Avec quelques uns des plus grands acteurs du pays.

Je viens de terminer les 40 épisodes.

Sortie en avril 2013 en Chine, elle est visible à présent sur YT avec sous-titres en anglais : « Troubled Times – Three Brothers » ; littéralement  « Temps Chaotiques – Trois Frères », ou « Trois Frères en des Temps Chaotiques » pour être plus explicite. (2)

 

Trois  Frères

Trois frères plongés, perdus, dans l’ouragan d’une Chine en plein chaos. Depuis des décennies. Que dis-je : un siècle !…

Occupée, pillée, dépecée, par les puissances occidentales de l’époque ; l’Autriche-Hongrie, entre autres, participait à la curée(3). Dans cette entreprise de banditisme international, s’était joint le Japon qui voulait son bout de gras. 

Depuis 1839, avec la première agression européenne, dite la « Première Guerre de l’Opium » (1839 – 1842). La Chine avait eu le tort de vouloir interdire le commerce et l’usage de l’opium que les britanniques prétendaient lui imposer.

Ils lui en firent une « deuxième » (1856 – 1860), pour le même motif. Cette fois, s’associant avec ses partenaires dans les rapines et les vols : la France et les États-Unis. À cette occasion ils lui arrachèrent, dans des « Traités » ignominieux, Hong-Kong pour 99 ans, parmi toutes les concessions portuaires, douanières, occupations territoriales, et autres brigandages ou razzias. (4)

S’y ajoutait une guerre civile interminable, avec ses chefs de guerre et féodaux, soutenus par leurs « sponsors » étrangers à l’exemple des milices mercenaires en Syrie aujourd’hui(5), abusant de la faiblesse d’une république succédant à un Empire agonisant dans la corruption.  

Le Japon, profitant des tensions entre ses partenaires « occidentaux », qui s’apprêtaient à régler leurs comptes mafieux sur le dos de leurs peuples par une guerre en Europe, avait envahi la Chine en 1937 ; pour se l’approprier entièrement et définitivement, dans un délire mégalomaniaque de sa caste au pouvoir.

Lire la suite…

Source : http://stanechy.over-blog.com/2021/09/les-temps-chaotiques.html

 

 

 

 

Musique russe

 

 

 

 

 

C’était aux Prom’s, à Londres, en 2005…

 

 

Sergueï Khachatryan

 

Concerto N° 1 en la mineur pour violon et orchestre de Dmitri Chostakovitch

BBC Philharmonic, sous la direction de Vassili Sinaïski

 

 

 

 

 

 

 

Pas russe mais universel et juste pour se faire plaisir.

 

 

Charlie Chaplin  

Je cherche après Titine

(Les temps modernes)

 

 

 

 

Quand, après avoir fait passer les USA pour un pays civilisé, « Charlot » en fut banni, coupable de mal penser, il reçut en France l’accueil triomphal d’un roi. Après quoi, il se réfugia en Suisse et y demeura, voisin de Georges Simenon jusqu’à sa mort. Les temps ont beaucoup changé en devenant post-modernes. S’il revenait aujourd’hui dans l’Hexagone, il en serait expulsé.

 

 

 

 

Mis en ligne le 8 avril 2022.